La BCE aurait assoupli les stress tests pour Dexia

C’est concrètement ce qu’on appelle « du foutage de gueule »! Les stress tests, aussi peu fiables soient-ils (puisqu’ils ont dans le passé été appliqués à la Dexia qui les a réussi haut la main juste avant de couler de la manière la plus spectaculaire), sont là pour tester la fiabilité des banques. Ce qu’on peut voir ici, c’est que cette banque qui a empoché plusieurs de nos milliards pour être sauvée est foutue et incapable de réussir le moindre test de fiabilité. Alors, il a été décidé de « l’épargner », ben voyons! Mais pour bien comprendre le pourquoi, puisque cela aide, rendez-vous en fin d’article, l’info avant tout:

3424560_3_5755_le-scandale-dexia-d-alain-piffaretti-nouveau_f8c5f2b78dc9f4358189a346ab09e923

DUBLIN/FRANCFORT (Reuters) – Des responsables de la Banque centrale européenne (BCE) ont accepté jeudi de réserver un traitement particulier à la banque franco-belge Dexia dans le cadre des tests bancaires en cours dans l’Union, en ne lui demandant pas de prouver sa capacité à résister à une nouvelle crise financière, a-t-on appris de plusieurs sources proches des discussions.

Cette décision réduit la probabilité que Dexia ait besoin d’une aide publique supplémentaire.

La BCE, Dexia et l’Autorité bancaire européenne (ABE), ont refusé de commenter l’information.

L’établissement, sauvé par les Etats français et belge alors qu’il était sur le point de faire faillite pendant la crise financière, figurait initialement sur la liste des 124 établissements bancaires de l’Union que l’ABE prévoyait de soumettre à ces tests de résistance, fondés sur deux scénarios économiques de gravité différente.

Mais le conseil de surveillance de l’institution réuni jeudi à Francfort a accepté de recommander au Conseil des gouverneurs de n’exiger de Dexia que la preuve de sa capacité à résister au scénario économique le plus probable, donc le moins sévère, et non au scénario de crise que les autres banques devront aussi être en mesure d’encaisser.

La BCE avait déjà reconnu la « situation spécifique » de la banque des collectivités publiques lorsqu’elle avait eu à se prononcer sur ses finances dans le cadre de sa restructuration en 2001.

Dexia, a souligné une des sources, est un cas unique en Europe et sera la seule des 124 banques contrôlées à bénéficier de ce traitement particulier.

Les stress tests et la « revue de qualité des actifs » (AQR) menée parallèlement par la BCE ont déjà amené plusieurs banques à décider d’augmenter leur capital, la dernière en date étant Deutsche Bank, qui a annoncé dimanche son intention de lever huit milliards d’euros pour renforcer son bilan.

Dexia, issue de la fusion en 1996 du Crédit communal de Belgique et du Crédit local de France, avait dit en mars que sa situation financière ne lui permettrait peut-être pas de réussir en l’état les stress tests et qu’il lui faudrait éventuellement solliciter de nouveaux capitaux.

Source et article complet sur Boursorama

Banque foutue, banque sauvée avec NOTRE ARGENT, et surtout, banque maintenue en vie mais pour quelle raison exactement? Car cette bad-bank est nationalisée, et pas par n’importe qui, par l’état français qui officiellement pensait éviter une nouvelle crise financière en la sauvant.

Petit rappel des faits, un peu technique, mais important car on voit bien QUI se trouve réellement derrière l’affaire de la Dexia:

Entre 2002 et 2008, Dexia, la banque qui avait toute la confiance des collectivités territoriales, a mis en œuvre un modèle de développement hallucinant fondé sur le financement de centaines de milliards de prêts à long terme par des ressources à court terme et la diffusion massive dans le secteur public français de produits hautement spéculatifs, des options dissimulées dans la formulation absconse des « emprunts structurés ».

Ceci pour le plus grand profit de banques américaines comme JP Morgan ou Goldman Sachs, heureuses de voir s’ouvrir en Europe un nouveau marché rentable à travers les contreparties qu’elles apportaient.

Source: Le Monde

Et donc, la Dexia à diffusé des emprunts toxiques qui ont ruiné nombre de communes en France, avec parfois (ou constamment? ) des promesses bidons. Et malgré tout, les municipalités doivent continuer à payer pour rembourser ces emprunts qui étouffent les budgets, un scandale colossal trop souvent oublié par certains…

https://www.youtube.com/watch?v=-uGMh8t_19E

Et donc? La Dexia a été nationalisée par l’état français, qui touche l’argent des emprunts souscrits par les municipalités, tout simplement!

5 commentaires

  • BA

    Les Citroën C3 ne seront plus produites en France, à Poissy. Les Citroën C3 seront produites à Trnava, en Slovaquie.

    Conséquence : le nombre de CDI à Poissy passera de 5 800 à 3 000. Le site de Poissy va ainsi subir 2 800 suppressions d’emplois.

    Union Européenne : quel est le coût horaire du travail ?

    1- Suède : 43 euros.
    2- Belgique : 41,20 euros.
    3- Danemark : 39,80 euros.
    4- Luxembourg : 35,60 euros.
    5- France : 35 euros.

    En bas du tableau :
    22- Slovaquie : 8,80 euros.
    23- Hongrie : 7,80 euros.
    24- Pologne : 7,40 euros.
    25- Lettonie : 6,50 euros.
    26- Lituanie : 6,20 euros.
    27- Roumanie : 4,70 euros.
    28- Bulgarie : 3,70 euros.

    http://www.leparisien.fr/images/2014/05/12/3834859_presse-papiers-1.jpg

    Pourquoi ces délocalisations vers l’Europe de l’est ?

    Parce qu’en France, le coût horaire du travail est de 35 euros, tandis qu’en Slovaquie le coût horaire du travail n’est que de 8,80 euros.

    L’Union Européenne, c’est un grand marché intérieur, sans aucune frontière, dans lequel 28 nations sont en compétition les unes contre les autres.

    L’Union Européenne, c’est 28 nations qui sont condamnées à baisser toujours plus les salaires de leurs ouvriers pour attirer les entreprises sur leur territoire.

    L’Union Européenne, c’est 28 nations qui font une course sans fin vers les salaires bas, vers les salaires les plus bas, vers les salaires toujours plus bas.

    L’Union Européenne, c’est un mécanisme suicidaire.

    L’Union Européenne, c’est un suicide collectif.

    Dimanche, votons pour que la France sorte de l’Union Européenne :

    http://www.upr.fr/wp-content/uploads/2014/05/Profession-de-foi-UPR-EP2014-France-metro.pdf