Chypre a l’assurance que Moscou participera à son sauvetage

NICOSIE, 30 janvier (Reuters) – Chypre a annoncé mercredi avoir obtenu l’assurance de la Russie que cette dernière était prête à apporter son aide à l’île dans le cadre d’un plan de sauvetage européen.

« Le président (Vladimir) Poutine m’a assuré que la Fédération de Russie était prête à contribuer, avec l’Union européenne, au financement de Chypre », a déclaré le président Demetris Christofias à la presse lors d’un déplacement à Belgrade.

Il a précisé s’être entretenu avec le chef d’État russe par téléphone mardi soir.

Dmitri Medvedev avait déclaré lundi à un quotidien financier allemand que la Russie pourrait soutenir Chypre sous certaines conditions mais que le gouvernement chypriote et l’Union européenne devraient assumer la part la plus importante d’un éventuel plan de sauvetage. (Voir )

L’aide pourrait intervenir sous la forme d’une prorogation d’un prêt sur cinq ans de 2,5 milliards d’euros accordé par Moscou à Nicosie en 2011.

L’île méditerranéenne, qui a sollicité en juin une aide de plusieurs milliards d’euros à l’UE et au Fonds monétaire international (FMI) pour redresser son économie durement exposée à la crise grecque, fait face à la réticence de certains éventuels bailleurs de fonds qui s’interrogent sur sa volonté de combattre le blanchiment d’argent et sur les flux financiers en provenance de Russie.

Chypre a l’impôt sur les sociétés nominal le plus faible de la zone euro et entretient des liens politiques étroits avec Moscou depuis des décennies. (Michele Kambas et Annika Breidthardt,; Agathe Machecourt pour le service français, édité par Véronique Tison)

Source: Reuters

6 commentaires