Zara accusée de faire travailler des enfants en Argentine…

A quoi servent les milliards qu’ils possèdent, alors que leur vie ne suffira pas à les dépenser?… Pourquoi ces psychopathes, ont cette envie de toujours plus, par la domination du plus petit au plus grand des humains? Le sont ils eux même humains? Soyons à la mode, achetons de la souffrance en couleur, à un prix compétitif. A l’autre bout du monde, les esclaves travaillent et souffrent en sourdine pour les coffres fort sur pattes que sont les proprios de ces « marques »… 666 ?……..

Merci à Zara de nous proposer des fringues pas pas trop mal à des prix corrects, mais on ne demandait pas tant. Ce n’est pas la première fois que Zara est pris les mains dans le sac pour esclavagisme.

En 2011, Zara avait pourtant juré de mettre fin aux conditions misérables de travail au Brésil. La société avait été obligée de payer une amende et une rétribution à tous les employés.

Sachez tout de même, pour la petite histoire, que le propriétaire fondateur de Zara, Amancio Ortega, est la troisième fortune du Monde, derrière Bill Gates et devant Warren Buffet avec une fortune de 57 milliards de dollars, en hausse de près de 20 milliards par rapport à 2012.

La marque espagnole de prêt-à-porter Zara est sous le coup d’une enquête pour travail infantile après une descente des autorités argentines dans des usines de Bueno Aires, a-t-on appris mardi 9 avril. «Les autorités indiquent avoir trouvé des familles vivant directement sur leurs lieux de production.

Ces derniers fonctionnaient 16h par jour sans pause, avec interdiction de quitter l’usine sans permission des responsables. Les travailleurs, pour la plupart d’origine bolivienne, comprenait nombre d’enfants», selon le Daily Telegraph, repris par le site Fashionmag.com. La Alameda, une ONG qui protège les droits des employés, prétend que les ouvriers, souvent des Boliviens, étaient forcés de travailler dans des lieux mal éclairés, non aérés du lundi au vendredi de 7 heures du matin à 23 heures, sans aucune pause.

« Face à cette découverte, une organisation non gouvernementale a déposé une plainte judiciaire contre la marque espagnole ainsi que deux marques argentines, Ayres et Cara Cruz, pour «exploitation présumée d’immigrants sans papiers et de mineurs» dans trois ateliers argentins, selon le site Venezolana de Television.

La marque Zara appartient à la société Inditex, contrôlé par l’homme d’affaire espagnol Amancio Ortega. La compagnie avait déjà été mise en cause en 2011 au Brésil. Une association de défense du droit du travail avait en effet découvert un atelier clandestin à São Paulo, où 14 immigrants de nationalités bolivienne et péruvienne fabriquaient des vêtements pour Zara. »

 

Un article de Newsring et Le Vif.be, publié par blogapares.com et relayé par  Jacques pour SOS-planete

27 commentaires

  • constance

    en achetant cette marque , je serais complice !
    bon , il n’y a pas que ZARA qui exploite …
    puisque nous sommes tous des esclaves , programmés dès la naissance !
    voir les enfants dans nos écoles à vouloir obtenir des bons résultats pour qui ? pour eux mêmes ou les parents , le système ?
    c’est le con-sommateur qui a le pouvoir !
    aller porter plainte sert à voiler le problème : plus de confection en France par exemple !

    Les marques ont délocalisé , parce que nous voulons acheter, pas cher !
    c’est individuellement qu’il y a à changer son mode de vie …
    Vive Zara et les autres de montrer l’inconscience !
    Achetons beau , bon et cher localement !!!!!
    de cette façon j’encourage l’économie proche de chez moi!
    Il y a encore des couturières , des tisserandes …etc…
    constance

    • voltigeur voltigeur

      S’ils sont riches, c’est que nous le voulons… ♥♥
      Ce système indigne existe, parce que nous l’entretenons..
      Et si un jour il doit cesser, c’est que nous le voudrons!
      mais QUAND?? Ce n’est pas faute de ne pas savoir, fermer les
      yeux pour ne pas voir, nous met au même niveau que ces affameurs/esclavagistes,
      qui ne dit mot..consent! ♥♥

      • Musashi Musashi

        Oulala… comme vous y allez tous les deux de bon matin.
        Il me semble que le consommateur n’a pas fait de demande écrite pour avoir des prix plus bas, il n’y a pas eu de demande direct (?). C’est l’entreprise qui veut gagner des parts de marché et pour ce faire elle cible des secteurs ou des tranches de population puis elle réduit ses coûts de production. Si le consommateur était vraiment demandeur le marketing n’existerait pas.
        Au final, l’entreprise délocalise parce que nous voulons consommer moins cher ? Ou pour augmenter ses profits ? J’entends les politiques parler d’augmenter le pouvoir d’achat de la population, n’est pas là un moyen ?
        Le consommateur à bon dos parfois, alors un peu d’indulgence et pardonnez lui, il ne sait pas se qu’il fait.

