La race humaine va se terminer par un « suicide scientifique »

Nous le savons déjà tous, mais voici un bon condensé pour comprendre les dérives de la science, son impact sur la terre, les animaux et surtout sur nous, êtres humains qui regardions les scientifiques comme des prêtres… Mais les scientifiques de nos jours sont des suppôts de Satan, avares, assoiffé de pouvoir…
Cette article semble avoir été écrit par un blogueur et non par un journaliste, il n’en reste pas moins très intéressant et très instructif. Bonne lecture.

...

Empêcher ces  »scientifiques » de détruire notre monde et notre civilisation doit devenir notre première priorité si nous espérons survivre.

La totalité de l’hémisphère nord est aujourd’hui menacée de manière imminente par une radiation meurtrière mondiale, libérée par la défaillance du réacteur 4 de Fukushima. Notre monde se trouve en ce moment à un séisme près d’une apocalypse radiologique, et nous avons été mis dans cette situation par des scientifiques qui nous ont promis que l’énergie nucléaire serait inoffensive et peu coûteuse.
Même si nous vivons avec la menace immédiate d’une extinction au césium-137, un autre groupe de généticiens menace le futur de notre monde avec une pollution génétique qui s’auto-réplique. Ces scientifiques travaillent pour Monsanto, Dupont et autres firmes biotech qui ont compromis le futur de la vie terrestre pour trouver leur propre profit personnel. Bill Gates et tous ceux qui ont promu les OGM et leur ont permis d’être déversés dans notre monde sont coupables de rien que moins que de crimes contre la race humaine et la nature. Ils sont une menace pour la continuation de la vie sur Terre et doivent être arrêtés.

Dans le domaine de la biologie humaine, notre existence même est maintenant largement menacées par des vaccins toxiques. Toujours présentés au nom de la  »science », ces vaccins causent en réalité de sévères dégâts neurologiques et répandent la stérilité, compromettant la capacité des membres de la race humaine à se reproduire.

Et en termes d’approvisionnement alimentaire mondial, l’effondrement des colonies d’abeilles s’accélère et est bien relié à l’extension de l’usage de pesticides chimiques fabriqués par les compagnies pharmaceutiques. Ces pesticides, bien sûr, sont toujours promus au nom de la science ! Il vaut mieux vivre grâce à la chimie, vous vous rappelez ?

En fait, si vous jetez un regard honnête sur ce qui menace aujourd’hui notre civilisation et notre planète, c’est toujours par quelque chose fait au nom de la science !

La mort par la science

Les pesticides toxiques qui tuent les sols et les rivières ?  »Science ! »

Les médications chimiques toxiques qui tuent les humains et polluent les eaux en aval ?  »Scientifiques ! »

L’empoisonnement massif de la population par des produits combinés des déchets industriels, qu’on nomme  »fluorides » ? Ils sont tous fabriqués au nom de la  »science » !

Les bombes nucléaires qui ont déjà décimé des populations civiles ?  »Science » !

Les mammographies et autres appareils d’imagerie médicale qui causent en réalité le cancer ?  »Scientifiques » !

Les poisons des chimiothérapies, les mastectomies  »préventives », les traitements du cancer par radiations ? Tout est  »scientifique », bien sûr.

L’empoisonnement massif au mercure par les amalgames dentaires ? Ils nomment cela une  »dentisterie basée sur la science ! »

Ce qui ressort de tout ceci est que la race humaine est assassinée au nom de la science.

Mais sous ces réalisations s’en trouve une autre plus profonde : presque tout cette soi-disant  »science » n’est en réalité qu’une science frauduleuse qui est déformée, pervertie et menée par des charlatans qui ne sont que des corporations attirées par le profit.

La vraie science est une quête pour comprendre et non une quête du profit

La vraie science est une bonne chose, et elle est basée sur la quête de la connaissance. Mais de nos jours, il n’existe plus beaucoup de vrai science. Presque tout est remplacé par une science dirigée par des corporations dans le but de gagner du pouvoir et du profit.

En médecine, par exemple, la recherche de nouvelles drogues n’est pas pour aider l’humanité ; c’est pour aider des profits trimestriels. Mais vous saviez déjà cela. Seuls les individus les plus naïfs croient encore aujourd’hui que Big Pharma prend soin des êtres humains.
Dans le monde des OGM, le but en réalité n’est pas de  »nourrir le monde » comme le déclarent de manière ridicule des promoteurs corrompus et criminels; c’est en réalité pour  »posséder le monde » et utiliser la nourriture comme arme contre les peuples du monde. Celui qui contrôle les denrées alimentaires contrôle finalement tout. Monsanto tient mordicus à la domination mondiale, et non à nourrir le monde.

Les vaccins, de leur côté, ne sont pas réellement pour prévenir les maladies et améliorer la santé publique. La prévention de maladies infectieuses pourrait être facilement accomplie par des améliorations sanitaires et une supplémentation de vitamine D peu coûteuse. Les vaccins sont en réalité deux choses : 1)le contrôle de la population, 2)perpétuer le commerce de l’industrie médicamenteuse grâce à tous les maux causés par les inoculations (les vaccins endommagent le foie, les reins, le cerveau et les intestins, entre autres organes.)

La  »science » pratiquée aujourd’hui est une science de domination et de contrôle. Elle n’est presque jamais pratiquée pour des buts humanitaires au bénéfice des hommes. Même le système de propriété intellectuelle des brevets et marques commerciales est basé pour récompenser les monopoles corporatifs pour l’innovation, donc en déniant l’accès à de telles innovations pour les gens. Les lois de propriété intellectuelle ont été déformées et exploitées par des entreprises géantes pour détourner le processus d’innovation et l’utiliser pour écraser la compétition. Toutes les corporations veulent finalement un monopole global pour leurs secteurs industriels particuliers.

