Comment résister et se battre (enfin) efficacement contre les décideurs (première partie: la finance)

Pourquoi une telle série d’articles?

Tout simplement par ce que nous n’avons que des moyens réduits pour nous faire entendre, et ceux mis à notre disposition ne sont qu’illusoires. Les syndicats? Pourquoi ne les entendons-nous pas plus souvent nous alerter/informer sur les véritables sujets comme les accords de libre-échange? Car ceux-ci sont généralement financés par les grands partis politiques, et que de ce fait, ils ne vont pas risquer de perdre cette manne financière qui leur tombe chaque année dans les caisses.

Suivant des chiffres de 2007:

CGT : 220,6 millions d’euros de budget dont 145 millions hors cotisations.
CFDT : 138 millions d’euros de budget annuel dont 69 millions hors cotisations.
FO : 61 millions d’euros de budget annuel dont 26 millions hors cotisations.
CFTC : 60 millions d’euros de budget annuel dont 48 millions hors cotisations

Les syndicats ne s’offusquent que lorsque cela peut leur apporter des adhérents, pas lorsque cela risque de réduire drastiquement leurs finances. De plus, avez-vous souvent vu une manifestation faire plier un gouvernement dans les pays « démocratiques » d’Europe ces dernières années?

Pas grave, reste les pétitions, là aussi, un moyen de s’exprimer qui peut récolter des centaines de milliers de signatures, mais une solution vaine qui fait doucement rire les politiques. Souvenez-vous de la pétition de Greenpeace contre les OGM: 1 million de signatures! La pétition fut directement remise à la commission européenne: direct à la poubelle, sans même une petite lecture!

Les syndicats sont inutiles pour réellement changer la donne, les pétitions, une perte de temps, les manifestations, utiles pour montrer notre colère, mais sans résultats réels. En Grèce, depuis le début de la crise, il y a eu au bas mot 20 000 manifestations, 20 000! Et ce sont toujours les mêmes à la tête du pays: les hommes de la Goldman Sachs, des financiers, des banques, et la Troïka. Et une manifestation est censée changer quoi que ce soit?

De toute manière, ils le savent que nous sommes en colère, mais tant que nous n’agissons pas plus efficacement, ils refuseront de nous entendre réellement.

Voilà pourquoi des actions concrètes, communes, et de grande ampleur doivent être menées, mais cette fois, cela ne doit pas être dans la rue à grands coups de slogans sur des pancartes, mais à coups d’actions légales, calculées et surtout, qui s’attaquent à ce qui les maintient au pouvoir: notre argent et notre manière de l’utiliser!

bankrun

À chacun d’agir à son échelle

Les idées avancées dans cet articles ne sont pas à prendre au pied de la lettre, à chacun d’adapter suivant ses moyens car personne ne pourra réellement suivre l’intégralité des astuces données ici. Nous pouvons néanmoins faire « notre part du colibri » dans plusieurs domaines, et si ces actions se multiplient, cela ne pourra rester invisible, et finira par avoir un impact concret qu’ils ne pourront ignorer. N’oublions pas que nous sommes censés être les 99%. Descendre les boulevards dans des manifestations « festives » avec concerts et buvette à la clé, cela ne nous aidera jamais, agir et influer directement sur leur pouvoir sans qu’ils ne puissent riposter, cela ne peut être qu’utile!

Alors agissons, arrêtons de hurler inutilement en attendant de pouvoir siroter une bière, arrêtons de parler de changement ou de révolution, de rêver, et bougeons-nous un peu, quel que soit le domaine, à commencer par: notre relation vis-à-vis des banques, le pouvoir que nous donnons aux politiques, notre manière de consommer et de nous alimenter, notre vision de la vie privée comme de nous-même, revoir notre manière de nous soigner, en plus du reste qui sera abordé ici également…

 

La base du système: la finance

Il n’y a pas de pays, pas d’état ni quoi que ce soit qui puisse fonctionner sans argent, c’est la base de tout système sur la planète, la monnaie d’échange. Cela pourrait être un simple sourire, des graines, des coquillages, mais actuellement, l’argent domine le monde, et le mène à sa perte. C’est par là qu’il faut commencer, et n’hésitez pas au passage à dire « bonjour » à votre banquier!

Nous n’en sommes pas encore au bankrun (malheureusement?) alors que l’actualité justifierait celui-ci. Il n’y a qu’à voir la véritable panique déclenchée par Eric Cantona qui un jour, au cours d’une interview, émis l’hypothèse que si un bankrun arrivait, cela pourrait agir directement sur la société et les banques. Et cela n’était qu’une hypothèse, cela ne fut jamais un appel de sa part contrairement à ce que les médias et politiques avaient relayé à tout bout de champs. Et si nous planifions le retrait de 100 euros un jour donné? Tous le même jour, tous la même somme, en expliquant à autrui l’impact possible? Vous pensez que cela pourrait se faire? Alors, on s’organise et on se fait entendre? ;)

Pour finir, le côté financier n’est qu’un moyen (certes important) de faire pression, d’autres seront également détaillés ici comme les soins et la médecine en général, notre alimentation, notre manière de consommer, de s’informer…

Chaque action peut avoir un impact, il suffit de monter que nous pouvons agir sur différents niveaux de manière simple sans avoir à sacrifier, et de convaincre les plus récalcitrants, et enfin, nous pourrons nous faire entendre. Utopique? Mais sans espoir, autant tout arrêter sur l’instant!

