Venezuela: le bolivar dévalué de plus de 30%

Des affiches représentant les billets de la monnaie vénézuélienne, le bolivar

Le gouvernement vénézuélien a annoncé vendredi la dévaluation de 31,75% de la monnaie nationale, le bolivar, soumis à un strict contrôle du taux de change, et qui va passer de 4,30 à 6,30 pour un dollar américain.

« La décision a été prise de le faire passer de 4,30 à 6,30 » pour un dollar, a annoncé lors d’une conférence de presse le ministre de la Planification et des finances, Jorge Giordani.

La mesure sera effective mercredi prochain et a été décidée par le président Hugo Chavez, hospitalisé depuis deux mois à Cuba, afin de « minimiser les coûts et obtenir les meilleurs résultats » possibles dans une économie pétrolière ultra-inflationniste et dépendante des importations.

En outre, M. Giordani a annoncé la création de l’Organe supérieur de l’optimisation du système monétaire, composé de la Banque centrale, du ministère des Finances et de celui des Mines et du pétrole, principal pourvoyeur de devises de ce pays disposant des plus importantes réserves de brut au monde.

Cet organisme aura pour fonction de fixer les priorités dans l’assignation des devises par secteurs et a été créé, notamment, pour faire diminuer une inflation de plus de 20% par an, a-t-il expliqué.

« En ce moment, il y a une poussée inflationniste et spéculative, et c’est là qu’il faut agir », a déclaré le ministre.

Le président de la Banque centrale, Nelson Merentes, également présent à la conférence de presse, a pour sa part officialisé la disparition du Stime, un système qui permettait de changer le bolivar sur un marché secondaire, à 5,30 pour un dollar, et utilisé par de nombreux secteurs économiques.

Cette annonce « va avoir un impact inflationniste très important. Si le gouvernement utilise la dévaluation de façon isolée pour combattre le déficit budgétaire sans soutenir le secteur privé, ce ne sont pas des mesures qui vont résoudre les problèmes de fond du Venezuela », a réagi l’économiste Jesus Cacique, professeur à la Preston University du Venezuela.

L’inflation au Venezuela en janvier s’est établie à 3,3%, plus du double de celle de janvier 2012, et l’indice de pénurie de produits a grimpé à 20,4%, ont indiqué vendredi l’Institut national de statistique (INE) et la Banque centrale.

Sur les 12 derniers mois, l’inflation a toutefois diminué, pour passer de 26% à 22,2%.

Source: Boursorama

15 commentaires

  • Scoob

    après l’Iran le Vénézuela … guerre des monnaies et quand ont en arrive à ça , c’est que ça va vraiment plus du tout , cherche a faire imploser le pays dans des révoltes , et deja que depuis que hugo chavez est absent ça part en couille chez eux , le vise président ,a meme déclarer qu’il était sur que l’opposition voulait le tuer ….ça profite que chavez soit pas la pour mettre du bordel

  • odin29

    Chavez, un des rares qui tient tête à l’empire du mal… Bon rétablissement à lui.

  • 195402

    oui vive hugo chavez et tous les résistants au no world ordure

  • robertespierre

    Audiard
    Faut pas prendre les enfants du bon Dieu…
    Léontine la terreur des truands
    en traque un (Pousse)
    IL parle du
    Bolivar à la Audiard

    • C’est exactement ce à quoi j’avais pensé, on a les mêmes références, c’est d’ailleurs là que j’ai entendu parlé de cette monnaie pour la dernière fois…

    • Maverick Maverick

      MDR … Je les avais oubliés, ceux-là :)

    • rouletabille rouletabille

      au risque de passer inculte je pige pas…..
      peut on m’expliquer svp ?
      désolé.

      VIVE CHAVEZ..

      • robertespierre

        Bonjour Rouletabille
        Le souvenir d’un film de Michel Audiard
        Tordant
        Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages
        Le mot BOLIVAR
        à fait remonter en bloc tout ce film et sa drôlerie
        Pousse (le comédien Genre Titi mauvais garçon)
        avait une façon de parler du Bolivar
        comme Arletty parlant »d’Atmosphère »

        Michel Audiard reste pour beaucoup
        un « monument » pour ses dialogues
        amicalement

        • rouletabille rouletabille

          ben oui ok,çà je savais ,mais ok,je voulais voir plus loin,ok ok,…
          Bien sur ,tu me rappelles les classiques..

          C’est gentil ,bisous robertespierre,merci aussi (j’avais écrit)pour les plantes et tout les détails associés,je semble envahissant par moment sur le blog,mais je suis les liens qui m’apprennent beaucoup en m’enrichissant vitesse V PRIM..
          à pluche

    • Bidule

      Moi ça me fait penser à Pouic Pouic

      Vé-nézué-llla!
      Vé-nézué-llla!
      Un important gisement de pétrole vient d’être découvert près des sources de l’Orénoque!!

      http://www.youtube.com/watch?v=rpchxqAcVVY&feature=player_embedded

  • azteck

    Un pays producteur de pétrole dévalu.
    Le pétrole est payé en dollar c’est la règle.
    A chaque vente,de petrole le pays s’enrichi.
    Un pays équatoriale doit se subvenir au niveau de la bouffe.
    Reste l’électronique et éventuellement l’habillement..
    Le vraie socialisme s’appelle Chavez!!!