Indonésie: Dans l’enfer du zoo de Surabaya

C’est une vision de cauchemar que de voir certains de ces animaux, piégés dans un zoo considéré comme étant le pire zoo de la planète, un zoo de l’enfer. Le budget est nettement insuffisant, les employés sont soupçonnés de participer au commerce illégal d’animaux, dernièrement une girafe est décédée, il a été découvert 18 kilos de déchets en plastique dans son ventre, elle se nourrissait de ce que jetaient les visiteurs.

Il y a deux ans déjà, ce zoo défrayait la chronique en Indonésie suite à la découverte du taux de mortalité des animaux, 25 animaux par mois sur les 4000″hébergés », pratiquement tous de manière prématurée. Suite à ce scandale, un gardien de zoo « expérimenté » à été mis en place, ce qui a permis de faire tomber le nombre de décès à 15 par mois, mais aujourd’hui, le zoo est considéré comme étant à l’abandon.

article-2114298-12241F70000005DC-119_634x412-595x368

Activistes indonésiens réclamant la fermeture du zoo

killer_zoo_05

killer_zoo_06

killer_zoo_07

killer_zoo_08

killer_zoo_09

killer_zoo_10

1347287275-surabaya-zoo-animals-kbs-decrease-in-numbers_1435778

3201975611_c2a8f6a690_z

3406531929_bdddf693ba_z

killer_zoo_01

killer_zoo_02

killer_zoo_03

killer_zoo_04

Sources: venusbuzz.com, circusnospin.blogspot.fr, news.com.au, acidcow.com

Comment un gouvernement peut-il permettre cela? La souffrance de ces animaux n’est pas un divertissement et un tel enfer ne devrait pas exister…

17 commentaires

  • Letilor

    Mais que faire pour aider ces animaux ?? Ca fait tellement longtemps qu’on parle de ce zoo pourquoi cette situation n’est elle pas régularisée depuis le temps.

  • Le Haut Bit

    La faune et la flore ne rapportent pas d’argent.

    A quoi bon les préserver !

    • voltigeur voltigeur

      Pauvres animaux squelettiques et malades…en plus d’avoir perdu
      leur liberté, on les laisse agoniser sans nourriture, ni soins..
      Il y a tant de combats à mener, contre ce wagon d’absurdités généré par
      l’humain, que je me demande si on va en voir la fin… ♥♥

      • fletcher

        Je sais pas si on la verra mais comme ç’est parti elle va venir dans pas trop longtemps…

      • aurore aurore

        Bonsoir Volti et tous,

        Nous ne verrons jamais la fin de ces horreurs perpétrées partout sur la planète. Le respect de la vie, le respect tout court… ça n’existe plus. Ces images sont atroces et reflètent malheureusement le coeur de l’homme ! Est-ce que l’homme posséde encore un semblant de compassion et de sensibilité………??
        On peut en douter… L’indifférence, c’est mieux surtout en se regardant le nombril !
        Aucune association ne s’est mobilisée pour ce zoo ?
        Une chaîne de solidarité a t-elle été mise en place pour la récolte de fond ? (L’homme serait encore capable de détourner cet argent !)
        A notre humble niveau, difficile de réagir concrètement (à part en s’indignant) face à tant de mépris et d’horreur.

  • Itsmie

    B.B. OÙ ES-TU ???????????????

    WWF, « 30 millions d’amis » OÙ ÊTES VOUS??????????????????

    • karbonn

      A part claquer le blé des donateurs?

      La plupart du temps, les initiatives pour sauver des animaux en danger viennent de particuliers ou de passionnés, certainement pas de ces conglomérats uniquement bon à claquer le fric qu’on leur donne en campagnes de pub et en dividendes.

      Le WWF tient plus du lobby qui fait du buisness sur la cause animale et environnementale qu’à autre chose.

      Ps : comme les Verts avec l’écologie du reste…

  • Polo Polo

    Ca veut dire quoi « Les Indonésiens sont des musulmans…tout est dit. La souffrance animal? Mais ils n’en n’ont rien à cirer, au contraire » ???
    Donc d’après ta conclusion tous les musulmans détestent les animaux et adorent les voir souffrir?
    Déjà qu’ils étaient tous terroristes …

    « Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communautés. » (Coran, 6,38)

    « Une femme a été tourmentée en enfer à cause d’une chatte qu’elle avait enfermée jusqu’à ce qu’elle pérît. A cause de l’animal, elle entra en enfer. Elle ne l’avait ni nourrie, ni abreuvée alors qu’elle l’avait enfermée, ne lui laissant pas la possibilité de consommer ses proies. »

    Je précise que je ne suis pas musulman, mais je m’inspire de toutes les religions et cultures en évitant de tomber dans des préjugés….

  • galadriel

    C’est une horreur.. Ces images sont à peine supportables.

    @ odin29

    J’avais remarqué que vous êtes obsessionnel, mais là c’est le pompon !

    Si vous croyez au karma, à votre place je me méfierai.