Alors….À suivre avec d’autres astuces de détaillées… ;)

76 commentaires

  • Ender Ender

    Ouvrez un compte à la NEF, la seule banque « éthique » qui ne spécule pas avec votre argent et finance l’économie solidaire !
    http://www.lanef.com/

    • kalon kalon

      En Belgique nous avons la banque TRIODOS qui est une banque éthique et il en existe une autre dont le nom ne me vient pas à l’esprit pour l’instant.
      TRIODOS est également présente en Angleterre et en Hollande.
      L’obligation de ne financer que l’économie sociale est inscrite dans ses statuts fondateurs.

    • Capitou Capitou

      la NEF pour placer des économies
      le Crédit Coopératif pour le compte courant

      • Capitou Capitou

        je suis en train de prendre contact pour demander des renseignements, et je crois que je vais transférer mon compte courant au Crédit Coop’
        pour l’instant, ils m’ont répondu cela :

        »
        Monsieur,
        J’ai bien pris connaissance de votre courrier électronique et vous remercie de l’intérêt que vous portez à notre établissement.

        Il n’y a pas de frais de gestion pour la tenue du compte courant.
        Vous pouvez effectuer jusqu’à 7 retraits par mois dans n’importe quel distributeur, au-delà c’est 1E le retrait, les retraits auprès du Crédit Coopératif et de La Banque Populaire sont gratuits et illimités.

        L’adhésion de la carte bancaire Visa Classic est de 37E par an.

        Vous aurez la possibilité de remettre vos chèques auprès d’une agence locale, ou nous les envoyer par courrier.

        Nous proposons la mobilité bancaire, un service gratuit qui prend en charge à votre place toutes les démarches liées à votre changement de domiciliation bancaire
        »

        Personnellement, jsuis à 8,10 euros PAR MOIS pour mon compte courant dans une « grande » banque que je souhaites vraiment quitter !
        ça fait donc………….. 97,20 euros par an
        contre 37 euros chez le Crédit Coop’…….
        je les appelle lundi pour savoir ce qu’il en est de l’assurance contre les utilisation frauduleuses, que j’ai dans les 97 euros de mon compte actuel…

      • Ender Ender

        La NEF est en train de changer ses statuts et pourra bientôt gérer les comptes courants. Pour l’instant il faut en effet passer par le crédit coopératif et leur demander un « compte NEF ».

      • Capitou Capitou

        oui je suis au courant
        mais est ce que tu sais si il y a une différence entre un compte courant au Crédit Coop’
        et
        un « compte courant NEF » au Crédit Coop
        ?
        :D

      • Ender Ender

        En souscrivant un compte NEF tu deviens sociétaire de la NEF.
        Je n’ai pas vu que la NEF pratiquais l’usure…

      • unmar

        salut , je l’avais laisser sous un autre post je ne sais pas si tu l’as lu : http://lesbrindherbes.org/2014/05/09/cooperative-pas-banque-reste-ce-quelle-banque/

      • Capitou Capitou

        j’avais bien vu, merci ^^

    • nykko

      La NEF : foutaises. J’y ai eu mon compte pendant plus de 10 ans. Pour exister la NEF est dépendante de la banque « CREDIT COOPERATIF ». La NEF est politisée, je ne rentrerai pas dans la polémique si le parti qui la soutient est le bon ou pas, mais comme tout parti politique leur finalité n’est qu’ambitions égoistes.

      Concrètement en y mettant votre argent vous pensez soulager votre conscience et vous débarrasser de votre argent-fardeau. Vous vous auto persuadez que votre argent sera bien utilisé et jamais à mauvais escient ! C’est faux !

      J’ai bossé près de 17 ans dans le social à tous les niveaux de la hierarchie.

      Jusqu’un jour ou j’ai eu entre les mains un contrat de crédit avec un taux d’usure de 19-20% délivré à des personnes qui n’aurait jamais du l’avoir du fait de leur profond état de précarité (impossibilité concrète de remboursement). Et bien devinez qui était le responsable du contrat ? l’entête était au nom du crédit coopératif.

