La Grèce perd son statut de « pays développé »

© epa.

La société de conseil en investissements MSCI a fait passer la Grèce de statut de « pays développé » à celui de « pays émergent », soit au même niveau que des pays comme le Qatar ou la Corée du Sud. C’est la première fois qu’un pays occidental est dégradé de la sorte.

La décision de MSCI, spécialisée dans la réalisation d’indices, résulte de la forte baisse de l’indice boursier grec: -83% depuis 2007. Dès lors, « la Grèce ne peut plus satisfaire à un certain nombre de critères », justifie MSCI.

Les indices de la société de conseils en investissements sont utilisés par des investisseurs pesant au total 7.000 milliards de dollars d’actifs.

Source: 7sur7.be

 

8 commentaires

  • walter kurtz walter kurtz

    Aujourd’hui plus de téléviSION publique ni radio ni pages webs d’infos de la télé et plus de canal internnational.
    Re-re-structuration 2900 employés à la porte …
    Que vont faire les grecs si ont leurs coupent l’illusion des séries B ?
    Revenir à la réalité « problème,reaction,solution » des oligarches ?
    En plus il commence à faire chaud…

  • Nevenoe Nevenoe

    Le masque est en train de tomber : les chiffres publiés par Le Figaro confirment que le ministre de l’Intérieur n’est là que pour jouer un rôle. On parle ferme pendant que l’immigration clandestine — sans compter la « légale » — explose.

    Si on était conspirationniste, on pourrait croire que tout est voulu, qu’il faut que l’invasion commencée il y a 40 ans se poursuive jusqu’à la submersion totale de la population indigène.

    Dans les faits, rien n’a changé depuis Mitterrand : le socialisme continue d’ouvrir les vannes. (…) Le cercle vicieux tourne de plus en plus vite, et l’immigration clandestine, de moins en moins contrôlée, va finir par se mêler au fleuve de l’immigration familiale.

    En analysant la politique migratoire sur le long terme, il paraît évident que le PS et ses alliés préparent le peuple français à l’irréversible.
    Un jour, ce sera le droit de vote pour les étrangers, un autre le quasi-abandon des expulsions, pour arriver mathématiquement à l’objectif final : la mise en minorité ethnique des Français de souche européenne. Nous sommes en route vers l’inconnu.

    http://www.bvoltaire.fr/joriskarl/valls-nous-ment-limmigration-clandestine-explose,26483