L’immobilier français : une bulle en train d’éclater?

Tous les articles parlant de près ou de loin d’immobilier sur ce blog pointaient vers cela, rien ne laissait douter que cela allait finir ainsi: une grosse bulle immobilière va éclater en France! Nous sommes très mal de ce côté là, et s’il fallait une autre preuve, elle se trouve dans l’article qui suit!

eclat-d-une-bulle

En France, les fondations sont en train de craquer : le taux de chômage s’établit 10,5%, et il continue d’augmenter. Le secteur privé est de plus en plus figé. Les ventes d’automobiles se sont effondrées de 13% en 2012, alors qu’elles avaient déjà été mauvaises en 2011. Et désormais, une nouvelle menace se profile pour l’économie française : celle d’un krach immobilier, affirme Wolf Richter sur son blog financier, Testosterone Pit.

A Paris, le nombre de transactions portant sur des propriétés évaluées à 2 millions d’euros ou plus, a baissé de 42% en 2012, et selon une étude de Barnes, un agent immobilier britannique spécialisé dans les propriétés de luxe françaises, les prix de ces propriétés s’est érodé de 10 à 15%. Sur le marché des propriétés de valeur inférieure à 2 millions d’euros, la chute du nombre de transactions a été de 28%. En revanche, sur ce segment, les prix sont restés stables.

En province, le mouvement est le même, quoique moins marqué. Au cours du 3ème trimestre, les ventes sur une année ont chuté de 20%, alors que la chute n’avait été « que » de 16% au cours du second trimestre.

Selon l’étude, ce serait la conjonction de la crise de l’euro, des élections et de la création d’une nouvelle tranche de taxation qui expliquerait ce recul.

L’élection de François Hollande et la création d’une nouvelle taxe pour les super-riches, qui a été retoquée par le Conseil constitutionnel, mais dont une nouvelle mouture est déjà à l’étude, a provoqué un exode massif de Français aisés, et pas seulement des plus riches, qui se dépêchent de mettre en vente leurs propriétés au plus mauvais moment.

Pour 2013, Barnes estime que le marché restera « hésitant » au moins pendant le premier trimestre, et il prévoit une correction des prix assez modérée. « Les vendeurs n’ont pas encore compris qu’ils devront baisser leur prix de façon bien plus importante, même si les prix à Paris ont déjà baissé de 10% », explique Philippe Chevalier, CEO d’Emile Garcin, une agence immobilière elle aussi spécialisée dans les propriétés de luxe.

Pire, selon The Economist, l’immobilier français serait surévalué de près de 50% si l’on compare le prix par rapport à la location, et de 35% si l’on compare le prix du bien au revenu disponible des familles. De ce second point de vue, le marché immobilier français serait le plus surcoté du monde.

Un marché immobilier surévalué dans une économie à l’arrêt: la recette assurée pour le désastre, conclut Richter.+

Source: express.be

20 commentaires

  • rouletabille rouletabille

    Les briques sont toujours le moyen le plus sur de se mettre à l’abri,le béton c’est mieux mais plus cher.

  • vivement que ça pète, beaucoup pourront enfin se loger, que ce soit en location ou en achetant.

    Quand on voit un couple en CDI avec parfois un apport de 30% pour l’achat d’une maison, gualérer à trouver une banque qui leur face crédit, c’est n’importe quoi, faut être riche aujourd’hui pour se loger ou alors s’obliger à acheter une maisonette, donc sans jardin, sans garage et avec une superficie qui ne permet pas d’avoir plus d’un enfant =__=

    • Neodarkside

      Sauf que quand les prix de l’immobilier baissent, les taux d’emprunt eux s’envolent…et comme les banques ne prêtent plus…ceux qui ne pouvaient pas acheter hier ne pourront pas plus acheter demain… Par contre pour les investisseurs pro, c’est une belle période qui se prépare…

    • gsirom

      Je suis commercial chez un grossiste en matériel électrique, tout les jours j’entends des patrons, artisans à leurs comptes ou gérants jusqu’à 50 personnes, quand il y a 2 ans ils disaient avoir, proportionnellement, 6 mois a deux ans de carnet de commande donc de facturation devant eux et que maintenant ces mêmes personnes me disent ne pas avoir plus de 1 mois de visu, j’ai de quoi me faire de soucis pour leur profession et, indirectement, pour la mienne alors non je ne sais pas si c’est la meilleure solution que tout vole en éclat…

  • labichedesbois labichedesbois

    y’a du squat dans l’air !!
    mais surtout des bidonvilles qui se preparent

  • fotoulaver fotoulaver

    Je me suis acheté un bon duvet pour compléter mon sac. Je préfère crever dehors dans la nature que dans un bidon ville.