      Depuis ce jour, j’ai enlevé tous mon argent de la NEF et du crédit coopératif;

      Il ,existe d’autres manières de soustraire son argent au système bancaire, beaucoup radicale et certainement plus efficace en terme de contrôle des tenants et aboutissants du circuit que prend votre argent, je vous laisse y réfléchir, il suffit juste de vivre de manière terre à terre, dans le réel…

      • Capitou Capitou

        Salut Nykko,
        tu devrais nous aider à « y réfléchir » plutot que de te contenter de critiquer vertement, sans apporter de preuve concrète de ce que tu avances, et en n’apportant d’ailleurs qu’1 seul élément…

        Tu as vus, de par ton activité professionnelle, passer 1 contrat de crédit « malsain » venant du Crédit Coopératif ?
        Si on admet que c’est vrai, cela n’est pas suffisant pour discréditer le Crédit Coopératif…
        1 SEUL CONTRAT EN 17 ANS ?????????????

        Toutes infos est bonne à prendre, alors si tu veux bien nous en dire +
        ?

      • nykko

        salut capitou,

        si je reponds pas de suite c’est parce que je passe pas ma vie sur le net, juste de temps a autre.

        Concernant mon anecdote du crédit cooperatif qui pratique des taux d’usures à 19-20%, ce n’est pas une anecdote c’est le fruit que j’ai recolté après des années de travail dans le social et de curiosité. Bref j’ai mis le nez là ou il ne fallait pas.

        Pour être plus précis, sans pour autant nommer la catégorie de population en question (population très ciblée, très stigmatisée, qui n’a pas besoin d’une pub dont les mauvaises interpretations ne feraient que les enfoncer que davantage), je peux affirmer que ces taux d’usures sont une habitude pratiquée par le credit coopératif auprès de toute une frange de la population française dont le reseau se fait par le bouche a oreille, parmi des gens qui majoritairement qui ne savent ni lire ni ecrire. La niche cible concerne des personnes qui n’ont comme revenus que des allocations familiales et minima sociaux, donc des « revenus » reguliers mais très precaire. Bref le credit cooperatif s’en est une specialité. Pendant plusizurs années j’ai chercher a en avoir la preuve et je l’ai par inadvertance. Pour dire dans mes recherches préalable j’avais reussi a avoir le numéro de tel de l’intermediaire, le rabatteur qui souscrivait tous ces fameux contrats et je l’avais appelé pour me faire passer pour un client potentiel et bien le filtrage etait simple mais efficace, par le nom de famille, ils savaient si oui ou non tu faisais parti potentiellement du groupe cible.

        Hors du credit cooperatif ce genre de pratique douteuse se pratiquait aussi dans certains quartiers hlm d’ile de france ou etrangement tu vois majoritairement des africains d’afrique sub saharienne ou nord afrique. En plus de la segregation le « logement français » pour ne pas citer l’agence s’assurait de donner les logements en priorité aux beneficiaires des minima sociaux afin d’être sur que leurs loyers soient payer quasiment en integralité grâce aux APL.

        Et après on te bassine pour te dire qu’il existe des quartiers ghettos, mais bon nombre d’entre eux sont créer de toute pièce. Ce dernier exemple, je l’ai aussi vecu concretement de l’interieur car j’ai vecu dans un de ces quartier, pendant plusieurs années et c’était géré par le « logement français ».

        Et pour ce qui est de comment toucher le tallon d’achille des financiers et des politiques, c’est super simple, tu paies plus d’impots, tu n’as plus d’argent en banque ou le minimum de temps possible (en terme de jours par mois), tu ne laisses pas d’autres profiter de ta force de travail. Comment je vais pas te faire un dessin, il y’a mille et une manière d’y parvenir, c’est d’etre dans le reel, les mains dans le cambouis, une vie très terre à terre. Après chacun sa manière d’y parvenir !

      • Capitou Capitou

        Merci pour ta réponse, et excuse mon impatience, mais comme je l’ai dis + haut, je suis entrain de me renseigner auprès du crédit coop’…
        Et je suis vigilant quand au dénigrement excessif de tout espoir de possibilités meilleures, comprenne qui pourra !

        alors, je dois avouer que ta réponse m’embrouille le cerveau, a vrai dire j’y comprend pas grand chose…

        je suis campagnard, alors les histoire de maguouilles HLM des grandes villes je n’y connais rien…

        donc si je résume, qu’avances-tu ?
        que le crédit coop’ fait signer à des africains précaires des contrats à 20 % ?
        avec carrément un réseau et des rabatteurs ?
        et tu sais cela à partir d’un de ces contrats que tu as vus ?
        mais en fait ce n’est pas juste un contrat que tu as vus, mais tes déductions viennent du fruit que tu as récolté en 17 ans de travail dans le social ?

        et si au lieu de nous conter toute la narration, tu évoquais simplement les faits ? j’ai du mal à y voir clair…

        et n’hésites pas à entrer dans la polémique sur le parti qui soutient la NEF, ça m’intéresse, ainsi que tes sources pour tes informations…

        enfin, non je n’ai pas besoin de dessin, mais partager ses idées et ses savoirs permet à tout un chacun d’avancer sur la voix qu’il choisit… il y a bcp d’articles pour cela en ce moment…

        ha oui, qqchose qui devrait intéresser bcp de monde : comment tu t’y prend pour ne plus payer d’impot ????
        moi personnellement, je n’ai jamais été imposable, je vis de peu de choses, mais si tu as une astuce, elle devrait intéresser plein de gens…

        ha oui bis : tu as enlevé ton argent de la NEF et du Crédit Coop (tu en avais dans les 2?) pour le mettre ou ?

