La procréation à « trois » bientôt débattue au Royaume-Uni

© thinkstock.

Le gouvernement britannique a donné jeudi son feu vert à un débat l’an prochain au Parlement sur une technique de procréation assistée dans laquelle l’ADN de trois parents est utilisé pour créer un embryon en bonne santé.

Cette technique innovante est destinée à éviter que des mères transmettent à leur bébé des maladies génétiques graves, telles que des dystrophies musculaires, en remplaçant leur ADN mitochondrial défectueux par de l’ADN sain, provenant d’un « troisième parent ».

Le débat devrait avoir lieu l’année prochaine au parlement, ouvrant la voie pour que la Grande-Bretagne devienne le premier pays au monde à proposer cette thérapie. « Nous sommes tout à fait en droit de chercher à lancer dès que possible un traitement qui sauve des vies », a déclaré Sally Davies, principale conseillère du gouvernement pour les questions de santé publique.


Un bébé sur 200 naît chaque année avec une forme de maladie de l’ADN mitochondrial, c’est-à-dire une maladie affectant les structures internes aux cellules qui permettent de produire, stocker et distribuer l’énergie nécessaire à la cellule, pour que le corps puisse s’en servir. Une technique est actuellement développée qui permet d’enlever de l’ADN mitochondrial chez la mère et de le remplacer par celui d’un troisième parent afin de créer un embryon en bonne santé.

Les enfants nés de cette technique ne ressemblent qu’à leurs deux parents, car les caractéristiques humaines sont codées dans l’ADN du noyau de la cellule, et non dans l’ADN mitochondrial. La technique dite des « trois parents » est actuellement légale pour la recherche en laboratoire mais les embryons obtenus ne peuvent pas être utilisés comme traitement.

Source: 7sur7.be

12 commentaires

  • Bar Llugara

    Un pas de plus vers les bébés « à la carte » ?

  • Ils ne s’arrangent pas les British… A vouloir être à la pointe, ils finiront par se piquer eux-mêmes mais pour ressembler à quoi… je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer…

  • zniavrou

    Vivement la procréation à 69 …

  • Lionel

    C’est la porte ouverte à l’eugénisme, « on tuera tous les affreux » !
    On ignore tout des conséquences éventuelles de ces manipulations puisqu’on ne connaît pas les causes des apparitions de ces « anormalités » du génome, « Le hasard et la nécessité » font qu’il y a probablement des raisons qui ont leurs propres raisons et que nous avons ouvert déjà la boîte de Pandore avec tous les organismes modifiés ou mutés qui ne manqueront pas de contaminer l’ensemble de la chaîne biologique et végétale.
    Nous appauvrissons notre univers et sommes totalement suicidaires…

    • rouletabille rouletabille

      émanciper les suicidés.
      La procréation devient la Big Mac consommation,procréer de la viande à consommer via les super marchés ,avec dates limites et garanties d’origines incontrôlées.

  • anoushka35

    Et contre les futurs criminels, ils ont isolé les gènes?
    Si l’on en croit cet article, les anglais ont trouvé la solution pour la guérison d’une maladie génétiquement transmissible. Au premier abord c’est une chose positive. Cependant n’arriverons-nous pas au bout d’un moment à tenter de fabriquer un bébé surhumain?
    On isolera le noyau et donc la ressemblance avec papa et maman, mais on enlèvera tous les autres ADN, pour les remplacer par les meilleurs que l’on peut trouver dans le monde avant sa naissance.
    Ainsi il pourra être champion du monde dans tous les sports, super-intellectuel, il pourra à l’occasion trouver le remède contre la conn…., pour finir il sera le président, oui mais de qui?
    A) Tous les pays n’en feront plus qu’un et il dirigera le monde.
    B) On tirera au sort le pays auquel il sera assimilé.
    C) La dernière solution, personne ne s’entendra et la guerre sera déclarée pour s’aliéner la puissance de cet individu.
    Quelle solution choisissez-vous?

  • Nevenoe Nevenoe

    Pas à pas nous nous dirigeons vers l’eugénisme.

    Je ne doute pas qu’un jour ce procédé sera obligatoire pour tous les futurs parents ayant obtenu leur permis d’être parents.
    Bien sûr il y aura des normes génétiques qui détermineront les caractéristiques du futur enfant., cela va sans ire.

    • rouletabille rouletabille

      Ce que vous dites est dépasser ..
      Les gents ont toujours été une MARCHANDISE,exister et penser demanderas un permis de produire…