Vente de médicaments à l’unité : les pharmaciens perplexes

Peut-être me trompe-je dans mon raisonnement, mais je me dit « enfin une bonne idée »!!! Pourquoi acheter une boite de 20 comprimés alors que nous n’en ‘avons que 5 ou 6 jusqu’à la fin de notre traitement? Une idée qui risque de fortement déplaire aux laboratoires pharmaceutiques qui du coup, risquent de voir leur chiffre d’affaire baisser… Maintenant, nous pouvons également penser que cela peut également aller dans le sens du déremboursement de certains médicaments, permettre aux français de continuer à se soigner un minimum tout en les faisant payer un peu plus sans que cela en ait l’air…

Fotolia_12450817_Subscription_L72

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé une expérimentation visant à dispenser les médicaments à l’unité, une proposition accueillie avec réserve par les pharmaciens.

Vendre des médicaments à l’unité. Telle est l’idée avancée par Marisol Touraine ce jeudi. L’objectif ? Résorber le gaspillage, éviter l’automédication  mais surtout, faire des économies. Le but étant de ramener le trou de la Sécu à 13 milliards d’euros  en 2014 contre 16,2 en 2013.

« Chaque Français, je dis bien que chaque Français, pas chaque ménage, a 1,5 kilo de médicaments dans son armoire à pharmacie », a insisté la ministre de la Santé lors d’une conférence de presse. « Ce sont donc des médicaments qui soit ne sont pas utilisés, soit font l’objet d’automédication dans des conditions qui ne sont pas toujours sécurisées, je pense en particulier aux antibiotiques, et c’est pour cela que nous allons commencer notre expérimentation par certains antibiotiques », a précisé Mme Touraine.

A lire aussi : Bientôt les médicaments vendus à l’unité pour faire des économies

A lire aussi : Le budget Sécu dévoilé jeudi : des économies sur l’hôpital et le prix des médicaments

Cette expérimentation, qui doit avoir lieu dans certaines régions et dans certaines officines volontaires, n’est pas du goût de tous les pharmaciens.

Interrogé sur ce dispositif, le secrétaire général de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine, Gilles Bonnefond, ne croit pas à un retour à « la vente en vrac ». « Franchement, peut-on se passer de toutes les informations obligatoires sur les boîtes comme les risques de somnolence, les contre-indications, les conditions de conservation? » interroge-t-il. « Revenir à l’époque du vrac en perdant la traçabilité de ces informations, je ne suis pas sûr que cela soit un progrès », estime-t-il. « Tout cela ne me semble pas très rationnel au vu des règles de sécurité, de stockage, d’information », lance-t-il.

Un moyen de limiter le gaspillage ?

Pour la présidente du Conseil de l’ordre des pharmaciens, Isabelle Adenot, les pharmaciens concernés par les expérimentations « sauront faire ». « On le fait déjà pour des médicaments anti-douleur très puissants, à base de morphine, qu’on délivre à l’unité », assure-t-elle. Mais la vente à l’unité limite-t-elle à elle seule les gaspillages ? « Lors d’un voyage récent au Canada, en Colombie-Britannique où l’on pratique la vente à l’unité j’ai été étonnée de voir des cartons remplis de médicaments non utilisés retournés par des patients pour recyclage », a-t-elle indiqué. Selon elle, le principal problème est le non-respect par les patients du traitement qui leur est prescrit.

Source: Lci.tf1.fr

13 commentaires

  • Oliv

    Juste une histoire de pompe à fric sans intérêt.
    Acheter de la merde à l’unité ou en packaging ne change rien, ça reste de la merde.

  • Fenrir

    Votre vaccin à l’unité ne vous sera plus remboursé si vous êtes malade du H7N9…

  • bonjour Mr le pharmatologue ! vous faite les demis ?? cachets bien sur !! pas une bière !!

  • vanvoght

    comme toi benji je prendrais la mesure comme inintéressante . d’ailleurs l’idée n’est pas nouvelle . cependant comme dit dans le texte ……. qu’en sera t’il de la notice explicative ?????? contre indications etc ????

  • vanvoght

    merde , intéressante ………..

  • Je doute fortement que cette idée soit pour le bien des patients… Bien que celle-ci soit pratiquée deja sur toute la planete (que vous soyez en Afrique, en Asie ou en Amerique du Sud ou Centrale).

    Venant de ce gouvernement CACAVIAR je suis persuadé que c’est pour mieux entuber les gens…

  • sichri

    C’est stupide la réflexion des pharmaciens (perte des informations obligatoires sur les boîtes). Et comment font les vétérinaires ! Ils prennent la boîte adéquate, ils coupent le nombre de médicaments et ils les mettent dans cette boîte !! Mais il est vrai qu’avec ce gouvernement, ce doit être une vraie fausse bonne idée ! Sinon, pour faire des économies, il suffirait de mettre sur le marché les traitements qui marchent (argent colloïdal, les diverses machines qui traitaient le cancer, etc, par exemple). Et puis, on sait bien que la sécu n’est pas réellement en déficit !!

  • Gwendoline

     » nous pouvons également penser que cela peut également aller dans le sens du déremboursement de certains médicaments, permettre aux français de continuer à se soigner un minimum tout en les faisant payer un peu plus sans que cela en ait l’air… »
    Plus il y aura de déremboursement plus le retour aux médecines et remèdes naturels se fera rapidement et Big Pharma partira à la trappe.

  • lolita

    qui est en possession des trois kilos qui devraient être chez moi?????????????????????????????????????????

    d’accord avec Gwendoline, qu’ils passent à la trappe!!!!