Les universités, qui autrefois faisaient de la recherche au bénéfice de l’humanité, utilisent aujourd’hui l’argent des contribuables pour développer des produits chimiques brevetables qui sont ensuite agréés pour des compagnies de drogues (ou des sociétés de pesticides) en échange de royalties qui enrichissent l’université.

En résultat de ces tendances, la  »science » en arrive à signifier corruption, malhonnêteté, avidité et mort. Les  »scientifiques » – ceux qui pratiquent une telle science – sont des ingénieurs de la mort dont les innovations délivrent une frénésie de bénéfices à court terme, mais qui conduisent finalement à une mort à long terme et à la destruction. L’herbicide Roundup, par exemple, tue les champs et encourage le développement de  »super-graines » résistant aux pesticides. Dans le domaine de la biologie humaine, les mêmes ramifications de mort et de destruction se passent avec l’abus répandu des antibiotiques et l’augmentation alarmante de la résistance du staphylocoque doré à la pénicilline, et autres  »superbugs ».

De telles innovations scientifiques ont été, bien sûr, développées par des gens bien-pensants qui ne voulaient pas causer de mauvaises récoltes et des infections à staphylocoque résistant aux antibiotiques, mais par leurs actions ils ne sont devenus qu’experts pour paver la route vers l’enfer par de bonnes intentions.

La science nous tue. En tant que race, nous nous suicidons en permettant à la science de dominer notre médecine, agriculture et industries militaires. Selon le degré que nous permettons aux scientifiques de mener leurs dangereuses expériences sur le monde sans tests légaux – et non, les vaccins contre la grippe ne sont jamais testés scientifiquement pour une sécurité à long terme – nous ne faisons qu’accélérer le creusement de nos propres tombes. Si nous n’apprenons pas à restreindre les ambitions aveugles des scientifiques qui sont tous trop facilement tentés par les occasions de lancer les dés dans leurs jeux à  » jouer à Dieu », la poursuite aveugle de la science sans conscience ne mènera qu’à notre totale destruction.

Nous pouvons bientôt compter sur l’extension de drones robotisés au nom de la science – nouvelle race de machines  »Terminators » à la capacité de balancer sans état d’âme des bombes et des balles sur les populations civiles. De tels drones seront développés au nom de la science, bien sûr, avec toutes les fantaisies prévisibles auto-dirigées de leurs inventeurs techniques qui, avec leur intelligence supérieure, ont toujours oublié d’étudier l’histoire humaine.

Même au cas où les drones ne nous sont pas destinés, la nanotechnologie peut encore être source de notre disparition. Les scientifiques mènent déjà de dangereuses expériences de nanotechnologie et si une seule expérience résulte en une auto-multiplication de cette  »gelée grise », notre monde pourrait être dévoré inéluctablement par des machines microscopiques qui s’auto-répliquent qui feraient paraître apprivoisés les OGM par comparaison.

Si nous sommes destinés à survivre, nous devons obliger la science à imposer le principe de précaution
Si vous devons survivre à l’avidité sans fin, à l’arrogance et l’ambition des scientifique d’aujourd’hui – dont les actions ressemblent plus à celles de petits enfants avec des lance-flammes qu’à des individus adultes et matures, nous devons forcer la science à respecter le principe de précaution.
Le principe de précaution signifie que lorsqu’on fait des expériences avec la nature, nous nous obligeons à pêcher par excès de prudence et non de profits. En termes pratiques, cela veut dire que nous ne devrions jamais libérer dans le monde des programmes génétiques qui s’auto-répliquent (OGM) et laisser des graines expérimentales être emportées par le vent à travers les continents.

Nous ne devrions jamais construire des centrales nucléaires hautement radioactives qui demandent du courant pour faire fonctionner les pompes pour éviter un meltdown nucléaire. De telles installations doivent être conçues pour fonctionner dans un schéma d’auto-coupure automatisée.

Nous ne devrions jamais libérer de produits chimiques synthétiques à travers les champs et sols du monde pour tuer les insectes, ne connaissant pas les ramifications à long terme de l’introduction de tels neurotoxines dans l’écosystème.
Le principe de précaution reconnaît que la civilisation humaine est fragile, et que les expériences ressemblant à de la science peuvent amener à la folie par des chemins qu’on ne peut tout simplement pas anticiper même par les esprits humains les plus brillants et les mieux intentionnés.

La technologie sans sagesse est un suicide

Au nom de la science, l’humanité a développé de remarquables technologies. Mais en tant qu’espèce, l’humanité fonctionne comme des nourrissons en terme de sagesse et de maturité. Nous sommes pires que des enfants avec des lance-flammes – nous sommes des enfants avec des armes nucléaires !
Un scientifique type au meilleur niveau travaillant pour une corporation ou un organisme gouvernemental est sur le plan éthique sous-développé, en manque de sagesse et de perspective. Ils peuvent être des génies dans leur royaume absurdement étriqué d’expertise technique, mais ils n’ont aucune approche de l’importance de restreindre l’application des poursuites scientifiques dans le monde réel. Même à l’heure actuelle, les scientifiques travaillant au grand Hadron Collisionneur près de Genève jouent à Dieu avec l’univers, en tentant de découvrir ce qu’ils appellent leur nouvelles  »particules » même si d’abord ces particules n’en sont même pas.
Dans leur quête de ce qu’ils prétendent être une connaissance scientifique, ils jouent à un jeu dangereux avec notre monde, avec un tout petit mais fatalement catastrophique risque que leur expérience puisse créer un trou noir qui engloutisse la planète. Cela semble de la science-fiction ? La plupart des scientifiques conventionnels rejettent cette idée comme une pure bêtise. Mais leurs collègues nous ont aussi dit que les vaccins étaient sans danger ; que les OGM étaient sans danger ; que les pesticides étaient sans danger ; que les fluorides étaient sans danger ; que l’énergie nucléaire était sans danger et ainsi de suite. S’il y a une chose que nous pouvons scientifiquement établir en tant que vérité de notre monde actuel, c’est que les scientifiques surestiment naïvement et grandement l’innocuité de leurs propres expériences, souvent par des moyens qui causent beaucoup de tort, de morts ou de destruction à des gens innocents autour d’eux.

