L’Obamacare entre en vigueur aux Etats-Unis

L’obamacare entre en vigueur, et c’est, disons-le clairement, un « foutu bordel » qui risque de ne pas aider grand monde tant il est compliqué, surtout que l’intégralité des américains doivent y souscrire sous peine de sanction financière!

Obama ChartL’obamacare résumé en un seul tableau, les sites internet ne sont pas mieux.

Les nouveaux droits des Américains en matière de santé sont entrés en vigueur mercredi en vertu de la réforme de la couverture maladie baptisée « Obamacare », pierre angulaire du bilan de Barack Obama dont le succès est encore loin d’être assuré.

La loi, votée en 2010, interdit depuis mercredi aux assureurs de faire varier les primes en fonction des antécédents médicaux ou du sexe, de refuser d’assurer un patient trop coûteux, ou de plafonner le montant des remboursements annuels, des pratiques légales jusqu’à mardi et qui conduisaient certains patients atteints de maladies graves à la ruine. En échange, la loi oblige toute personne installée aux Etats-Unis, Américain et étrangers, à s’assurer sous peine d’une amende de 95 dollars en 2014, qui montera à 695 dollars en 2016.

Le raisonnement économique est simple: si tout le monde s’assure, les primes payées par les personnes en bonne santé compenseront les surcoûts liés aux assurés qui coûtent cher. Autre nouveauté: la réforme définit les traitements que les assureurs doivent systématiquement couvrir. Désormais toute assurance doit inclure, par exemple, les hospitalisations, notamment aux urgences. Et les soins préventifs, comme le dépistage du diabète ou du cancer, les vaccins ou la contraception, doivent être intégralement remboursés.

Une vraie avancée pour les femmes
« La nouvelle loi va entièrement transformer notre système de santé », a déclaré mardi la secrétaire à la Santé, Kathleen Sebelius. « Désormais, être une femme ne sera pas plus considérée comme un antécédent médical », a-t-elle relevé. Auparavant, les primes d’assurances pour les femmes pouvaient être plus chères que pour les hommes. Pour les quelque 150 millions de personnes assurées via leurs employeurs, la norme aux Etats-Unis, où seuls les plus démunis et les plus de 65 ans sont assurés via l’équivalent de la Sécurité sociale, rien ou presque ne change.

Mais environ 25 millions de personnes sont assurées individuellement auprès d’assureurs privés, sans bénéficier de tarif de groupe, selon le Bureau du budget du Congrès (CBO). C’est pour ces Américains, et les non-assurés, que le gouvernement a lancé en octobre des portails internet où ils peuvent consulter un catalogue d’assurances privées et souscrire à celle de leur choix, éventuellement subventionnée.

Les plus démunis ciblés
Le site fédéral, Healthcare.gov, est utilisé dans 36 Etats. 14 Etats ont créé leurs propres sites. Sur l’objectif de sept millions de personnes que le gouvernement s’est fixé d’ici à fin mars, 2,1 millions ont souscrit une assurance via ces portails, un chiffre en retard par rapport aux projections initiales, mais qui marque une accélération des inscriptions en décembre, après des mois d’octobre et novembre catastrophiques en raison de centaines de problèmes informatiques. A ces 2,1 millions de personnes s’en ajoutent 3,9 millions admissibles aux programmes public d’assurance maladie destinés aux plus démunis, dont Medicaid.

Source et article complet: 7sur7.be

Et donc, ce programme est un foutoir immense qui en a découragé plus d’un au niveau de l’inscription, et l’organigramme présenté en illustration en début d’article est disponible au bout de ce lien, mais attention, c’est une image de 9000 pixels sur 7000 pixels pour un poids de 25Mo!