      • Ender Ender

        Vous racontez franchement n’importe quoi sans aucune preuve, je me demande ce qui vous motive. Pour avoir pratiqué le prêt au crédit coopératif, je peux vous garantir qu’ils respectent, en tout cas dans mon agence, scrupuleusement le ratio des 1/3 d’endettement. Donc aller prêter à 20 % à des gens qui ne sont pas solvables et « ne savent ni lire ni écrire », vous prenez les gens pour des c…

      • Capitou Capitou

        je suis rassuré de voir que je ne suis pas seul à douter des propos de nykko

      • nykko

        Ah crédulité quand tu nous tiens !

        Et bien de toute façon rien ne vous force à me croire. Je n’ai rien a gagner à discréditer le credit coopératif, juste à contribuer à notre esprit critique collectif.

        Vous ne pourrez otez de ma memoire ce que j’ai vu et les preuves sont accablantes.

        Au 19ème siècle on croyait aux curés, maintenant les gens croient auX politiques ! cherchez l’erreur…

        Comme dit « gentil bombus » son grand père vivait très bien a son époque sans banque, maintenant les gens ne savent plus faire sans ! cherchez l’erreur…

        Pour sortir de l’impasse dans laquelle nous sommes il nous faut sortir de nos préjugés, nos idées préconçus et osez avoir confiance en nous et récréer notre monde, celui que nous voulons pour nos enfants. Et là, pas besoin de politiques, pas besoins de banques…

        Les idées les plus simples sont souvent les plus géniales, il suffit d’oser.

        Pour revenir sur le credit coopératif, je précise que je n’ai pas dit qu’ils pretaient avec des taux a 19-20% aux africains ou à ceux des quartiers defavorisés, mais à une population cible autre qui est insolvable dans sa majorité (population que je ne citerai pas pour ne pas accentuer les préjugés et idées préconçues).

        Ne vous en déplaise, mais c’est la réalité ! Après d’un point de vue purement objectif, une banque reste une banque, qu’elle s’appelle LCL ou credit coopératif, tout simplement parce que son interêt est SON INTERET et surtout pas le notre.

        Après si cela apaise votre conscience d’y mettre votre argent, faites ce que bon vous semble. J’ai essayé et je recommencerai plus. Y’en a qu’on essayé, ils ont eu des problèmes…

        Pour conclure, je vous invite à lire le lien de « un brin d’herbe » plus haut qui parle très bien de l’ambivalence et l’ambiguité de ce genre de banque.

        A bon entendeur, salut !

      • Capitou Capitou

        ok

        mais alors dis moi, explique nous….
        en ce temps ou l’écrasante majorité des employeurs ne te laissent pas le choix pour toucher ton salaire,
        tu fais comment sans banque ???????

        et je réitère une de mes questions :
        tu as enlevé ton argent du Crédit Coopératif, pour le mettre ou ?
        à la BNP ou à la SG ? hahahaaahhhaaa pardon j’étouffe de rire

        quelles sont les banques qui financent les OGM, les gaz de shistes, et toutes monstruosités profitant à l’oligarchie ?
        quelles sont les banques qui spéculent sur les matières 1ere et les denrées alimentaires?
        mettant les peuples du 1/3 monde dans d’horribles famines ?

        le Crédit Lyonnais, la SG, BNP et les autres ?
        Ou la NEF et le Crédit Coop’
        ??????????????????????????

        enfin, encore une fois tu évoque un nouvel élément sans rien préciser :
         » Y’en a qu’on essayé, ils ont eu des problèmes…  »
        je t’en pris, dis nous en + STP

        Comme je disais,
        je me méfis du dénigrement excessif des possibilités de meilleurs……..

        A bon entendeur, salut !

      • Capitou Capitou

        Nykko, pourquoi aucune réponse de ta part à mes questionnements ?

      • Natacha Natacha

        nykko remet les pendules à l’heure de la réalité de la banque.