Les scientifiques sont un danger pour notre monde, en d’autres mots. Et ils ont besoin d’être immédiatement entravés avant qu’ils ne détruisent complètement les conditions mêmes de survie de l’homme sur la planète.

L’histoire nous a enseignée que les scientifiques étaient très peu capables d’anticiper les effets à long terme de leurs actions d’aujourd’hui. La nature de l’univers est plus complexe que ce que peut même imaginer le plus brillant scientifique, il s’avère, et quand ils commencent à jouer à Dieu avec le monde de la nature, des choses inattendues peuvent se produire et se produisent. Murphy était optimiste, comme on dit. Non seulement les choses vont empirer si c’est encore possible ; elles vont empirer de manière catastrophique non prévisible.

La sixième extinction de masse de notre planète peut être causée par la science elle-même
Il y a eu cinq événements d’extinction de masse sur notre planète, la plus récente étant celle du crétacé au paléogène.
Un sixième événement peut être causé par la science elle-même, soit par une libération de radioactivité, un événement en cours de pollution génétique, une catastrophe de nanotechnologie, la montée de l’intelligence artificielle ou quelque chose de bien plus sinistre que nous ne pouvons même pas anticiper. Nous nous tenons au bord d’une inondation par les radiations de Fukushima – situation précaire dont dépend le destin du monde. Quels autres grandes menaces à notre survie ont été commises au nom de la science ?

Les 10 principales menaces  »scientifiques » aujourd’hui pour la survie de la race humaine

1) L’énergie nucléaire (Fukushima en particulier)
2) les OGM (pollution génétique s’auto-répliquant)
3) la nanotechnologie
4) les armes biologiques 
5) les expériences atmosphériques (HAARP et épandages en haute altitude)
6) L’intelligence artificielle (quand couplée avec des drones tueurs)
7) Les expériences en physique pour l’accélérateur de particules (le grand collisionneur Hadron)
8) les produits chimiques qui empêchent la pollinisation (pesticides synthétiques qui détruisent les abeilles)
9) les armes nucléaires
10) les armes vaccinales (matériel viral vivant à espèce croisée injecté dans une cible humaine)

 

Source Originale : http://www.naturalnews.com/035790_scientific_suicide_humans.html

Traduction copyright par Hélios pour le BBB.

77 commentaires

  • Nevenoe Nevenoe

    Je vous conseille la lecture de ‘ravages’ de Barjavel.
    Écrit il y a 70 ans il avait bien senti les choses.
    La destruction de l’humanité par la science.

  • polemile

    « Mais les scientifiques de nos jours sont des suppôts de Satan, avares, assoiffé de pouvoir »
    Ca me fait penser à des propos des prêtre de l’inquisition, dont le but était de promouvoir l’obscurantisme.

    Ce ne sont pas les scientifiques qui sont en cause. Ils travaillent pour faire avancer la science et font des découvertes. Ces scientifiques sont payés par l’état ou des grosses entreprises.
    L’état exploite les découvertes au titre de la défense et charge l’armée de contrôler les découvertes. Les entreprises se servent des découvertes pour les exploiter dans un but lucratif et de stratégie de concurrence.
    Donc les bombes et les produits qui empoisonnent la terre et les être vivants de tout genre sont l’oeuvre des exploitant des découverte et non celle des scientifiques.
    Si l’exploitation des découvertes trouve client, c’est que les fruits des découvertes sont ressenties comme des facteurs d’amélioration des conditions de vie par la plupart des êtres humains.
    C’est pourquoi, il n’est pas juste de condamner les yeux fermés tout ce qui est facteur de progrès, car il y a bien nombre de choses utiles dont bénéficie l’humanités, ne serait-ce que l’espérance de vie qui augmente considérablement, les maladies qui sont soignables etc
    Il s’agit plus dans ce genre de publication, de rechercher les failles de qualité et de pérennité et de sûreté dans le domaine des essais et précaution de mise sur le marché des nouveaux produits.
    Car ou il y a de l’argent à gagner, il y a corruption et des stratégies de contournement des lois avec l’aide de corrompus sont souvent appliquées.

    • « Ça me fait penser à des propos des prêtre de l’inquisition, dont le but était de promouvoir l’obscurantisme.

      Ce ne sont pas les scientifiques qui sont en cause. »

      Si, ils le sont. Lorsque, pour obtenir des crédits ou éviter la fermeture de leur service, ils produisent une étude aux résultats biaisés afin de favoriser les intérêts de ceux qui les financent, lorsqu’on leur demande de passer outre des résultats prouvant que tel ou tel procédé ou composé présente des dangers dépassant de loin les avantages que l’on peut en tirer, en résumé, on leur demande tout le temps de fermer les yeux et d’obtempérer, et ils ne se font pas prier.

      C’est comme si tu me disais qu’un soldat n’est pas coupable car il ne fait qu’obéir aux ordres.

      De plus, beaucoup de « scientifiques » d’aujourd’hui ne sont pas de vrais chercheurs mais un genre de clergé, cherchant à protéger un dogme.

      Dans le milieu médical, n’importe quel vrai chercheur s’apercevrait par exemple de la supercherie totale des vaccins, s’il…cherchait. Or, le monde médical sauf quelques éveillés défend massivement ledit dogme vaccinal. Ils ont bien lu leur leçon et la répètent docilement. Ils ne sont pas de vrais scientifiques, et en allant dans le sens des intérêts financiers sans même réfléchir à ce qu’ils font, ils se rendent coupables de crimes contre l’humanité. Tous.