    • odin29

      Galadriel. Mais…oui je donne dans l’obsessionel, que voulez-vous, j’ai été traumatisé dans ma petite enfance. Il y a des réflexes, comme ça, c’est plus fort que moi…Moi j’aime les gentils, pas les malfaisants, scusez-moi. Quant à mon futur karma, vous inquiétez pas pour moi j’assumerai.

      • aurore aurore

        100% d’accord ! mais malheureusement nous mangeons halal à notre insu.. sauf si tu privilégies les petits producteurs locaux plutôt que les industriels. (hypermarché).
        Ne plus manger de viande, c’est encore mieux !

      • Itsmie

        Pour les abattages rituels sans étourdissement, tu as raison évidemment!
        Mais ça ne concerne pas ce zoo!

  • mehdi2

    odin 29 on vois de suite que tu es ignare en ce qui concerne la religion musulmane, tes propos te font passer pour un veritable inculte. Et bien non le probleme de ce zoo n’es pas dû au fait qu’il se trouve être dans un pays musulman. Tu aurais du faire des recherche avant de dire des imbecilités, je te met ici la veritable raison de la decheance de ce zoo. Sache que je suis Musulman et que je te pardonne pour avoir craché sur ma religion, mes freres et moi sommes tenus de ne faire aucun mal aux creatures que DIEU a mis sur terre et que nous aurons tous a repondre de nos actes, tous veritable Musulman ne feraient jamais de mal a quelques animaux que ce soient.
    SURABAYA (Indonésie) — Des négligences et des querelles à la direction du plus grand zoo d’Indonésie ont provoqué la mort de centaines d’animaux depuis deux ans, et notamment ce week-end d’un tigre rare de Sumatra, a annoncé lundi un responsable local.
    « La mort de ces animaux est le résultat de négligences au zoo et du fait que les responsables se querellaient sur le point de savoir qui devait gérer l’établissement », a déclaré à l’AFP un membre de la direction provisoire du zoo de Surabaya, Tony Sumampau.
    Un tigre de Sumatra, âgé de 20 ans – une espèce en voie de disparition -, est mort samedi. Une lionne est morte mercredi dernier et un kangourou femelle deux jours plus tôt.
    De juin à août, 20 animaux sont morts de maladie et en raison de mauvaises conditions de vie, comme des cages surpeuplées, a-t-il dit.
    « En janvier, 13 bébés dragons de Komodo sont morts en raison de la surpopulation dans les cages et du manque de lumière », selon lui.
    M. Sumampau a fait état de 362 morts d’animaux en 2008 et de 327 l’an dernier, la majorité des décès étant dus à des maladies curables comme la pneumonie, la diarrhée ainsi qu’à la malnutrition.
    Des milliers d’animaux se trouvent actuellement dans des cages trop petites et sales, a-t-il ajouté.
    En raison de conflits internes à la direction, le zoo n’a pas rénové ses cages depuis près de 20 ans alors que le gouvernement avait accordé des crédits chaque année pour ce faire.
    .

  • Natacha Natacha

    Si quelqu’un avait la bonne idée d’ouvrir les portes le soir en partant …
    Eux ont de la compassion pour le triste animal qu’est l’être humain.

  • Itsmie

    Euh, Odin, si tu le permets, je vais te répondre.

    Je suis souvent d’accord avec toi mais en ce qui concerne les tortures infligées aux animaux, je pense que tu te trompes!

    Va voir ce qui se passe en Espagne avec leur fêtes… ils ont une kyrielle de fêtes au cours desquelles des animaux sont torturés.
    Voici quelques Fêtes espagnoles où l’on s’amuse à torturer et à tuer de nombreux animaux… uniquement pour le plaisir.

    En voici une liste non exhaustive je pense:

    JANVIER :
    Manganèses Polvorosa (Castilla/Leon) : une chèvre vivante est jetée du haut du clocher de l’église.

    FÉVRIER :
    Villanueva de la Vera (Extramadura) : monté par le villageois le plus fort, l’âne traverse la ville en titubant sous les coups assenés par la foule hystérique, jusqu’à ce qu’il tombe. On lui allume alors des pétards dans les oreilles et on le matraque violemment.
    Robledo de Chavella (Madrid) : des écureuils, des pigeons, des chiots et des chatons sont enfermés dans des pots d’argile et suspendus à des poteaux. Les jeunes gens lancent contre eux de grosses pierres pour briser et blesser voire tuer les animaux avant qu’ils ne s’écrasent sur le sol.

    MARS :
    Salas de los Infantes (Castilla/Leon) : poulets et dindons sont tués à coups de bâtons par des jeunes aux yeux bandés, au milieu des hurlements de la foule surexcitée.

    AVRIL :
    Tordesillas (Castilla/Leon) : persécution d’un taureau par une centaine d’hommes à cheval qui le lardent de coups de lance. Un prix (Lanza de Oro) est remis par le maire de la ville à celui qui, sitôt le taureau à terre, lui coupe à vif les testicules.

