VENEZUELA : Le smic a augmenté de 43% depuis le début de l’année !

Saviez-vous que la « Loi du Juste Prix » établit le bénéfice net d’une transaction à un maximum de 30% ?

Voilà une explication très logique à la soi-disant « révolution » néo-libérale et « populaire » organisée dans ce pays ce printemps (soupçonnée d’être déclenchée et financée par la CIA) et soutenue par notre presse-tituée occidentale. Tout s’éclaire !  Pensez-donc, comment voulez-vous que les multinationales survivent  dans ces conditions ?

Maduro annonce une augmentation de 30% du salaire minimum et des pensions de retraite

Fidèle aux engagements de protéger le pouvoir d’achat et de maintenir continuellement le salaire plusieurs points au-dessus de l’inflation, le Président de la République Nicolas Maduro a annoncé ce mardi 29 avril une nouvelle hausse de 30 pour cent du salaire minimum des travailleurs et des revenus des retraités et pensionnés.

Le salaire minimum s’établit donc au premier mai 2014 à 4251,78 bolivars. Si l’on y ajoute les chèques d’alimentation il s’élève à 5.602 bolivars. Avec la hausse décidée en début d’année, le salaire minimum a donc augmenté de 43 % en 2014 : ¨En 15 ans de révolution, nous avons décidé, fidèles à notre politique socialiste et à notre mandat constitutionnel, 25 augmentations salariales et 25 augmentations des pensions. C’est un record, aucun autre pays ne l’a fait » a déclaré le président du Venezuela. (1)

Ces annonces ont été faites lors de la Conférence nationale avec le monde du travail. ¨Sans les travailleurs nous n’aurions pas de pays, pas de patrie » a ajouté Nicolas Maduro, lui-même ex-syndicaliste du transport, qui a par ailleurs annoncé la création d’une commission présidentielle pour proposer de nouvelles améliorations à la Loi du Travail (2012) d’inspiration anti-néo-libérale. (2)En plus du renforcement des services publics gratuits (santé, éducation, etc..), cette politique de hausse continue des salaires des travailleurs et de lutte contre l’inflation fonctionne grâce à une contrôle sur le terrain du prix des produits de première nécessité.

Rien que dans la dernière semaine d’avril, 19 personnes ont été arrêtées pour accaparement de produits destinés à la contrebande vers la Colombie ou pour infraction à la nouvelle Loi des Prix Justes qui établit un bénéfice maximum de 30 %.

Cette politique qui affecte les intérêts de la mafia vénézolano-colombienne est un des facteurs d’explication de la récente campagne de violences organisée par l’extrême-droite locale en lien avec le paramilitarisme colombien (déguisée par les médias internationaux en ¨révolte étudiante contre la vie chère¨).

Traduction : Thierry Deronne, depuis Caracas.

Notes :

(1) Lire ¨Venezuela : l’augmentation du salaire et la baisse du chômage continuent.¨,http://venezuelainfos.wordpress.com/2014/01/22/venezuela-laugmentation…

(2) Pour les détails de la nouvelle loi, lire « Nouvelle loi du travail au Venezuela : un pas de plus vers la vraie vie. »,http://venezuelainfos.wordpress.com/2012/05/04/nouvelle-loi-du-travail…

 

Source : Ciudad Caracas – AVN www.ciudadccs.org via www.legrandsoir.info

 

57 % D’INFLATION ANNUELLE

L’inflation s’est accélérée en mars à 4,1 % par rapport au mois précédent, ce que l’Etat vénézuélien attribue aux vastes manifestations antigouvernementales qui ont secoué le pays et fait au moins 41 morts depuis février.

En rythme annuel, l’inflation s’est établie à plus de 57 % en février. Le gouvernement n’a pas publié le chiffre pour mars, que des économistes estiment à environ 59 %.

Source : www.lemonde.fr

 

La Bolivie augmente le salaire minimum et tous les fonctionnaires

Le président bolivien, Evo Morales, a profité jeudi des célébrations du 1er mai poursigner un décret augmentant le salaire minimum de 20 %, à 1 440 bolivianos (environ 150 euros) par mois.