  • davidou

    Neodarkside tu ne dis que des bêtises ….
    Ce n’est pas parce que les taux sont élevés que le particulier paiera plus cher …
    je préfère acheter à un taux de 10 pour cent après une chute de 40 pour cent ….dans les années 80 les taux étaient élevés mais les gens s’endettaient sur 10-15 ans!!!!
    c’est quand les taux d’emprunt augmentent que les prix baissent et pas quand les prix baissent que les taux d’emprunt augmentent…lol tu piges la différence ?

    • dupon666

      ce ne sont pas les taux qui ont de l’importance,mais la difference entre les taux du credit et l’inflation des salaires « previsible » sur la durée du credit..
      en 1980 on avait des credits à 14% mais l’inflation des salaires etait superieure à 10%…
      C’est pour ça que lorsque Mitrand a bloqué l’inflation pour que la France ait le bon profil pour le projet europeen,plus d’un million d’endettés se sont retrouvés incapables de payer leurs traites…

    • Neodarkside

      C’est exactement ca je ne raconte que des bêtises…

      « c’est quand les taux d’emprunt augmentent que les prix baissent » c’est exact aussi…

      Maintenant je vous incite à comprendre les mecanismes qui amènent à une baisse des prix de l’immobilier. Alors vous comprendrez pourquoi les taux vont baisser légèrment avec les prix de l’immobilier pour exploser ensuite alors que l’immobilier sera toujours en baisse…

      Voir plus loin que le bout de son nez :)

    • galouleo

      Commentaire qui arrive surement un peu tard mais tout de même, les taux sont en forte baisse depuis 1 an, ils sont à un niveau historiquement bas en ce moment, et pourtant ça n’a pas empêché les prix de l’immobilier de chuter.

      Et maintenant que les prix ont baissé, les taux sont annoncés à la hausse d’ici 2-3 mois…

  • davidou

    Les banques ne prêtent plus car elles n’ont plus de liquidité en Europe , le système interbancaire européen est mort en octobre 2011 et fonctionne en circuit fermé…les pme pmi tpe crèvent par milliers…le chômage de masse arrive (1500 chômeur de plus chaque jour en France.)
    Pour le moment le système tient grâce à Bernanke et sa Planche à billets…le futur Weimar Planétaire moderne est pour bientôt…Seule les actifs tangibles tels que l’or ou l’argent permettront aux particuliers de préserver leur épargne…pas l’immobilier qui va s’écrouler…dans les années 40 on pouvait s’acheter des quatiers entiers de New York avec quelques onces d’or..Cqfd.

  • davidou

    Enfin pour terminer , il y a une répercution du niveau de l’OAT ( obligation assimilé au trésor) sur les taux auxquels prêtent les banques…Pour le moment la France a de la chance car les spéculateurs n’ont pas encore décidé de s’attaquer à la dette française…mais dès lors que cela sera le cas , les taux monteront en flèche….pour le moment le niveau de ces derniers sont historiquement bas , et malgré cela le volume des transactions s’effondre…(cf droits de mutations.)On va bien rire quand la France sera attaquée sur le marché obligataire !!! future catastrophe en vue !!!!!!
    Achetez Moutons !!! on vous dit que tout va bien et que l’immo monte jusqu’au ciel !!! MOUARF!!!!

  • davidou

    Neodarkside je ne suis pas le premier gugusse venu ….
    je pense savoir de quoi je parle ….
    et je sais voir plus loin que le bout de mon nez …
    trop facile de faire référence à des « mécanismes  » sans les expliciter …
    Moi je te renvoie sur « le tunnel de Friggit »pour ne pas le nommer ..puisque tu parles de mécanisme….lol…

  • Pour ma part, je ne fais pas confiance aux banques.
    Je ne fais pas non plus confiance à mes employeurs.
    Donc, je préfère ne pas emprunter.

    J’ai donc épargné. Et bordel, t’as beau te saigner, t’es loin de pouvoir acheter quelque chose de descent, même après 8 ans d’épargne folle.

    Mais si la bulle explose, ça devrait pouvoir être plus abordable :p

    Cool. Et désolé pour ceux qui vont perdre des plumes dans l’opération… mais après tout, c’est chacun son tour !

  • LolaD45

    Après avoir lu le site du gouvernement et les dernières évolution du prix du marché en France http://gouv.tv/58 , il est clair que les chiffres font peur.
    De toute manière, le marché de l’immobilier français est surestimé aujourd’hui, surestimé au niveau national et même par rapport à toute l’Europe.
    Il ne faut pas se leurrer, ces prix trop élevés par rapport au marché réel font qu’aujourd’hui les acheteurs potentiels hésitent à deux fois avant d’acheter contrairement au début des années 2000…