Mafia médicale et médecine de consommation

La mafia médicaleLe système de santé français a un très gros problème, il entretien les gens malades de façon réfléchie et organisé

Un lecteur français (médecin) m’as dit il y a quelque temps : «  je ne peux pas discuter avec vous parce que vous n’êtes pas médecin… »

Je lui ai répondu que ce n’était pas grave, mais que la différence entre lui et moi c’est que moi je n’ai pas eu le lavage de cerveau par Big Pharma et que je réfléchis, je n’ai pas besoin d’être médecin pour faire des statistiques, comprendre certaines choses et en tirer des conclusions.

Dans la société Française, lorsque vous promotionnez une médecine qui n’est pas la médecine classique et chimique, on essaye de vous diaboliser en vous disant que vous faites partie d’une secte et que vous êtes sous l’emprise d’un gourou. C’est une façon simple de rejeter tout en bloc et il n’y a plus de discourt possible. Bien heureusement cette « sectomanie » est beaucoup moins prononcée dans les autres pays, ce qui a au moins l’avantage d’ouvrir le dialogue…

 

Gouvernement mafieux, laboratoires gangster et médecins lobotomisés

Faute de trouver de nouvelles molécules innovantes pour traiter les maladies actuelles, la fabrication de fausses maladies pour vendre plus de vaccins et de médicaments existants est devenu monnaie courante, et le drame c’est que les gens obéissent à ces stupidités, validées par le gouvernement…et les médecins ne se posent même pas de question.

« Les effets secondaires liés aux médicaments causent 200 000 morts par an en France et coute chaque année 79 milliards d’Euros au niveau des traitements et des hospitalisations. »

Le pouvoir du consommateur est dans le porte-monnaie et non dans le bulletin de vote

Il faut réveiller les consciences endormies par le matraquage médiatique et commencer à réfléchir et à être responsable de nos décisions en parfaite connaissance de cause. Il faut réviser entièrement nos valeurs et notre système de pensée, et pour cela il faut être avertis et conscient. Beaucoup de gens aujourd’hui voudraient que d’autres personnes prennent des décisions à leur place, de cette façon les autres seraient « responsables » en aucun cas il ne faut accepter cela, c’est aux gens de prendre leurs responsabilités.

C’est La NON consommation qui changera les choses…Il faut oser dire NON, arrêtons d’être les cobayes des laboratoires pharmaceutiques car la plupart des choses qu’on nous raconte sont FAUSSES, juste un baratin de politiques complétement corrompus.

 

Quelques articles croustillants pour vous aider à réfléchir :

Source: bon-coin-sante.com

23 commentaires

  • sinouhelartiste sinouhelartiste

    Texte publié sur le Blog de Sinouhé l’Artiste en octobre 2011

    L’Humanité malade de sa médecine .

    L’absurdité du complexe médical / pharmaceutique n’en finit pas de montrer au monde un visage d’une rare monstruosité .
    Les connivences sont de plus en plus manifestes, la propagande et le profit sont les objectifs premiers de la discipline . Le patient est un client souffrant, avec l’assurance d’une rentabilité maximum pour le praticien, pouvant être établie selon des barèmes appropriés aux différentes pathologies modernes comme les cancers, vainqueurs toute catégorie de la souffrance sur ordonnance . A cela s’ajoute les infections issues des nouvelles recherches en biochimie virale et bactériologique de pointe . Les vaccinations de masse sont un gage d’affaiblissement génétique de générations entières, une manne à venir pour « bigpharma » . A cela s’ajoute l’empoisonnement légalisé des populations par le biais de tout un éventail de produits toxiques répandus dans les sols , dans l’eau et dans l’air par la même industrie chimique à l’origine des traitements dévastateurs présentés comme seule alternative à la mort des patients qui attendent leurs heures dans les couloirs de la mort des hôpitaux modernes nouveau camp de déconcentration de l’être.
    Pour finir le tableau:
    Les créateurs de mort sont également les liquidateurs du vivant , les vrp du système sont les praticiens de la médecine moderne, certain étant persuadés d’accomplir de grandes choses par ignorance et par soumission à des dogmes contre nature.
    Le serment « d’hypocrite » est toujours bon pour la conscience et rentable pour le porte feuille .

    L’humanité est malade de sa médecine, les chercheurs sont les complices d’un système «  »Mafieu » » qui comptabilise les dividendes et les profits mirifiques de la maladie tout en contrôlant les dégâts collatéraux des traitements chimiques qu’ils préconisent.

    Le malade est un patient qui attend le prochain traitement qui le conduira vers le sursis ou vers la tombe avec la souffrance quotidienne des protocoles chimiques de destruction de la chair et de l’âme qui tuent l’homme plus souvent que le mal .

    La facture sera à la charge de la société et les laboratoires ainsi que le système seront au top de leur rendement.
    Belle vision d’un monde malade mais sans aucun traitement de fond pour le remettre sur pied.
    La médecine actuelle est symptomatique du symptôme, et la guérison n’est plus la rémission elle est l’ultime espérance de ceux qui attendent en bon patient les résultats des analyses non stop dans l’univers de la médecine moderne. Le jugement humain n’a dans ce monde que peu de place.

    Vouloir supprimer les symptômes n’est pas soigner, car le symptôme est l’expression du mal mais n’est pas le mal lui même. L’apprentissage de la santé doit être l’apprentissage des êtres à connaître leurs corps et non pas à donner leurs corps à la science hors de toute conscience.

    Dans ce monde inventif il est désormais préférable d’être malade que bien portant.
    Le malade est entouré d’une attention particulière au nom de l’humanitaire alors que les processus de prises en charge sont les contre parties obligatoires, de fait contre nature.
    Le malade n’a plus rien à faire sinon absorber des produits chimiques toute la journée . mais tout n’est pas perdu,il a une identité pour la vie: il est malade.
    L’aliénation de la société actuelle conduit un nombre croissant d’être vers le statut de malade.
    Le malade du XXIme siècle n’a subitement plus de compte à rendre , il est malade alors la prise en charge est totale .

    Ce contrat d’alliance est la porte ouverte à tous les abus et à toutes les monstruosités .
    L’handicap est montré comme une nouvelle norme. Cette normalisation est l’avènement d’un nouveau genre d’humain proche de la caste des intouchables.
    A la masse laborieuse il faut ajouter la masse intouchable celle qui rapporte gros au système prédateur.

    Le dépistage est à « l’HORREUR » de la société malade chronique où l’on vous dit que la maladie est votre affaire pour ne pas dire leurs affaires juteuses .
    Le pronostic vital est votre sauf-conduit votre garde du corps pour les examens avec les nouveaux outils des temples de la médecine moderne.

    Depuis quelques temps la propagande pour le dépistage en tout genre bat son plein.
    Ils en veulent à vos intestins , à votre prostate , à vos seins et à vos ovaires.
    Votre sang les intéresse vos excréments aussi…. Tout est bon dans le cochon…

    Vous n’avez pas le droit de pas savoir, la prise en charge est l’assurance d’un parcours sans faute. Devenir un patient ça s’apprend et les Hôpitaux sont là pour cela car il faudra prendre votre mal en patience, même si vous n’avez rien, surtout si vous n’avez rien.
    C’est d’ailleurs si vous n’avez rien que vous devenez suspect .
    Cet homme là est bien portant? Qu’on lui fasse une coloscopie, on trouvera bien un petit polype qui justifiera une opération par les voix naturelles, avec l’assurance d’une rémission momentanée avant d’entreprendre les grands travaux par voix basse, et pourquoi pas l’ablation de l’organe par les trous du nez?
    Ou alors une dissolution de la tumeur par injection de nouvelles molécules cultivées in vivo grace à votre bébé médecine ou dans la culture de vos propres cellules souches ?
    Dans tous les cas une caméra dans le cul c’est déjà le début du parcours pour une nomination aux oscars de la bêtise .
    le podium est grand il y aura de la place pour tout le monde.

    Des nouvelles de la propagande:

    Même sur les sacs donnés par le boulanger du coin le message est incontournable sur les 2 faces .

    Côté pile:
    j’ai 50 ans, je dit COLORECTAL.

    Côté face:
    Le dépistage du cancer du sein.
    Parlez aux femmes que vous aimez.
    Dès 50 ans , c’est tous les 2 ans.

    Bon si vous n’avez pas compris c’est que vous êtes MALADE .

    Cette critique ne s’adresse pas à ceux qui ont fait de leur vie un rempart contre la souffrance et la maladie.

    A ces Femmes et à ces Hommes pour qui être médecin est une vocation et pour qui la guérison du malade est le seul objectif. Je dit merci à ceux là d’être encore parmi nous.

    Sinouhé l’Artiste

  • fotoulaver fotoulaver

    J’ai reçus 3 courriers, un par an, contenant un tube en plastique pour leur envoyer des selles afin de pratiquer une analyse. Avec enveloppe prépayé adressé l’hospital de Pau ou Toulouse. Ils sont sûr de leur coup mais depuis 2 ans je n’ai plus rien.
    Ce genre de truc c’est directe à la poubelle.
    Je fait une analyse de mes selles chaque matin après mon café. A l’odeur je sais exactement ou j’en suis.

    • enlil

      bien vue j’ai fait pareil,cela rejoint le texte de sinouhelartiste moins je les voie et mieux je me porte ces médecins et leurs acolytes avec leurs double langage dans un article il est dit que 75% des médecins refusaient pour eux même la chimio

  • loogaroo654

    comment peut on se persuader qu’un homme (ce n’est qu’un homme*), dont les revenus sont directement liés a notre état de « Malade » puisse délibérément faire le choix de nous guérir ?

    quand vous tombez dans leur mains (expertes?) ils ne vous lâche plus !

    *ou une femme, bien sûr

  • Avant hier, à midi, je vais chez le docteur.

