Conflit israélo-palestinien : finalement, c’est quoi le Hamas ? …

Des explications, encore des explications pour savoir, et tenter de comprendre la folie qui s’est emparée du monde, le triste constat est que ce sont les civils, dont beaucoup d’enfants qui sont les premières victimes… Merci à Chris.C…

Proverbe: Si la barbe était un signe de sagesse, toutes les chèvres seraient prophètes…..

Img/as4b.info

Arrivé au pouvoir en 2006 sur la bande de Gaza, le Hamas est devenu l’ennemi numéro un d’Israël. Au cœur du conflit qui fait rage depuis plusieurs semaines, cette organisation porte une lourde responsabilité dans les ravages du conflit.

Explications.

« Ferveur », c’est la signification de ce mouvement d’inspiration islamiste fondé en 1987 par trois hommes issus des rangs des Frères Musulmans. Depuis sept ans, c’est le Hamas qui a pris le contrôle de la bande de Gaza. Parmi ses leitmotivs, deux sont particulièrement évocateurs. Le premier, fondateur, considère que « la terre de Palestine est une terre islamique« . Le deuxième, récent, estime que « tous les israéliens sont désormais des cibles légitimes« .

Exerçant une politique radicale et jusqu’au-boutiste consistant à réitérer ad vitam des attaques de roquettes, dont l’efficacité est de fait lourdement entravée par la défense anti-missile israélienne, le Hamas participe activement et inexorablement à l’enlisement du conflit. D’où vient ce groupe considéré comme « terroriste » par la plupart des pays occidentaux ? Planet.fr fait le point sur l’ennemi numéro un d’Israël.

La destruction d’Israël

C’est en 1987 que le Hamas est créé. Dès le départ, Cheikh Yacine, l’un des fondateurs du groupe, prône la destruction d’Israël et appelle à l’instauration d’un Etat islamique palestinien dans la région. Au départ, il s’agit d’une organisation d’inspiration religieuse, donc non violente.

Mais, la première Intafada de décembre 1987 aura raison de cette position pacifiste et fera basculer l’organisation dans la radicalisation. Cette doctrine radicale oppose dès le départ le mouvement à celui de Yasser Arafat, l’OLP. Ce cailloux dans la chaussure du leader palestinien n’allait pas pour déplaire à Israël qui entendait tirer profit des divisions palestieniennes. En outre, le Hamas rejette les accords d’Oslo signés en 1993 entre Yasser Arafat et Ythzak Rabin portant sur un processus de paix israélo-palestinien. Dès lors, les premiers attentats suicides signés Hamas s’abattent sur Israël la même année.

Le Hamas dans l’arène politique

À l’aube des années 2000, le Hamas va se jeter dans l’arène politique. En 2006, l’organisation remporte les élections législatives face au Fatah contraignant le président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas de former un gouvernement (fragile) d’union nationale. Une guerre fratricide éclate entre le Fatah et le Hamas en 2007. Suite à cet affrontement qui a fait 113 morts, le Hamas évince le Fatah de Gaza prenant ainsi le contrôle de la zone.

Les tentatives de réconciliations entre Fatah et Hamas demeurent infructueuses. La raison ? La divergence de point de vue sur l’existence d’Israël. Et pour cause, le Hamas reste campé sur ses positions appelant au démantèlement de l’Etat juif.

Quel bilan pour le Hamas ?

« Son règne est synonyme de désastre«  rappellent nos confrères de Slate à propos de la gouvernance de Gaza par le Hamas ajoutant que « le chômage et la pauvreté frôlent désormais les 40% de la population« .

En interne, la gestion de la crise avec Israël flirte avec l’absurdité la plus totale. Premièrement, l’inconscience ou l’amateurisme. A titre d’exemple, de nombreuses bavures sont à déplorer concernant les attaques à la roquette comme celle qui a conduit à une coupure d’électricité gigantesque ou bien ces roquettes qui sont allées mourir au-delà des frontières israéliennes…en Cisjordanie.

Pire, quand Israël invite les civils à évacuer certaines zones en raison de frappes, le Hamas encourage (ou invite avec insistance) les gazaouis à rester chez eux jouant sur l’effet « bouclier humain ». Le but, « marchander avec le sang des Palestiniens » des objectifs politiques inatteignables avec cette méthode dont l’utilité est contestée par l’Autorité Palestinienne. Le rejet du cessez-le-feu illustre le caractère obsessionnel de la politique du Hamas.

En outre, cette fuite en avant offre un parfait alibi à Israël qui dans son approche du conflit ou de la colonisation en Cisjordanie, trouve une justification à ses actions contestables et contestées. De surcroît, et comme toujours, ce sont les civils qui en sont les premières victimes.

Auteur Romain Herreros pour Planète.fr

Voir aussi l’interview de Jacob Cohen pour Algérie Patriotique. Merci à Djerrad Amar…

Jacob Cohen à Algerie-patriotique : «Israël a besoin d’un ennemi permanent et le Hamas joue ce rôle»

 

 

21 commentaires

  • Grand marabout Grand marabout

    le HAMAS c’est un club de tir sportif,non?

    ah je croyais!

  • sceptique

    « « Ferveur », c’est la signification de ce mouvement d’inspiration islamiste fondé en 1987 par trois hommes issus des rangs des Frères Musulmans ». Je crois qu’il y a là un élément de réponse; le printemps arabe n’a été qu’une vaste opération des services anglo-saxon visant à instaurer un califat méditerranéen sous leur contrôle, car la confrérie est historiquement sous leur contrôle, d’où leur bienveillance vis à vis d’Erdogan, du gouvernement Tunisien -en dépit des ses appels à l’instauration de la polygamie et de l’excision- comme à celui de M Morsi en Égypte. JM Le Pen s’était étonné de la faible efficacité des frappes du Hamas contre Israël, se demandant implicitement s’il ne le faisaient pas exprès… Leur but est peut-être effectivement d’éliminer de Fatah et de légitimer l’intervention d’Israël sur Gaza et la Cis-jordanie; on voit déjà ce qu’il en est de l’Isil en Syrie/Irak, financé par les USA en sous-main, Israël, et la Turquie, pour évincer les Chiites de la zone, avec la complicité évidente des pétro-monarchies du golf; on comprendra aussi l’hostilité d’Al-Sissi vis-à-vis de Gaza, qui servait de bases arrière aux groupes armés et terroristes des frères musulmans en Égypte

  • Lilith Lilith

    je crois que la bonne question est pourquoi se conflit? j’ai bien peur que mème les béllligérants ne le savent plus eux mème……………

    et dire que pendant des siecles musulman et juif vivaientt en bonne intélligeance leur ennemi commun était le Christianisme, ils vivaient les mèmes souffrances, le mème rejet et fesaient front contre l’ennemi jusqu’a ce que l’empire britanique s’en mèle

  • Au.to

    Et si le hamas était indirectement lié à israel? a la manière d’al quaida et la cia?

    • C’est ça. Tu as tout compris.

      Si tu veux un prétexte pour taper sur une population, tu entretiens et soutiens secrètement les plus radicaux de cette population afin de passer pour une victime qui se défend.

      Tout comme Al Qaïda mis en place par la C.I.A. et utilisé plus tard comme motif d’attaque de l’Afghanistan.

      Le truc, c’est que tout le monde le sait. Tout le monde en prend conscience. Mais personne ne peut plus rien y changer.

      • Isil Isil

        Merci John pour le résumé.
        Je suis écœurée. J’ai mis du temps à comprendre, même si j’ai toujours eu l’impression que quelque chose « clochait ».
        Je suis sure que beaucoup de juifs là-bas sont écœurés eux aussi, dupes de pourris sanguinaires mais à domicile;

        Et en parlant de domicile, ils sont nés là du fait de l’embrouille faite à leurs parents sur la « terre promise ».
        C’est leur Dieu qui décidera où et quand ils y retourneront, et de façon incontestable. C’est pas encore fait, leur présence est un blasphème.
        Les générations de malfaisants qui les ont amenés là ont un plan d’extermination non seulement des palestiniens, mais aussi d’un maximum de juifs et d’humains, quand un jour le nucléaire servira.
        On sait qui a des bombes en réserve dans le coin .
        C’est ce que je ressens.

      • spipfx

        « Tout le monde le sait »

        Tu veux dire nous le savons, nous, mais tous les moutons à qui j’ai pu parler ne le savent pas et saute directe sur l’argument « théorie du complot » c’est vite chiant… :-(

      • Isil Isil

        Je sais que c’est facile à dire mais faut pas lâcher. On ne peut pas maîtriser tous les sujets, alors nous devons bétonner nos connaissances partielles avec des faits, des dates indiscutables.Placées au bon moment, ces paroles deviennent toxiques, elles feront leur chemin comme un ver dans le fruit.
        j’ai entendu parler d’un truc, le point ”goodwin » qui définirait le moment où une idée submerge une société, sans toutefois avoir atteint une majorité dans l’opinion.
        C’est un point de basculement.
        Nous devons saper ce système que nous avons identifié.
        C’est la raison de notre présence sur ce blog,en tout cas c’est la mienne;

      • kalon kalon

        Mais si, Sfipfix, ils le savent aussi bien que nous mais, eux, ils préfèrent ne pas le voir !
        Je ne pense pas que c’est de la lâcheté, plutôt du pragmatisme !
        Après tout, pourquoi s’encombrer la conscience avec des choses sur lesquelles nous n’avons pas prise.
        Il y a le patron qui fait chier, bobonne qui veut aller à Corfou et j’ai pas un balle, les gosses que j’aime bien mais, bon, j’en ai peut être fait un ou deux de trop, le loyer qui est pas encore payé, et puis, c’est vrai, les Palestiniens, mais cà, c’est à la télé !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • Isil Isil

        Excellent kalon, je suis toujours tes commentaires : )

      • valerie

        ils préfèrent ne pas le voir ou te traitent carrément de desinformateur… pfff Enfin ca donne la force de continuer de voir qu’il y a des personnes ouvertes d’esprit ! Merci a vous.
        Si vous ne connaissez pas je vous conseille d’aller lire les analyses de qualités de Brigitte et sa traduction des événements sur le blog d’Helios de Bistro Bar Blog, notamment ici =
        http://bistrobarblog.blogspot.fr/2014/07/de-nouvelles-revelations-sur-le-11.html

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    HS ou presque, Afghanistan: 15 touristes exécutés froidement : http://www.alterinfo.net/notes/Afghanistan-15-touristes-abattus_b6850489.html http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • spipfx

    Merci pour l’article, c’est très intéressant ce condensé

  • Milou73

    Bonsoir. Je suis pas trop daccord avec ce que j’ai lu ici. Je pense pas que le Hamas soit complice d’Israël. Je trouve que les gazaouis ont raison de ne pas quitter leurs maisons malgré les semonces du colonisateur sioniste. Pour aller où? Ils sont enracinés à leur terre et partir équivaudrait à une reddition pour ce peuple. Israël ne souhaite qu’une chose exterminer ce peuple, son ambition est l’annexion complète des territoires et la fin de la Palestine. C’est le peuple éluet cette terre leur a été donnée par leur Dieu !