L’appel: « Ensemble, construisons un monde meilleur en relevant le défi climatique ! »

« Fée Follet » sera sur place dès le 04 octobre et aurait besoin d’un hébergement sur place si quelqu’un y est disposé. De plus, tous ceux pouvant s’y rendre y sont les bienvenus! ;)

sp_exp_climat_33059_debacle-de-la-banquise-arctique

Le GIEC, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, rend son 5ème rapport ce 27 septembre 2013, pour faire le point sur l’état du changement climatique en cours.

Le dimanche 6 octobre, une journée de mobilisation citoyenne ambitieuse et originale est organisée à Bayonne : Alternatiba, un véritable Village des alternatives, individuelles, collectives, territoriales et systémiques au changement climatique et à la crise énergétique. Des milliers de personnes y sont attendues. Son objectif est de :

-diffuser le message de l’urgence climatique, sensibiliser le grand public et les élus à la nécessité de baisser rapidement et radicalement nos émissions de gaz à effet de serre, interpeller sur les conséquences dramatiques de l’absence d’accord international ambitieux, efficace, contraignant et juste sur le climat ;

-combattre l’effet possible de sidération, le sentiment d’impuissance et donc la démobilisation que peuvent provoquer la gravité et l’importance du défi climatique, en montrant que les solutions existent et qu’elles sont à notre portée, créatrices d’emploi, porteuses d’un monde plus humain, convivial et solidaire ;

-appeler à mettre en route sans plus attendre la transition sociale, énergétique et écologique nécessaire pour éviter le dérèglement profond et irréversible des mécanismes du climat.

Loin des fausses solutions – injustes, dangereuses et inefficaces – prônées par certains (géo-ingénierie, OGM, agro-carburants, marchés carbone, mécanismes de compensation, nucléaire etc.), des milliers d’alternatives aux causes du changement climatique sont en effet mises en pratique tous les jours par des millions d’individus, d’organisations, de collectivités locales dans les domaines les plus divers.

Agriculture paysanne, consommation responsable, circuits-courts, relocalisation de l’économie, partage du travail et des richesses, reconversion sociale et écologique de la production, finance éthique, défense des biens communs comme l’eau, la terre ou les forêts, pêche durable, souveraineté alimentaire, solidarité et partage, réparation et recyclage, réduction des déchets, transports doux et mobilité soutenable, éco-rénovation, lutte contre l’étalement urbain et l’artificialisation des sols, aménagement du territoire soutenable, démarches de préservation du foncier agricole, défense de la biodiversité, sobriété et efficience énergétique, énergies renouvelables, plans virage énergie climat, villes en transition, sensibilisation à l’environnement, etc. : les alternatives existent, elles ne demandent qu’à être renforcées, développées, multipliées !

Nous pouvons ainsi continuer à changer concrètement les choses chacun-e à notre niveau, et également renforcer la dynamique, la prise de conscience, le rapport de force permettant d’avancer vers les bonnes prises de décisions tant au niveau local qu’au niveau global.

C’est pourquoi nous serons présents, et nous appelons tout le monde à nous rejoindre à Alternatiba le dimanche 6 octobre.

http://alternatiba.bizimugi.eu

15 commentaires

  • Natacha Natacha

    J’irai avec un bouton rouge. :)

    http://echelledejacob.blogspot.ca/2013/10/querelles-la-nature-aura-le-dernier-mot.html
    (Dommage pour les quelques mots sur le nucléaire … qui me chiffonnent un peu)

  • fotoulaver fotoulaver

    Moi aussi je mettrai mon bouton rouge.

  • Une bonne action issu d’un mensonge permet justement la désinformation de prospérer, car tant que l’on utilisera la propagande du système, ce même système aura donc toujours les mains sur les manettes.

