Ukraine : le conflit entre dans une phase critique, l’escalade militaire est de plus en plus meurtrière

[MàJ] C’est une véritable situation de guerre que connaît l’est de l’Ukraine, et principalement les deux régions ayant fait sécession, Lougansk et Donetsk.

Les affrontements sont de plus en plus violents et l’armée ukrainienne utilise maintenant de manière systématique des moyens d’artillerie et des moyens aériens. Plusieurs villes ont ainsi subi des bombardements.

La situation militaire

Des bombes incendiaires au phosphore ont été utilisées pour bombarder le village de Semenovka qui contrôle l’accès à la ville de Slaviansk ce week-end. Ce village tenu par les séparatistes avait déjà connu des tirs d’artillerie, notamment de lance-roquettes Grad.

La ville de Slaviansk a également été bombardée, et l’hôpital a été touché. Un médecin a été tué et plusieurs personnes ont été blessées. La population est toujours privée d’eau potable.

La ville de Marioupol a été reprise aux insurgés par le bataillon Azov composé de membres de secteurs droits et de combattants néo-nazis étrangers. Le bataillon a notamment utilisé des blindés. Les miliciens restent cependant actifs dans la région et ils ont bombardé un convoi des gardes frontières.

Un attentat visant Denis Pouchiline le gouverneur de la république populaire, a eu lieu à Donetsk le 12 juin, tuant ses deux gardes du corps. Il avait déjà échappé à un attentat le 07 juin

L’aviation ukrainienne a bombardé la direction de l’intérieur à Gorlovka dans la région de Donetsk, où se trouve l’état-major des forces d’auto-défense. Les insurgés affirment avoir touché l’un des aéronefs.

Les plus violents combats ont lieu dans la région de Lougansk et visent à reprendre le contrôle de la frontière aux insurgés. L’armée ukrainienne utilise des moyens aériens, notamment des hélicoptères d’attaque près du village de Schastye. L’attaque aurait fait plus de 100 morts, dont de nombreux civils selon le gouverneur de la république populaire de Lougansk. Toujours selon lui, l’armée ukrainienne aurait ouvert le feu sur les habitants après la prise de la localité. Le but de la junte ukrainienne serait d’isoler les séparatistes de la frontière. Selon les séparatistes, l’armée ukrainienne prépare des raids massifs contre Lougansk.

A Lougansk toujours, 2000 hommes de la garde nationale ukrainienne (Praviy Sektor) sont retranchés dans l’enceinte de l’aéroport (cette information a son importance…). Un convoi de 40 chars a été bloqué par les insurgés au nord de la ville.

Concernant  l’avion-cargo militaire ukrainien  Il-76 abattu par un missile au dessus de l’aéroport avec 49 personnes à bord dont 40 paras, il semble que l’origine du tir  vienne non pas des insurgés mais du côté de l’armée ukrainienne stationnée dans l’enceinte de l’aéroport… Pourquoi l’armée ukrainienne abattrait ses propres avions, cela reste mystérieux. Certaines sources avances des divergences entre régiments qui auraient déjà dégénérés en affrontements armés…

Au total, selon le ministre de la défense ukrainien Mikhaïl Koval (Svoboda), 250 miliciens auraient été tués lors de l’offensive de ce week-end.

La reprise de la frontière  aux insurgés constitue le but de cette opération. Le ministre de la défense ukrainien a ainsi annoncé vouloir fermer la frontière la semaine prochaine, selon l’objectif donné par le président Porochenko. Le contrôle de la zone frontalière constitue un enjeu stratégique majeur pour la suite du conflit. La république populaire de Donetsk a en effet affirmé qu’elle ouvrirait sa frontière avec la Russie au mois d’août, ce qui signifierait le rattachement « de facto ».

Les insurgés reçoivent également par le biais du territoire russe des renforts au niveau du personnel combattant, comme l’illustre le bataillon Vostok, mais aussi probablement en matériel, notamment en roquettes anti-char 9k111 Fagot qui posent de sérieux problèmes aux blindés de l’armée ukrainienne. Le ministre des affaires étrangères Sergeï Lavrov a  ainsi reconnu que la Russie faisait parvenir de l’aide humanitaire aux populations du Donbass via les milices populaires.

