Les taux des crédits immobiliers au plus bas

Des taux au raz des pâquerettes, c’est censé relancer le marché et les achats en France, mais principalement pour ceux qui comme Anne la soeur Anne ne voient rien venir… La fameuse bulle immobilière qui doit éclater dans le pays. En fouillant un peu les medias français (à vous de bosser un peu), vous apprendrez que le nombre de ventes de maisons est en chute libre en France, que le secteur du BTP est en crise, que même les agences immobilières tentent de faire baisser les prix, et pui de toute manière, qu’attendre dans un pays où les gens ont de plus en plus de mal à payer leurs loyers…

Les conditions de crédits accordés aux particuliers pour l’accession à la propriété étaient plus que jamais avantageuses avec un taux d’intérêt au plus bas en avril, dans un marché en voie de stabilisation mais encore loin d’un redémarrage.

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France sont passés à 3 % en moyenne pour l’accession dans le neuf et dans l’ancien, selon une étude de l’Observatoire Crédit Logement/CSA publiée le 6 mai. « Jamais par le passé, les taux des crédits immobiliers n’étaient descendus aussi bas », précise le communiqué.

Lire aussi : Immobilier : renégocier son crédit pour profiter de la chute des taux

« La chute de l’activité est enrayée mais le redémarrage sera long tant que la situation économique et le pouvoir d’achat ne remonteront pas », affirme Michel Mouillart, professeur d’économie à l’Université Paris-Ouest et auteur de cette étude.

LÉGÈRE HAUSSE DU NOMBRE DE PRÊTS

La baisse des taux « s’appuie sur la volonté des établissements de crédit de soutenir l’activité de marchés en forte contraction, dans un climat de concurrence », explique l’Observatoire Crédit Logement/CSA.

La baisse des taux est due également à une « diminution exceptionnelle du coût des ressources », les établissements bancaires adossant leurs prêts au taux directeur de la Banque centrale européenne (BCE), lui-même à un plus bas niveau historique à 0,5 %.

Depuis le début de l’année, le montant des crédits immobiliers accordés par les banques paraît se ressaisir, en hausse de 9% de février à avril comparé aux trois mois précédents. Mais le nombre de prêts accordés augmente moins vite (+ 2,1 %).

Source: Le Monde

3 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    C’est juste l’histoire du Braquage immobilier organisé par les banques centrales !
    Les supers banksters possèdent déjà plus d’un 1/3 de l’immobilier mondial.
    Lorsqu’ils auront tout Braqué, vous ne serez plus que des locataires rendus mobiles à souhait, et qui travailleront où on leur demandera d’aller partout dans le monde; …toujours là où vous serez payés le moins cher évidemment, …comme de gentils petits esclaves.
    Demander à Jaques Attali, si cela n’est pas là son rêve profond, ou en tous cas l’image qu’il se fait du futur Nouvel Ordre Mondial !

  • Fenrir

    Ben, c’est l’occasion d’acheter un bout de terrain avec un prêt sur 15/20 ans qui ne sera jamais remboursé car tout partira en cou…e avant. La difficulté étant de trouver un con de banquier partant pour un prêt.
    CQFD…

    • Tu penses réellement que tu pourras à l’avenir échapper à ce qu’on ne peut déjà pas échapper aujourd’hui ?

      Je te trouve très optimiste, les peuples ne comprennent pas qui se passe donc que ça pête ou non, nous resterons donc le peuple travaillant pour des oligarques, alors les dettes seront toujours là, plus rien ne disparait comme on pourrait bruler un bout de papier, tu paieras tu ce que tu dois ou ils te prendront ce que tu possèdes, enfin ce qu’ils possèdent, on s’comprend :D