      Faut arrêter de dédouaner à tout bout de champ.

      La « science » d’aujourd’hui est une religion. Ce qui me ramène d’ailleurs à ta comparaison de tout ce qui révèle les travers de la science officielle à l’inquisition religieuse.

      Ou alors, peut-être que les scientifiques sont des robots ? N’ont pas de jugeotte, de bons sens et sont incapables de prévoir ce qu’il adviendra de leurs découvertes ? Sont-ce des psychopathes ou des autistes ? Car s’il s’agit d’adultes en pleine possession de leurs facultés mentales, alors ils sont coupables.

      • karbonn

        Ce que vous dites peut s’appliquer à tous les corps de métiers. La corruption touche absolument tout le monde, et le monde scientifique ne fait pas exception à la règle.

        En quoi la science est-elle une religion? La remise en question est perpetuelle, ce qui n’est absolument pas le cas dans une religion.

        Les amalgames sont toujours dangereux.

      • « La remise en question est perpetuelle »

        Oui, mais aujourd’hui on se sert aussi de cela par hypocrisie,
        certains s’en octroient l’image pour en fait persister dans l’erreur.

      • polemile

        Ce qui m’inquiète c’est qu’il y a beaucoup de personnes qui ridiculisent les scientifiques de haut niveau par des arguments issus d’opinions ou de courants de pensées sectaires. Beaucoup de ces personnes qui prétendent détenir un savoir sans pouvoir justifier d’une formation leur permettant de l’affirmer, se servent d’Internet pour foutre la trouille aux gens non avertis.
        Je conseille à tous ces faux prophètes de s’informer à minima auprès d’instances reconnues par leurs compétences avant de publier de tels articles bourrés de croyances non fondées.
        Pour ma part, j’accorde toute ma confiance au génie humain qui a toujours su trouver des solutions lorsqu’il a été confronté aux pires difficultés. Car l’éclosion du génie humain émane du besoin et non du superflu.

      • aloamars

        tout à fait d’accord

        on remarquera qu’avant le 20 siècles les épidémies étaient un fléau
        en fait on dirait une collection de toutes les conneries qui circulent sur internet, l’auteur est une sorte de ramasse caca :-)

        ça serait intéressant de connaitre les compétences de l’auteur sur le sujet, surtout en médecine qui est un sujet facile (quand on parle de ce qu’on connait pas on dit des conneries…)

        c’est vrai que l’homme ne recherche qu’à faire des progrès qui ‘tue’ mais bizarrement il échoue on est passé de 30ans d’espérance de vie sous napoléon à plus de 75 ans, tout en travaillant moins avec des vacances, un logement chauffé etc, soin des dents par arrachage à la pince, cautérisation au fer rouge etc…

        par contre ce qui fait peur c’est plutôt à notre époque où la connaissance est plus facile d’accès que jamais, le manque de bon sens de certains.

      • « on remarquera qu’avant le 20 siècles les épidémies étaient un fléau »
        « 30ans d’espérance de vie sous napoléon à plus de 75 ans »

        Le savon a un rôle infiniment plus grand là dedans que n’importe quel vaccin ou poudre de perlinpinpin.

        De plus, les problèmes dentaires sont liés à l’agriculture et une alimentation riche en céréales, lait et, plus tard, en sucres raffinés.

        L’espérance de vie merdique n’est pas l’état par défaut de l’humain, hein. Certaines régions, certains peuples ont toujours eu de nombreux centenaires, et souvent la réponse se trouve du côté de la nourriture et de l’activité.

        Et tu vas déchanter toi qui crois à cette fameuse espérance de vie qui s’allongerait sans cesse grâce à l’illumination euphorique que la science offre aux êtres humains. J’ai 25 piges, ma génération va déjà avoir du mal à passer les 50 ans, mais les plus jeunes ? Nourris aux ogms et exposés aux ondes dès le berceau ? Comment expliques-tu les cancers en hausse quasi exponentielle ? La baisse énorme de la fertilité ?

        En fait, à la lecture de ton commentaire, je me demande même comment tu as trouvé ce site ;)

      • aloamars

        pour infos les Gaulois utilisaient déjà le savon, ça n’a pas empêcher les épidémies de faire des ravages pendant toute l’histoire humaine jusqu’au … 20eme siecle

        oui se nourrir de racines et pas se brosser les dents c’est bien mieux, bizarrement on voit plein de commentaires comme mais personne le fait.
        les ondes sont un poison mais pour poster ça il faut bien passer par un ordi (pourquoi n’utilise tu pas le papyrus?)…

        peut etre un déçu de la fin du monde du 12 décembre 2013, lui même déçu de la fin du monde en 2000…

        as tu réalisé que tout ce que tu mange est génétiquement (par sélection) modifié, même les animaux domestiques.
        même l’homme est génétiquement modifié ça s’appelle l’évolution des espèces (Charles Darwin)…

        ce qui baisse manifestement c’est le niveau de discernement.

      • polemile

        Tu es jeune et tu as une espérance de vie de plus de 80 ans grâce aux progrès de la science et de son application dans ton domaine d’existence.
        Pense à tout ce que tu pourrais construire pendant toutes ces années qu’il te reste, comment tu pourrais contribuer activement au progrès plûtôt que de passer ta vie à tout négativer. Tu as la chance de vivre dans un pays de liberté et il ne tient qu’à toi de faire travailler ton intelligence dans un sens positif contribuant à l’évolution de la société. Honnêtement, si tu continues dans ton état d’esprit actuel, tu ne feras pas long feu, tu deviendras complètement parano ou tu vas finir par te flinguer.

      • patoch patoch

        +1 le génie humain appliqué a la science a du bon mais quand il s’applique a la finance ou a la religion (ce qui reviens au même) ça fini toujours par pervertir le tout.