Le maintient d’un point de passage avec la Russie semble d’autant plus important que de nombreux civils affluent actuellement dans la région frontalière de Rostov-sur-le-Don. Plus de 11000 ukrainiens ont ainsi franchi la frontière suite à la dernière offensive de l’armée. 12000 personnes avaient déjà franchi la frontière en 24h au début de l’offensive ukrainienne. Selon le chef du département de l’information de la région de Rostov, ce sont au total près de 110000 personnes qui ont fui les combats et se sont réfugiées en Russie.

Bien que le président Porochenko ait déclaré vouloir ouvrir des « corridors humanitaires » afin de permettre l’évacuation des civils, les milices populaires et les habitants ne font aucune confiance à la garde nationale composée essentiellement de néo-nazis de Praviy Sektor et craignent des exactions comme cela a déjà été le cas à Odessa, Marioupol ou plus récemment à Schastye

La situation sur le front politico-diplomatique

Les journalistes russophones intimidés

Deux journalistes russes  ont été capturés par la garde nationale . Précédemment, deux de leurs confrères avaient déjà été retenus en captivité et interrogés par l’armée ukrainienne avant d’être finalement libérés. Des reporters de Life News avaient déjà subi le même sort. Arrêtés le 18 mai près de Kramatorsk par l’armée ukrainienne, ils avaient été retenus et brutalisés avant d’être relâchés 6 jours plus tard. Il s’agit d’une manière de dissuader les journalistes russes, critiques envers la junte au pouvoir à Kiev, de couvrir les événements et de se rendre sur le terrain. Auparavant, le journaliste britannique Graham Phillips collaborateur à Russia Today avait vu sa tête mise à prix par les milices de Praviy Sektor et avait également été capturé par l’armée près de Marioupol puis relâché après 36h de détention.

Des journalistes ont été pris pour cible lundi par un sniper près de Slaviansk et ont dû se replier à l’aide d’une voiture de la milice populaire qui a également été prise pour cible. Ce n’est pas la première fois qu’une équipe de reporters essuie des tirs, un collaborateur de Russia Today a d’ailleurs été blessé.

 L’ambassade de Russie prise pour cible à Kiev

L’ambassade de Russie à Kiev a d’abord été victime d’un piquetage, environ 80 personnes bloquant les entrées et sorties. La situation a cependant dégénéré et des cocktails Molotov ont été lancés contre le bâtiment, les voitures du personnel diplomatique garées à l’extérieur ont été incendiées, des croix gammées ont été taguées sur la façade. Le ministre ukrainien des affaires étrangères, présent parmi la foule, a proféré des insultes envers Vladimir Poutine, qui ont été reprises par la foule. Cependant, les chancelleries occidentales qui soutiennent le gouvernement de Kiev, ont pour l’instant refusé de condamner cette attaque et ont bloqué un projet de résolution russe devant le conseil de sécurité des Nations Unies condamnant ces événements.

L’UE a finalement réagit dans la journée de lundi par le biais de la porte-parole de Catherin Ashton qui a exhorté « les autorités ukrainiennes à faire le nécessaire pour remplir leurs engagements pris dans le cadre de la convention de Vienne sur l’inviolabilité des ambassades. »

L’ambassadeur russe à Kiev a déclaré que ces attaques avaient été « planifiées ». Il s’agit de toute évidence de la mise en oeuvre d’une stratégie de la tension à l’égard de la Russie, faite de provocations destinées à provoquer une réaction militaire de la part de Moscou. C’est dans cette logique qu’il faut voir l’incursion d’un char ukrainien à l’intérieur du territoire russe où la dénonciation inverse d’une incursion de blindés russes par le pouvoir ukrainien.

Le conflit gazier entre dans sa phase critique

Le système de pré-paiement entre en vigueur aujourd’hui et la Russie a annoncé qu’elle était prête à fermer les vannes. Selon le groupe Gazprom, les chances d’arriver à un accord avec le gouvernement de Kiev sont « très faibles ». Dans le même temps, l’UE a bloqué la construction du Gazoduc South Stream en Bulgarie, qui a pourtant comme objectif de fiabiliser les livraisons de gaz russe en contournant l’Ukraine par la mer noire. Les groupes français Total et Italiens ENI sont partenaires de Gazprom dans ce projet. La commission, en sabordant ce gazoduc, suit les directives américaines et va à l’encontre des intérêts européens. La suspension des travaux a fait suite aux pressions américaines, des entreprises Bulgares ont été menacées de sanctions si elles poursuivaient les travaux, et à la visite en Bulgarie du sénateur John Mc Cain.

