C’est au sein de l’UE que les risques de troubles sociaux sont les plus importants

Le potentiel de troubles sociaux est plus élevé en Europe qu’il ne l’est dans le reste du monde, et les écarts grandissants entre les riches et les pauvres pourraient en être le déclencheur, affirme un rapport annuel de l’Organisation internationale du Travail (OIT).

Dans son « World of Work Report » annuel, l’OIT explique que l’agitation sociale, c’est-à-dire les grèves, les arrêts de travail et les manifestations, ont augmenté dans la plupart des pays depuis le début de la crise économique et financière en 2008. Mais au sein de l’UE, ces phénomènes ont augmenté plus qu’ailleurs, passant de 34% à 46% en 2011-2012.

Toutefois, les risques ne sont pas les mêmes dans tous les pays, et le rapport indique qu’ils se sont en fait réduits en Belgique, en Allemagne, en Finlande, en Slovaquie et en Suède depuis le début de la décennie. Le risque de troubles sociaux « est probablement lié aux réactions suscitées par la politique pour gérer la crise de la dette souveraine et son impact sur la vie des gens et leur perception du bien-être »

, indiquent les Nations Unies. « Les conditions économiques difficiles ont créé un environnement social fragile, alors que de moins en moins de gens entrevoient des opportunités pour obtenir un emploi satisfaisant et améliorer leur niveau de vie», ajoute le rapport.

La menace de troubles sociaux a également augmenté en Russie et dans les autres pays satellites de l’ex-Union soviétique qui ne sont pas membres de l’UE, en Asie du Sud et dans les autres pays développés hors UE. Mais elle a diminué en Amérique latine, en Afrique, en Asie du Sud-Est et dans le Pacifique.

L’OIT note que les politiques d’austérité de ces dernières années se sont accompagnées d’une augmentation des inégalités en termes de salaires. Les revenus de la classe moyenne se sont érodés, alors que les salaires plus élevés ont augmenté. Dans les pays les plus riches, les plus grandes compagnies ont amélioré leurs marges bénéficiaires. Mais « plutôt que de faire bénéficier ces profits au travail dans l’économie réelle au travers d’investissements productifs, les recettes supplémentaires ont plus souvent été utilisées à augmenter les encaisses de liquidités », commente le rapport.

L’organisation souligne également que les taux de chômage records au sein de l’UE n’arrangent rien, et que le chômage de longue durée augmente le découragement des chômeurs. Elle recommande une politique davantage orientée vers la création d’emplois pour favoriser la croissance. « Cela implique de s’attaquer aux vulnérabilités structurelles derrière la crise, telles que les problèmes systémiques dans le secteur financier », comme « débloquer les flux de crédit pour les entreprises productives, de telle sorte qu’elles puissent stimuler la croissance ». Le rapport salue au passage les « programmes pour le marché du travail bien conçus» de l’Allemagne et de la Belgique qui favorisent cette relance basée sur la création d’emplois.

Source: Express.be

37 commentaires

  • Ce texte conçu pour placer ceci:

    « La menace de troubles sociaux a également augmenté en Russie et dans les autres pays satellites de l’ex-Union soviétique qui ne sont pas membres de l’UE, en Asie du Sud et dans les autres pays développés hors UE. Mais elle a diminué en Amérique latine, en Afrique, en Asie du Sud-Est et dans le Pacifique. »

    Les petits toutous du Système font leur boulot…j’adore l’expression : les autres pays satellites de l’ex-Union soviétique.

    • walter kurtz walter kurtz

      Salut ,en effet ça prête à la confusion.Les programmateurs font bien leurs boulots.Alors s’agit-il de la russie ? Ou s’agit-il de l’ex urss ? Préparent-ils le terrain du subconscient pour le réunir dans une réalité trafiqué de toutes pièces ? Je crains que toutes les prières ou manifestations sont vaines et que l’on va tout droit dans le mur en moto sans casques et à plusieurs…
      Pour ma part le « jolie morceau » est celui ci :
       » indiquent les Nations Unies. « Les conditions économiques difficiles ont créé un environnement social fragile, alors que de moins en moins de gens entrevoient des opportunités pour obtenir un emploi satisfaisant et améliorer leur niveau de vie», ajoute le rapport. »
      Ils se foutent trop ouvertement de tous , à travers la paupérisations qu’ils ont eux mêmes créée…
      Surtout « un emploi satisfaisant et améliorer leur niveau de vie » ,ma traduction est la suivante :
      Un esclave en bonne santé,bien lotis , bien nourrit, sera toujours plus productif pour la corporation.
      Merci pour ce rapport très convaincant .

