« L’Islande a dévalué de 50%, ça a rétabli la compétitivité de façon quasi instantanée »

Même si l’Islande est un petit pays loin d’être aussi peuplé que la France, on ne peut que souligner le courage et l’intelligence dont ils ont fait preuve!!! Maintenant, la vidéo date de mai 2012 comme me l’a fait remarqué un internaute, mais un petit rappel n’est jamais de trop, surtout quand on parle de ce pays.

La nouvelle était confirmée dès janvier 2013 et les chiffres officiels publiés au moi de mars l’ont confirmé. L’Islande, ce petit pays au fond du trou après la débâcle de la crise financière de 2008, s’est sorti d’affaire vite et bien comme une grande. Elle s’est fort bien passée de la technostructure de l’UE, cette « solidarité » européenne qui devait protéger les pays membres, ses entreprises et ses peuples contre vents et marrées, rappelez-vous…..

Dans sa chronique consacrée à l’Islande, le journaliste économque François Lenglet, rédacteur en Chef à France 2 et invité régulier des plateaux des grands médias, s’est laissé aller à un aveux de vérité inattendue :  » l’Islande a récusé sa dette et incontestablement ça a été l’un des éléments qui a permis la reconstruction du pays. Ce n’est pas le seul d’ailleurs, on a nationalisé les banques, on a aussi poursuivi les banquiers sur le plan pénal.

C’est l’un des rares pays qui l’ a fait. Non seulement les banquiers mais aussi les responsables politiques qui étaient au pouvoir à l’époque de la crise. »  » Il y a aussi un autre facteur qui a considérablement aidé l’Islande, c’est la dévaluation de sa monnaie. Elle a dévalué de 50%, ça a rétabli la compétitivité de façon quasi instantanée. » Mais bon, point trop il faut en faire et le ton alarmiste rattrape monsieur Lenglet. L’Objectif serait-il de faire peur et de réfréner toute volonté de changement ? L’éthique journalistique à ses limites que la raison ignore…En tout cas L’Islande a toujours un indice de développement humain élevé, un des tout premier de la planète.

Oui, le niveau de vie des islandais serait toujours très bon, et c’est un journal de référence qui le dit. Dans la rubrique Europe, le journal Le Monde du 15 janvier 2013 expliquait déjà notamment, que l’Islande susupendait ses négociations adhésion à l’UE car « au fil des mois, les indicateurs économiques de l’île sont progressivement revenus au vert. Le taux de chômage en novembre est retombé à 4,4 % de la population, contre plus de 8 % en 2009 et 2010, et le pouvoir d’achat moyen se rapproche de son niveau de 2008. Des données qui ont transformé la voisine européenne, empêtrée dans la crise de la zone euro, en « une promesse bien moins alléchante ».

Voilà des aveux éditorialistes confortés par les dernier statistiques économiques en provenance de Reykjavik. Tous les voyants sont au vert et rien ne semble venir contrarier cette spirale positive.
 

Sur le même thème :

Source: Agoravox.tv

7 commentaires

  • Analogique Analogique

    Nationaliser les banques, poursuivre les banquiers et responsables politiques sur le plan pénal. En France, ça ne sera malheureusement pas fait de si tôt..

    • vanvoght

      la France ? c’est quoi ? maintenat il y as l’europe ….. et point barre . ont l’as bien profond et le manque de vaseline vas se faire sentir . preparez vos mouchoires .

  • Musashi Musashi

    Et nous on a … merde, comment il s’appelle l’autre avec sa tête qui ne ressemble à rien ? Pas grave, en tout cas ils se sont vu dernièrement durant 35 min pour , heuuu … pour …. enfin voilà quoi.

    L’action exemplaire du Président Islandais : François Hollande ne lui a accordé que 35 minutes pour l’écouter

    http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/l-action-exemplaire-du-president-131597

  • belle pirouette de langlet, tout était prévu, mouahahha vous penssiez vraiment qu’ils allaient dire haut et fort que la France doit faire comme l’Islande ?

    Bas non, il finit son discours avec une bonne dose de peur, bhouuuuuu les épargannts perdront tout si on fait tomber les banques, tremblez petites gens, les banques c’est vous, donc voulez-vous tout perdre ?

    Ah bas non alors.

    Et bien fermez là, allez bosser, pour payer la dette.

  • Le Gaulois libre

    Dire que c’est con, de prétendu expert de la finance, qui clamait haut et fort à la télé que si la France sortait de l’Euro, ce serait la cata…

    Faudrait quand même penser à décerner les Oscars de la connerie, ça manque vachement dans le paysage urbain…

  • Pierre L

    François Lenglet est décidément un menteur professionnel. Aucun petit épargnant ne peut acheter les obligations d’État qui constituent la dette en France.

    Le prêteurs sont des organismes étrangers, banques ou fonds de pensions. De plus, quand ces établissements prêteurs sont américains, japonais ou anglais, il faut se demander s’ils ne prêtent pas, par hasard, du faux argent, imprimé pour l’occasion.

  • dan1

    François Lenglet,le prétendu analyste économique affirmant lors d’un débat télévisé,face à Marine le Pen, que les États-Unis ne font tourner la planche à billets. Encore un de ces gars aux services des Merdias,sûrement pas expert en économie, mais expert dans l’art de la désinformation, dans le même genre Marc Touati est pas mal non plus.