Le premier ministre italien Matteo Renzi a fait part de son désaccord à la commission et mobilise pour relancer le projet.

 L’UE continue à soutenir à bout de bras les autorités en place à Kiev et vient de débloquer une aide « non remboursable » de 250 millions d’euros qui constitue la première tranche d’une aide totale de « consolidation de l’état » d’un montant de 355 millions…

L’OTAN a annoncé qu’elle renforcera également son soutien au régime ukrainien de manière à « réformer ses forces armées ». L’organisation a déjà fait parvenir à Kiev du matériel militaire qualifié de « non létal »…

A Kiev, des manifestants occupent toujours la place Maïdan et demandent au président Porochenko la dissolution du parlement pour permettre la tenue d’élections législatives.Une partie importante de la population ne se reconnait pas dans le gouvernement actuellement en place qui compte 6 membres du parti Svoboda.

La population et les députés Allemands commencent à se mobiliser pour exiger la fin du soutien de leur pays au régime néo-nazi ukrainien, ils dénoncent également l’indigence de la couverture médiatique. Des manifestations ont lieu tous les jours à Berlin et dans les grandes villes allemandes. Des députés du parti « Die Linke » ont interpellé le gouvernement au Bundestag pour qu’il cesse de soutenir un régime néo-nazi.

Quand allons-nous suivre leur exemple et enfin demander des comptes au gouvernement français ? La situation risque en effet de dégénérer complètement sur le terrain à mesure que les affrontements gagnent en violence. N’attendons pas que se déclenche une épuration ethnique dans l’est de l’Ukraine pour réagir.

 

36 commentaires

  • .Mario-Bros.

    de toute façon ils veulent leurs putain de troisième guerre mondial : principale raison : surpopulation , rarification alarmante des ressources de tout genre et accessoirement la dette des pays qui montent qui montent …

    Mr Vladimir Poutine a droit à notre respect car il ne perd pas son sang froid mais pour combien de temps encore ? il doit bouillir de l’intérieur face à tout ces chacals Américain , Français et j’en passe .

    moi je pense qu’on va l’avoir leurs putain de guerre qu’ils aillent tous en enfer !!!

    • kalon kalon

      100 kg de poissons détruits pour 8 kg à l’étalage du poissonnier, tu appelles cà de la « rarification alarmante de nos ressources » ?
      Moi, j’appelle cà une « pléthorisation de nos ressources »
      On dispose de tellement de ressource qu’on en fout plus de 90 % à la poubelle :-)

      • .Mario-Bros.

        va dire sa au poisson en voie de disparition et tout les autres animaux …

        tu a bien appris la leçon des merdias …

  • kalon kalon

    Nous avons le droit d’exiger de « nos » députés qu’ils réclament un référendum afin de savoir si nous acceptons la guerre vu que nous en serons les premières victimes !
    Il ne nous reste qu’Internet mais Internet est suffisant pour retourner la situation !

  • Thierry92 Thierry92

    Les dirigeants Ukrainiens n’en peuvent plus de bétise.

    Supporter une bétise pareille est vraiment la honte de l’UE.

    http://fr.ria.ru/world/20140616/201538377.html

    • rouletabille rouletabille

      merci Thierry92
      La bêtise est tout les jours sur France TV..

      • Thierry92 Thierry92

        Désolé RTB je ne connais pas ce site dont tu parles.
        Je ne suis pas équipé avec l’appareil adéquat. :)

      • rouletabille rouletabille

        Merci Thierry92,ne t’approche pas du trous Noir France TV/AFP ,si tu survis haah,j’ai couper les chaines et ils m’ont fait des difficultés ces cons,(genre;PQ vous désabonnez vous,vous devez rester etc etc).
        Bisous ♥

      • Thierry92 Thierry92

        D’ailleurs tant que tu m’y fait penser il faudrait que je souscrive un abonnement a internet :)

      • rouletabille rouletabille

        Tu rigoles ?
        Internet est surveiller ,les ondes aussi,il te reste PARLER TOUT SEUL ,c’est pas taxer et comme c’est du vent pour faire baisser le réchauffement climatique c’est idéal,quand je baise je parle pas car c’est mauvais pour la Planète (c’est parce que je sent l’alcool),mais comme je m’en fout de la Planète je crie quand j’éjacule pour créer sans gueuler ..