  • Fenrir

    Raaaaaahhh ! Vous me tentez les Copains !
    Mais si je n’ai pas la tune que j’attends d’ici là, je ne pourrais pas faire le trajet, en plus, pour ce WE.
    Je croise les doigts car, cela s’annonce comme un moment de rencontres intéressants.
    Si un Mouton Dérangé du 16, 17, 79, 86, ou de l’infini et l’au-delà viendrait à passer vers Saintes pour ce WE, peut-il me contacter pour un co-voiturage ?
    Merci !
    ;0D

  • fotoulaver fotoulaver

    Moi j’y vais pour rencontrer des boutons rouges; leur truc je « sauve la planète avec mon espoir et des fleures bleus » c’est pas mon truc. A mon humble avis c’est plié pour l’humanité.

    • Fenrir

      Nous préparons une rencontre des Moutons Gascouns pour le WE du 25,26,27 octobre dans les Landes, chez Azteck.
      Je ne sais pas si tu es dispo, mais nous avons des Boutons Rouges ;0D

    • LegionNetworkCH

      A mon avis, c’est plié pour ceux qui PENSENT que « c’est plié pour l’humanité ».

      « Les idées sont plus puissantes que les armes à feu. Nous ne voulons pas pas que nos ennemis aient des fusils ; pourquoi devrions nous les laisser avoir des idées? »
      – Joseph Staline

      Allez, un petit lien pour donner du grain à moudre à votre esprit: http://www.pensee-unique.fr/news.html#ar5

      « Le rapport SPM en quelques mots : Depuis que nous avons commencé en 1990, nous avons vu juste pour l’Arctique, faux pour l’Antarctique, faux pour la troposphère tropicale, faux pour la température de surface, faux pour les ouragans, faux pour les Himalayas, faux pour la sensibilité climatique. Nous sommes dans le brouillard au sujet des nuages et inutiles au sujet des tendances régionales. Et au vu de ces constats, nous sommes confiants à 95% d’avoir raison. »

  • aloamars

    ça part d’une bonne intention mais le GIEC c’est systématiquement gouré dans ses prévisions:
    – courbe en cross de hockey qui a fait paniquer tout le monde mais qui à ‘disparue’ sans explication en effet si elle était vrai on serait deja dans le sahara en france
    -modèles SAR FAR etc manque de bol la réalité contredit les modèles du GIEC (on est en dessous de tous leurs modèles)

    les seuls modeles qui marchent sont ceux qui prennent en compte l’activité solaire (qui a été forte ces 10 dernières années) et on va vers une réduction de l’activité solaire donc un refroidissement

    le GIEC est une clique de soit disant scientifiques subventionnés qui nient la réalité

    on peut deja remarquer qu’en france en 50ans le climat n’a juste pas changé significativement

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    si on part de l’hypothese que la terre est dans un cycle naturel de réchauffement, y a pas grand chose à faire à part s’adapter

    Y a a tellement de désinformation de tout les bords qu’il est quasiment impossible d’avoir un avis ferme et surtout objectif car nous ne sommes pas des scientifiques et n’avons pas accès à l’Information

    Le climat a toujours bouger, on en est pas mort à priori puisqu’on est toujours là seul le model de civilisation sera toucher et ça c’est loin d’être grave en soit.

    Chercher une indépendance énergétique à moindre coup et non polluante n’a rien à voir avec le réchauffement ça relève bien plus du respect de la vie.

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Question d’activité solaire, rien n’a transpiré nulle part, or on a ceci mis en ligne ce 3 octobre http://www.rtl.be/videos/Video/459781.aspx?utm_source=info&utm_medium=carrousel_video&utm_campaign=carrousel_video_1

  • LegionNetworkCH

    Je trouve totalement déplacé de mettre la priorité sur des phénomènes qui ne sont pas démontrés (faites vos recherches).

    Ce que je trouve encore plus scandaleux, c’est la récupération politique et mass-médiatique de ce sujet, ce qui occulte les véritables problématiques que connait notre monde: POLLUTION, SUREXPLOITATION, GUERRE.

    Ceux qui suivent ces charlatans avec leurs beaux discours ouvriront peut-être un jour les yeux et réaliseront à quel point ils ont été MANIPULÉS.