      • Capitou Capitou

        Mmmmoui, je ne suis pas convaincu…
        C’est fort probable que « j’idéalise » un peu la NEF et le crédit coop’, mais on ne peut quand même pas leur enlever qu’ils sont bien mieux que TOUTES les autres banques, si ?

        le fait qu’ils placent au minimum sur les marchés, et au maximum dans l’économie réelle, non ?

        et puis toute cette histoire de « politisé mais jveux pas rentrer dans la polémique »
        « usure 20 % sur des précaires » mais « sans pour autant nommer la catégorie de population en question (population très ciblée, très stigmatisée, qui n’a pas besoin d’une pub dont les mauvaises interpretations ne feraient que les enfoncer que davantage) »

        mais encore « etrangement tu vois majoritairement des africains d’afrique sub saharienne ou nord afrique »

        non, je ne suis vraiment pas convaincu par ce shmilblick…

        Alors certes, ça serait décevant que « ces taux d’usures sont une habitude pratiquée par le credit coopératif »
        mais est ce que les « rabatteurs » mettent un couteau sous la gorge de ces précaires « africains d’afrique sub saharienne ou nord afrique » « sans pour autant nommer la catégorie de population en question »
        ??

        parce qu’il me semble certain que ce genre de taux d’usure, si le crédit coop’ les pratique, il n’est pas le seul à le faire, non ?
        c’est ça les crédit à la consommation, il me semble ?

        alors concrètement, le crédit coop’ force-t-il des gens à signer des contrats pourris ?
        avec un couteau, une fourchette, un pic à glace ou une pelle à tarte ?
        (faut avoir suivi la polémique Beruyer – Fourest pour la comprendre celle la :D)

      • gentil bombus

        bonjour

        le gros avantage de la nef c’est qu’elle n’autorise pas de découvert donc une gestion de son avoir plus rigoureuse….Pour ce qui est des prêts : dossier béton…..Il me semble avoir vu passer il y a quelques années que le crédit coopératif était en cheville avec la caisse d’épargne…après avoir poser la question à la nef par courrier (aucune réponse à ce jour)…je reste persuadé que la nef est une banque et restera une banque…tant que vous restez dans les clous pas de problème…..ci possible laisser le moins de chose possible dans les coffres….personnellement je ne ferais que répéter les propos qui sont déjà sur les moutons enragés…..nous sommes de part l’inconscience (de chacun et chacune d’entre nous) dans un sacré merdier….et pour en sortir il faudra passer obligatoirement par les cases suivantes : respect des éléments vitaux (eau, terre et air) avec toutes les implications que cela suppose, entre aide, amitiés, amour de tout le vivant, décroissance volontaire…………..vous pouvez en rajouter la liste est sans restriction

        bonne journée et surtout courrage

      • Capitou Capitou

        et oui, nous devons nous réapproprier les moyens de subvenir à nos besoins
        nos vrais besoins !
        et abandonner les faux besoins…
        et donc, le principal : c’est l’alimentation
        Alimentation saine = réappropriation de notre santé
        « d’1 pierre 2 cous »

        Potagers, permaculture, agro écologie….
        Récup’, bricolages……

      • Capitou Capitou

        je remet cette vidéo, pour les gens qui ne l’ont pas vu
        et qui sait, de nouveaux permaculteurs -trices passioné(e)s vont peut etre voir le jour et envahir la France, le monde
        :D

        http://www.youtube.com/watch?v=0jk0h1laL-0

      • extragany17

        nef essaye de se passer de la tutelle du creditcoop
        le creditcoop essaye systématiquement de prendre le « client » a la nef
        précision comment je sais se que je dit
        1) NEF 2 amies font partie d’un groupe de la nef qui audite
        la nef elles sont aussi représentantes bénévole de la nef
        pour l’Hérault
        2) creditcoop trésorier d’une assos qui a son compte au créditcoop j’ai participé a AG de l’automne 2013 pour l’Hérault
        La Nef n’a pas encore d’établissement ils sont entrain de le mettre en place
        après il ne faut pas s’illusionner le principe et celui d’une banque
        avec cette spécificités que les prêts ne sont pas de nature spéculatif , ils effectuer auprès de personne avec un projet ou d’un groupement avec un axe « social »
        par exemple créche , agriculteur bio…..
        ce ne sont pas des prêts a taux zéro la Nef fait des Bénéfices , certes pas du niveau des autres banques.
        Mais les sociétaires (vous si vous y ouvré un compte ,
        tu y prend des parts) ne tiennent pas a perdre leurs argent.
        bon pour la Nef j’arrête la parce j’ai eut une des copine au phone et au va se rappeler.

        Le créditcoop a l’Ag auquel j’ai participé, j’ai constater
        que les Bénéfices sont du niveau d’autres organismes
        bancaires. les gestionnaires sont salariés , issue du milieu bancaires et au ton fières de l’être.
        certes une parties des prêts est axé sur un coté « éthique »
        je n’ai pu en connaître la proportion .
        concernant les relation avec la BPCE (banque populaire ,
        caisse d’épargne, natixis ca vous dit rien), ils vont racheter les parts prie par la BPCE dans le créditcoop

        A détail quand tu ouvre un compte au créditcoop tu est
        obligé de prendre des part , mais ces parts ne font pas
        parties du capital de la banque, donc pas de droit de vote

        mon sentiment , le créditcoop surf sur la vague éthique
        la NEF essaye au maximum d’être une Banque éthique

      • rouletabille rouletabille

        Un ENFUMAGE soporifique..

      • extragany17

        fume pas mais j’dort bien
        une ptit mousse

      • Capitou Capitou

        RTB, je serais ravi de voir ton avis sur le débat avec Nykko, juste au dessus….

