SCANDALEUX ! Un accord serait en passe d’être conclu entre les autorités américaines et BNP Paribas pour éviter un procès à la banque

Un accord va être passé, et quel accord!!! La France se couche, pas même les épaules (pour ne pas citer une autre partie de l’anatomie masculine) pour s’imposer dans cette méga-magouille financière!!! Bien sur, nous avions des cartouches en réserves pour tenter de changer la donne, que nenni, il n’y aura rien. Donc, on ne va pas reprocher aux Etats-Unis leurs ingérences dans la politique française ou européenne, ni les écoutes multiples de l’Elysée, des ministères, des eurodéputés, et du reste, non plus… On ne va pas leur reprocher leur mépris évident, ni même leurs interventions catastrophiques en Libye, en Ukraine, en Afrique du nord, et ailleurs…. Non, on se couche, on accepte, il ne faudrait quand même pas remettre en cause les accords de libre-échange qui vont finir de détruire toute souveraineté du pays, avec les conséquences que l’on peut redouter!

Donc, l’accord va être signé avec à la clé:

  • Le braquage de 08 à 10 milliards (comme prévu initialement en fait…)
  • La suspension temporaire de l’autorisation de faire des opérations en dollars, ce qui va affaiblir encore plus la « monnaie papier-cul » avec un aigle dessus puisque d’autres banques risquent de faire de même pour échapper aux lois de l’Oncle Sam
  • L’obligation de plaider coupable, une blague!!!

American-USA-Flag-Wallpaper

Un accord serait sur le point d’être conclu entre les autorités américaines et la banque française BNP Paribas, accusée d’avoir violé l’embargo des États-Unis contre Cuba, le Soudan et l’Iran entre 2002 et 2009, rapporte lundi matin le quotidien économique Les Échos.

« La négociation entre BNP Paribas et les autorités américaines s’est accélérée ces derniers jours, au point que les grands principes d’un accord seraient en passe d’être calés. Ce «settlement» (règlement, ndlr) pourrait donc être bouclé rapidement » et permettrait à la banque « d’éviter un procès », révèle lundi matin le journal Les Échos.

Interrogé dimanche sur le sujet au Grand Rendez-Vous Europe 1-Le Monde- iTélé, le ministre français des Finances, Michel Sapin, s’est montré confiant : « Nous avons progressé vers des sanctions plus équitables et qui n’obèrent pas de manière trop forte l’avenir », indique le journal, précisant que « BNP Paribas doit s’attendre à trois types de sanctions sans précédent ».

« En premier lieu, la banque devra verser une amende qui pourrait s’établir au total entre 8 et 10 milliards de dollars », explique Les Échos, rappelant qu’ »à ce jour, la banque a provisionné dans ses comptes 1,1 milliard de dollars ».

« Deuxième sanction : la suspension temporaire de l’autorisation de compenser des opérations en dollars pour le compte de clients vers ou depuis les États-Unis », poursuit le quotidien économique, ce qui pourrait engendrer « une part de risque pour le système bancaire ».

« Enfin, le troisième volet des pénalités concerne l’obligation pour la banque française de «plaider coupable». »

Ce scénario pourrait « entraîner un retrait de licence bancaire par les régulateurs locaux des pays où BNP Paribas opère », explique le journal, et « pourrait également pousser certains clients, en particulier américains, à ne plus travailler avec la banque française ».

« Même s’il est signé très prochainement, l’accord ne sera pas immédiatement rendu public. Dans le meilleur des cas, il ne devrait donc pas être révélé avant le début du mois de juillet », est-il expliqué.

« Ce délai devrait permettre à BNP Paribas d’élaborer un plan B pour la compensation de ses transactions en dollars et de contacter les différents régulateurs nationaux concernés pour s’assurer qu’ils ne remettront pas en cause sa licence », conclut le journal.