  • Musashi Musashi

    La manif pour et contre le mariage gay, ça fait partie du « Le potentiel de troubles sociaux  » ? Parce que, ici Paris, rien en vu, je répète, rien en vu.

  • arcadia grand marabout arcadia grand marabout

    « A mesure que diminue la liberté économique et politique, la liberté sexuelle a tendance à s’accroître en compensation. Et le dictateur (à moins qu’il n’ait besoin de chair à canon et de familles pour coloniser les territoires vides ou conquis) fera bien d’encourager cette liberté-là. Conjointement avec la liberté de se livrer aux songes en plein jour sous l’influence des drogues, du cinéma et de la radio, elle contribuera à réconcilier ses sujets avec la servitude qui sera leur sort. »
    A.Huxley.

    • walter kurtz walter kurtz

      « Si la réalité intéressait les gens ,ils éteindraient leurs téléviseurs et regarderaient par la fenêtre. »
      Dieu donné .

      • voltigeur voltigeur

        Le fils du député socialiste de la 4e circonscription du Val-d’Oise, Gérard Sebaoun, a été interpellé lundi en Indre-et-Loire en possession de 22 kg de cannabis, alors qu’il remontait en voiture du Maroc avec un complice, a-t-on appris mercredi auprès de la gendarmerie. Marc Sebaoun, 20 ans, et son complice présumé, ont été interpellés par des douaniers sur l’autoroute A10, au péage de Monnaie.

        Un papa député et médecin

        Une enquête judiciaire pour présomption de trafic de drogue a été ouverte à Tours où les deux hommes ont été placés en garde à vue. Ils devaient être présentés au parquet mercredi après-midi. Pour ne pas que cette interpellation éclabousse son père, Marc Sebaoun a tenté de dissimuler ses liens de parenté avec Gérard Sebaoun. Ce dernier, médecin âgé de 62 ans, est député du Val-d’Oise depuis 2012 et membre de la commission des Affaires sociales.
        http://www.rmc.fr/editorial/386954/le-fils-dun-depute-ps-arrete-avec-22-kg-de-cannabis/

      • arcadia grand marabout arcadia grand marabout

        une amende,prison avec sursis,peut etre un bracelet,il passera noël avec son papa,et sa famille ne sera pas expulser.et rien d’autre!

      • voltigeur voltigeur

        Ils ne sont pas à la fêtes avec leurs rejetons les pères la morale
        du PS, Taubira et son fils accusé de meurtre, Fabius et son fils
        qui achète un appart à 7 millions,et toutes les quenelles qui trainent… :)

        Un commentaire de philippelea parmi d’autres sur RMC…
        Comique
        La France normale de hollande. Moi président ,mon ministre des finances aura du fric à Singapour et mentira à la France entière,,les enfants de députée ps feront du trafic de drogue pour se familiariser avec la vie active,une maire écolos du 14 eme ramenera de suisse des valises de billets pour ne pas payer les droits de successions de sa famille,lés juges socialistes pourront en toute impunité ridiculiser insulter les familles de victimes,et les personnes de droite sur un mur de cons avec le consentement de la ministre de la justice qui toute sa vie s’est battu pour que la Guyane ne soit plus française pour l’en remercier on l’a fait ministre du pays qu’elle a combattu .vive la France socialiste!!!!

      • rouletabille rouletabille

        un NON LIEU évidement.

      • arcadia grand marabout arcadia grand marabout

        les gens préfèrent s’en remettre à d’autres pour choisir leur vie et leur destin,pas pour tous,mais c’est une minorité qui ne tombe pas dans le piège du consumériste(c’est une synthèse).
        la plupart sont dans le déni de réalité, le plus complet !

  • Fenrir

    Bah ! Tout est déjà prévu au niveau européen. Je n’ai plus la référence des textes, mais il existe la possibilité d’envoyer des forces de maintien de l’ordre entre pays de l’union. Ainsi que les forces de gendarmerie européenne (j’ai là aussi oublier l’acronyme).
    Si celà chauffe trop, ils enverront des « CRS » d’autres pays qui auront encore moins de scrupules à taper dans le tas, et limiteront ainsi le risque de « crosse en l’air ».
    A suivre dans les mois qui viennent…

  • arcadia grand marabout arcadia grand marabout

    la suisse a déjà préparé cette « éventualité »:

    http://www.news.admin.ch/message/index.html?lang=fr&msg-id=45918
    et
    http://www.nouvelordremondial.cc/2012/10/16/suisse-larmee-prepare-ses-frontieres-au-chaos-europeen/

    inutile d’aller la bas en cas de gros problème,pendant la ww2 elle avait passer des accords avec le 3eme Reich,déja!

  • do39

    N’oubliez pas qu’en France, se rajoute la bouilloire des relations inter-ethniques et inter-confessionnelles… qui ne manquera pas d’exploser… la marmite chauffe…
    Lisez le Contrarien Matin de Charles Sannat, il vous en dira plus que moi…

  • en france actuellement au sein des »forces de l ordre » et de ce qui reste de notre armée, il y a malaise! gros malaise, analyse d un vieux réac fils de prisonnier de guerre, petit fils de poilu, ancien combattant finul lui meme qui a vu au liban en 1984 1 répétition de ce qui se passe actuellement au frankistan, bcp de libannais chrétien m avait alors prévenu que si nous acceptions comme eux un afflux d 1 population égale à plus de 10% de muzzs, nous aurons 1 guerre civile ou carrément 1 islamisation passive soutenue par les traitres franquemaques et les gauchistes, tout celà je l analyse dans ce blog http://soldatducontingent8308.wordpress.com/

    • rouletabille rouletabille

      Avec 5.500 GG, qui commande? hahahah.
      L’armée n’existe plus,(sauf les GG)c’est l’US ARMY qui vas s’occuper de nous bientôt.
      Pour les flic IDEM.
      Plus rien n’empêche le NOM,sauf un grain de sable..

    • voltigeur voltigeur

      J’ai été voir ton blog Soldat et j’y ai trouvé certaines réponses
      à mon questionnement.
      Je te remercie ♥♥

    • rouletabille rouletabille

      j’ai fais mon « service militaire »et j’ai retrouvé sur votre blog la camaraderie qui existais .
      Merci.
      L’armée de mercenaires actuelle n’a rien à voir avec cela.
      Merci

    • Fenrir

      Bonjour soldat du contingent,
      Mes respects du soir.
      J’ai apprécié ton blog, dommage que tu n’ais pas un forum pour créer du lien entre anciens.
      Mon frère était sous-off appelé au 126, dans la compagnie de montagne.
      Pour ma part, j’ai été sergent appelé au 46 RI à Berlin (86/08).
      Ton parcours me rappelle le mien.
      Merci pour le rappel et au plaisir de te lire chez les ME.

  • Nevenoe Nevenoe

    Manif pour tous : la répression policière dénoncée à l’ONU (vidéo)

    Intervention complète de M. Grégor Puppinck, directeur du Centre Européen pour les Droits de l’Homme et la Justice, au Conseil des droits de l’homme à Genève lors de la 23ème session régulière, le 6 juin 2013.

    http://www.fdesouche.com/379476-manif-pour-tous-la-repression-policiere-denoncee-a-lonu-video

  • Nevenoe Nevenoe

    Des haut-gradés de l’armée française rêvent-ils d’un putsch contre le gouvernement ?

    La « Revue de l’Arsenal », publication militaire d’extrême droite, appelle des haut-gradés de l’armée française à provoquer un coup d’État en France, en 2013.

    http://www.sudouest.fr/2013/06/08/ces-haut-grades-de-l-armee-francaise-qui-revent-d-un-putsch-contre-le-gouvernement-1079276-3.php

    Y aurait il assez de patriotes dans l’armée pour que cela puisse réussir ?

    • rouletabille rouletabille

      hahaha 5.500 Généraux payés un max,retraite de Ministre vont pas lever le petit orteil ok..
      Les autres bouffeurs de gamelles rampent comme des cons et si c’est sur eux qu’il faut compter hahaah

      • Nevenoe Nevenoe

        Il y a encore des gens qui ont un idéal, reste à savoir si ils sont assez nombreux.

        Le coup d’Etat en Algérie a été très près d’aboutir et De Gaulle à évité le coup d’Etat en France de peu.
        On aurait eu 1 civil au pouvoir à cette époque ça aurait probablement tourné différemment.

      • rouletabille rouletabille

        On peut rêver…………

  • Nevenoe Nevenoe

    La condition de notre salut

    Maurice Bardèche
    publié en 1984

    Je n’aime pas la politique. Si vous pensez que le fascisme consiste à faire défiler des garçons bottés en chemises brunes ou noires, dites-vous que ce n’est pas ma définition du fascisme. J’ai défendu les fascistes, c’est tout différent : parce que j’ai connu des fascistes et parce que je déteste le mensonge. J’ai protesté contre une falsification des faits et contre une entreprise de dénaturation des âmes et de confiscation des volontés, fondée sur cette falsification. Je reste convaincu que j’avais raison.

