Ukraine : dans Slaviansk « libérée », des ukrainiens de l’ouest ont remplacé les habitants en exil…

Je rendais compte ici même il y a un peu plus d’un mois, d’un plan délibéré de la junte de Kiev que l’on peut qualifier d’épuration ethnique et destiné à remplacer les habitants russophone du Donbass considérés par le pouvoir en place comme des sous-hommes, par des ukrainiens de l’ouest. Certaines déclarations de responsables politiques allaient d’ailleurs dans ce sens, comme celle du ministre de la défense Mikhaïl Koval ou encore du premier ministre Iatseniouk qui a ouvertement utilisé le qualificatif de « sous-hommes ».

Un témoignage d’un habitant de Slaviansk, reprise par l’armée ukrainienne, traduit par le blog Bertrand du Donbass, vient confirmer l’implantation d’ukrainiens de l’ouest en remplacement des habitants en exil dans cette ville…

A Slaviansk, occupée par les troupes ukrainiennes, les résidents locaux ont pratiquement disparu. La ville est littéralement inondée de migrants qui parlent dans un dialecte étranger, et qui prennent les logements de ceux qui sont partis pour échapper à la campagne de bombardement ukrainienne.

Ceci est rapporté par l’un des rares habitants de Slaviansk qui, confiant dans la propagande officielle ukrainienne, a pris la décision de retourner dans sa ville natale. L’image qu’il en a vu est terrifiante. Il s’est rendu compte que les informations sur le retour chez eux des citoyens de Slaviansk ne sont que d’ignobles mensonges.


« S’il vous plaît, tenez compte de notre appel! Les gens ont disparu de Slaviansk!
Je suis originaire de Slaviansk, résidant ici déjà depuis 27 ans. Je devrais plutôt dire «ancien résident», ayant quitté la ville il y a trois mois, quand il devenait dangereux de rester. Pendant tout ce temps, j’ai trouvé refuge avec mes parents à Odessa. J’ai pris la décision de revenir quand tous les médias ukrainiens ont commencé à dire que tout à Slaviansk était revenu à la normale, que plus de 60% des habitants étaient revenus. »

« Durant mes trois mois d’absence mon appartement est resté intact malgré les obus des bombardements de la junte et les voyous en maraude. J’avais à peine commencé à défaire mes valises quand j’ai entendu le bruit de la porte de mon voisin s’ouvrir dans le couloir. Je pensais que ce devait être mon voisin, Sergueï Ivanovitch, mais j’ai vu apparaitre un jeune homme inconnu pour moi. A ma question sur son identité, il a répondu qu’il était le fils de Sergueï Ivanovitch« .
 
« Petit problème ici le fils de mon voisin est mort dans un accident de voiture il y a 3 ans et il se trouve qu’il était mon ami d’enfance. J’ai alors décidé de rendre visite à mes autres voisins pour leur demander qui ce mec était vraiment, peut-être était-il réellement un fils dont je n’avais aucune idée. »

« La plupart des appartements étaient restés vides, mais pas tous. Et ceux qui étaient occupés l’étaient par des personnes totalement inconnues pour moi. Ils se sont présentés comme les nouveaux locataires ou des parents de mes voisins. »
 
« Je connaissais tout le monde dans mon immeuble, mais je voyais ces gens pour la première fois de ma vie. Je voulu ensuite rendre visite à mes connaissances ailleurs, ceux dont je savais qu’ils avaient décidé de rester dans la ville en état de siège, mais ne réussi à trouver ni eux, ni personne, même de vaguement familier. J’ai essayé de retrouver de vieux amis, en essayant tous les numéros de téléphone que je connaissais mais personne n’a répondu. »
 

« Me direz-vous où sont mes amis, junte de Kiev ? Comme je l’ai appris par la suite, la même expérience a été partagée par d’autres qui sont rentrés chez eux après l’occupation de la ville par l’armée de Kiev. Les rues sont pratiquement dépourvues de passants, ceux que l’on y voit déambuler ne sont clairement pas des locaux. »

« Ils parlent ukrainien, et s’ils essaient de parler russe, on peut percevoir un fort accent ukrainien de l’Ouest. Peut-être que nous sommes tous devenus fous, mais je suis loin d’être le seul qui pense que la population de Slaviansk a été remplacée par des acteurs de la junte, dans le seul but de cacher le fait soit de l’extermination de la population locale, soit de son expulsion. »

« S’il vous plaît passer ce message, tout le monde doit savoir ce qui se passe dans notre ville après sa soi-disant « libération »! »
(Trad. Bertrand G.)

8 commentaires

  • Mehdi

    Je sais pas pour vous mais elle me parait bizarre son histoire.
    Je veux bien croire à une colonisation de l’Ukraine de l’Est par les ukrainiens de l’Ouest mais la ça part en Truman show son histoire ^^

  • .Mario-Bros.

    Et je ne pense pas que Mr Vladimir Poutine bluff … lui il a pas une grande gueule comme les USA ou les Français .

    http://fr.ria.ru/politique/20140814/202147498.html

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • defecator

    Je dirai que c’est la réponse du berger à la bergère,la réponse aux factions armées et sans insignes du début de ce conflit et un grignotage à l’ouest de plus pour les Etats Uniens.

  • PhildeFer

    L’hiver 2014 sera rude, froid et long… sans le gaz russe…
    Poutine va cueillir l’Ukraine entière dès l’automne car ce pays est complètement en faillite et ni les USA ni l’Europe n’auront les moyens de le soutenir…

  • pierre doute

    le Dombass région charbonnière ,le gaz de schistes regorge et seras le d&but du cracking sur l’europe grace au TAFTA c’est la garantie du retour sur investissement des usuriers,un bon blog a consulter sur l’Ukraine:http://bendeko.blogspot.fr/2014/07/ukraine-larmee-se-partage-deja-les.html

  • pierre doute

    Ukraine un laboratoire de l’oligarchie ,qui révèle le degré de la stupidité des moutons occidentaux qui seront les prochain sur la liste des victimes de ce génocide sciemment organiser pour ruiner foncièrement les états,le vol des terres par les banques le but de cet crise !:http://bendeko.blogspot.fr/2014/08/ukraine-kiev-vote-le-genocide-belle.html

  • tartanpion trucmuche

    J’avais mentionne cet aspect sur RT il y a quelques mois: Le fait que les populations de l’est de l’ukraine seraient remplacees et les refugies ne seraient pas autorises a revenir dans leur pays. Ce sont des consequences decoulant directement de l’inaction de Poutine a intervenir tres tot et a soutenir les republiques de Donetsk et Louhansk. Cet immobilisme du cote russe n’a pas empeche l’ouest de vilifier Poutine, la russie et d’imposer des sanctions. Une intervention russe aurait empeche le pourrissement de la situation, la destruction des villes, de l’outil industriel, la mort de milliers de personnes et l’afflux de centaines de milliers de refugies en russie.