Bruno Boulefkhad continue son combat contre la Société Générale à Paris

Bruno Boulefkhad est resté des mois à faire son « sit-in » à Lons-le-Saunier devant le siège de la Société Générale. Et le voilà désormais à Paris, pour mieux se faire entendre. L’ancien chef d’entreprise accuse la banque de lui avoir imposé un crédit ruineux.

Il était à la tête d’une entreprise, dans le Jura. Depuis 2012, il est ruiné, sa société « Flash Auto » liquidée. Bruno Boulefkhad accuse son ex-banque, la Société Générale, d’être responsable du désastre. Il avait longtemps campé devant l’agence de Lons-le-Saunier. Il se lance dans un sit-in à Paris.
En mai 2012, la Société Générale avait assigné Bruno Boulefkhad en justice. Elle réclamait 500 euros par jour d’occupation sans autorisation devant ses locaux de Lons-le-Saunier. La banque dénonçait également une « atteinte injustifiée à sa réputation ».


La demande avait été rejetée par le tribunal de grande instance. Bruno Boulefkhad était donc resté devant la Société Générale, pour continuer à protester contre « le crédit ruineux » et les « abus bancaires ».

———————————————–

Plus d’infos – http://lejournaldusiecle.com
Facebook – http://www.facebook.com/LeJournaldu…
Twitter – http://twitter.com/JournalduSiecle

Source: Agoravox.tv

10 commentaires

  • Mundus Mundus

    Elle réclamait 500 euros par jour d’occupation sans autorisation devant ses locaux de Lons-le-Saunier.

    Pinaise, j’étais pas au courant de cette réclamation de la part de la banque.
    Qu’elle lui demande de partir c’est une chose mais lui demander des sous c’est une autre chose, comment ça s’appelle : faire les poches du malade souffrant; dépecer, détrousser une personne à l’agonie; prélever des organes sur un mourant; se faire l’hôpital qui se fout de la charité;…..

  • engel

    Quelle détermination!

    Ce gars est un sur-homme dans ce monde de lavettes asexuées.

    Tant qu’il existera des hommes de cette trempe l’espoir ne sera pas mort.

    Merci et bravo à lui.

    • engel

      Et si ça se trouve?

      La prochaine crise coulera cette banque sur-hyperendetté.
      Et là, leurs dirigeants nous expliqueront qu’après Kersiel, c’est la faute au vilain Boulefkhad*.

      Saboteur d’image!!!!

      Et dans un monde virtuel, l’image c’est tout.
      …Un point c’est tout!

      *): avec un tel nom à rester dehors, ce gars là, ne serait-il pas un peu terroriste ???

  • enlil

    Elle réclamait 500 euros par jour d’occupation sans autorisation devant ses locaux de Lons-le-Saunier.

    le trottoire n’est il pas un lieu public ?

    ils sont quand même gonflé cette bande d’escroc

    • Je pense que pour les banques et les lieux sensibles, doit y avoir une exception, qui fait que l’établisement en question peut émettre une plainte contre l’occupation de cette zone.

  • Ikyro

    Il est avec Jovanovic actuellement.
    http://icietmaintenant.com/

  • bilyboy

    Vraiment dommage que personne n’ai rallié son combat devant la banque, quels dégats ça aurait pu faire, bon le fruit n’est pas encore mure, dommage dommage.

  • Nevenoe Nevenoe

    Il est dommage qu’on n’ai pas plus de détails sur cette affaire car en l’état il est impossible d’avoir un avis.

    Sur son site il explique :

    De quel droit 2 banques peuvent transformer, « sous pression », une ligne d’encours (garantie par Oséo : banque publique d’investissement) de 330 000 euros en prêt amortissable sur 3 ans, malgré des prévisionnels communiqués aux banques, établis par mon expert-comptable et démontrant que la capacité de remboursement ne le permettait pas, bref que m’imposer un prêt me faisait courir à la perte de mon entreprise ? alors que d’autres solutions existaient…

    C’est extrêmement vague.

    Par contre la question est pourquoi a t’il signé ?

    Si quelqu’un a des détails sur l’affaire ….