Lettre au poison à Obama: un suspect a été arrêté

© reuters.

La police américaine a arrêté un suspect mercredi qui serait à l’origine d’une lettre contenant du poison envoyée au président Barack Obama, a annoncé mercredi le département de la Justice.

« Aujourd’hui vers environ 17H15 (22H15 GMT), les agents du FBI ont arrêté Paul Kevin Curtis, un individu soupçonné d’être à l’origine de l’envoi de trois lettres qui contenaient une substance granuleuse testée positive à la ricine », a indiqué le département de la Justice dans un communiqué.

Plus tôt dans la journée, le FBI avait annoncé avoir intercepté une lettre contenant de la ricine et adressée à Barack Obama, au lendemain de l’identification d’un envoi similaire à un sénateur républicain du Mississippi, Roger Wicker, sans établir dans l’immédiat de lien avec l’attentat de Boston.

La ricine est mortelle
Une troisième lettre était adressée à un représentant de la justice du Mississippi, où a été arrêté le suspect, a précisé le département de la Justice. M. Curtis a été arrêté à son domicile à Corinth.

Ces lettres ont été interceptées juste après un double attentat à la bombe lundi à Boston qui a fait 3 morts et 180 blessés.

Article complet sur 7sur7

6 commentaires