      • Capitou Capitou

        moi je dirais que j’ai du faire un sacré effort pour te lire
        pas évident ton écriture, mais si tu ne parles pas français couramment, alors dans ce cas bravo pour l’effort
        :)

        Bon, donc,
        allons-nous avancer dans cette polémique sur la NEF et le Crédit Coop’….

        Donc tu ne confirme rien de ce qu’a dit « Nykko »
        je ne fais aucune confiance à tout ce qu’il a dit

        Alors, extragany,
        toi que viens-tu nous annoncer ?
        qu’au Crédit Coop’,  » les gestionnaires sont salariés , issue du milieu bancaires et au ton fières de l’être. »

        à la NEF aussi
        en fait pour travailler dans une banque, faut bien les compétances pour
        NEF et Crédit Coop’, évidemment que le personnel est salarié et issu du milieu bancaire

        Les bénéfices tout ça la, j’ai pas compris ton shmilblik
        désolé

        DONC, BILAN :
        toujours rien pour discréditer ni la NEF, ni le Crédit Coopératif…

        Ha oui, l’article sur les Brins d’herbes :
        perso, je n’y voit rien de tellement choquant
        Bien sûr que c’est une banque
        Mais même le fait qu’elle ait fait un prêt à l’UMP, je ne vois pas en quoi ça lui enlève le mérite de minimiser les placements sur les marchés, et de maximiser les placements dans l’économie réelle…

        Et de ne pas participer, ou du moins 1000 fois moins que les « grandes banques », à la spoliations des peuples et des ressources…
        Certe, elle aurait pu éviter de preter à l’UMP, mais en étant positif, on peut se dire qu’ils se sont fait des thunes sur le dos de l’UMP :D

        Qqun pour continuer le débat ?
        Je suis fortement intéressé par toute information contradictoire
        :)

  • Norbert

    Benji,

    Bravo,c’est une excellent idee.
    Il faut s’en prendre,la, ou cela fait mal:le porte monnaie.

    Un petit complememnt:
    Evitez,au maximum,d’utiliser les CB ou cheques et
    payez tous vos achat en especes chez les commercants.

    • gentil bombus

      bonjour

      je vais radoter : il était une fois au siècle dernier : mon Grand Père n’avait pas de banque : il ne s’en portait pas plus mal , voire plutôt mieux!!!!!!

      bon je m’en vais : à force de raconter des conneries…..

      bonne journée à tous

  • kalon kalon

    L’idéal étant le principe de la banque sous coopérative mais je ne pense pas qu’il en existe encore de véritable !
    Certaines compagnies d’assurance le sont encore, ainsi, en Belgique, les ASSURANCES FEDERALES ristournent, chaque année +/- 15 % du montant des primes que vous avez versé, seule condition et elle me semble normale: vous ne pouvez pas avoir déclaré de sinistre en tort dans l’année prise en compte pour la répartition des bénéfices !
    Et pour une petite PME, cela peut facilement représenté +/- 1.000,00 euros par an !

  • kalon kalon

    le groupement d’achat est un excellent moyen de revenir à un système économique sain et il est profitable, tant en qualité qu’en prix a partir de 5 à 6 ménages mais il est évident que dés qu’un système devient nuisible aux intérêts du « pouvoir », une loi sera édictée pour l’interdire.
    Nous le voyons parfaitement sur les lois interdisant l’emploi d’engrais naturel tel que le purin d’ortie ou le ré emploi de semence provenant de la dernière récolte.
    On peut considérer, qu’actuellement, plus de 50 % du prix d’une salade est dépensé en frais de « pollution » ( emballage, engrais chimiques et transport)et 15 % en rémunération des actionnaires et taxes diverses !

    • kalon kalon

      Sans oublié que dans le cas de production maraichère industrialisée, on peut estimer que 20 % des récoltes sont directement détruite car non conforme aux standards d’aspect et de forme édictés par la commission européenne.
      20 % de la production part directement à la décharge publique, c’est énorme !
      Dans le cas du poisson, c’est quasi 90 % du produit de la péché qui n’est jamais consommé et transformé en farine pour les élevages piscicoles !
      Et tout cela pour fabriquer des montages d’argent dont nous ne voyons jamais un kopek mais qui est employé a faire des guerres, à détruire la planéte et autres atrocités !

    • Capitou Capitou

      et oui ! MAIS
      « une loi sera édictée pour l’interdire »
      allons-y gaiement !!! Ainsi l’hypocrisie générale de cette « démocratie » mondialiste sautera au yeux de + en + de gens

      • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

        En restant local:
        1 – nous ne collaborons pas à toutes ces aberrations
        2 – Nous avons bien moins de chance de nous faire empoisonner(pesticides,irradiation pour les présenter jolies et mûrs alors qu’ils ne le sont pas et culture sur tapis de laine de verre nourrit à l’engrais).
        3 – plus de vitamines car ramasser mûrs et de meilleurs goûts

        Des maraîchers de confiance et ça existe.

