Le programme de stabilité de Manuel Valls adopté!

Un espoir tout de même, que ce programme de « stabilité » soit déclencheur d’instabilité pour le gouvernement qui reste à l’écoute, non pas des français ni de leurs exigences (ou de leurs plaintes), mais de l’UE et de certains pays étrangers. Manuel Valls quand à lui, ose parler de courage, alors que le courage, c’est d’adopter de véritables solutions salvatrices pour le pays, pas un subterfuge consistant à taper toujours plus sur la population et ses économies!

Pourquoi ne pas proposer un référendum?(houuuu le vilain mot dans un pays démocratique!!!) Pourquoi ne pas rendre un semblant de souveraineté de la Banque de France par exemple plutôt que de faire appel à des marchés privés? Pourquoi continuer à payer de tels intérêts puisque cela revient à tenter de remplir une baignoire percée? Pourquoi ne pas faire payer ces banques qui n’ont jamais été condamnées (ni même poursuivies) pour les scandales du Libor et de l’Euribor? Ou encore, mieux, demander à Sarkozy avec le fond de pension de 1 milliard d’euros qu’il voulait monter à l’étranger (Non, cela n’est pas de la fuite de capitaux, ils l’auraient dit à TF1 sinon!!! Enfin…) ?

Vallsline

Les députés ont approuvé les 50 milliards d’économies proposés par le gouvernement. 41 socialistes se sont abstenus.

Jusqu’au bout, l’issue du vote est restée incertaine. Les députés ont finalement voté, mardi 29 avril, le programme de stabilité présenté par Manuel Valls, par 265 voix pour et 232 voix contre. Sur les 564 votants, 67 députés ont préféré s’abstenir. La droite a voté contre à une écrasante majorité, de même que les communistes. Le groupe socialiste a majoritairement voté pour, mais une quarantaine de députés PS se sont abstenus.

Ce programme contient deux principaux volets, à savoir un plan d’économies de 50 milliards d’euros sur trois ans, et le pacte de responsabilité, qui prévoit des baisses massives de charges et d’impôts pour les entreprises.

A l’issue du vote, Manuel Valls a salué « un acte fondateur, important pour la suite du quinquennat du président de la République ». « C’était important qu’il y ait un vote qui montre que la majorité, au-delà des débats, approuve ce projet », a-t-il déclaré.

Source: Francetvinfo.fr

Quand à cet effort général, suivant le gouvernement, ce ne sont pas des mesures d’austérité et François Hollande, c’est un champion de bodybuilding? Ils nous prennent VRAIMENT pour des crétins finis!

8 commentaires