Affaire Merah : Valls évoque une « faute de la DCRI »

Il faut bien un coupable! Maintenant, replongez-vous dans le dossier car les erreurs sont également dues à la manipulation généralisée autour de cette histoire! Petit rappel en fin d’article.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, place Beauvau, 31 juillet 2012

Crédits :AFP PHOTO BERTRAND GUAY

« Ce que démontre Merah, c’est qu’il faut revoir notre fonctionnement, à la fois entre le renseignement local et de manière générale à Paris. Là il y a eu des dysfonctionnements », estime le ministre de l’Intérieur dans l’émission de France 3 « Pièces à conviction » qui sera diffusée mercredi.

Visée par une enquête, elle est pointée du doigt par le ministre de l’Intérieur. Dans l’émission « Pièces à conviction », qui sera diffusée sur France 3 mercredi, Manuel Valls a évoqué « une faute » de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). « Sur la connaissance de l’individu Merah, incontestablement l’analyse de la DCRI n’était pas la même que ceux qui le connaissaient. Et là, incontestablement, il y a une faille, une erreur et une faute », a affirmé le ministre, qui était interrogé sur le « grave décalage entre Toulouse et Paris au sein même de la DCRI, Toulouse estimant Merah « dangereux » mais pas Paris ».

« Ce que démontre Merah, c’est qu’il faut revoir notre fonctionnement, à la fois le lien entre le renseignement local, à Toulouse et de manière générale, et Paris. Là, il y a eu des dysfonctionnements entre le local et le central », a déclaré Manuel Valls. « Au niveau local, il faut aussi voir comment les différents services de renseignements travaillent avec la police, la gendarmerie et la police », a-t-il encore dit. Le ministre a également parlé de « dysfonctionnements entre la DCRI et les services extérieurs » et dans « le lien avec les services américains » qui, « s’ils avaient été interrogés avant, auraient pu donner des indications ».

A lire aussi : Les juges auraient « assez d’éléments » pour établir la complicité d’Abdelkader Merah

A lire aussi : Affaire Merah : la DCRI visée par une enquête

Source: lci.tf1.fr

Vous ne vous en souvenez peut-être pas, mais tout sonne tellement faux dans cette histoire…

9 commentaires

  • Maverick Maverick

    C’est surtout pour avoir la tête de Squarcini (patron de la DCRI) et le remplacer par un homme à lui. L’affaire Merah est le cadet de ses soucis. Il y aura d’autres « dysfonctionnements » Paris / Province à la DCRI si ça fait les affaires de certains.
    Je dis ça, parce que je ne vais pas troller à nouveau sur « Super-Merah », l’homme qui manque en équipe de France : celui qui a traversé comme une fusée un appartement de 36 M2 bondé de flics du RAID et encombré de meubles renversés … Avec un gars comme ça, je vous dis pas le nombre d’essais et de buts qu’on marquerait ! Pas mieux pour enfoncer les défenses adverses, MDR … Faudrait juste lui apprendre à ne pas sauter dans les tribunes en fin de course :)

    • Maverick Maverick

      J’oubliais : Tant qu’il y est, il pourrait aussi se pencher sur les « dysfonctionnements » dans l’ « Affaire Tarnac » ? C’était avant la DCRI ? Autant pour moi.

  • odin29

    Maverick mort de rire. Super Merah qui rentre en israel comme une fleur, mieux que James Bond, qui en ressort, toujours comme une fleur puis qui fait une p’tite ballade en Jordanie, au Pakistan et revient tranquillos au pays pour flinguer à tour de bras . L’homme pour qui les cows boys balancent trois cent cinquante bastos…m.d.r! Ah ça voui, des dysfonctionnements y en eu, y a pas à dire.

    • Tu vas pas quand même dire qu’on ne peut pas courir avec 30 balles dans le corps, et sauter d’un balcon !!!!!!!
      Heureusement qu’un tireur d’élite était là pour l’atteindre à la tête pendant sa chute (super pro le gars !), sinon il courrait encore !!!!!!!
      Et dire qu’il faut qu’une balle pour arrêter un cow-boy !!!!!!!

  • Schtroumpf Schtroumpf

    N’oublions pas qu’il possédait une arme démoniaque : un pistolet automatique Colt 45 adopté par l’armée américaine en 1911 avec une capacité de chargeur de 7 coups.

    Une douzaine de superflics surentrainés équipés de fusils d’assaut ne peuvent rien contre cette arme fatale !

    « Jamais vu un assaut aussi violent ! » disait un superflic en rentrant de son stage de couture, souvenez-vous.

  • odin29

    Le chef des cows boys a dit, devant les micros, tout de suite après le dénouement:  » Il est sorti ( de la salle d’eau ) en tirant et a sauté par la fenêtre, ça a duré DEUX SECONDES « . Mouais…mais on a entendu des rafales pendant au moins dix minutes. Alors? Les robocops ont tiré sur quoi pendant ces dix minutes? On nous enfume, on nous enfume…!

    • rouletabille rouletabille

      ce type VALLS est juste pas pire que ce qu’il est quand il se regarde dans un miroir,se vois t’il ?

      Qu’est il ?
      Que fais t’il ?
      Existe t’il ?
      Rien dans cet humain n’aide .
      C’est une énigme,un spasme éjaculé par ses maitres ,juste une interruption d’intelligence..

  • Bidule

    Quelle tête de pisse-vinaigre!