Agence de Presse Xinhua

Source et analyse sur le site source: Le contrarien

 

 

24 commentaires

  • kalon kalon

    La politique américaine s’apparente de plus en plus à du braquage à main armée.
    Pour autant qu’elle ne l’ai pas toujours été ! lol

  • steeve

    tu parles d’un accord tu baisses ton froc je te la fous dans le cul sans vaseline et tu fermes ta gueule et tu dis merci tonton sam

    • engel

      « fermer la gueule » de quelqu’un en passant par là.
      Çà en dit long, très très long,… sur l’objet du délit.

  • Résultat de tout ça ?
    – Chute directe des actions BNP
    – Isolement de la Banque sur les marchés, et perte de clientèle (donc, de CA et bénéfices)
    – Rachat de la Banque Nationale Paribas par… Goldman Sachs, JP Morgan ?

    Parce que lorsqu’on doit à quelqu’un (à l’Etat US en l’occurence) entre 8 et 10 milliards et qu’on n’a que 1,1 milliard de cashflow, ben… ne reste que l’option de jouer au Monopoly et de vendre son cul pour payer ses nouveaux maîtres…

    Et hop, voilà comment on affaiblit un pays: en lui volant une de ses plus grosses banques !

    • engel

      C’est possible,
      Ou, un enième plan de sauvetage avec l’argent du contribuable, histoire de nous vendre plus discretement.

      On affaibli un pays en lui volant son industrie, ses savoirs faire, sa culture, etc…, et en dernier les pieuvres affamées, ses banques.
      …Nous y sommes!

      Et tout ça avec de la fausse monnaie…

  • Maverick Maverick

    Pauvre BNP

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

    • engel

      La banque téflon vient de cramer!

    • Maverick Maverick

      Je me demande quand même ce que ça cache.
      – Avertissement aux banques qu’ « Ils » ne contrôlent pas de ne pas faire de transactions en Dollars hors du contrôle US?
      – Pathétique tentative de faire croire à leur opinion publique que les banksters n’ont pas l’impunité ?
      – Opération faisant partie d’une attaque contre la puissance financière de l’Europe ? Prélude à un autre coup tordu ?
      En tout cas, j’ai du mal à croire qu’ils incitent délibérément les banques à limiter leurs affaires en Dollars.

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • Norbert

    Cette affaire n’est qu’un petit debut.

    Il est urgent de reagir et d’aider l’UPR a s’emparer de la cle (article 50)pour sortir de cette merde qu’est la prison: L’ UE.

    Toutes les jeremiades n’y changeront rien.
    Agir c’est maintenant en se concentrant sur un seul objectif ,une seule cible:l’Article 50

    • engel

      Tu as raison.
      Mais comment tu fais pour les actes?

      • Norbert

        Engel,

        j’ai deja donne, maintes et maintes fois, mon avis sur le sujet.

        En resume:
        1)Il faut bander son arc:
        -Adherer a l’UPR et faire adherer.

        2) Viser le coeur de la cible ……
        l’Article 50 pour dire que sortir de l’UE c’est facile et possible si un maximum de monde se met a le demander grace a l’appui de l’UPR.

        3)les Fleches……
        -Visionner les conferences d’Asselineau et s’en impregner pour etre pret a argumenter.
        -Essayer activement et partout de faire connaitre Asselineau et l’UPR
        -Participer aux comites antiTAFTA
        ect…..
        toute idee oeuvrant dans le meme sens est bonne a prendre.

        La cible pourra etre atteinte ,si un maximum de personnes y croient (comme pour un champion)et ne se laissent pas detourner l’attention.
        C’est ce que prone l’UPR en refusant tous les sujets clivants.

        Tu voulais,peut-etre que je te donne une recette miracle??
        Desole de te decevoir,mais je n’en ai pas.

      • engel

        Moi non plus! :(
        Je trouve ta démarche juste mais dans le meilleur des cas, pour 2O40.
        Il faut au moins ça, pour que les esprits se façonnent à ce nouveau venu.
        Mais, je doute que nous n’ayons le temps d’attendre…

  • Chegoku Chegoku

    Encore merci à la France d’avoir acheté ce sac de merde à la Belgique. (pour les parts Fortis)
    Faudrait vider les comptes et la foutre en faillite. Cette BNP est de toute façon un gouffre à brève échéance.

    • engel

      Ils font tellement facilement de la fausse monnaie, qu’on peut objectivement douter de l’action d’un « bank -run ».

      Une chose est sûr:
      La fin du monde « capitaliste » est pour bientôt!

      Chic!
      Mais de quoi sera fait son lendemain,…

      • Chegoku Chegoku

        D’une vague rouge prolétaire… LOl

        Non je déconne. Demain sera pire encore. Ca risque plutôt d’être rouge sanglant.

        Et après… on prend les mêmes et on recommence. L’histoire est vouée à se répéter.

    • kalon kalon

      Là, Chegoku, je ne te suit pas !
      En achetant FORTIS, cette saleté de BNP PARIBAS a fait l’affaire du siècle et ce n’est pas peu dire car ce rachat leur a permis, ni plus ni moins, de ne pas faire faillite.
      Par contre, lorsque les imbéciles qui nous servent de ministres ont accepté de fusionner le crédit communal belge avec le crédit français, ben là aussi, les banquiers français nous ont piqué des milliards d’euros;
      En gros, l’affaire FORTIS et l’affaire DEXIA a permis aux banquiers français de piquer +/- 20 milliards de l’économie des épargnants belges ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
      Et les épargants Belges sont encore impliqué à rembourser +/- 50 milliards d’euros issu des conneries faites par le crédit local français ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      • kalon kalon

        Avant sa fusion avec le crédit local français, le crédit communal Belge faisait partie des banques les plus solides au niveau européen !
        Aujourd’hui, cette banque n’existe plus hors la plupart des épargnant Belge avaient leurs épargnes de « bon père de famille » dans cette banque !
        A pleurer ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

      • kalon kalon

        Ah oui, j’oublie !
        L’origine de cette déconfiture ?
        Sarkozy a exigé de mettre un copain à lui a la tète des banques fusionnées et on a viré Axel Miller connu comme un des meilleures banquiers belges.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

      • Chegoku Chegoku

        kalon: T’as raison mais la garder pourrait nous couter encore plus cher à terme que les quelques milliards perdus. (les épargnants n’y ont rien perdu mais bien les petits actionnaires). Moi j’appelle pas ça des épargnants.

        Concernant la garantie Dexia, ça la fout mal car il faudra tôt ou tard raquer ces 50 milliards de titres toxiques.
        Là on s’est bien fait baisé.

        Tout ça c’est du pipeau si tout s’effondre brutalement comme on nous le promet depuis longtemps. La bête semble encore bien résistante cependant.

  • Silverstar Silverstar

    Intimidations et menaces de mort ont sans doute lieu dans les coulisses du pouvoir et de la finance pour expliquer de telles soumissions massives. On a vu ce qui peut arriver avec la série de banquiers ‘suicidés’ récemment.

  • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

    Ce qui caractérise le phénomène de révolution, à tout moment dans l’histoire et de quelle que révolution que l’on parle,
    c’est :

    -> une crise économique et financière sciemment provoquée

    -> la destruction patrimoniale

    -> la surveillance de la pensée et l’élaboration juridique de nouvelles séries de crimes et délits

    -> la volonté de remodeler l’homme et la mise en place d’outils de manipulation et de coercition à cet effet
    -> la mise en place d’un code juridique et réglementaire établi en fonction d’intérêts privés détenteurs de biens spoliés

    -> la constitution d’un État qui se retourne contre le peuple qu’il est censé gouverner.

    -> l’institution d’une forte dépendance étatique, soit à des puissances financières, soit à des intérêts étatiques étrangers.