      • voltigeur voltigeur

        Merci de ton avis,
        Pour ma part je suis d’une indulgence rare (humour grinçant)….. j’informe en
        donnant MON avis, parce que j’ai connu le temps bénit où on
        faisait du neuf avec du vieux peut être? Où on ne mangeait
        qu’un excellent poulet fermier le dimanche..
        Je vois ce système en train de prendre le TGV pour nulle part,
        et ça m’attriste profondément.
        le marketing existe pour faire consommer? ben oui! c’est la
        fonction première de la « Pub » et la valorisation de l’image
        que l’on peut avoir de soi-même, en devenant des conSommateurs
        lobotomisés et non avertis de la perversité, de ce qui se cache derrière
        les « bonnes affaires ».
        La pensée unique, l’uniformité dans la manière de se vêtir, de manger, de vivre tout simplement
        est ce vraiment la liberté?
        Nous faut il penser par ce qu' »ils » veulent que nous pensons?
        Faut il nous nourrir avec ce qu' »ils » veulent que nous mangions?
        Ceux qui pensent par eux même, en refusant cette lobotomisation des masses,
        sont ils en passe de devenir des terroristes? That in the question….♥♥

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Hello,

        Mon comm ne va absolument pas à l’adresse de l’un ou de l’autre, mais va quelque peu dans le sens de celui de Volt..

        Je voudrais juste faire remarquer qu’avant on ne consommait que ce qui était produit et les produits de chez nous et on ne s’en portait pas plus mal, je dirais, même mieux qu’aujourd’hui. Avec la fabrication des « biens(!!) de consommation » à l’étranger, ainsi que la nourriture venant d’ailleurs n’ont fait qu’apporter des soucis à divers niveaux, santé économique, et géopolitique. Le fait de faire venir des produits de ces régions du globe, n’a eu que pour effet de tuer tout notre propre système dans les pays « industrialisés », et il est actuellement exsangue. En d’autre terme, nous consommons sans produire, donc nous dépensons sans produire de l’argent et ces régions là-bas, surproduisent sans consommer, faute de moyens financiers, et surtout, l’absence de besoins.

      • fotoulaver fotoulaver

        Quand je vois des bigoudens agés, nos grand mères, faire de la pub pour du couscous je suis énervé car je suis Breton. J’aime le couscous mais je ne vais pas demander à un Irakien de faire de la pub pour un Hoummous Israélien à la télé Nationale.
        Je ne sait pas si l’exemple est bon mais vous avez compris le manège.
        Alors la pub nje sert pas toujours principalement à vendre mais souvent aussi à pervertir les valeurs sociales.

      • voltigeur voltigeur

        Pas totalement faux, mais combien s’en rendent compte??

      • Musashi Musashi

        Tu me parles d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre, …..
        Ce n’est pas là un avis mais juste un constat, le monde merveilleux du libéralisme avec ses idée de liberté, dans une économie de marché bien sur. Et si jamais le consommateur se rebiffait il sera alors une nouvelle cible marketing, un nouveau créneau pour les entreprises. (c’est encore un peu tôt pour l’appellation terroriste :))
        Ce sont les gouvernements qui développent ce système et non les consommateurs. L’idée du capitalisme rhénan s’efface au profit de l’idée du capitalisme anglo-saxon et le monde ira là où il doit aller …..

      • fotoulaver fotoulaver

        Ouai, mais moi j’ai pas 20 ans et ce genre de pub ça m’énerve.

      • Natacha Natacha

        Pourquoi, tu regardes encore la TV ?

      • fotoulaver fotoulaver

        Je te pouette, Natacha !

      • marco marco

        « Ce sont les gouvernements qui développent ce système et non les consommateurs »

        cela s’appelle se mordre la queue!
        car se sont aussi les consommateurs qui élisent leur gouvernement!

        donc ils sont d’accord avec ce principe!

      • marco marco

        la majorité d’accord avec ce principe !
        et une partie du reste ne vote pas contre! préfère rester dormir chez lui le jour ou il faut voter!

        c’est tellement mieux d’acheter moins cher, la majorité en a rien à foutre si son voisin perd son boulot parce qu’on achete plus le fruit de son travail!

        on a toujours le choix.
        c’est juste une question de le vouloir.

        on a seulement les politiques qu’on a voté. (ou pas voté)

        si le consommateur est pas content il a qu’a le faire savoir haut et fort, et le reste suivra.
        mais la majorité est aveuglée, tant pis pour eux.

        le peuple consommateur dit amen à tout

        ma mère n’achete que Français quand elle le peut et ce depuis trente ans, personne ne la suivit, ou tres peu, les Français se sont tirer une balle dans le pied eux meme, tant pis pour eux, ils ont rien vu venir, et maintenant ils viennent pleunicher! mdr!

        nos politiques sont des mondialistes, au début ils ont crus gagner la partie en vendant notre savoir faire, le vent à tourné, bientot l’échec et mat!

        arretons de faire confiance à nos poliques, ça blablatère dans tous les sens.
        et le consommateur qu’il arrete les pub tv !
        et qu’il achète local quand il peut.

        ou sinon qu’il aille pleurnicher ailleurs que chez moi!
        mais chez son politique pour qui il a voté!

      • Musashi Musashi

        Le vote est un autre sujet. En Chine on ne vote pas et le problème reste le même. Qui ici peut prétendre avoir voté pour un dirigent de l’UE ? Personne et pourtant ils décident.

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    les fringues ne sont pas moin cher bien au contraire si on regarde la qualité c’est beaucoup plus cher puisque les fringues se détériore beaucoup plus vite qu’avant.
    Je n’achète des fringues qu’à – 50% minimum et je ne fréquente plus aucun magasin depuis bien longtemps.

    Après comme plus rien n’est fabriqués dans un pays avec une vrai règlementation du travail c’est bien compliqué de faire des choix éthiques.

    • Natacha Natacha

      Tu as raison. On peut acheter à petit prix des vêtements d’occasion et fabriqués en Europe, souvent en France encore.On peut encore coudre ou faire travailler les copines qui le font mieux que nous et laisser aller l’imagination. :)

  • Camelia8z Camelia8z

    Mince, je voulais y acheter une veste aujourd’hui. C’est mort. (: