Le volcan Popocatepetl se réveille

MEXICO-VOLCANO-POPOCATEPETL

Le volcan Popocatepetl a lancé mardi soir une colonne de fumée de quatre kilomètres et des éléments incandescents ainsi que des cendres qui sont tombées sur trois villages environnants.

Selon le centre national de prévention des désastres (Cenapred), les éléments incandescents se sont projetés à un kilomètre et la cendre a atteint les villages d’Atlixco et de Huejotzin, dans l’Etat de Puebla (centre), situés à quelque 23 kilomètres du cratère, ainsi que El Paso de Cortes, une localité située au pied du volcan.

Les autorités maintiennent depuis dimanche un niveau d’alerte «Jaune phase trois», l’étape précédent l’évacuation préventive de populations. Cela fait deux semaines que le volcan, le second sommet le plus élevé du Mexique avec un sommet à 5452 mètres, situé à 55 kilomètres de Mexico, a enregistré une activité croissante.

Evacuations envisagées

Les contrôles d’accès au volcan ont été renforcés dans un rayon de 12 kilomètres et les systèmes de navigation aérienne ont été mis en alerte.

En cas d’augmentation de l’activité du Popocatepetl, l’évacuation ne concernerait que 3000 personnes situées dans les alentours les plus immédiats, avait indiqué dans l’après-midi de mardi Luis Enrique Puentes, coordinateur de la Protection civile.

Le volcan est situé dans une zone située à l’intersection de trois Etats mexicains – Puebla, Morelos et l’Etat de Mexico – où on compte quelque 4,5 millions de personnes dans un rayon de 50 kilomètres. La dernière évacuation de population, dans les environs immédiats du volcan, remonte à décembre 2000.

Source+diaporama: 20minutes.fr

11 commentaires

  • Eagleeyes Eagleeyes

    Des rumeurs insistantes d’un gros risque d’une éruption explosive, circulent parmi certains spécialistes sur place.
    D’après des données, il semblerait qu’il y ait une énorme pression dans la chambre magmatique, qui s’est élargie dernièrement suite à un séisme et l’éruption en cours parait plus que modérée par rapport à cette pression élevée.

    Info : 4.0 à 20km au sud de Grand Teton et 150km à peine de Yellowstone (Old Faithful), ce jour à 05:23 UT.

  • Maverick Maverick

    Vivement une bonne grosse éruption ! J’imagine déjà Pujadas et Pernot en train de bafouiller « Popococapouêteul » :o)

    • pokefric pokefric

      Si ça tombe, ils n’en feront même pas allusion, va savoir,l’info qui ne traite d’aucuns sujets sérieux, on a l’habitude.

      • Maverick Maverick

        C’est pas faux. Une rafale de quatre éruptions solaires de classe X en 48 h, ils n’en parleront probablement pas non plus …

    • yael

      Patience Maverick on est sur la bonne voie du méga coup de soleil!!! lollll

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Hello Yael,

        Je profite du poste ici, j’observe la ionosphère depuis que tu m’en as parlé, mon ami m’a fait part que rien ne pouvait relier les évènements sismiques à cette dernière. Et je dois avouer que je n’en suis pas si sur, de plus, au vu des taches solaires il y a apparemment une coïncidence avec les séismes, du moins pour la partie asiatique, aperçu avec les relevés du EMSC-CSEM (monde). Leur nombre est anormalement élevé pour le moment.

  • slaine

    libre a vous de jeter votre TV par la fenetre…cela degagera votre mental d’une certain carcan et vous liberera pour penser autrement…Rien que de parler de tv, vous etes deja pollués…

    • Yanne Hamar

      15 ans vraiment sans téloche que je ne regardais déjà pas auparavant et je me porte bien .
      Tout de même, pensez-vous que des volcans pourraient surgir dans des régions qui n’en ont jamais eu ? Une zone sismique est-elle potentiellement volcanique ? Je suis très ignorante en la matière.

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Hello Jean Aimare(;)),

        Même s’il n’y a pas d’antécédent volcanique (connu), un séisme intra plaque peut-être à l’origine de la naissance d’un volcan. Maintenant, il faut dire que le plus souvent cela se passe plus en zone marine, car le plancher est moins épais que sur le continent.

        Ça ne veut pas dire que cela n’arriverait jamais, sinon là où des failles très anciennes existent, et surplombant une chambre magmatique latente. La région des Vosges est un exemple partiel, elles ont eu un passé volcanique ancien et potentiellement actif (séismes).

        En revanche, on a deux autres exemples connus de sismicité active, avec risque éruptif, en Europe de l’ouest, la région des Puys et le Laacher (Allemagne). Un troisième est en évaluation au Pays-Bas (Wadden zee). Des études sont actuellement menées au sein de l’Union, pour déterminer si il y a d’autres sites à potentiel destructeur. Le passé géophysique est très mal connu, les couches oui celles-là sont connues, mais pas vraiment les mouvements secondaires et tertiaires qui eux sont enfouis au plus profond des strates.

      • Yanne Hamar

        Merci pour ces éclaircissements, je pensais qu’un volcan pouvait naître n’importe où, comme quand un bouton vous pousse soudain sur le tarbouif.