Les Bourses européennes en plein doute après le plongeon de Tokyo

La couleur du jour au niveau boursier: le rouge!

Un vent de panique a balayé la Bourse de Tokyo, qui a chuté de 7,32 %. La contagion a gagné par la suite les principales Bourses européennes, et l’indice CAC 40 retombe sous les 4.000 points , en baisse de plus de 2 %.

Les investisseurs sont saisis par le doute. Alors que les grandes places financières enchaînaient les records ces derniers jours (des plus hauts depuis 2 ans à Paris, 5 ans à Tokyo, 13 ans à Londres, et même des plus hauts historiques à Francfort et New York), le rappel à l’ordre est brutal.

Il a commencé en Asie, où le principal indice japonais, , soit une perte de plus de 1.000 points ! Un vent de panique a balayé « Kabuto-Cho », en surchauffe depuis plusieurs semaines. Après un bond de 80% en six mois, l’indice Nikkei n’a pas résisté à l’annonce d’une contraction de la production manufacturière en Chine, d’après la banque HSBC.

Ralentissement en Chine

Cet indicateur, pourtant encore provisoire, a suffi à raviver les inquiétudes sur la croissance dans la deuxième économie mondiale, dont la vigueur reste essentielle pour tous les pays fortement exportateurs.

La contagion a gagné par la suite les principales Bourses européennes, qui ont ouvert en forte baisse dans la foulée de Tokyo. Deux heures après l’ouverture, Paris cède 2,38 % et l’indice CAC 40 retombe sous les 4.000 points, franchis vendredi dernier. Madrid perd 2,09%, Francfort 2,81%, Milan 2,97%. L’indice EuroStoxx 50, qui regroupe les principales valeurs de la zone euro, abandonne 2,61%.

Les marchés européens pâtissent de la contraction pour la première fois en sept mois, en mai, de l’activité manufacturière en Chine. Mais ils réagissent aussi au mauvais chiffre de l’activité du secteur privé de la zone euro. Elle s’est de nouveau contractée en mai, ce qui pourrait venir renforcer les appels en faveur de l’adoption de nouvelles mesures de soutien à l’économie par la Banque centrale européenne (BCE) et les gouvernements de la région.

Désemparés par la Fed

Les investisseurs semblent enfin dans le brouillard sur la manière dont la Réserve fédérale américaine va adapter sa politique monétaire. La Fed a soufflé le chaud et le froid mercredi à Wall Street. Son président Ben Bernanke a indiqué que le comité monétaire continuerait de réfléchir au cours de ses prochaines réunions à une diminution progressive de ses achats d’actifs. Mais il a rappelé qu’il serait dangereux de resserrer trop vite sa politique.

Le compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale, publié après le discours de Bernanke, a confirmé que les débats étaient animés sur la question de la poursuite de la politique monétaire ultra-accommodante de la Fed.

Source+vidéo : les échos via les brindherbes

8 commentaires

  • karbonn

    Qu’on l’apprécie ou pas, les prévisions de Delamarche commencent à s’avérer exactes.

    • Maverick Maverick

      Mais ce n’est pas pour autant que les playmobils de BFM-TV et du reste des merdias économiques seront virés pour incompétence quand tout pètera …

  • arcadia grand marabout arcadia grand marabout

    dans la crise de 1929,un nombre conséquent de banquiers et de financiers n’ont pas supporter de tout perdre..

    c’est des nuisibles a l’existence, de biens des personnes.
    ce sont les mêmes aujourd’hui,sans haut de forme.

    l’argent numérique étant bien plus supérieur que la quantité disponible réellement de part le monde,et que les quantités d’or annoncées sont erronées depuis au minimum 1971(nixon,aout,1er braquage offshore).
    plusieurs ayant de l’or « papier » ou garni au tungsten,
    beaucoup voudrais bien rembourser sa dette avec,problème plus personne sait ou ils sont,c’est ballot!
    HS:
    numismate amateur(pour les gravures),le % d’argent dans les pièces françaises,est bien inférieur au années 60/80,les 1fr semeuses existent depuis 1898,argent,fin 1920,turin +basse en %,année60/80 maxi de %,de nos jours 33.3%.
    les 1 fr semeuse ont été par la suite remis en circulation,en 59,en nickel.ne chercher pas l’année 63 il n’y a pas eu de frappe cette année là.certains experts,prétendent détenir des essais de cette année,c’est faux.
    la pièce censé représenté l’essor industriel français(programme pompidou) était la 10 fr matthieu cupro bronze alu,date 1974,après la fameuse loi de 1973 en France,coïncidence vous êtes sur?
    t’as pas dix balles!

    http://www.google.fr/search?q=10fr+mathieu&client=firefox-a&hs=RX0&rls=org.mozilla:fr:official&channel=s&hl=fr&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=YJ6eUcbxFIeI4AShuICYDw&ved=0CAcQ_AUoAQ&biw=1024&bih=609