DIRECT Ukraine: Moscou s’autorise une intervention militaire, l’Europe appelle au calme

Un tel « direct » permet de suivre pratiquement en temps réel les évolutions au niveau de l’Ukraine, et cela sent réellement mauvais! Que l’actu soit rapportée par l’occident comme par la Russie, cela n’augure rien de bon et un suivit de la situation est indispensable même si certains se doutent des finalités possibles…

La Chambre haute du Parlement russe a approuvé la proposition de loi soumise par Vladimir Poutine. Celle-ci permet « d’utiliser les forces armées russes sur le territoire de l’Ukraine afin de normaliser la situation politique et sociale dans ce pays ». Une réunion d’urgence se tiendra à l’ONU dans la journée.

Des soldats en armes, se réclamant de l’ancienne unité anti-émeute ukrainienne (Berkut), vendredi sur une route de Crimée – AFP – Viktor Drachev

Des soldats en armes, se réclamant de l’ancienne unité anti-émeute ukrainienne (Berkut), vendredi sur une route de Crimée - AFP - Viktor Drachev

Alors que le ton est monté en fin de journée vendredi entre Washington et Moscou , la situation reste tendue en Crimée ; Ce samedi, alors que plus aucun avion ne décolle ni n’atterrit des deux aéroports de la péninsule , le nouveau Premier ministre de la péninsule de Crimée, Sergiï Aksionov, a demandé l’aide de la Russie et appelé Vladimir Poutine à aider à restaurer « la paix et le calme » en Crimée. Plusieurs heures plus tard, le Sénat russe a approuvé une proposition présentée par Vladimir Poutine lui permettant, s’il le souhaite, d’intervenir militairement en Ukraine. pris aucune décision.

Après ce vote, l’entourage de Vladimir Poutine a indiqué que ce dernier n’avait à l’heure actuelle, pas pris de décision. Ce vote «est le point de vue du Conseil de la Fédération. C’est le président qui prend la décision. Pour le moment, il n’y a pas de décision en ce sens», a répété son porte-parole, cité par l’agence officielle Ria Novosti.

————————————————————————-

20h00 : Ban Ki-moon appelle au calme immédiat dans la crise en Ukraine

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon appelle au calme immédiat en Ukraine alors que le Conseil de sécurité de l’ONU doit tenir de nouvelles consultations à huis clos à New York sur la situation en Ukraine et en Crimée.

————————————————————————-

19h46 : Cartherine Ashton appelle la Russie à ne pas envoyer de troupes en Ukraine

La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton lance un appel à Moscou pour que la Russie n’envoie pas de troupes en Ukraine après que la Chambre haute du Parlement russe ait autorisé cette possibilité, à la demande de Vladimir Poutine.

————————————————————————-

19h40 : François Hollande estime qu’il faut éviter « une intervention extérieure »

Le président François Hollande a estimé que « tout devait être fait pour éviter une intervention extérieure » en Ukraine, ajoutant qu’un recours à la force par la Russie ferait peser « des menaces réelles sur l’intégrité territoriale et la souveraineté » du pays, selon un communiqué de l’Elysée..

Le chef de l’Etat « s’est entretenu aujourd’hui avec M. Donald Tusk, Premier ministre de Pologne », a encore précisé l’Elysée. Les deux hommes « ont partagé leur plus vive inquiétude à la suite de la décision du Conseil de la Fédération de Russie d’autoriser l’envoi de troupes russes en Ukraine, qui fait peser des menaces réelles sur l’intégrité territoriale et la souveraineté de l’Ukraine ».

François Hollande a estimé dès lors que « tout devait être fait pour éviter une intervention extérieure et les risques d’une escalade éminemment dangereuse », poursuit le texte.

Le président a enfin « salué l’action commune de la Pologne de l’Allemagne et de la France » pour sortir de cette crise et « appelé à une action européenne rapide et coordonnée lors du prochain Conseil des Affaires étrangères le 3 mars prochain ».

————————————————————————-

19h10 : Ioulia Timochenko à Moscou le 3 mars

Selon RT News, la chaine d’information en continue russe, l’ex-première ministre Ioulia Timochenko qui a été libéré de prison par le nouveau gouvernement de Kiev, se rendra le lundi 3 mars à Moscou pour y évoquer la crise en Crimée

————————————————————————-

18h30 : 143.000 ukrainiens auraient fui en Russie

Selon le vice-Président du Conseil de la Fédération de Russie, Evgueni Bouchmine, depuis le début de l’escalade des tensions en Ukraine, 143 000 personnes auraient quitté le pays pour venir en Russie. Cité par « La Voix de la Russie », le vice-Président du Conseil se réfère aux données du Service frontalier russe.

« La vague de réfugiés de l’Ukraine vers la Russie a frappé la région de Belgorod. Les personnes viennent du sud-est du pays et de ses régions centrales »a précisé de son côté le gouverneur de la région Evgueni Savtchenko.

————————————————————————-

18h10 : le Parlement de Sébastopol décide de ne plus obéir à Kiev

« Dans la situation actuelle, nous, les députés qui expriment la volonté du peuple n’avons qu’un seul choix : soit regarder silencieusement l’humiliation de notre Berkout et la distribution des postes dans les ministères de l’Ukraine aux bandits armés, soit agir » a expliqué aux média sur place le député Dmitri Beliouk en donnant lecture des décisions du Prlement de Crimée. Les députés ont également voté en faveur du référendum en Crimée sur l’expansion du statut d’autonomie.

————————————————————————-

18h05 : Londres dénonce « une menace potentiellement grave » après la décision du Sénat russe

Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague a jugé que la décision du Parlement russe d’autoriser « une action militaire sur le sol ukrainien » constitue « une menace potentiellement grave pour la souveraineté » du pays. »Je suis très préoccupé par l’escalade des tensions en Ukraine et la décision du parlement russe d’autoriser une action militaire sur le sol ukrainien contre la volonté du gouvernement ukrainien » a-t-i également indiqué dans un communiqué.

————————————————————————-

17h15 : Réunion ce samedi du Conseil de sécurité de l’ONU

A la demande du Royaume-Uni, le Conseil de sécurité de l’ONU doit tenir de nouvelles consultations à huis clos ce samedi après-midi à New York sur la situation en Ukraine et en Crimée, ont indiqué des diplomates. Cette réunion, est la deuxième convoquée en urgence en deux jours sur ce dossier et se tiendra à 14H00 locales (19H00 GMT).

————————————————————————-

16h57 : les ministres européens des Affaires étrangères se réuniront lundi

Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne (UE) tiendront lundi une réunion d’urgence à Bruxelles afin d’évoquer la situation en Ukraine, a annoncé samedi un diplomate européen. « Il y aura une réunion extraordinaire lundi sur l’Ukraine », a dit le diplomate européen. « Plus probablement après 13h00. »

————————————————————————-

16h40 : le Conseil de la Fédération russe vote le recours à la force

Le Conseil de la Fédération russe a voté à l’unanimité, en session extraordinaire, du recours à l’armée russe en Ukraine, à la suite d’une demande en ce sens du président Vladimir Poutine. Celui-ci souhaite se voir autoriser le recours aux forces armées russes sur le territoire de l’Ukraine, jusqu’à la normalisation de la situation politique dans ce pays », selon un communiqué du Kremlin.

Selon des télévisions russes, la chambre haute a en outre demandé à Vladimir Poutine de rappeler à Moscou l’ambassadeur de Russie aux Etats-Unis, alors que le président Barack Obama a mis vendredi soir en garde sur les « coûts » de toute intervention militaire en Ukraine.

————————————————————————-

16h30. Vitali Klitschko appelle à la mobilisation générale de l’armée face à «l’agression russe».

L’ancien champion du monde de boxe Vitali Klitschko, leader de la contestation à Kiev, appelle le parlement à «demander au commandant en chef des armées de déclarer la mobilisation générale après le début de l’agression russe contre l’Ukraine». Il demande également une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU.

————————————————————————-

16h20  : L’émissaire de l’ONU annule sa visite en Crimée

L’émissaire de l’ONU en Ukraine a indiqué samedi qu’il annulait à sa mission en Crimée en raison des tensions rendant impossible toute visite de cette région, comme demandée par le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon. « J’ai été en contact avec les autorités de la République autonome de Crimée et j’en suis venu à la conclusion qu’une visite en Crimée aujourd’hui n’était pas possible », a souligné Robert Serry dans un communiqué depuis Kiev.

15h30 : réunion d’urgence de la Douma russe dans l’après-midi

Selon les agences de presse ruses, la Chambre haute du Parlement russe devrait tenir une réunion d’urgence dans la journée. Et ce alors que Vladimir Poutine vient de leur transmettre pour approbation un texte l’autorisant à utiliser l’armée russe sur le sol ukrainien.

14h50 : Poutine soumet une proposition de loi sur l’emploi des forces armées russes en Crimée

Selon un communiqué du Kremlin, le Président Vladimir Pourine a décidé de soumettre ce samedi au Parlement pour approbation, une proposition de loi permettant « d’utiliser les forces armées russes sur le territoire de l’Ukraine afin de normaliser la situation politique et sociale dans ce pays ». Et ce « en raison de la situation extraordinaire en Ukraine et de la menace pesant sur la vie des citoyens russes, de nos compatriotes, des forces armées russes déployées en Ukraine ».

14h00 : la désignation du Premier ministre de Crimée jugée illégale par Kiev

Le Président unkrainien par intérim a signé un décret par lequel il déclare que la désignation du Premier ministre pro-russe de Crimée, Sergei Aksyonov, violait la Constitution ukrainienne. «Le gouvernement ukrainien et les autres organes du pouvoir ne doivent pas considérer Serguiï Axionov comme représentant légitime du pouvoir en Crimée», a affirmé le président par intérim.

Direct depuis le début+vidéo sur lesechos.fr

12 commentaires

    • elsharon

      ROBERTSPIERRE,evite de visualiser dans ton conscient et inconscient ce genre de connerie qui n’apporte aucune energie positive dans ce monde.

      les illumines du N.O.M. ESPERENT CE SCENARIO,MAIS ILS ONT TROP JOUE AVEC LE FEU ET NE CONTROLENT PLUS RIEN,il y a trop d’eveilles…..patience….

      • robertespierre

        L’observation des 10 premières minutes sur la destruction de Paris dans ce film
        est révélatrice (tempêtes futures)
        Et Guignol 1er Va-t-en-guerre pourrait mettre le doigt dans l’engrenage et faire rayer Paris de la carte
        Il est assez con
        « les cons ,c’est à ça qu’on les reconnait:ça ose tout »

  • leprixdelavie leprixdelavie

    Je me demande quel est le couillon parmi nos oligarques Européens qui a mis au point cette opération de conquête de l’Ukraine par la force ! Il n’a pas réfléchi au résultat ?

    Il faut dire que la force ils connaissent bien, quand on a voté NON à la constitution Européenne ils nous ont forcé à l’accepter. Sans nous demander notre avis ils ont fait passer cette constitution, ils nous ont clairement dit vous ne votez plus, vos gueule, fermez là !

    Vos gueules fermez là, physiquement ! C’est pour ça qu’il est marrant Dieudonné, parce qu’il dit tout haut la violence que l’on subit. Pourtant dans des pays comme l’ISLANDE le peuple à le droit de parler, et même le droit d’écrire la constitution qui fera la base de la vie entre citoyens. Incroyable ils ont décidé d’eux même comment ils allaient vivre en communauté, alors que nous, pauvre Européens, sous hommes, avons juste le droit de suivre les ordres de nos élites.

    http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/06/16/democratie-participative-lislande-reecrit-sa-constitution-avec-facebook-et-twitter/

  • Thierry92 Thierry92

    Avertissement pour les euro-atlantistes.

    Vous avez fait caca dans votre soupe avec la Libye la tunisie et l’égypte. ne venez pas fiche le souk chez moi.
    Sinon féssée.

    Quand a Flamby il ne faudrait pas d’intervention exterieure.
    Que font les annexes de la cia sous couvert du statut d’ong?

  • Emy Emy

    la russie va faire ce qu’elle veut en ukraine.
    que va faire les usa et ses petits toutous.
    ils vont envoyer des navires de guerres, bombarder la russie ?

    la russie ne va plus se laisser faire.
    on joue aux cons et on finit par se prendre une baffe.

  • kalon kalon

    Il existe une différence fondamentale entre la positon de Poutine et celle d’Obama.
    Le peuple russe soutient Poutine car il restaure sa fierté tandis que les peuples américains et Européens ne peuvent que cracher sur les crapules qui les ont bernés depuis longtemps.
    Qui va gagné ?
    Des crapules sans aucun soutien populaire ou des dirigeants soutenus par ceux qui les comprennent ?

  • kalon kalon

    même les sionistes ont déjà changé de camp !
    Bon, pour un sioniste, c’est normal de laisser tomber ceux qui ne représentent plus rien, sans cela, à quoi servirait ‘il d’être un vrai sioniste ! mdr

  • Fenrir

    LA Russie montre les dents pour ne pas avoir à mordre.

    Mais il y a à l’oeuvre d’autres intérêts financiers bien plus important que la population Ukrainienne, qui est embringuée dans un sacré merdier.

    En fait, ce sont les marchands de canons et les financiers associés qui décideront où non de l’éventuel intérêt d’une guerre mondiale.

    Quoi de mieux pour faire du pognon, masquer l’effondrement économique et financier, et mettre la responsabilité sur le dos des russes ?