    C’était la remplaçante d’un des médecins du centre médical.
    Hormis cette phrase que j’ai eu du mal à avaler:
    « En vous voyant entrer, j’aurais penser ne pas vous mettre sous traitement, mais à écouter vos bronches, je vais quand même vous donner un traitement. » il y a eu le reste.

    Elle diagnostique une bronchite ainsi qu’une « petite » angine.
    Au moment d’établir l’arrêt maladie pour le boulot:
    « Je vous arrête uniquement pour aujourd’hui, avec ce que je vous ai donné, demain vous pouvez retourner travailler. … Vous travaillez dans quoi au fait ? »

    Bref, elle n’en avait rien à foutre, la question était là pour meubler, elle avait déjà tout rempli.
    Une journée d’arrêt, sachant que je n’ai pu commencer le traitement qu’à 16h ce jour là.

    Je vous épargne les détails folkloriques de ma journée de boulot du lendemain, mais mes collègues étaient outrés que je n’ai pas eu un arrêt, au moins pour le vendredi. Moi, bon mouton, j’obéis aux ordres… et je pose un RTT aussi pour ne pas me faire enfler une journée de salaire lol.

    Bref, la conclusion, c’est que les médecins sont des vendus. N’importe quel individu normalement constitué sait pertinemment qu’avec une bronchite et une angine, on n’est pas opérationnel le lendemain pour bosser.

    Saloperie de pouvoir.

    • stereo

      Fallait lui dire que vous étiez fonctionnaire, vous auriez 15 jours d’arrêt !
      J’ai des fonctionnaires dans ma famille, quand ils veulent des vacances ou des jours pour garder les petits, c’est d’une facilité déconcertante pour peux ! Combien de fois j’ai « rougné » après eux et ce système avec les « bons Français » d’un côté et les autres !… D’ailleurs, c’est vérifiable dans beaucoup de domaines.

  • Harry

    LE COMPLOT MÉDICAL DANS LA THÉORIE DU COMPLOT ♫♫

    80% de toquards à éliminer par tous les moyens: guerres, maladies, épidémies, meurtres, addicts (drogues, alchool, viande, surbouffe, désespoir et sélection administrative)

    Les hôpitaux gérés par des administrateurs – déterminent qui mérite de vivre encore un peu et qui non – les couloirs de ces administrations médicales grouillent de fantômes et d’esprits malfaisants.

    Le personnel de gestion est puisé dans le panier de déficients moraux conçus sans passion, dénués d’intelligeance et sans aucune dignité: ils sont payés pour ça et couvrir d’une lourde chappe de silence.

    Mêêêê Les acteurs de cette partition monstrueuse se croient à l’abri! Eh be non – mais ils continuent jusqu’à ce que leur tour arrive. Fau(dra)toulaver quand la population aura été purgée – qui fera tourner l’hôpital? Qui passera la serpillère et qui nettoiera les chiottes? Combien de médecins seront nécessaires? Y aura-t-il plus de (cas) médecins que de population restante?

    Matchu Pichu (la petite montagne – posée sur la grande) contenait une cinquantaine de dirigeants servis par 150 esclaves (plateau du haut) et qq milliers (?) (plateaux inférieurs ou espaliers) Mouroirs et charniers pour les récalcitrants, fatigués, cabossés et autres paresseux. LeMachu-Pichu mérite bien sa place au Patrimoine du Nouvel Ordre Mondial.

    Je vous souhaite la bonne journée.

  • engel

    Partout où il y a de l’argent public à s’accaparer, il y a son lot de profiteurs institutionnels.
    Et, ce sont souvent toujours les mêmes.

    ….Mais tout ça, c’est pour notre bien.

    CQFD: Les médecins sont sur-représentés au parlement, tout comme les enseignants…

  • kanarlakais

    Pas étonnant et surprenant que certaines pathologies persistent, quand on on pense à l’arsenal technologique existant! Pasteur a travaillé avec un microscope bien inférieur en performance à ce qui se trouve dans un super marché! ça met en évidence le comportement mafieux des labos, ou alors nos biologistes sont des connards finis au QI au ras des pâquerettes.c’est au choix .
    Amen

  • Bidule

    « Le système de santé français a un très gros problème »

    FRANÇAIS??????????????

    Et ailleurs? C’est mieux???

    Ça vaudrait la peine de se renseigner…pour savoir où déménager…

  • Bidule

    A VOIR

    Conférence Nutrition et Santé Henri Joyeux

    http://www.youtube.com/watch?v=Cyh1WLDQIUM

  • Bidule

    CUISSON À LA VAPEUR DOUCE…
    Le cuiseur vapeur de Marion Kaplan.

    La santé une histoire de bon sens ! Pr Henri Joyeux et marion Kaplan

    http://www.youtube.com/watch?v=BtyyYL6KMwA

  • Christine

    Et la vitamine D ? Promotion de ses vertus pour inciter aux dépistages des carences et vendue par les mêmes qui rabâchent que le soleil est nocif pour vous vendre écran total et crèmes solaires qui font barrière contre les UVB qui permettent la formation de… la vitamine D ! dont on fait la promotion de ses vertus pour inciter aux dépistages des carences etc…