Le président d’origine indienne et ancien producteur de coca, candidat à un troisième mandat lors de la présidentielle du 12 octobre, a également accordé une hausse de 10 % à tous les salariés du secteur public. Le salaire moyen dans ce pays, parmi les plus pauvres d’Amérique du Sud, frôle à peine les 430 euros par mois.

Dans un discours prononcé depuis le balcon du palais présidentiel à La Paz devant des milliers d’ouvriers, paysans et fonctionnaires, le dirigeant socialiste en campagne a rappelé que « depuis que nous sommes arrivés [au pouvoir, en 2006], toutes les augmentations de salaires doivent être supérieures à l’inflation », de l’ordre de 6 % cette année.

(…)

Article entier : www.lemonde.fr

NOTA SUR L’INFLATION  : L’inflation diabolisée dans notre système économique, n’est pas dramatique en soi à partir du moment où le pouvoir d’achat suit.

Si l’inflation est stable mais que le pouvoir d’achat se bloque ou diminue, l’économie dérape, elle est aussi nocive que si les prix augmentent plus vite que les salaires.

Il n’y a plus assez de demande. Les prix ne peuvent plus descendre en dessous d’un certain seuil de rentabilité. C’est notre crise actuelle et la raison pour laquelle ce système est sur le point de s’effondrer si il ne se dirige pas vers une mondialisation dont l’offre continuera d’engraisser les entreprises.

Alors, bénéfique la mondialisation ?

Pour la vision libérale, elle est indispensable :

Si les entreprises répondent à l’offre en créant des emplois chez nous,(ce que prétendent les sociaux-traitres au pouvoir) ,et que cet emploi génère une demande à la consommation chez nous, qui elle-même relançe localement l’économie  ça peut tenir…

Si elles se délocalisent dans les pays émergents  pour des bénéfices supérieurs, alors, chez nous ce sera l’horreur. Nous serions contraints  de baisser les salaires, abandonner toutes nos règles sociales pour rester concurrentiels. La Grèce, quoi…

CQFD

Source+vidéo: Les Brindherbes

 

6 commentaires

  • Lionel

    J’entends les « Justes » dire « Oui mais ils le font grâce à l’argent du pétrole ! »…
    Ben je préfère ça à ce qu’en font les Zuniens, les armes, les prisons top-modèle, la NSA et pire encore.
    D’accord il y a la question de l’épuisement des ressources, de la nécessaire décroissance, du commerce des hydrocarbures qui est le moteur du néolibéralisme donc de la fatale participation au commerce mondial, ok, ok, ok !
    Mais on peut aussi y voir un moteur de révolte dans les pays soi-disant riches et dont les revenus minima sont bientôt inférieurs ( des pays d’Europe ont des SMIC inférieurs à 350€ ) et un bel espoir de réveiller la gigantesque bande de veaux que nous sommes et de garder une flamme disant que c’est possible !?

  • fee follet

    Aujourd hui le président mauro vient d annoncer l envoi d un courrier aux états Unis avec preuve à l appui que ces derniers ont tenté de renverser le gouvernement actuellement en place. 153 mercenaires étrangers sont actuellement détenus au Venezuela pour avoir tenté de renverser le gouvernement actuel. Il est très difficile pour le ministre de l intérieur du vénezuela de mettre en avant cette information pour la non diffusion de cette information par les médias étrangers. Information donnée par le ministre de l intérieur vénézuelien Miguel Rodríguez Torres sur le canal telesur, á signaler également que le gouvernement respecte les droits de l homme et respecte ces étrangers retenus… Les USA seraient les responsables, les preuves devraient présentées mais á qui si personne ne veut rien entendre??? à suivre
    Info telesur

  • .Mario-Bros.

    en même temps leur smic n’est pas à presque 1200 euros comme le notre y’a de la marge .

  • criminalita

    ça fait qlq temps que je postais qu’une augmentation de nos salaires était nécessaire d’au moins 30%, seuls les hauts salaires ont suivi la hausse sauf les autres, nous tous portés à devenir des esclaves, du bétail.
    Petits commerçants, indépendants, ouvriers.
    Dire qu’il faille regarder du côté du Venezuela pour recevoir une leçon d’économie !