    Ce n’est ni la première ni la dernière fois que les humains projettent des prétendus pouvoirs sur l’environnement…

    A propos: Hallucinations et hypostase
    Le rapport #TL07A décrit plusieurs processus qui expliquent comment chaque individu peut être amené à fausser sa conception du réel. Étant donné que l’humain n’est pas omniscient, ses sens peuvent le trahir, notamment car ses capacités de perception sont limitées et relativement imprécises, particulièrement dans les extrêmes des dimensions temporelles et spatiales. Manquer de perspectives différentes dans un sujet peut nous amener à additionner des associations erronées, voire à créer des descripteurs sortant tout droit de notre imagination.

    « OK. Il y a donc des étoiles là-bas. Elles sont une certitude. A les regarder depuis la terre, certaines d’entre-elles semblent constituer des « groupes » et nous appelons ces « groupes » des « constellations ». Toutefois, certaines de ces étoiles dans une supposée « constellation » sont bien plus loin de la terre que d’autres. Il n’y a pas de base dans la réalité à les considérer comme un « groupe » ou « constellation » — à l’opposé d’une nuée d’oiseaux qui volent réellement ensemble, ou une galaxie d’étoiles qui se déplacent ensemble.

    Halluciner signifie essentiellement de prétendument « voir » quelque chose qui n’est pas là. En réalité il y a un nombre d’étoiles. Nous « voyons » une supposée « constellation », alors qu’en réalité il n’y a pas de « constellation » — seulement des étoiles individuelles. Nous additionnons ou hallucinons la faussement appelée « constellation ». » (3)

    Hypostasier signifie considérer une pure abstraction comme une réalité. L’histoire regorge d’anecdotes sur l’impact que peuvent avoir ces illusions. Lorsque nous les acceptons comme réalité et les prenons en compte dans notre raisonnement, nous entrons dans le domaine de l’irréel et bien que le concept soit abstrait, nos réactions ont des conséquences qui sont bien réelles. Combien de chercheurs ont passé leur vie à essayer de percer les secrets de la « chaleur » en essayant de trouver un composant matériel qui y corresponde, alors qu’il s’agit d’une dynamique de l’excitation de la matière au niveau atomique (thermodynamique)? Quels individus abdiquent leur personnalité et rationalité lorsqu’ils intègrent un « groupe »? Qui s’incline devant des « rois » aux prétendus pouvoirs divins? En résumé, tous ceux qui acceptent ces concepts comme des réalités.

    Selon l’anthropologue Lucien Levy-Bruhlm cette « participation mystique » peut se manifester de manières très diverses: « la croyance que certains animaux ou objets ont des pouvoirs mystiques, la projection de pouvoirs divers sur l’environnement, le sentiment de se sentir perdu sans l’approbation d’autrui, l’identification de soi en relation avec des objets tels qu’une voiture ou une maison, la volonté de tuer ou d’être tué pour des raisons ou des causes improuvables, le fait de demander que « la société » doive subvenir à nos besoins, le patriotisme, les hymnes nationaux, les drapeaux, les rites et pratiques religieuses et toutes les formes d’idolâtrie », etc.

    Selon Korzybsky, nous réagissons plus ou moins automatiquement à certaines situations ou événements, particulièrement en fonction des interprétations que nous observons dans notre entourage immédiat, avant de pouvoir agir de manière délibérée et rationnelle en observant méthodiquement la situation ou l’événement. Cette « réaction sémantique », physiologique, émotionnelle et pré-verbale génère des pensées automatiques, auxquelles nous devons apprendre à répondre consciemment. Dans le livre « Cognitive Therapy and the Emotional Disorders », la thérapeute cognitive Aaron T. Beck écrit que cet entrainement est nécessaire, sans quoi nous sommes enclins à réagir « comme des marionnettes » face aux interprétations qui sont faites de ces situations.

    « Le langage crée des revenants qui entrent dans nos têtes et nous hypnotisent. »
    – Robert Anton Wilson

    Si après cela vous avez encore de la peine à voir le rapport, cherchez « pensée unique pour les scientifiques »

    LegionNetworkCH
    http://www.fukushimaawareness.ch

    Nous ne pardonnons pas!
    Nous n’oublions pas!