      • kalon kalon

        Parler tout seul…. d’accord, mais à voix basse ! :-)

    • kalon kalon

      Ces dangereux imbéciles n’ont pas encore compris qu’a l’époque de Goebbels, internet n’existait pas !

      • rouletabille rouletabille

        C’est clair,les EM non plus,çà n’empêche qu’ils disent que SARKO sera notre avenir,le Male Heureux Vals en fais une Franco Blanco,il a sa tombe en Israël pour l’éternité,qu’est ce que ce type fout ICI en France alors qu’on sait que c’est Israël qu’il préfère ?

      • kalon kalon

        Ah, le Manuel Valls, une tragédie, ce type !
        Il emmer…Dieudonné pour des conneries et, dans le même temps, est d’accord d’aider les nazis ukrainiens à bombarder des civils avec du phosphore pendant que la communauté Juive d’Ukraine prend ses jambes à son cou pour fuir les prochains pogroms qui se préparent !
        Faut arrêter le délire !

      • rouletabille rouletabille

        Salut KALON,peut pas mieux dire..

    • Ender Ender

      Oui, et le ministre des affaires étrangères ukrainien qui s’est distingué sur place est probablement lui aussi un agent russe !
      Propagande très grossière, nos journaleux doivent vraiment se boucher les yeux et les oreilles pour continuer à la relayer où alors ils sont encore plus intoxiqués que je ne le croyais, mais là c’est vraiment irrémédiable…

  • positronic

    en tout cas la guerre silencieuse à cout de largage géo stratosphérique continue les chemtrails en ce moment ou j’écris le ciel est en remplis j’en vois tellement que je regarde même plus!

  • Le Russe Le Russe

    images

    J’ai passé l’après-midi à compiler, vérifier, traduire et contacter les personnes concernés afin de pouvoir fournir à tous les francophones qui souhaitent aider financièrement la résistance du Donbass, les informations suivantes :

    Je vais donner les informations bancaires et les liens vers deux organisations (mais qui travaillent mains dans la mains). Toutes deux sont nommément cités par le commandant Igor Strelkov dans cette vidéo :
    https://www.youtube.com/watch?v=jWibs-qC6M0#t=58

    Il existe d’autres vidéos qui attestent de la bonne réception de l’aide envoyé par ces organismes (je complèterais ce message et les ajouterais à la fin).
    N’ayant rien trouvé de consistant en Français, j’ai fait la démarche de vérifier le plus rigoureusement possible la justesse des informations et le sérieux des organismes en question. Je ne me permettrais pas d’inviter toute la sphère francophone à faire des dons à ses organismes là, si je ne pensais pas qu’ils offrent, au vue de la situation, les meilleurs garanties de sérieux et d’efficacité.

    Bref, tout ça pour dire que l’argent envoyé sur les comptes qui suivent iront bel et bien pour aider les populations et les résistants du Donbass.

    Ces deux organismes sont LE CHOIX RUSSE et LE BATAILLON « NOUVELLE RUSSIE ».
    Quel est leur lien ?

    Le voici :

    Le bataillon humanitaire « Nouvelle Russie » a été créé par « La milice du peuple du Donbass » (don le chef est Paul Gubarev) (NOD) et par les organismes publics de la Fédération de Russie, « Communauté Russe» et «Le Choix Russe » avec le soutien de la région de Rostov et son dirigeant Eduard Pavlov.