7 commentaires

  • Passetec Passetec

    Dans la Loi d’Obama sur la santé (« ObamaCare »), HR 3200, à la page 1001, il est prévu que tous les Américains seront implantés d’une micro-puce pour permettre un « meilleur suivi des patients en ayant toutes les informations relatives à leur santé ».
    La loi relative aux soins de santé, le HR 3200, possède en son sein l’exigence selon laquelle tous les gens qui en dépendent soient micro-puçés. L’application de la micro-puce pour des fins médicales est prévue depuis décembre 2004.
    Soyez témoins du document officiel de la FDA (Food and Drug Administration), document daté du 10 décembre 2004, et intitulé «Class II Special Guidance Document: Implantable Radiofrequency Transponder System for Patient Identification and Health Information» (Document d’orientation spéciale de classe II : système de transpondeur implantable à radiofréquence pour l’identification des patients et des informations relatives à la santé).
    Soyez témoins du document officiel de la FDA (Food and Drug Administration), document daté du 10 décembre 2004, et intitulé «Class II Special Guidance Document: Implantable Radiofrequency Transponder System for Patient Identification and Health Information» (Document d’orientation spéciale de classe II : système de transpondeur implantable à radiofréquence pour l’identification des patients et des informations relatives à la santé).
    Ce document de dix pages peut être lu sur le site internet de la FDA sur : http://www.fda.gov/downloads/MedicalDevices/DeviceRegulationandGuidance/GuidanceDocuments/ucm072191.pdf
    À présent, soyez témoins de la formulation utilisée dans le PROJET DE LOI HR 3200, « America’s Affordable Health Choices Act of 2009” (« Loi de 2009 concernant les choix de santé financièrement abordables de l’Amérique ») qui se trouve sur le site web: Congresses’ House Ways and Means (Méthodes et Moyens de la Chambre des Congrès) : http://waysandmeans.house.gov/media/pdf/111/AAHCA09001xml.pdf
    À la page 1001, on trouve “Subtitle C – National Medical Device Registry” (« Sous-titre C – Registre National des Dispositifs Médicaux »), qui stipule :
    «Le «Secrétaire» établira un REGISTRE NATIONAL DES DISPOSITIFS MEDICAUX (appelé dans le présent paragraphe le « registre ») afin de faciliter l’analyse de la sécurité (des dispositifs) après la commercialisation et les résultats des données de chaque appareil qui est ou a été utilisé DANS ou sur un patient …»
    En d’autres termes, tous les citoyens ayant été micro-puçés en vertu de la nouvelle loi sur les soins de santé devront être enregistrés auprès du « Secrétaire », défini comme étant le Ministre de la santé et des services sociaux.
    La date à partir de laquelle ce registre doit débuter et être rendu obligatoire est inscrite à la page 1006 et correspond à une période de 36 mois après que le projet de loi soit devenu une loi relative à la santé.
    ENTRÉE EN VIGUEUR. – Le ministre de la Santé et des Services Sociaux mettra en place et commencera la mise en œuvre du registre en vertu de l’article 519(g) de la Loi fédérale sur la nourriture, les médicaments et les produits cosmétiques, comme cela a été ajouté à partir du paragraphe(1), PAS PLUS TARD QU’A LA DATE QUI CORRESPOND A 36 MOIS APRES LA DATE DE PROMULGATION DE LA PRESENTE LOI, sans égard au fait que les réglementations définitives pour établir et exploiter le Registre aient été promulguées ou non à partir de cette date.
    Par conséquent, en vertu de la Loi HR 3200, le puçage des Américains doit commencer.
    HR 3200: http://waysandmeans.house.gov/media/pdf/111/AAHCA09001xml.pdf

    • leprixdelavie leprixdelavie

      Tu es payé au moins pour faire de la désinformation.

      « il est prévu que tous les Américains seront implantés d’une micro-puce ». RIDICULE, c’est un HOAX des riches américains qui ont les moyens de se payer de la publicité afin que les pauvres ne puissent pas se soigner.

      Car un pauvre qui peux se soigner c’est un pauvre qui a moins la pression, donc tu ne peux pas le faire bosser pour des cacahuètes. Tu es obligé de le payer.

      C’est ça le rêve américain, être plus malin que les autres et leur voler leur argent. Ce n’est pas une civilisation car en réalité toute société est basée sur l’entraide, on s’entraide pour faire des routes, un système de soins, des écoles, du savoir.

      Si on les écoutaient les médecins en seraient encore à saigner les riches et le pire c’est qu’à l’époque les riches étaient contents de ce traitement.

      Extrait d’un site :

      https://www.metabunk.org/threads/debunked-obamacare-rfid-chip-implant-law-hoax.497/

      ************
      « Le projet de loi n’exige pas quiconque de quoi que ce soit implanté »

      « The proposed law did not require anyone to get anything implanted »
      ************

      « HR3200 n’est pas le projet de loi qui est entrée en vigueur.
      c’est la loi HR3590 111-148. Qui ne comprend pas de registre(qui devait servir à répertorier tous les implants style Pacemaker, implants dentaires,…).
       »

      « HR3200 is not the bill that became law. Nor is HR 3962, which only passed the House. The « Obamacare » law is HR 3590, passed as Public Law 111-148, which does not have the registry. »

      http://www.gpo.gov/fdsys/pkg/PLAW-111publ148/html/PLAW-111publ148.htm

  • Passetec Passetec

    Mise en ligne le 10 mars 2011
    La Puce RFID pour tous les Américains en 2013
    http://youtu.be/eyA0u2J8WUU