5 fois plus de plastique que de plancton dans le pacifique nord

5 fois plus de plastique que de plancton dans le Pacifique nordLe « 7ème Continent » sera bientôt moins mystérieux. En effet, la première expédition française est partie le 20 mai dernier de la Californie vers le milieu du Pacifique pour un mois de recherches.

Sa mission : cartographier, étudier et analyser une énorme masse de déchets, appelée le 7ème Continent.

Ce continent de déchets plastiques se trouve au milieu du Pacifique Nord, entre la Californie et Hawaï.

Quelques chiffres que nous possédons à ce jour :

– 5kg de plastique pour 1kg de plancton

– 3,5 millions de km2 sont touchés (6 fois la superficie de la France)

– 46 000 morceaux de plastiques pour 2,5 km2 d’océan

– 30 m de profondeur par endroits

– 750 000 débris par km2

– 5kg de plastique par km2

– 100 millions de tonnes de plastique sont produits par an

– 10% finissent dans les mers

– 50 à 1 000 ans le temps de dégradation de ces déchets.

Des millions d’oiseaux et mammifères marins meurent d’avoir ingéré ces déchets. A qui le tour ?

C’est pourquoi l’expédition dirigée par Patrick Deixonne est partie à la rencontre de ce « territoire » afin de mieux comprendre le phénomène, connaitre les conséquences sur l’écosystème et y remédier, ainsi que de découvrir et montrer l’impact de l’homme sur la nature.

Un article publié par paris-normandie.fr et relayé par SOS-planete

11 commentaires

  • arcadia grand marabout arcadia grand marabout

    c’est étonnant que tous ça se trouve a quelques lieux des states of pollution ,c’est dingue.ils ont vraiment pas de pot,la nature leur en veux.
    n’est t-il pas vrai que la consommation de sushi a explosé aux usa?les mêmes poissons qui mangent le 7em continent.

    je pense plutôt que ce 7eme continent,a gonflé avec le temps,personne n’en a jamais parlé,jusqu’à ce fameux jour,ou il a été vu.
    tous les avions hélico satellites navire de guerre qardes cotes PERSONNE NE L’A JAMAIS VU ? AVANT! les gars ils sont myopes,ça s’est sur.et je ne suis pas ophtalmo mais marabout2.0

  • romulus

    « Y remédier »? Depuis le temps qu’il y a des expéditions dans tous les sens (pôle nord Etienne, YAB, Hulot….)….Ah j’oubliais cette chère croissance: polluer ça va servir à ça: booster la croissance pour dépolluer. Idée: si on envoyait Hollande extirper les morceaux de plastique avec les dents? (les dents de l’amer bien entendu)
    Excusezce commentaire désabusé, mais je crois pas à cette histoire de remède un seul instant (ou encore pire que le mal)

    • arcadia grand marabout arcadia grand marabout

      bien vrai,surtout que sur les cotes françaises,il y a déja pas mal de merde qui ne veulent pas voir.et en pleine manche,on a des futs de déchets datant des années 60..

  • Franoise3 Franoise3

    Il sert à quoi , cet article , dites-le moi ??
    Faire gaspiller l’electricité de l’Ordi … pour se consterner en commun …
    Sans aucune efficacité ni solution , bien entendu , de la part de ceux qui l’ont posté ici ( sauf : encore 1 article à sensation , pour faire pleurer ds les chaumières ) !

    Y’a des gens korrek qu’on connaît vaguement , Greenpeace , qui ont montré ça en train de se former ,
    qui ont fait plein de Buzz là -dessus ( avant que le Buzz internet existe ! — pendant des décennies .
    Ils ont pas été écoutés , et , même , parfois , très mal vus et critiqués :-( !

    Mais , sur  » les Moutons  » , on découvre l’info , apparemment Lol !

    Et vous , vous allez les jeter où , vos sachets , à la Plage , cet Eté ??
    Et : les campagnes de nettoyage des plages ( ou ailleurs ) , qui vient-avec ??
    Y’ a pas de  » petites actions  » ;-) .. ;-)

    • barkayal

      Faire pleurer dans les chaumières c’est pas bien, culpabiliser le citoyen non plus. Encore une fois, s’il s’agit de faire de la micro-gestion, si les élites le souhaitaient, il n’y aurait pas de sacs en plastique, de couverts jetables en plastique, etc. On peut remplacer ça par du bois/papier/pulpe de canne à sucre, et plein d’autres matériaux renouvelables, non-toxiques et bio-dégradables.

      Mais au lieu de ça ils préfèrent supprimer les ampoules à incandescence sous prétexte d’économiser de l’électricité pour les remplacer par des ampoules fluo-compactes émettant des champs nocifs, contenant des éléments toxiques, et totalement inrecyclables.

      Des solutions existent pour pas mal de choses mais on ne les aura jamais.

      Donc au final, oui, il n’y a que des faits qu’on peut examiner, en pleurer ou pas, y être indifférent ou pas, peu importe au final.

      Je ne jette rien sur les plages ni dans la forêt. Plutôt que de ramasser la merde laissée par tes concitoyens les plus démunis intellectuellement, tu devrais essayer de les éduquer d’ailleurs, c’est plus logique. Tu vas t’épuiser à courir partout derrière eux pour ramasser la merde qu’ils jettent en permanence ;)

  • Fenrir

    Mon travail me conduit quasi-quotidiennement à ramasser des dizaines de canettes, bouteilles, poches plastiques, emballages,…..
    Je suis toujours aussi effaré du manque de civisme et de l’absence de conscience des individus.
    De même, j’ai droit tous les ans de voir certains collégues bruler des tonnes de baches plastiques ayant servis à cultiver des greffes ou des melons (et certains en bio…).
    Lorsque je les interpelle en leur parlant de leurs enfants, ils me regardent avec des yeux ronds, (ils ont toujours fait comme ça…), mais certains commencent enfin à l’emporter à la déchetterie.
    Nous avançerons tout doucement en la matière.
    Il faut expliquer, prêcher par l’exemple, et diffuser des films comme « Nos enfants nous accuserons ».
    Heureusement que je rentabilise un peu en revendant la Ferraille…

    • yoyo

      Qu’en fait la déchetterie ? quel coût « écologique » ?
      j’arrête là.

      • Fenrir

        Actuellement les déchetteries de mon coin récupèrent les plastiques agricoles (souillés de terre) pour être brulés dans les cimenteries du département qui elles, ont au moins des filtres.
        C’est quand même mieux que d’être cramés au bout du champ au bord de la rivière.
        Cela a un coût, je suis d’accord, et je suis prêt à y contribuer par les taxes sur les ordures ménagères en attendant le moment lointain ou les agriculteurs utiliseront des techniques de permaculture.

      • Yanne Hamar

        Ah ! Vivement que ça vienne, en espérant que la permaculture reste aux mains de petites entreprises, histoire de ne pas faire comme le bio industriel.

  • Maverick Maverick

    Il y a plusieurs « septieme continent », celui du Pacifique Nord n’est pas le seul … :-(