    —————————
    INFORMATIONS BANCAIRES DU CHOIX RUSSE :

    Leur site principal : https://vk.com/rus_vibor
    L’image où sont indiqué les informations bancaires (c’est l’image que l’on trouve à l’entête de leur compte VK, pour ceux qui veulent vérifier la conformité des informations fournis avec la « source ») : https://pp.vk.me/c616219/v616219554/11aa6/TrJX-d_aCDE.jpg

    Moyens de payement destinés aux russophones :
    Compte Yandex Wallet : 41001271116256
    QIWI: +79653655915

    Moyen de payement international :
    Paypal : (permet de faire des payements par carte bancaire)
    Email de payement : payment@styleus.us
    ATTENTION : Indiquer obligatoirement en note de votre payement : « Aid Donbass »

    Ce compte est ouvert par la branche anglophone du « Choix Russe ».
    Leur page facebook : https://www.facebook.com/AID.SEU
    J’ai vérifié auprès de la « source », c’est bien leur branche « anglaise », donc les fonds leur arrive.

    Vous trouverez en fichier joint une image que m’a aimablement fait une des personnes qui s’occupe de cette branche. Elle regroupe un certain nombre d’informations et telle qu’elle, elle peut être utilisée pour « distribuer » l’information au public anglophone.

    images

    A l’heure où je rédige ce papier, j’attends une version où il y aura les informations du compte bancaire pour faire des virements internationaux.
    Je mettrais à jour dès que je l’aurais.
    Donc pour les francophones qui souhaitent aider « LE CHOIX RUSSE », le plus commode que j’ai trouvé pour l’heure c’est le compte Paypal ci-dessus.

    Pour ceux qui veulent participer par virement bancaire, nous avons toutes les informations nécessaire de l’organisation : LE BATAILLON « NOUVELLE RUSSIE ».

    —————————
    INFORMATIONS BANCAIRES DU BATAILLON « NOUVELLE RUSSIE » :

    Leur site principal : https://vk.com/battalion_novorossia
    (En cliquant sur l’image de leur page d’accueil, vous avez en dessous de l’image les informations bancaires en Russe, dont voici la traduction en français et en anglais :
    (Nb : Ça fait beaucoup d’informations, mais il n’en faut pas moins pour un virement sur un compte Russe depuis l’étranger).

    —————————–
    COMPTE BANCAIRE (version Française) :

    Nom de la banque : Sberbank de Russie:
    Numéro de carte bleue : 4276 5200 1124 6069

    Détails du compte:
    Direction Rostov № 5221/0629
    Règlement compte (compte courant) 47422810852099900105 au sud-ouest Banque SB RF
    Compte сorrespondant № 30101810600000000602 dans GRKC Banque de Russie à Rostov-on-Don

    BIC 046015602
    INN 7707083893
    KPP 616502001

    Numéro de compte individuel 42607810452090002413

    Nom du bénéficiaire : Gubaryovа Ekaterina Yurievna

    COMPTE BANCAIRE (version anglaise) :

    Sberbank of Russia:
    Card number to be translated : 4276 5200 1124 6069

    Account details:
    Rostov branch № 5221/0629
    Settlement account 47422810852099900105 in Southwest Bank SB RF
    Correspondent account № 30101810600000000602 in GRKC Bank of Russia in Rostov-on-Don

    BIC 046015602
    INN 7707083893
    KPP 616502001

    Account number 42607810452090002413
    Recipient’s Name: Gubaryovа Ekaterina Yurievna

    MERCI POUR VOTRE AIDE !
    MERCI POUR VOS DONS !
    Faites circulez l’information…

    Aidons le Donbass !

    Le Russe

    (Ps : ender, ce serait peut bien d’en faire un article, parce que les infos qui sont là sont importantes, et je ne les ais trouvé nulle part facilement accessible en français, d’où les recherches…)

    • Ender Ender

      Je te contacte par MP…

    • yoyo

      quand je vois une croix rouge j’ai peur !

      Au phil j’ai vu une croix bleue, comme la peur de la croix rouge !

      coupable mais pas responsable, oh putain !

      Pourvu que l’empoisonneur et le docker nain de Mogadiscio ne s’en mêle pas !

      • Le Russe Le Russe

        C’est moi qui ai repris ce graphique avec une croix rouge. Ce n’est pas le symbole des organisations mentionnés et ça n’a rien à voir avec la croix rouge.

