Pyongyang prépare un double essai missile/bombe nucléaire

 

La Corée du Nord semble se préparer à effectuer dans les tous prochains jours un tir d’essai de missile balistique, a indiqué Séoul lundi. Pyongyang prévoit par ailleurs un quatrième test nucléaire, deux mois après celui qui lui a valu une nouvelle série de sanctions internationales.

Le ministre sud-coréen de la Réunification Ryoo Kihl-Jae a fait état de « signes » d’une activité inhabituelle autour du principal site d’essai nucléaire nord-coréen, refusant d’en dire plus. Selon le quotidien « JoongAng Ilbo », ces mouvements sur le site de Punggye-ri sont de même nature que ceux observés avant le troisième essai atomique du 12 février dernier, sanctionné par le Conseil de sécurité des Nations unies et source des tensions actuelles.

La Corée du Nord, qui a récemment installé deux missiles de moyenne portée sur sa côte est, pourrait également effectuer un tir d’essai cette semaine dans une surenchère destinée à obtenir des concessions de Washington, par exemple sur une reprise sans condition des négociations sur le nucléaire civil.

Furieuse du nouveau train de sanctions adopté par l’ONU après son nouvel essai nucléaire début février et des manoeuvres militaires conjointes en cours entre les Etats-Unis et la Corée du Sud, la Corée du Nord a multiplié ces dernières semaines les déclarations belliqueuses.

Le Japon en alerte
Par mesure d’apaisement et afin de laisser à Pyongyang la seule responsabilité de l’escalade, Washington avait annoncé samedi le report d’un essai de Minuteman 3.Pékin, seul allié de poids du régime nord-coréen, a implicitement adressé une sévère mise en garde à son voisin dont l’économie exsangue vit sous perfusion chinoise.

Pyongyang a par ailleurs transporté en train, en début de semaine dernière, deux missiles Musudan et les a installés sur des véhicules équipés d’un dispositif de tir, selon Séoul. Le Musudan, montré publiquement pour la première fois à l’occasion d’un défilé militaire en octobre 2010, aurait une portée théorique de 3000 kilomètres, soit la capacité d’atteindre la Corée du Sud ou le Japon.

Alerté, le Japon a ordonné dimanche à ses forces armées d’abattre tout missile nord-coréen qui viserait son territoire, a annoncé lundi un porte-parole du ministère de la Défense. L’ordre va se traduire notamment par le déploiement en mer du Japon de destroyers équipés du système d’interception Aegis.

Source: Agence de presse via Romandie

6 commentaires

  • Osiris

    Ca se met en place, doucement mais sûrement ! On peut remarquer la quasi synchronisation des événements boursiers, des révélations économiques et la montée en puissance des préparatifs guerriers.
    http://tinyurl.com/d367m4x

    pour ceux qui ne découvriraient HAARP :
    http://tinyurl.com/cvt396t

    Les Etats-Unis ne seraient pas surpris de voir Pyongyang tirer un missile
    WASHINGTON – Un éventuel tir de missile par la Corée du Nord ne constituerait pas une surprise pour Washington, a affirmé vendredi le porte-parole de la Maison Blanche, après le déplacement par le régime de Pyongyang de deux missiles sur la côte orientale du pays. […]
    La Corée du Nord a installé un deuxième missile de moyenne portée sur sa côte est, alimentant les craintes d’un tir imminent. Elle a aussi averti vendredi qu’elle ne pouvait garantir la sécurité des missions diplomatiques à Pyongyang à compter du 10 avril en cas de conflit. […] Romandie News

    Pourquoi le 10? Si comme certains le prétendent un certain pays qu’on n’a pas le droit de critiquer s’apprete à organiser un false flag (attentat sous faux drapeaux) en Corée, alors il faut se méfier du 11.
    http://tinyurl.com/cdgpyem

  • .Mario-Bros.

    les Usa eux vont faire leurs essai sur leurs tronche et ça sera mérité , ce mec est pire que sont père avec ces chantages de merde .je lui souhaite de crever la gueule pleine d’uranium made in USA

    • tarky48

      Bonjour, il ne faut pas oublier que ceux qui veulent imposer le nouvel ordre mondial ce ne sons pas les nord coréens mais bien usraël.
      Pour ce motif je ne les vois pas comme des ennemis mais plus comme d’éventuels libérateurs de l’empire, à bon entendeur.

  • deussabaoth deussabaoth

    Bon réfléchissons le Ping pong est étranglé par un embargo depuis mmmmm 1953 donc le peuple crève de faim grâce à ça .s il ne fait pas comme son voisin du sud copain avec les ricains il débloque pas son embargo…donc il faut être copain avec un pays qui dicte tes lois…belle démocratique non? Donc il devrait devenir un pays qui dilapide les richesses terrestres utilise les ressources pour devenir plus riches etc etc … Ils sont oppressés depuis pas mal de temps et devraient la fermer…
    Bizarre quand même que tout les pays qui veulent pas être copain avec les ricains sont maudit par le restant du monde… Perso me demande ce que vous feriez si votre voisin vous empêchait d aller chez carrefour…
    Chavez tu nous manque et comme tu dirais Obama vttf…

    • Bigpit

      +1, pas mieux.
      Je n’ai pas de sympathie pour leur « président », mais c’est encore et toujours le peuple qui dérouille.

  • odin29

    Ce qui est surprenant dans cette affaire, c’est le silence assourdissant d’israel. Or quand les talmudistes se font discrets… ça sent le coup fourré, le gros coup bien tordu qui, c’est bizarre, les arrange toujours d’un point de vue géopolitique ou financier. Effectivement le  » ping pong  » refuse de se plier aux dictats de l’empire, aux lois du marché et ça, on peut pas laisser passer, allons… Cette troisième guerre mondiale qui arrangerait bien israel eh bien le  » ping pong  » l’idiot utile, va lui fournir le prétexte rêvé et… nous allons connaitre l’horreur!…