Avis de recherche à l’Elysée: 32 œuvres et 625 meubles

Magique! Avec l’Elysée, il n’y a pas que les euros qui disparaissent (surtout les nôtres!), il y a aussi les oeuvres d’art et les meubles, et ce n’est surement pas du mobilier de niveau IKEA…

PalaisDeL'Elysée

C’est la cours des comptes qui pointe le problème, depuis longtemps même, à en croire l’article de France TV info. Les objets manquants auraient été disséminés dans les administrations publiques avec un suivit très relatif. Pour plus d’informations sur le sujet, un article intéressant sur le quotidien Libération est disponible.

En 2012, rapportent les Sages de la rue Cambon, 32 œuvres déposées par les musées nationaux et 625 meubles du Mobilier national peuvent être considérés comme « non vus ». Des « disparitions », écrivent-ils.

Mais il y a quand même une bonne nouvelle, toujours sur Libération, on peut apprendre également que l’Élysée est « plutôt bien géré », les dépenses ayant baissé de 2,2% sur un an. Les dépenses seraient en baisse donc, et pourtant, il y a quand même de quoi s’affoler! Donc, suivant un article du figaro:

  • Les dépenses en personnel se sont élevées à 69,3 millions d’euros en 2013, dont 1,7 million d’heures supplémentaires et de rémunérations en extra payées à des personnels extérieurs.
  • Le coût complet des déplacements s’est élevé à 14 millions d’euros pour l’équivalent de 97 voyages. 2,3 millions d’euros ont été dépensés pour les déplacements en France, 11,7 millions pour ceux à l’étranger. Pour ces derniers, le transport en avion a représenté une dépense de 5,8 millions d’euros.
  • Avant de se séparer de François Hollande, Valérie Trierweiler disposait d’un cabinet et de cinq collaborateurs. Pour un coût total de 396.900 euros, sans compter le coût des quatre officiers de sécurité qui étaient affectés à la sécurité de l’ex-première dame…
  • Les déplacements de cette même ex-première dame ont été quand à eux de 85 000 euros.

Et pour en revenir aux meubles et objets d’art de l’Élysée, il y a ces quelques chiffres délivrés par le rapport qui n’ont pas été cités dans la presse en général:

  • 220 000 euros ont été alloués à la restauration des meubles par des artisans extérieurs à la sphère publique pour les 4 dernières années (2009-2012 donc), et 253 000 euros pour la seule année 2013, en plus des prestations réalisées en interne, soit un total de 499 000 euros uniquement pour les meubles n’ayant pas disparu!

Il serait quand même intéressant d’avoir la liste des objets d’art et meubles ayant disparu, juste pour la curiosité…

3 commentaires

  • fee follet

    Qu’on sorte les poubelles s’il vous plaît !
    Que l’on compte toutes les bouteilles de la cave.
    C’est certain il en manque.
    Et puisque le bien de l’état est notre bien commun à tous, j’imagine que nous pourrions demander une perquisition générale chez chaque ancien ministre, secrétaires de cabinet… et tous les fonctionnaires de haut vol http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif ainsi que dans toutes les résidences secondaires. Pour chaque meuble, il existe un descriptif, des photos…
    On serait bien étonné du résultat. Ensuite, on les remerciera en leur demandant de restituer le tout avec amende honorable. Faire le ménage, et ensuite : hop du balai !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Maverick Maverick

    « la restauration des meubles par des artisans extérieurs à la sphère publique » …

    Restauration, ou copie ? L’original ne serait pas perdu pour tout le monde … Ca s’est déjà vu ailleurs qu’à l’Elysée.

    Et puis, c’est surtout de voir la même enquête dans un ou deux ans, qui serait intéressant …

    http://www.economiematin.fr/ecoquick/item/8232-hollande-trierweiler-elysee-dispute-degats-mobilier-national

  • rouletabille rouletabille

    l’Elysée,un taudis ?