  • odin29

    YES!!! Ravage… tout commence par une gigantesque panne d’électricité. Flippant ce bouquin et peut-être prémonitoire…Salut Névénoé.

  • odin29

    Aller, pour faire bonne mesure j’ajoute, dans la catégorie prophétie,  » Le Camps des Saints  » de J. Raspail…

  • Le Haut Bit

    Ce sont plutot les applications de ces découvertes qui sont dangereuses plus que ces découvertes intrinsèque.

    L’application militaire étant la plus mortifère et dévoyée.

  • karbonn

    Mouais, faut quand même faire la part des choses. La bombe nucléaire n’a pas été lancé par des scientifiques, mais sur ordre de politiques. Faut-il pour autant interdire la politique?
    Les dérives concernant les OGM, pour ce citer qu’eux, ne sont une fois de plus pas le fait de scientifiques. C’est les lobbys et industriels, qui détournent des inventions à leurs profits.

    La science n’est pas mauvaise en soit. C’est l’utilisation que l’on en fait. Faut pas croire qu’il y a une espèce de secte ou les scientifiques conspirent en coeur contre l’humanité. En revanche, si ‘lon cherche du côté des industriels et financiers, pour un peu de pognon…

    • ange044 ange044

      Karbonn, tu m’as extripée les touches de claviers de mes doigts ^^ (Pour ne pas dire les mots de la bouche :-)

    • Eaglefeather Eaglefeather

      Certains marchent néanmoins avec les politiques, certes par intérêts($$$) et ces de ceux-là qu’il faut se méfier. Malheureusement ceux-là, arrivent au sommet plus vite à coup de $ et soufflent le chaud et le froid dans tous les domaines de la sc…. .

  • C’est planifié ! voir les fameuses pierres aux USA !

  • « science sans conscience n’est que ruine de l’âme » Rabelais !

  • Itsmie

    La « race  » humaine est en réalité une espèce…
    Mais bon, ça n’aura bientôt plus d’importance!

  • La science c’est un outil ; quant tu te tape sur les doigts avec un marteau, tu engueule le marteau ? Beh c’est pareil…

    L’auteur ne dit rien sur les avancées de la science qui ont permis qu’il déverse sont flot d’inepties sur nos écrans ?

    Et +1 Itsmie

    Espèce pas race… Une espèce qui ne comporte aucune sous-espèce qui plu est et au sein de laquelle on ne peut distinguer aucune race, scientifiquement parlant.

    • Ularius

      « les avancées de la science qui ont permis qu’il déverse sont flot d’inepties sur nos écrans  »

      inepties qui de toutes façons grâce au programme PRISM et à bien d’autres programmes conçus par des SCIENTIFIQUES, permettent aux autorités de tout savoir sur la vie de l’auteur des dites inepties et et des nôtres à nous tous évidemment et ainsi d’évaluer nos niveaux respectifs de dangerosité par rapport à la stabilité du système de domination oligarchique…

      • Lilith Lilith

        mais tu sait tu peux toujours te protèger des inepties……

        la télévision tu as le choix de regardé ou pas, les sites internets de mème tu à le choix de posté ou pas ect……

      • Itsmie

        Mais bientôt tu ne pourras plus te protéger de leur surveillance jusque dans ta maison…

        Tu ne peux pas non plus te protéger des poisons qui sont dans l’air et dans l’eau etc etc…

        On peut se protéger d’un petit pourcentage de choses seulement, le reste t’es imposé malgré toi!

      • Itsmie

        Le reste t’esT imposé…

      • aloamars

        à notre époque on a plus de choix que jamais
        accès depuis ton ordi à toute la littérature depuis l’antiquité etc..
        mais il est tellement plus facile de se plaindre et de dire c’est la faute de la cia… car notre le progrès technique à aussi permis de fabriquer des assistés

      • Itsmie

        Oui et il permet aussi de surveiller TOUT ET TOUT LE MONDE!

        Mais on peut fermer les yeux là dessus et se dire que c’est mieux d’être surveillés!
        Question de point de vue, ce n’est pas le mien!

        Je pense aussi qu’on a surtout d’autres choix… avoir le choix d’aller lire un livre sur internet c’est bien(alors qu’il y a déjà les bibliothèques pour ça) …

        Mais à côté de ça , je n’ai plus le choix de semer ce que je veux, je ne peux pas refuser les vaccins pour mes enfants si je veux les mettre à la crèche, je n’ai pas d’autre choix que de respirer ce que les chemtrails nous balancent sur la tête etc etc…

        Je préférais avant, quand on avait moins de choix!

      • karbonn

        Vous avez toujours le choix d’utiliser ou non les technologies mises à votre disposition.
        Je vous rejoins sur la vaccination, et les semences. Mais une fois de plus, en quoi ces deux phénomènes sont ils la faute de la communauté scientifique dans son ensemble? Ce sont les politiques qui imposent, pas les scientifiques.
        Internet est sans aucun doute le plus grand vecteur de culture de l’histoire de l’humanité. Après, que certaines recherches par mots-clés, que des mails, que des téléchargements soient surveillés, c’est un autre problème. La technique le permet, le politique l’utilise. Il y a la une importante nuance.

        Pour finir, ne pourrait-on pas avoir un article détaillé concernant les Chemtrails? Parce que, beaucoup de gens ici en parlent, mais de ce que j’ai pu en voir, ca me parait quand même vraiment tiré par les cheveux, et je pense que je ne pas sois le seul.

  • samter

    Faut arréter d’infantiliser les scientifique.
    $Ok il faut se méfier des dérives obscurantistes…
    mais quand le gar dans son labo, il bombarde qqs espèces en espérant qu’une des mutation fera qu’il deviendra lui même un insecticide…tu crois pas que le gar n’a pas du tout idée de ce qui va en être fait quand même?

    ou celui qui bosse sur un vaccins grippal, qui sait très bien qu’il ne sera pas testé et qui sait très bien de quel adjuvant toxique il ets composé??

