Les grandes firmes minimisent de 2 à 1500 fois la toxicité de leurs pesticides

Depuis que les études sur les pesticides sont pesticides_risquesindépendantes (2011), les résultats deviennent éclairants. Le réseau d’action européen contre les pesticides met en garde contre le manque de prise de conscience des risques.

Pendant des décennies, les études de toxicité ont été financées par les industriels eux-mêmes mais depuis 2011, les demandes d’homologation de pesticides doivent comprendre toutes les études universitaires publiées sur les molécules utilisées. L’enquête de Pan Europe en a trouvé très peu dans les dossiers des industriels : 23 % seulement sur les pesticides autorisés à la vente. La majorité des homologations se basent uniquement sur les recherches des firmes. D’après François Veillerette, président de Générations futures, un site sur les dangers des pesticides, elles minimisent la toxicité des produits :

« Dans les études universitaires on trouve des effets négatifs sur les animaux de laboratoire à des niveaux de 2 à 1500 fois inférieurs par rapport aux études des firmes. Ca veut dire qu’on sous-estime de 2 à 1 500 fois la toxicité des pesticides mis sur le marché. Donc, derrière, il y a une question de santé publique. On se permet de maintenir sur le marché des produits qui sont dangereux. »

Le réseau souhaite que les tests de toxicité soient confiés à la recherche universitaire, plus indépendante des enjeux économiques de l’industrie.

Source: Europe1 via Sott.net

6 commentaires

  • Thierry92 Thierry92

    Utiliser des pesticides revient a jouer a la roulette russe avec un automatique chargeur plein.

    • Philippe30

      Effectivement sauf que la chargeur plein ne tuera pas que celui qui joue mais une multitude de personnes.

      On nous dis que nous allons vivre plus longtemps sur des statistiques datant du baby boom qui a bénéficié d’une amélioration de vie , de médecine et de paix sauf pesticide , nitrate et autres générateurs de cancers.

      Que peux attendre la génération des années 60-70 en terme d’espérance de vie ?

      Philippe

  • laspirateur

    Et oui les pesticides vont nous tuer à petit feu, ce résidu persistant qui a gagné les sols de la planète/

  • Patrick De Rijk

    Toxique ou pas toxique, ca fait fonctioner le lobby du pétrole, crée des emplois et tant mieux si quelques uns meurent, il y en a trop, comme dirait certains grands philantropes de ce monde merveilleux

  • Eaglefeather Eaglefeather

    J’aurais plutôt tendance à dire ceci :

    « Toutes les grandes firmes minimisent 1.000.000 et plus, la toxicité des composants de leurs produits ».

    Car dans l’article, on ne parle que des fabricants de pesticides, le problème majeur, c’est que c’est dans tout et dans notre quotidien, qu’on retrouve des produits toxiques, dans le cosmétique, sanitaire, l’alimentaire, ainsi que dans le vestimentaire !

    Donc le problème est sensiblement plus vaste et ne se limite pas qu’aux seuls pesticides !!!