L’extermination de l’industrie française par l’image

 

Voici deux séries de cartes qui se répondent. La première présente l’organisation économique de l’Europe de l’Ouest telle qu’elle était schématisée dans les années 70 (donnant la fameuse « banane bleue » européenne)

banane_bleue.jpg

L’évolution de l’industrie française est bien plus radicale et plutôt conforme aux projets auto-réalisateurs des économistes libéraux qui voient la France comme un pays de cuisiniers et de touristes. L’industrie s’éloigne des villes grandes et moyennes (et complètement des régions parisienne et marseillaise). Paradoxalement, la désindustrialisation n’aura suivi que de quelques décennies seulement l’achèvement de l’exode rural. L’industrie est devenue plus que jamais un phénomène frontalier, davantage lié à l’espace économique de l’Allemagne qu’à un espace économique national. La désindustrialisation s’est accélérée depuis 2008 et la crise de l’Euro. Dans le cadre économique actuel, compte tenu des divergences de compétitivité avec l’Allemagne au sein de la zone euro, l’industrie française qui subsiste ne devrait survivre que quelques années.

indus.jpg

Carte : H. Le Bras, E. Todd, Le Mystère français, 2013

 

Voir aussi :

* Roger Brunet, « Lignes de force de l’Union européenne », Mappemonde, no 66, février 2002 (http://www.mgm.fr/PUB/Mappemonde/M202/Brunet.pdf)

* La désindustrialisation de la France s’accélère (http://www.franceinfo.fr/economie/la-desindustrialisation-de-la-france-s-accelere-883063-2013-02-05)

14 commentaires

  • yoyo

    Il semble que la petite france devient verte !

  • engel

    Celà ne profite qu’aux intermèdiaires/marchands mondialistes!
    Ils exanguent volontairement les nations.
    Puis au final, quand tout est brulè, ils s’en vont s’en oublier de culpabiliser au prèalable les autochtones.

    « La bête se nourrit du sang du peuple et s’abreuve de sa sueur. »

  • yoyo

    S’il n’y avait que la sueur du peuple français je crois qu’elle crèverait de faim !

    • engel

      De soif, de soif cher collègue.

      Ceci dit, j’ai écrit « les nations ».

      Il faudrait « qu’en même pas pousser mémé dans les orties ».
      Il fut une époque, pas si lontaine, où la France fut une belle nation prospère et…enviée.

      Mais ça,… c’était avant!

  • yoyo

    pardon de soif !

  • roitelet roitelet

    Quand même il est triste de constater ,que les Français n’ont pas réagi ,en voyant les petits agriculteurs obligés de quitter leur terre ,les petits Artisans ,Commerçants ont suivi puis ,les Services Administratifs les écoles ,J’ai un mal terrible quand je traverse mon Pays de voir des grandes Fermes abandonnées ,des villages,tous ces métiers qui faisaient vivre la France ,on délocalisent vers des Pays étrangers ,pour économiser ,indemniser les français juste de quoi se nourrir ceux qui ont versé leur sang ,leur sueur dans les mouroirs
    Sarkozy a achevé les Maternités hôpitaux tribunaux des petites villes de Province ,a t’on pensé aux personnels de ces lieux NON c’est pour économiser Quoi Nous avons payé des Patrons étrangers qui ont racheté nos Entreprises, pas de charges,pendant 5 ans la 6 ième année ils se sont barrés où délocalisés sans aucun dédommagement ,OU-SONT LES FRANCAIS/ES ?Aujourd’hui la France ne possède plus RIEN Même plus une Os à ronger ,elle a même vendue nos forêts aux Chinois ,les générations à venir respireront des produits chimiques ,avec un ciel nuageux pollué ,ils pourront dire merci

    • engel

      Et même sous forme de grumes!
      (vente domaniale grand-est)

      Grumes, qui nous reviennent sous forme manufacturée avec grooooooooosse plus-value.

      Si on y réfléchi bien, voilà bien la preuve éclatante de notre « tiers-mondialisation ».

      La France, vugaire fournisseur de matières premières!!!
      Bouaaaah, quelle honte et quel retournement fulgurant de situation.

  • yoyo

    Les maternités c’est le doker de mogadiscio qui les a exterminé !

  • rouletabille rouletabille

    voila ou vas le mensonge,je cite
    « L’extermination de l’industrie française par l’image »
    C’est à mourir de rire ,hahaah,l’exploitation des esclaves est déplacé la ou la MO est presque gratuite,hahaha,pourquoi parler d’extermination de l’industrie ,c’est vraiment très drôle…

  • yoyo

    c’est une image !? de la gestion excel à court terme, profit immédiat maximum.