    Pour le coup dire que ce n’est que la faut des donneur d’ordre..c’est trop facile

    Bon remarque j’ai un couple de scientifique dont un chercheur biologie autour de moi…le coca zero est toujours dans le frigo, et les vaccins c’est 100% bien… incrédule devant les qqs fait qu’on leur expose. et quand on avait dit qu’on préférerait des bibi en verre plustot qu’en plastioque pour notre fils..on s’est bien fait traité de cinglé…

    donc il y a du scientifique coupable par ignorance…mais bon si on a le cerveau pour aller là dedans..on doit pourvoir aller plus loin…
    et les autres sont forcément conscient, ils sont coupables et complices.

    Les autres, galèrent à trouver des financement, se font menacer, décridibiliser etc

    discuté encore hier de l’aspartame avec un couple d’ami. Elle est bien consciente des méfait et n’en consomme paS. Lui non plus mais pensait qu’il n’y avait comme problème que la duperie pour le corps de la sensation de sucre et la contre sécrétion d’insuline..mais ne savait/pensait pas à la toxicité même de cette molécule.

    j’ai trainé mes guêtre d’étudiante sur les paillasse des labo de mon école d’ing…. ceux qui sont le plus sceptique et virulents face à mes prises de positions….sont justement ceux-là même uqi ont fait ce parcours avce moi ou un parcours similaire. et les plus virulent bossent pour la biotech/labo pharma ou industrie petrochimique.

    On fait réellement des lavage de cerveau dans le milieu de la formation scientifique
    On découvre la production via les grosses industries, on visite pas une minoterie régionale avec producteurs locaux et bio ou autre agri écolo et chiane de panification saine..non on visite la grosse minoterie qui fait des premix aux aditifs.

    Les profs-intervennats sont des salariés de gros groupes et multinationales.
    Ils vont dire quoi aux étudiants ces gens là ???

    j’ai honte d’être passé par ce cursus. Mois qui était passionnée par le monde scientifique..je n’ai finalement quasi rien fait pendant mes études secondaires..j’étais très mal à l’aise et introverti je ne croyais pas à ce que j’apprenais, je trouvais ça « surfait » et superficiel…. inconsciemment je devais déjà percevoir certaines choses….
    ce n’est finalement que 5 ans après la fin de mes études ue je me suis réveillée…. mais beaucoup de camarades « scientifiques » de l’époques..sont restés piégés.

    Le scientifique n’est pas blanc.
    Celui qui travaille sur les utérus artificiel ? celui qui travail sur les pesticides ? celui qui maquille ou tait certains résultat ?
    Le monde aujorud »hui encore plus est criant de dérives et de mauvaise utilisation de découvertes scientifiques…le scientifique ne peut l’ignorer.
    Il a le devoir de refuser et de dénoncer certains travaux.
    Beaucoup d’entre eux doivent le faire..mais une trop grosse part d’entre eux laisse couler.

    • aloamars

      t’as bien raison avant l’invention des vaccins: les épidémies n’existaient pas!
      sauf que c’est exactement le contraire…
      jamais il n’y a eu une espérance de vie aussi grande dans l’histoire, elle était juste moitié plus courte avant la médecine moderne.

      • Zeitgeist Zeitgeist

        L’hygiène mon gaillard !!! L’hygiène à tout modifié !

        ET elle est venue par l’amélioration pur et simple de notre EAU COURANTE !!!

        L’humanité a mangé bio jusqu’en 1950 env.
        Si la science n’avait pas dérivé dans le côté obscur, nous serions bcp + de 7 milliards aujourd’hui…

        A QUI LA FAUTE ?

        LA CHIMIE ?!? = LA SCIENCE ?!?

        ABE
        A+
        Z.

      • Nevenoe Nevenoe

        Bien sûr que l’hygiène est le principal facteur de bonne santé et de lutte contre les épidémies.
        La campagne incitant à se laver les mains au moment de la grippe porcine a vu la gastro et la grippe baisser fortement.
        C’est tous les ans qu’il faudrait communiquer là dessus.
        On aurait moins besoin de faire appel à la médecine.

      • Zeitgeist Zeitgeist

        Bien vrai ! ;-)

  • Lilith Lilith

    et pourtant une des applications militaire au départ c’est internet………que l’on utilise chaque jour.

    je crois que l’on ne doit pas tout mélanger la science est un mal nécessaire au bien être de l’humanité, elle nous à apporté beaucoup tout comme elle nous à fait énormément de tort.

    Sans les découvertes et les recherches de Mengele ( scientifique détestable s’il en est) et bien la certaine maladie génétique ne serait pas curable tout comme certain cancer.

    je dirai que la science est un mal pour un bien ou vice et versa

  • Epiedanslhaut Epiedanslhaut

    la science en elle même n’est pas négative,cracher dessus de cette manière c’est un peu se tirer une balle dans le pieds,d’ailleurs si il n’y avais pas eu la science-médecine je serais probablement mort a mes un ans !! Difficile donc de cracher dessus bien que ça me soit souvent arrivé..
    le problème majeur est la militarisation de la science comme le dit le haut bit et son utilisation a des fins de domination et non a l’amélioration de la qualité de vie globale.La science manque cruellement de morale et l’état agentique de certains scientifiques les pousse dans des voies obscures, ce n’est pas la Science qu’il faut critiquer mais encore une fois les fondements de notre organisation sociale et politique.
    Cette même science tant critiquée nous permettrais d’avoir de l’énergie infinie et gratuite , de réduire notre contribution obligatoire au bon fonctionnement de la société pour s’octroyer plus de temps libre,de loisirs ..
    Bref elle pourrais aussi nous aider a être plus heureux!

  • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

    C’est l’histoire du chien qui aboie parce qu’on lui marche sur la queue , mais plutôt que d’enlever son pied ,on le bâillonne ou on lui coupe les cordes vocales comme dans certains laboratoires .

    Agir sur les conséquences et non sur les causes n’est qu’une vaste fumisterie et ce quelque soit le problème .

  • Maverick Maverick

    L’auteur confond « science » et « risque technologique ». La science a permis d’inventer les allumettes, et le risque d’incendie qui allait avec.

  • Itsmie

    On en revient toujours à « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » et au point où nous en sommes arrivé, le stade de l’âme est largement dépassé!!

  • Emy Emy

    la personne qui a écrit cet article est trop fataliste.
    certaines espèces disparaissent mais avec la science on pourra les faire renaitre comme les mammouths.

    l’existence de l’homme comparer a l’univers c’est rien du tout.
    l’homme est encore un enfant et comme tous les enfants il fait des bêtises.
    il est toujours dans son berceau qui est la terre.

  • ohmama star seed ohmama star seed

    Les 10 principales menaces »scientifiques » aujourd’hui pour la survie de la race humaine

    1) Le psychisme humain
    2) L’énergie nucléaire (Fukushima en particulier)
    3) les OGM (pollution génétique s’auto-répliquant)
    4) la nanotechnologie
    5) les armes biologiques
    6) les expériences atmosphériques (HAARP et épandages en haute altitude)
    7) L’intelligence artificielle (quand couplée avec des drones tueurs)
    8) Les expériences en physique pour l’accélérateur de particules (le grand collisionneur Hadron)
    9) les produits chimiques qui empêchent la pollinisation (pesticides synthétiques qui détruisent les abeilles)
    10) les armes nucléaires

    Cherchez l’erreur.
    La science n’est pas un problème, c’est sa mise en oeuvre qui est inquiétante

  • nootrope12

    L’espèce humaine n’a pas attendu « la science » (truc qui ne veut rien dire en plus) pour s’entre tuer et détruire ce qui l’entoure, l’envie d’avoir ce que son voisin a, la voisine, les cailloux, les armes et les religions l’ont fait bien avant.
    D’ailleurs la vie sur cette planète n’a même pas attendu l’homme pour se voir détruire et surexploité (même si nous les champions côté mortifère et définitif). Laisser un troupeau de chèvre sur une île et vous verrez le résultat quelques générations plus tard.

  • Allio

    La recherche c’est aussi de l’information SANS RETENTION ! Mon propos concerne le domaine de l’énergie. Les tous derniers progrès sur la « FUSION FROIDE » sont largement évoquées dans tous les pays SAUF … LA FRANCE !
    De toute évidence il s’agit là de l’énergie de l’avenir. A Voir :
    http://fusion-froide.fr/fusion-froide-le-marche-sera-t-il-decisif

    http://www.dailymotion.com/video/xlgo2p_la-fusion-froide-interview-de-jean-paul-biberian_webcam?search_algo=2#.UbAmOtj40b2

    • aloamars

      annoncé depuis des années, personne l’a jamais vu fonctionné, étonnant non?

      les mythos, affabulateurs, ou arnaqueurs ça existe aussi.

      pour vous marrer regardez la photo:
      franchement planter un fer à souder dans un sac isotherme picard et appeler ça de la fusion à froid…

      quand à l’auteur c’est un génie je vous laisse apprécier:
      « s’appuie sur des théories scientifiques encore inconnues »
      comment ça peut basé sur des théories scientifiques si c’est inconnu…

      merci pour le gag

      • karbonn

        Héhé. Avant d’inventer le r&acteur à fusion froide, il a inventé la machine à voyager dans le temps, comme ça il a pu pomper des théories trop en avance pour le commun des mortels. Et tout ça dans son garage.

      • Allio

        Désolé d’insister mais, Comme évoqué dans la vidéo, on fournit un réacteur ayant le volume d’un conteneur industriel, fournissant 1MégaWatt thermique pendant 2 ans, soit la consommation d’un gros village et pour un prix déjà
        compétitif…
        La matière première ? NICKEL + HYDROGENE. Au bout de 2 ans, on remets du NICKEL et de l’HYDROGENE après avoir retirer le précédent NICKEL transformé en CUIVRE. Pas de pollution ni radiation.
        Ce type de réacteur est disponible à la vente. Une énergie franchement pleine d’avenir à prendre en compte par tous les fournisseurs d’énergie et … les consommateurs qui paient l’électricité et qui ne souhaitent peut-être pas être envahis par les industries du gaz de schiste et déchets nucléaires dont personne ne veut chez lui !

      • aloamars

        il est disponible à la vente où? tu le trouve nul part

        j’ai déjà vu parler de ce truc il y a 2 ans et personne ne l’a jamais vu fonctionner…
        c’est un gag ou une arnaque, c’est tout

      • AlainCo

        Il semble que vous êtes mal informé.
        Il y a déjà  » compagnies avec 3 test indépendents et diverses démo.
        évidemment c’est critiqué, mais quand on creuse c’est bidon et incompétent.
        Il y a plein de compangnies et de startup sur les rangs
        http://www.lenrnews.eu/lenr-summary-for-policy-makers/

        quand a ce délire dans l’article… je suis assez plongé dans l’hystérie collective contre la fusion froide, pour y reconnaître un problème psychiatrique habituel, pas une réalité. ca doit être ca le post-modernisme.

        mais déjà on sauve le monde et après, on lui redonne le moral.

        je n’espère pas convaincre plus d’une ou deux personnes…
        S’il y a manipulation, elle est claire, publique et a l’opposé de ce qui se dit. tout est écrit, public!