        Et je rejoins tout à fait ton propos, parce que quand j’ai commencé à faire des recherches « humanitaires » pour le Donbass, je suis juste tombé sur un article qui disait que la Croix Rouge cherchais je sais pas combien de millions pour aider le DOnbass.. et l’article était accompagné d’une photos avec des camions de la croix rouge sur lesquels ils y avait des grosses « pub » (on peut pas dire autre chose) pour les US… (Regardez comme on aide.. c’est de l’aide américaine… vous voyez hein… vous voyez comme on est des gens bien… vous voyez hein ! TA GUEULLLLEE !!!!!

        Ca m’a donné envie de vomir mon 4 heures (et j’avais pas eu de 4 heures !)..

      • yoyo

        Ouais après le typhon yolanda aux Philippines tu voyais le drapeau amér_i_kain de partout ! Ils pillent le pays et se font de la pub pour les cacahuétes qu’ils donnent aux survivants de leurs « massacres » !

  • kalon kalon

    Assez amusant !
    je vient de lire un article sur dedefensa.org qui souligne, de façon tout à fait sérieuse que des blogs tel que celui çi seraient plus rapidement informés que les services de renseignement du pentagone ! (sic)
    Il ne reste plus à Benji que de proposer un abonnement au pentagone afin qu’il puisse être au courant de ce qui se passe en temps réel ! lol
    http://www.dedefensa.org/article-notes_sur_l_american_fatigue_et_la_sieste_de_bho_16_06_2014.html

    • Thierry92 Thierry92

      Benji,
      Il faut demander a la nsa, pentagone, et dcri de participer au financement du blog.

    • Le Russe Le Russe

      Oui Kalon,
      Regarde par exemple ça :

      C’est le dernier compte rendu d’Igor Strelkov, tout frais sortie de chez la traductrice.

