Le capitalisme mondialisé ou la disparition programmée de l’Humanité…

Le fric souverain, le capitalisme de casino, la mondialisation merveilleuse n’ont qu’un seul but : accumuler du capital.

Il y a eu « l’art pour l’art », il y a « le fric pour le fric ».

Sujet qui n’intéresse personne, pas plus que l’avenir des générations futures. Je ne me fais aucune illusion ce billet ne fera guère bouger les internautes qui préfèrent, les scandales people, la supériorité footballistique de l’Espagne, ou les bons mots de JLM à défaut d’écouter ses analyses.

Et pourtant, Arte nous a donné un reportage « Planète à vendre » qui fait froid dans le dos.

http://www.tv-replay.fr/redirection/26-03-13/planete-a-vendre-arte-10514437.html

 

Il y est démontré que des pays se vendent à des investisseurs qui parient sur la hausse des produits alimentaires et se réjouissent par avance de l’augmentation de la population, de la raréfaction des terres arables dans les pays en décollage industriel comme la Chine et qui vont capturer les meilleures terres de l’Ethiopie, du Brésil, de l’Argentine en pratiquant une « agriculture spéculative  

».

A l’heure où il faudrait dénoncer le mythe fou « de la croissance infinie dans un monde fini », à l’heure où il faudrait songer à la « décroissance », à l’heure où une meilleure répartition des richesses et une révolution de nos moyens de nous déplacer, de vivre au quotidien s’imposent, tout est mis en place pour que les bourses mondialisées, les spéculateurs s’attaquent aux moyens de survie du satellite terre.

L’agriculture spéculative, c’est le recours à la mécanisation, aux semences de Monsanto, à la monoculture de milliers d’hectares, à l’expropriation des petites exploitations et à la privatisation des terres nationalisées.

C’est donc la porte largement ouverte à la famine par extinction de l’agriculture vivrière. C’est la lutte pour l’accaparement des ressources en eau. Ce sont des guerres civiles programmées quand les peuples spoliés n’auront plus d’autre choix que la révolte ou la mort. Ce seront des guerres d’intervention de type colonial lorsque les intérêts des investisseurs seront remis en cause par ces révoltes.

Une nouvelle colonisation est en cours, celle d’un capitalisme mondialisé, diffus, avec en arrière plan les fonds souverains des états du Golfe, des managers indiens, les banques des états riches.

Le tout se faisant avec la complicité des chefs des Etats surexploités auxquels l’on ment ou que l’on achète.

90′ pour prendre conscience de notre avenir

Elles viennent s’ajouter et compléter la politique néo-libérale de l’UE, le poids de l’Impérialisme US, toujours d’actualité, la nécessité pour les pays de l’Asie du S-E, Chine, Corée, Japon de trouver leur subsistance par tous les moyens aux dépens des pays les plus pauvres, les plus dépourvus, les plus corrompus, mais riches de leurs sols peu ou mal exploités et qui seront bientôt rendus incultes par l’épuisement rapide dû aux méthodes utilisées.

 

Le capitalisme moderne nous conduit droit vers le suicide de l’Humanité. Mais il a les moyens de camoufler cette réalité en détournant les opinions publiques vers des problèmes plus futiles.
Dormez bien les petits ! Le réveil n’en sera que plus douloureux.

 

Un article de Max Angel, publié par blogs.mediapart.fr et relayé par SOS-planete

 

17 commentaires

  • Resistant

    Ca fait froid dans le dos toutes ces conneries ! Comme disait un moutons sur un autre article, la révolution industrielle ca été de la grosse m*rde. Tous ces gens qui ont quitté les campagnes, croyant que la vie moderne serait le paradis. On en est ou maintenant ? Nos gouvernement possèdent des technologies qui nous desservent plus qu’elle nous servent et nous on fait rien, on trouve cela normal.
    La race humaine a un sacré pète au casque, j’espère qu’un jour elle se soignera..

    • Camelia8z Camelia8z

      Elle se soigne. Il y a de plus en plus de personnes qui trouvent cela anormal. Vous et moi, et des milliers, des millions d’autres. Les choses avancent même si c’est petit face à tout ce système dans lequel nous sommes piégés. Mais l’Avenir (y’en-t-il vraiment un..?) s’annonce sombre. Plus que notre présent, c’est dire! Cherchons des solutions à cette étrange époque qui est la notre, à ce climat de méfiance (qui me fait penser au climat de la guerre froide). même plus de confiance dans ce que nous mangeons, buvons, en nos chefs d’états, en la société. Alors que la société est basée sur la confiance! Oui, ça fait froid dans le dos. On peut facilement perdre courage, et se tirer une balle.

      • Resistant

        Votre message me laisse espoir. C’est vrai, nous n’avons confiance en presque plus rien dans la société et nous avons raison ! Tous ces entrepreneurs qui investissent dans les ressources vitales moi ça me donne la nausée. Pourquoi ne pas investir dans l’air pendant qu’on y est ? Des entreprises seraient propriétaire de l’air que nous respirons. Je suis persuadé que certains entrepreneurs culottés y songent.

      • Camelia8z Camelia8z

        Et oui, tout s’achète aujourd’hui. Absolument tout. Même l’origine du monde, la naissance d’un enfant. N’en doutez pas que l’air est le business du futur. Le Besoin est une source inépuisable de profit. (:

    • voltigeur voltigeur

      Vu le nombre de commentaire, ça n’a pas l’air de choquer grand monde mdr!!
      Nous sommes à fond contre le système, et toujours contents d’en faire parti.
      C’est le paradoxe, tout est pourri, mais ne changeons rien!♥♥

      • Resistant

        Je pense que la seule chose à faire, c’est que les gens vivent de plus en plus en autonomie et favoriser les échanges de services. Essayer de faire cela dans la légalité ca serait encore mieux.
        Mais bon la société est très forte car elle favorise l’individualisme et la méfiance de l’autre donc ça met des bâtons les roues.

      • voltigeur voltigeur

        Comment ne pas être d’accord avec toi? ♥♥

      • Gwendoline

        Cette vidéo parle du lien entre la démission du pape et la finance

      • criminalita

        Hello Volti..!
        Pas de souci on réagit à moitié assomés par toutes ces nvles catastrophiques.
        Dans mon village il est interdit d’avoir des poules, ça fait des nuisances sonores.
        Ainsi vous achetez vos oeufs à la grande distribution.
        Quelle bande de Cons ces élus.

      • voltigeur voltigeur

        Dans ton VILLAGE?? ce qui veut dire peu d’habitants (par rapport aux villes) et
        il y a des cons qui trouvent que les poules créent des nuisances??
        Mais fallait rester dans les hlm ou l’appartement urbain, au milieu du bruit, de la
        pollution, de l’insécurité, de, de, et de…..
        C’est pas possible le niveau de connerie… et chez moi c’est pas mieux, les arrivants des villes,
        se bâtissent des murs en parpaing de 2 mètre de haut…
        Ils doivent avoir une vue superbe quand ils ouvrent leurs fenêtres…………..♥♥

  • nux nux

    oh que si my voltige préféré ,sa choque beaucoup de monde ,mais on arrive toujours au mêmes problèmes , 1/ les gens pour la plupart sont tellement , personnel / pas fute fute / inculte et endormi dans leurs petite bulle qu’ils se laisse bercer etc…… et 2 – beaucoup de gens se contentent de regarder les merdias donc a moins que des sites comme les moutons continues a exister en grand nombre et surtout que les gens s’y intéressent , la prise de conscience (très très tardive n’arrivera que trop tard )

    pour en revenir a nos moutons (lol) a ce rythme la toute trace d’humanité auras bientôt disparue peu être dans les 50 ou 100 prochaines années !! OGM / Clonages /Destruction programmé de la nature / de tout les principes de bases qui fondaient notre civilisation , c’est pas beau le nouvelle ordre mondial ? que sarko et ses potes franc-maçon veulent nous imposer de crée ou de force comme ils le disent souvent ?

    https://www.youtube.com/watch?v=aeXhEp7dhvw

  • laspirateur

    L’indien qui a fait de la rose son industrie n’a rien compris aux enjeux mondiaux. L’eau est une ressource capitale pour l’agriculture et lui qu’est ce qu’il en fait il la gâche pour satisfaire le regard des femmes sur un joli bouquet de roses non mais je rêve! Bande de tarés

    • Camelia8z Camelia8z

      L’Indien a assez de fierté pour vendre des roses et gagner sa vie plutôt que de mendier. Je préfère l’Indien qui arrose des roses, plutôt que l’eau gaspillée dans toutes les entreprises-poison-industrielles de la planète. Il y a pire que d’arroser des fleurs, laspirtateur.

    • Resistant

      L’indien est excellent, un vrai comique ! Il est persuadé que son business est au service du bien et qu’il satisfait le désir de son Dieu. Mais au fond ça reste un illuminé avide de pognon prêt à tout pour faire des bénéfices. En plus il est fier de dire qu’il construit des écoles et autres bâtiments grâce au bénéfices alors que ça n’est pas stipulé dans le contrat. Bravo, on va lui filer une médaille ! C’est drôle quand les investisseur veulent se donner bonne conscience..
      L’investisseur français était pas mal dans son genre aussi ! Il parle de chiffres, et puis c’est tout..

  • laspirateur

    Ayant suivi tout le reportage, on s’aperçoit que les discours des uns ne sont jamais le rapport des autres. Ce qui m’ennuie le plus c’est qu’à cet instant où une solution mondiale était trouvée, celle-ci va être détruite par le capitalisme. Pourquoi ce besoin d’aller toujours plus vite, une agriculture mieux répartie sur le globe mais sans technologie ne serait-elle pas suffisante? En espérant que quelques investisseurs se montrent généreux vis à vis de leurs ouvriers agricole. Non je déconne!

    • Resistant

      Bien-sûr que agriculture traditionnelle est suffisante. On veut juste nous rendre dépendant et pour cela on confisque les terres cultivables en les rentabilisant au max grâce aux saloperies transgéniques. Bientôt on nous interdira les potagers, c’est déjà le cas dans certains états des Etats-Unis. On a complètement perdu notre souveraineté..
      Merci aux anglo-saxons d’avoir à ce point dévaloriser la paysannerie. La France a perdu ces valeurs qui faisait sa richesse.