  • Le Russe Le Russe

    Je rajouterais un « positionnement psychologique » qui consiste à cesser d’être « esclave » de l’argent.
    C’est à dire déraciner en soi l’avidité, l’avarice…
    Comment ?
    En « produisant » des actes désintéressés et gratuits !

    On ne lutte pas contre un démon avec ses armes, mais en faisant épanouir sa vertu contraire.

    Car n’importe qui peut facilement dénoncer les turpitudes des puissants et des riches…
    Mais si on nous mettait un million sur notre compte bancaire… en quelques jours, nous deviendrions aussi fourbe que ceux que nous dénonçons, à savoir « esclave » du pouvoir de l’argent.

    Car avant d’être des (pseudo) « maîtres du monde » qui foutent la m.. partout, ce sont AVANT TOUT des esclaves du pouvoir de l’argent. (Psychologiquement parlant, ils ne maitrisent rien, à l’intérieur d’eux-même ce sont des esclaves dominés par un « pouvoir » qui les dirige).

    Tous à notre échelle, nous pouvons être attentif, faire un ouvrage sur nous même pour « favoriser » les vertus de charité, de désintéressement.

    Etre charitable c’est pas quelque chose qui est fait pour amuser la galerie, ni même pour « servir » les autres… être charitable, c’est un positionnement intérieur dans lequel une très belle énergie nourrissante et épanouissante nous « traverse » et se diffuse, se PARTAGE… gratuitement… et nous recevons en retour de très grandes gratifications.

  • So So

    Merci Benji ! Enfin du concret !

  • So So

    Et pour ceux qui ont envie de pousser la réflexion plus avant et de proposer d’autres pistes, trucs, astuces, etc.
    ils peuvent déposer leurs contributions sur le forum http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=7732

  • kalon kalon

    Je pense, qu’en tout ceci, la première, la plus importante mais aussi la plus difficile chose à faire sera d’abandonner notre individualisme !
    Vivre en société n’est pas vivre en profitant de la société mais faire profiter la société de nos actions afin d’en retirer notre dû.
    Sans cette inversion des priorités, rien ne pourra se faire qui ne soit différent de ce qui se fait aujourd’hui !

    • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

      Localement nous avons des projets qui vont dans ce sens ,des regroupement d’associations participatives et bénévoles.
      Nous nous heurtons aux élus qui n’arrivent pas à nous mettre dans des cases, que nous dérangeons. Ils ne comprennent pas tous notre démarche pour certains cela reste de l’abstrait.

      Et pourtant, nos actions permettent d’aider des personnes de leurs faire retrouver des liens,de retrouver le goût à la vie,de retrouver leurs autonomies,moins dépendants des aides de l’état, etc…

      Il faut négocier en permanence et encore et encore du faite de changement de couleurs politique aussi,cela fait des années ,mais bon il y a des personnes de valeurs qui s’impliquent vraiment et y croient à ce projet.

      Nous ne lâchons pas le morceau et gardons le cap .

  • robertespierre

    Pour se battre efficacement contre « LA FINANCE »

    n’est -il pas bon de savoir

    Qui sont les FINANCIERS?

    Quelle FAUNE?
    Comment ils évoluent?
    Quel est leur MESSAGE?

    ET Qu’est ce QUI NE LEUR APPARTIENT PAS?

    LEUR MEPRIS pour l’ EDUCATION qu’ils ont reçus?

    J’en ai un jour rencontré une (agée)

    « Il y a longtemps que j’ai quitté ce MONDE
    ILS SONT TOUS INFECTES »

    • rouletabille rouletabille

      Nous n’avons pas les mêmes ARMES chère ROBERTE,nous sommes infectés comme tu dis ,le poison c’est l’argent et TOUT LE MONDE Y CROIT au poison..

      • So So

        Disons que tout le monde (nous y compris) y est soumis, bien que tous n’y voient pas nécessairement le vecteur indispensable à leur bonheur. En parlant d’infection, je pense que Robertespierre se référait aux financiers…

      • rouletabille rouletabille

        Une agréable approche sophiste,merci

      • robertespierre

        rouletabille
        je suis si heureux dans mon travail
        que je le sais,qu’ il aide à l’accomplissement de l’homme
        et non le « boulot servile » qui est souvent proposé en piège
        alors je bute sur cette ancienne formule piquée au coin du bon sens
        « l’Oisiveté est la mère de tous les vices »
        et ces « familles » l’ont instituée en dogme
        et entraînent le monde dans cette voie
        c’est les fondement du Satanisme
        et à toutes ses variantes
        Mais que sont ces personnes,qui sont ces personnes qu’on peut croiser sur la route
        TRES PEU de meneurs
        mais possédant le POUVOIR de « LA BÊTE »
        :L’ARGENT
        VIRTUEL
        puisque TOUS en faillite REELLE