    MAI :
    Benavente (Zamora) : plusieurs taureaux sont lentement étranglés au milieu des huées par une corde attachée à leur cou et tirée par 300 hommes.

    JUIN :
    Coria (Caceres) : la foule poursuit des taureaux à travers les rues en leur lançant des fléchettes et en visant les yeux. Lorsque les animaux s’effondrent, blessés, lacérés et aveuglés, ils sont châtrés, mutilés et poignardés à mort. Les participants s’enduisent du sang des taureaux dont ils exhibent les testicules à travers la ville.

    JUILLET :
    Pozuelo (Avila) : à minuit, de jeunes espagnols chassent des taureaux à travers les rues de la ville. Lorsqu’ils atteignent l’arène, ils les battent jusqu’à l’épuisement total.
    Dénia (Alicante) : des jeunes, munis de bâtons, dirigent les taureaux vers les plages où ils les martyrisent et les battent.
    Carpio del Tajo (Castilla-La Mancha) : des cavaliers s’efforcent d’arracher au passage, la tête des oies vivantes attachées à une corde tendue à travers la place du marché.

    AOÛT :
    Torrelavaga (Cantabria) : un porc enduit de graisse est poursuivi à travers les rues de la ville par une foule qui se jette sur lui. L’animal finit par mourir, écrasé sous le poids des poursuivants.
    San Sébastian de la Reyes (Madrid) : des nains torturent et mutilent des taurillons pendant des heures pour «divertir les enfants» : Lorsque les animaux lardés de coups de poignards tombent et agonisent, les nains dansent sur leurs flancs pour le plus grand plaisir des enfants spectateurs.

    SEPTEMBRE :
    Ciruelas, Cifuentes (Madrid) : de jeunes vaches sont poursuivies en tracteurs jusqu’à l’écrasement délibéré.
    Peincîa (Vizcaya) : des canards sont jetés à la mer et poursuivis par des nageurs (qui les démembrent vivants). Ces nageurs sont la plupart du temps des enfants.
    Lequeito (Vizcaya) : des oies sont suspendues par une patte à une corde tendue entre les mâts de deux bateaux.Des barques naviguent entre ces derniers et leurs passagers s’amusent à arracher la tête des oies vivantes.
    Puebla de Fanais (Valencia) : «El Toro del Puego». Les cornes des taureaux sont enduites de goudron et enveloppées de linges imbibés de pétrole puis enflammées. Tous les habitants les frappent au passage et leur lancent des briques et des bouteilles du haut des balcons. Ils meurent lentement, dans d’atroces souffrances.
    Algete (Madrid) : à la fin des corridas d’amateurs, on coupe à vif les testicules des taureaux épuisés tombés à terre, mais encore bien vivants.
    Candas (Asturias) : les taureaux sont martyrisés sur les plages. S’ils ne se noient pas, ils sont achevés à coups de couteaux.
    Budias (Giiadalajara) : la foule charcute les taureaux à coups de lance ou les bat à l’aide de poteaux. Les animaux, dont les pattes sont cassées, doivent souvent être abattus.

    OCTOBRE :
    Fuenlabrade (Madrid) : quatre animaux sont tués chaque jour, aussi bien des taureaux que des vaches. Poignardés, lacérés par la foule tout au long de la journée sous un soleil brûlant, des tiges acérées enfoncées dans tous leurs orifices, les animaux se vident lentement de leur sang.

    NOVEMBRE :
    Igea (La Rioja) : on brise les membres à de jeunes veaux puis on les jette dans le vide, du haut d’une plate-forme.
    Salas de los Infantes (Burgos) : de jeunes coqs sont pendus par les pattes et battus à mort. Cette activité a encore lieu bien qu’elle soit interdite par les autorités. La dernière fois qu’elle fut organisée, la ville fut frappée d’une amende.

    DÉCEMBRE :
    . Notilla del Palancar (Cuenca) : au cours d’un des spectacles de cette fête, des poules sont lapidées à mort.

    Sans parler de l’enfer des galgos espagnols, ces adorables chiens de chasse torturés pour laver l’honneur de leur galgero!!!
    50 000 chiens sacrifiés et torturés chaque année!

    Parlons aussi des vidéos montrant la torture de chiots ou de chatons torturés à mort qui ont un succès fou aux USA!!!

    J’aurais même tendance à dire que dans ce zoo, il n’y a pas réelle intention de torturer!!
    Ce qui n’est généralement pas le cas!

    J’ai travaillé pour la SPA et je peux te dire qu’il y a des crevures partout!
    Hélas!

    J’ai investi pas mal de temps dans la défense animale, je pense que tu n’imagines même pas de quoi les humains sont capables, toutes races et toutes religions confondues!
    Contrairement aux animaux, l’humain s’amuse de la souffrance en sachant qu’il s’agit de souffrance!
    L’humain est la bête la plus immonde qui soit!!!

  • Itsmie

    Commentaire d’Odin29 supprimé?????????????