      Il dresse un tableau pas très réjouissant pour eux…

      Statut d’IGOR STRELKOV 16/06/14 – 18:20

      «L’ennemi bombarde massivement Kramatorsk à partir d’obusiers de Karatchoun et de la région des stations d’épuration entre Slaviansk et Kramatorsk (ils ont là bas un point d’appui). Il y a de nombreuses victimes en ville et des incendies. Ils bombardent la zone industrielle et les quartiers d’habitation. La population est paniquée, Kramatorsk n’avait pas encore connu de bombardement aussi massif. De plus, les positions de l’insurrection ne sont presque pas touchées, ce n’est pas sur elle qu’on fait feu. Pourquoi ? La réponse est élémentaire. Pour qu’affluent en Russie encore quelques dizaines de milliers de réfugiés. Un génocide et une « épuration ethnique » en bonne et due forme !
      J’ai décidé de porter à la connaissance de tous un texte de ma correspondance personnelle (avec des corrections). Je demande de le diffuser. Me taire plus longtemps dans l’espoir que sur la « grande terre » quelqu’un va réfléchir, je ne le peux déjà plus.
      Dans la mesure où je suis habitué à faire des pronostics un peu à l’avance, je me trouve dans la « prostration ». L’actuelle « défaite » de l’économie et de la population, je l’avais prévue il ya déjà 6 mois, et appelé à l’envoi de troupes pacificatrices pour la prévenir. Personne n’y a prêté attention. Maintenant, c’est trop tard, des troupes pacificatrices n’entreront pas ici sans combat. Maintenant, j’appelle à nous apporter d’URGENCE UNE AIDE MILITAIRE A GRANDE ECHELLE. Elle ne vient pas. D’ici une ou deux semaines,(ou même plus tôt) peut s’ensuivre une défaite militaire d’une partie importante des bataillons des républiques du Donetsk et de Lougansk. Parce que le rapport des armes lourdes n’est simplement pas gérable. Quand Donetsk et Lougansk seront complètement bloquées, comme Slaviansk, la question prendra toute son importance de soit 1) l’introduction directe de troupes (qui provoquent directement les taulards) et un guerre à grande échelle. 2) une complète « vidange » de la Novorossia, (en laquelle ils espèrent fortement). Je ne suis pas sûr que le dimeme en question se solutionne de la première façon, plutôt le contraire.
      Nous pouvons encore brûler une centaine de lance-roquettes et abattre encore 5000 soldats, l’équilibre des forces n’en sera pas tellement changé. Le rapport sera de 1 à 15, ou de 1 à 14, par exemple… Presque chaque jour nous quittons une importante agglomération, nous n’avons personne ni aucun matériel pour les défendre. Et nous ne pouvons en prendre aucun, car nous n’avons rien à opposer à l’armement lourd des taulards, et nous ne pouvons faire la guerre plus ou moins avec succès que dans la défense.
      Alors où prendre de l’optimisme ? Dans nos petits succès ? Ils sont purement tactiques. Mais stratégiquement, nous avons depuis longtemps commencé à perdre. Je vois du sabotage déclaré dans la façon dont les hauts fonctionnaires russes approchent la question du soutien à la Novorossia. Cela se fait sentir partout. Je suppose que c’est pleinement conscient. Autrement, on ne peut s’expliquer que les républiques du Donestk et de Lougansk ne soient pas reconnues encore même de facto et que des livraisons ne soient pas commencées d’armes et de matériel indispensables. Oui, Poutine a désavoué de fait ( il serait intéressant de savoir, à l’instigation de qui ?) ses déclarations sur la défense de la population civile du Donbass. AUCUNE ALTERNATIVE N’EST PROPOSEE. S’il n’y a pas d’aide militaire, la défaite des républiques est inévitable. Une semaine plus tôt ou un mois plus tard, cela ne joue aucun rôle. L’ennemi nous coupe des frontières, et nous étouffera méthodiquement, « nettoyant » les territoires en chemin, et jetant en Russie un ou deux millions de réfugiés, entièrement dépouillés et enragés (j’espère que les conséquences économiques et sociales sont compréhensibles ?) Un groupe d’oligarques reconnaissants viendra trouver Poutine avec des mines affligées, pousseront devant eux le grand combinateur Sourkov, et celui-ci expliquera tout d’une voix douce et insinuante. « Nous avons fait tout ce que nous pouvions, mais ces… bons à rien de bandits du Donetsk ont tout fait rater, et nous ne pouvions les aider, à moins de déclarer une guerre atomique… Ils l’ont bien cherché eux-mêmes cela ne vaut pas le coup de prendre des risques, Il faut patienter… Nous arrangerons tout par la suite. On peut s’entendre avec Porochenko. Retraite tactique… Nous ne sommes pas prêts à faire la guerre. Nous avons pris la Crimée de toute façon » et ainsi de suite.
      Comment cela se finira-t-il pour notre bataillon, je n’en sais rien. La plupart d’entre nous périront, mais là n’est même pas la question, tout l’enthousiasme et toutes les victimes seront vains et le « printemps russe » sera tué dans l’œuf par le « gel ukrainien ». Et la guerre suivante, que nous ne verrons déjà pas, aura lieu sur le territoire russe ; après un « Maïdan moscovite », naturellement.

      Igor Strelkov

      Trad. Laurence Guillon

    • yoyo

      pas fon….ctio…..nai…..re ?
      oh mer……de !

  • yoyo

    militaire ⇄ crime
    escalade ⇄ plus haut
    l’escalade militaire est de plus en plus meurtrière
    = pléonasme
    s’il vous plait des budgets pour plus de crimes, non, non, pour plus de démocratie je voulais ben dire mes ratmis.

    ┌∩┐ ㋡㋡㋡

  • kalon kalon

    Le problème de Vladimir Poutine est qu’il est légaliste et doit le rester face à des crapules qui n’attendent qu’une seule chose: qu’il fasse un faux pas !
    Je n’aimerai pas avoir à faire ce choix:
    Accepter l’inacceptable !
    Mais, à devoir me positionner entre son choix et celui de nos « élites » qui aident ouvertement des nazi à perpétrer des crimes de guerre de masse, ce choix est vite fait !

  • kalon kalon

    Le plus affligeant étant de constater que les pays occidentaux bloquent toute aide humanitaire au niveau du conseil de sécurité de l’O.N.U. et cà, c’est vraiment de la complicité de crime de guerre et de la non assistance à personne en danger !
    La totale, quoi

  • kalon kalon

    J’ai bien l’impression que les jours de cet organisme sont comptés;
    L’O.N.U. n’est plus qu’un « machin » américain destiné à justifier leur besoin de dominer le monde, il en devient inutile car ayant trop servi de paravent « démocratique » à de vulgaires assassins par procuration.