75.000 emplois menacés chez des fournisseurs automobiles en Europe de l’ouest….

Un emploi sur dix pourrait disparaître au cours des trois à quatre prochaines années chez les fournisseurs automobiles en Europe de l’ouest, où travaillent environ 750.000 personnes. C’est ce qu’il ressort d’une étude du bureau de consultance Roland Berger, reprise dimanche par le site spécialisé Automobilwoche.

« Les causes de la vague de menaces de licenciements sont le volume bas de production d’automobiles en Europe, les améliorations de la production chez des sous-traitants et le déplacement grandissant de la capacité de production vers des pays à bas salaires », explique Marcus Berret, expert automobile chez Roland Berger.

Le bureau de consultance observe chez les fournisseurs une surcapacité de 8 à 10 pc. Cette dernière peut atteindre jusqu’à 15 pc les prochaines années si les entreprises ne prennent pas de mesures adéquates. Les emplois ne sont pas seulement menacés au sein des divisions de production des fournisseurs mais également dans les départements recherche et développement et de l’administration, selon l’étude.

La situation des sous-traitants dépend étroitement des changements dans les usines automobiles qu’ils fournissent. L’université de Hasselt (UHasselt) a ainsi comptabilisé, dans le cadre de la fermeture annoncée de Ford à Genk, non seulement la disparition de 4.337 emplois directs mais également la perte de 5.927 postes chez des fournisseurs dans toute la Flandre.

http://trends.levif.be/economie/actualite/entreprises/75-000-emplois-menaces-chez-des-fournisseurs-automobiles-en-europe-de-l-ouest/article-4000256678187.htm

Via realinfos

6 commentaires

  • Scoob

    je paris sur le double ,en chine ils mettent des robots de partout , ils veulent en mettre jusqu’à 1.500.000 je crois , et pour dans deux ou trois ans , et ils ont deja commencer , bon ça prends toutes sortes d’industrie , mais déjà qu’ils ont un coût de production ultra bas comparé à l’europe , alors a mon avis les industriels européen vont virer en masse pour les deux a trois années à venir , et quand on vois les problèmes qu’ils ont pour vendre des voitures en europe …

    et c’est pourquoi ils nous pondent l’interdiction du diesel , pour cause de pollution ( hahaha depuis le début ils savent que c’est super mauvais pour la santé ) , mais pour refaire monter les ventes de voitures en europe , seul hic , c’est que c’est pas les constructeurs européen qui vendent le plus en europe , mais la chine . donc re meme problème de compétitivité et donc re licenciement en masse .

    ( et puis ils veulent pas voir leur salaires baisser en masse tout ces patrons , eux veulent pas que les investisseurs se tirent tous )

  • Marie25 Marie25

    Ce qu’ils n’ont pas encore compris, c’est que ces véhicules, il faut quelqu’un pour les acheter ! Produire à bas coût c’est super, mais le prix d’achat est encore trop élevé pour les chômeurs…
    Plus le chômage augmente, moins il y a de consommation. Ce n’est pas en vendant des produits bas coût venus du bout du monde qu’on solutionnera le problème de la « relance »… Pour consommer il faut de l’agent et sans job, pas de fric.

    • Bidule

      Oui, ils inondent le marché de leurs produits, mettent tout le monde au chômage ici et puis ils espèrent nous vendre leurs voitures…
      Ça va coincer qq part!

  • Scoob

    ah ben ça c’est le problème dans tout et ils le savent , mais ce n’est pas leur but , leur but est de détruire cet  » empire  » et d’en imposer un nouveau sur les cendres de l’ancien , comme tout les empires.

  • Maverick Maverick

    Triste conséquence d’une politique commerciale aberrante des constructeurs français : Quand on voit PSA et Renault essayer de faire du haut-de-gamme en pleine récession, on hallucine. Trop cher à l’achat comme à l’entretien, et ni la qualité ni le service ne sont au rendez-vous. Quand pour le même prix, j’ai du Volkswagen, je n’hésite pas. Et vu que j’ai pas un rond, je prends une occase qui rentre dans mon budget rikiki.