        Ils oublient qu’on habite qu’à un endroit à la fois et c’est pas virtuel

        En fait
        il faut EDUQUER PEU DE GENS,non!:-))

  • Jujusmart

    Je pense que le meilleur moyen de résister aux banques est dans la manière dont les familles vont ou pas décider de s’entraider. L’Etat avec ses lois, à disloqué les familles, fait croire aux femmes qu’elles méritaient mieux que leur sort de femmes au foyer, laver les couches … Maintenant, les enfants sont pauvres, les parents aussi, même s’ils travaillent. Tous n’ont pas de salaires décents.
    Alors, si on recommençait à donner une place juste à chaque membre de sa famille, à être solidaires et affectueux, comme par exemple, plutôt que de mettre son môme à la crêche et son vieux au home, les choyer, et consolider les liens pour mettre en commun tout ce qui a le plus de valeur ?

  • Mataf

    TRIODOS appartient à Soros

  • delaney

    la seule chose que je me suis obligée à faire, c’est de retirer une certaine somme tous les mois, en espèces et de payer un maximum en liquide. je n’utilise plus ma carte (meme si ça peut dépanner dans de rares occasions).
    le souci après, c’est que j’ai un maison à acheter et des travaux à faire, donc comment faire sans empunter ?

    • Natacha Natacha

      Voir autour de toi, famille, amis, relations, peuvent parfois prêter de l’argent hors les requins de banquiers. C’est beaucoup mieux lorsque possible. Je l’ai testé pour vous. C’est très riche dans l’évolution de la relation, parfois aussi un peu désolant.
      C’est uns piste à explorer pour retrouver notre autonomie.:)

    • Capitou Capitou

      peut etre pourrais-tu revoir ton projet d’habitat pour quelque chose de moins chère ?
      les habitats alternatifs, ça existe, si c’est bien fait tu économisera bcp en chauffage, et ça coûte moins chère
      ^^

      (je ne saurais que trop te recommander d’aller jetter un oeil sur les liens qui sont dans la discution avec le Russe, un peu + haut)
      (ou de faire des recherches Ixquick ou Ecosia sur les constructions alternatives / écologiques)

      (Google est mort, Ixquick, Ecosia et d’autres font bien mieux le travail ^^)

  • lolita

    un retrait de 100 euros un jour donné, ça me semble de l’ordre du raisonnable pour beaucoup d’entre nous!
    à mettre en place! et à programmer, j’en serai!

    et chaque mois, je retire aussi une somme, je ne fais plus de chèques et quasiment plus de paiements par carte, sauf si c’est vraiment obligé;

    quand on paie en liquide, on se rend mieux compte de ce qu’on dépense, on économise sans le faire exprès souvent!

    la flemme de retourner chercher de l’argent si on est loin de la banque!

    de plus, ils ne peuvent plus suivre nos dépenses à la trace….

      • quidam31

        Pardon lolita, je vais ajouter un -1.
        Pourquoi pas tout, et aucun paiement par carte?

      • Capitou Capitou

        Ooooo le relou :D

        bonsoir quidam ^^
        ben comme c’est évoqué dans l’article, une action « retrait 100 euros », simultané, c’est quand même moins utopique que d’espérer voir une grosse partie des gens se rendre compte que Cantona avait évoqué LA solution ^^
        (enfin une des solutions, pour faire plier ces enf**** de banquiers)

      • lolita

        parce que retirer tout son argent ne peut pas être fait par tout le monde, et je connais aussi des personnes qui sont contentes de payer par carte quand leur compte est à sec et qu’il y a une dépense imprévue!

        pour ma part, il est des dépenses que je paie obligatoirement par carte, elles sont rares, mais il s’agit souvent de dépenses qu’on fait à l’improviste, style un médecin non programmé et plus de liquide sur soi ou à la maison…
        en ce qui concerne mon compte courant, il n’a que rarement quelques euros de trop , la banque ne s’enrichit pas avec moi et je m’arrange pour ne pas être à découvert, je n’ai jamais payé d’agios de ma vie…

        je ne suis pas riche, loin de là, mais je sais ce que manquer veut dire, donc je suis très rigoureuse;
        cependant je comprends que tout le monde ne puisse pas faire pareil

  • quidam31

    « Refusez les nouvelles cartes de paiement sans contact »
    Refusez les cartes de paiement tout court !

  • nykko

    tu veux faire la nique à la finance !

    c’est simple, tu sors ton pognon des banques ! tu n’y laisses que le strict minimum auquel tu es obligé à ce jour, tu n’y laisses pas dormir ton fric pour que celui ci ne soit pas utilisé pour spéculer ou financer des trucs auxquels tu n’adhères pas et pour te débarrasser définitivement de ta banque, tu te débarrasses de tes crédits, tu vis différemment en consommant le moins possible, tu t’ancres dans le réel, tu te rappelle comment vivaient ton grand père et ta grand mère, tu taf au black, et par la même occasion tu fais la nique à toute l’oligarchie qui nous domine !