        AlainCo — le veilleur technologique de lenr-forum.com

  • Nevenoe Nevenoe

    Concernant la médecine certains manquent de discernement en envoyant tout balader.
    Tous les médicaments ne sont pas nocifs, certains permettent de vivre en compensant des insuffisances.
    N’oublions pas les interventions chirurgicales qui sauvent et améliorent des vies.

    Rien n’est parfait et la médecine n’y échappe pas mais le positif l’emporte largement.

    • Zeitgeist Zeitgeist

      Oui mais il me semble que c’est grâce à « la technologie » et ce n’est pas de la science…

      • Nevenoe Nevenoe

        Le progrès technologique découle des progrès scientifiques, c’est l’application de ces découvertes, ni plus ni moins.
        Et la chirurgie ne se limite pas à la technologie mais dépend de la connaissance du corps humain dont nous n’avons pas encore fait le tour.

      • Zeitgeist Zeitgeist

        Je faisais une comparaison entre la technologie scientifique et la technologie chimique, qui sont à mon sens très différents sur notre santé d’une manière général !

  • ph11

    Zut, on va encore tous mourir !!!

  • sinouhelartiste sinouhelartiste

    L’espèce Humaine est jugé obsolète par l’oligarchie planétaire. Cette oligarchie est constituée de lignées hybrides utilisant des corps d’apparences humains selon le principe de l’abduction afin de poursuivre leurs actions délétères sur le plan de la matière manifestée. Ces créatures ne sont pas de ce monde mais l’utilisent comme une sorte vaisseau de survie. En réalité ils opèrent via les basses couches de l’astral ou s’accumulent les égrégores des drames humains. Cela explique la succession ininterrompue de guerres, de massacres en tous genres, mais aussi explique la mainmise sur le vivant par des pseudos sauveteurs du monde en blouses banches. L’objectif premier est d’abord pour satisfaire leurs pitances énergétiques, la planète est un gigantesque garde-manger . En réalité leur pouvoir de facilitation et de contrôle sur la planète s’accomplit via des bases cristallisées dans le bas astral où s’accomplit en permanence des rituels spécifiques pour le démantèlement de la planète Terre afin d’ en faire une planète morte conforme à leurs natures rétrograde. Voilà pourquoi ils y parvienne en générant des comportements aberrant dans la conscience humaine. L’abaissement généralisé des harmoniques terrestre accroît leurs pouvoirs sur le contrôle de la planète.
    La vie éthérique manifestée sur le plan terrestre représente pour eux l’énergie de secours pour maintenir leurs trames sur une fréquence binaire proche du modèle informatique. Leurs armes secrètes contre le genre Humain et toutes les espèces vivantes sont la cybernétique. Leurs objectifs sont de créer un programme informatique leur permettant d’exister sur un plan virtuel, rendant possible la configuration d’un monde à leurs images. Autrement dit, leur but est de retrouver leur royaume détruit à jamais lors du dernier grand choc galactique.
    La disparition de l’Atlantide a également pour origine les mêmes créatures.
    Quelques milliers d’années plus tard, après le cuisant revers subit par ces factions démoniaques, ils ont enfin réussi à reprendre le pouvoir sur l’ADAM. Cette pauvre créature déjà issue d’une hybridation par le torpillage de son patrimoine génétique originel afin d’en faire une créature servile et crédule, utile au plan de survie de ces monstres.C’était sans compté que la créature est turbulante. Ils font exactement la même chose aujourd’hui à travers les formidables progrès de la génétique avec les quels ils nous promettent l’immortalité pour tous, mais l’enfer est pavé de bonnes intentions . Les radiations atomiques issues de la fission nucléaire sont nocives pour le patrimoine génétique de toutes les espèces vivantes sauf pour eux qui sont en fait des légions de désincarnés privés de vie éthérique. Eux ils pirates les corps comme aujourd’hui nous changeons de voitures. Nous sommes entre de sales mains… Chaque jour les médias complices nous expliquent que nous devons muter pour un monde meilleur, chaque jour nous faisons un pas de plus vers la transhumance des moutons pour le paradis virtuel du tranhumanisme.Dans ce monde nous seront un vieux souvenir bien vite oublié.

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Ce n’est pas la science ni (certains) scientifiques qu’il faut mettre au pilori.

    Combien de découvertes issues de la recherche, n’ont-elles pas été déviées de leur applications premières, pour se retrouver dans de l’armement, dans des moyens d’éliminations de masse, dans l’asservissement de l’autre, dans la propagation de maladies pouvant tuer en masse, etc etc ??

    Les vrais responsables à mettre leur tête au bout des pics, sont ceux qui décident et détiennent le pouvoir et surtout, l’argent et ceux qui vivent à leur crochets.

  • patator patator

    ce qui me fait le plus peur, c’est qu’ils ne maîtrisent pas du tout le nucléaire !!

  • Fenrir

    Ben dis donc ! J’en ai manqué des trucs !
    Un orage, et t’es largué…
    Bref, pour reprendre sur l’article en lui même, et en utilisant certaines images et paraboles que vous m’avez inspiré, la science, n’est qu’une méthode.
    Ces résultats SONT !
    L’approche scientifique des choses est une méthodologie qui a fait ses preuves. N’en déplaise à l’auteur.
    Mais, ainsi que toutes les découvertes de l’homo sapiens, la production scientifique est entre les mains d’individus.
    Un marteau est un merveilleux outil pour planter les clous.
    Dans le crâne d’un quidam, c’est une arme par destination…
    Pour les résultats obtenus par une approche scientifique des choses, c’est idem, kif-kif,…
    Tout dépend de l’usage que l’on en fait…
    Nous vivons dans une société technologique issue de la démarche scientifique.
    Nous pouvons toujours critiquer celle ci, mais elle est réelle et demande seulement à être améliorée,….., scientifiquement éventuellement.
    Mais le nexialisme n’est pas encore reconnu comme une science…
    ;0D