    On nous a menti et on continue à nous mentir : parce que ce mensonge est indispensable aux politiciens en place. Mais ce mensonge s’effrite aujourd’hui, il s’effondrera demain. On finira par regarder les expériences fascistes comme des expériences politiques qui ont été obérées et défigurées par les nécessités dramatiques de la guerre, mais qui ont pour caractère essentiel l’exaltation de certaines valeurs morales : le courage, l’énergie, la discipline, la responsabilité, la conscience professionnelle, la solidarité, dont la disparition est le drame des sociétés qui ont suivi. Etre fasciste aujourd’hui, c’est souhaiter que ces mots aient un sens pour les peuples.

    […] Avant de détester le fascisme, il faudrait essayer de le comprendre. Le fascisme est né, historiquement, de la colère des anciens combattants contre les politiciens. Mais il a été, plus profondément, une opposition spontanée contre la démoralisation de la guerre et de l’après-guerre qui accompagna la transformation d’une société rurale stable, économe, patiente, courageuse, attachée à l’honnêteté et au civisme, en une société de salariés ayant pour horizon l’augmentation des salaires, pour guide l’idéologie, pour instrument la politique.

    Les mouvements fascistes sont nés d’une réaction contre cette dénaturation des peuples. Cette réaction eut partout le même point d’appui. Dans leur désarroi, ceux qui refusaient ce monde nouveau de l’après-guerre se sont reportés à une image-type de la grandeur passée de leur peuple, pour l’Italie celle des légions de Rome, pour l’Allemagne celle des Germains d’Arminius qui avaient vaincu l’armée du consul Varus, pour la Roumanie ou la Hongrie celle de leurs paysans combattants, pour l’Espagne l’image de l’honneur castillan : non pas une idéologie, mais un modèle moral, celui qui incarnait le mieux ce qu’ils étaient ou ce qu’ils avaient voulu être dans les tranchées où ils s’étaient battus.

    En détruisant, après la Seconde Guerre Mondiale, cette renaissance de la conscience nationale sous prétexte d’anéantir l’idéologie raciste, on a détruit une solution politique originale qui permettait à la fois de briser les idéologies destructrices de l’unité nationale et les excès du capitalisme sauvage.

    Or, le racisme constitué en idéologie ne fait pas partie de la définition du fascisme ni même de la définition du national-socialisme. Comme les autres idéologies, il part d’une idée juste qui a été outrée et déformée en devenant un système. Ses excès ont été les excès auxquels aboutit toute pensée systématique.

    En réalité, les régimes fascistes n’ont pas été des régimes de contrainte pour les individus. Ils ont généralement respecté les libertés individuelles et n’ont réprimé que le sabotage, le parasitisme et la spéculation. En revanche, ils ont assuré aux peuples la plus précieuse des libertés, celle d’être eux-mêmes et non pas ce qu’on a décidé qu’ils sont : liberté que nous ne connaissons plus.
    […] Les régimes fascistes ont été ou ont essayé d’être des régimes de solidarité et de justice sociale, qui ont été ensuite déformés par les contraintes de la guerre. Tout régime de solidarité et de justice sociale exige un Etat fort : mais un Etat fort n’a pas besoin d’idéologie : il a besoin seulement de bon sens et de générosité.
    Je ne crois pas à l’histoire des régimes fascistes et de la Seconde Guerre Mondiale telle qu’on la présente aujourd’hui. Cette histoire n’est pas encore faite : et ce qui en a été fait, on nous le cache. Le dossier des falsifications est copieux : il porte sur les faits, les documents, les omissions. Je laisse à chacun la tâche d’en dresser ce qu’on aperçoit, dès maintenant, de ce catalogue. Tout homme qui réfléchit devrait prendre conscience de nos illusions : nous broutons comme des bêtes sans raison le mensonge de notre victoire, le mensonge de la Résistance, le mensonge de notre liberté. Ces mensonges ont nourri des idéologies d’autodestruction, l’antiracisme, la lutte des classes. Et cette nourriture frelatée est le secret de notre impuissance.

    Très bientôt, dans vingt ans, dans dix ans peut-être, la race blanche en Europe devra lutter pour sa survie. Cette bataille suprême exigera des régimes forts, des gouvernements de salut public. Elle ne pourra être conduite que dans le dépérissement des idéologies et par le recours aux qualités viriles que je disais. Il ne faut pas se demander aujourd’hui si ces régimes forts sont possibles, il faut savoir qu’ils sont inévitables: sous quelque nom qu’on leur donne. Car ils sont la condition de notre salut.