16 commentaires

  • Fenrir

    Ainsi que nous l’avons déjà fréquemment évoqué sur le site, et nous en parlions régulièrement sur l’Ancien Forum (j’dis ça en passant ;0D), la question de l’inemploi de près de 10 millions (en vrai sans tenir compte des chiffres truqués) de personnes, n’est pas sans réponse.
    Et ce n’est pas 42. (Ca, c’est pour La Question !).
    Non, elle se trouve dans les colossaux gains de productivité qui ont multipliés par 2,5 notre PIB depuis 1970. (Sans que nous n’en voyons la couleur…), dans la mécanisation à outrance de l’agriculture polluante industrielle des exploitations agricoles qui méritent bien leur nom.
    Elle se trouve dans l’utilisation des cartes bancaires, et l’essor de la grande distribution.
    Elle se trouve dans la robotisation à l’excés du travail.
    Le chomage n’est pas une fatalité.
    C’est simplement un choix politique et économique, autour d’un contrat social.
    Comme d’habitude, il suffit de regarder à qui cela profite réellement, pour trouver les coupables de cette situation.
    Il y a donc déjà belle lurette que le contrat n’est plus en faveur de la population.
    Ce sera à donc à celle-ci de prendre les choses en main afin de le régler trés simplement.
    Par ses choix en matière de consommation, et de mode de vie.
    Faut simplement réussir à en faire prendre conscience les individus par la Communication.
    CQFD
    ;0D

    • popaul

      Parfaitement d’accord Fenrir, le chomage n’est pas une fatalité, c’est la conséquence du géni humain !
      L’humanisme à toujours été de libérer l’homme du travail par le progrès …
      Le problème actuel réside de la symbiose entre répartition des richesses et la sobriété heureuse, c’est là que la pédagogie devient essentielle pour faire comprendre que les deux sont intimements liés, et inévitables consciencieusement parlant !

    • Karl-in-ski

      Je rajouterai que malheureusement nous avons perdu les compétences qui nous permettraient de nous émanciper.

  • popaul

    Et oui, nos politiciens sont à la ramasse car ils sont restés accrochés aux outils de reflexion et de pratique des 30 glorieuses..
    De gauche ou de droite, il sont tous réactionnaires et c’est bien ça le problème !

    Les nouveaux enjeux actuels demandent de l’utopie, une vision profonde et à long terme…

    Plus personne ne peut nier que l’idéologie de la croissance, du consumérisme et de la compétition est à la base de tout les maux de notre société…
    .
    Pourquoi la croissance ne reviendra plus ? c’est physique : http://www.youtube.com/watch?v=xxbjx6K4xNw une vidéo primordiale pour comprendre la cause du problème !
    .
    Pourquoi l’emploi (qui dépend de la croissance) ne fera que diminuer, et quelles sont les nouvelles solutions alternatives : http://www.youtube.com/watch?v=sIaDmbJ0fTU

    • Fenrir

      Et ben voilà, nous avançons !
      Merci Popaul ;0D

    • laspirateur

      Merci pour ce lien, j’ai l’impression de trouver dans le discours de JM Jancovici les explications du saut quantique qu’a fait l’humanité dans le temps. De simples observations ont permis de dégager beaucoup et on y voit très clair avec ça! On peut toujours attendre la croissance, elle est morte!

  • bon ben tout le monde va être obliger acheter une voiture électrique !! comme ça on construit des centrales nucléaires et voili voilou !! simple non !? hey « Flanbynou » je réitère ou je te fais un dessin … style un mouton !??

  • Clocel Clocel

    Même sa marionnette est ratée, ce type est déjà une caricature, donc inaccessible aux humoristes, il ne nous fera même pas rire…

    Il va réussir le prodige de nous faire regretter Sarkozy cette enflure…

  • rouletabille rouletabille

    Je Partage ce que dis FENRIR dans son commentaire en tete de gondole.
    Si tout le monde reçois une allocation de vie digne,IL N’Y A PLUS DE CHAUMAGE,mais cela n’est pas désirer par les monarques qui nous asservissent,le travail restant,sera disponible aux gens désirant améliorer leur quotidien,les autres consacrent le temps libre à améliorer leur environnement familial et/ou autre…