Anonymous joue gros avec l’Operation Last Resort

On a le droit d’espérer ou il faut s’attendre à un coup de bluff?

Alors que certains experts pensaient que l’organisation hacktiviste Anonymous était finie, affaiblie, la légion est ressortie de l’ombre ce matin en menaçant le gouvernement américain. Le nom de leur opération : Last Resort (dernier recours). Et si ce qu’ils disent est vrai, alors les prochains mois risquent de s’avérer très intéressants.

Tout d’abord Anonymous a annoncé détenir des secrets gouvernementaux américains. Pour prouver leur dire, ils ont fait cette annonce sur un site du gouvernement américain, celui de la Commission des peines des États-Unis d’Amérique (U.S. Sentencing Commission). A l’instant où j’écris ces lignes, le site n’est plus accessible. Ils ajoutent qu’avec la mort d’Aaron Swartz, la semaine dernière, ils ne peuvent plus attendre.

Comme vous le savez Aaron Swartz s’est suicidé. Il était poursuivi par la justice car il avait mis à disposition des articles scientifiques du site JSTOR. Il risquait 50 ans de prison et 4 millions de dollars d’amende pour ces faits. Anonymous demande que la mise à disposition de contenus sous droits d’auteur ou que le fait d’outrepasser les conditions d’utilisation d’un service ne soit plus si sévèrement punie. C’est vrai que la faute et la peine sont complètement disproportionnées.

Bref, à ce point vous vous dites qu’Anonymous se met le bras dans l’œil, que jamais la justice américaine ne va adoucir ses lois envers les hackers et les pirates. Sauf que cette fois Anonymous s’appuie sur une proposition de loi déposé par un membre du congrès : Zoe Lofgren. Ils demandent que cette loi soit adoptée sinon ils devront révéler des secrets gouvernementaux compromettants, un peu à la Wikileaks.

« Les contenus sont variés et nous n’allons pas vous empêcher de spéculer en les révélant. Il suffit de savoir que tout le monde a des secrets, et que certains ne doivent pas être rendus publics. A intervalles réguliers, en commençant aujourd’hui, nous choisirons des médias et nous leur fourniront des contenus partiels du fichier lourdement rédigés. Les médias qui souhaitent être éligible pour ce programme doivent inclure dans leur demande un moyen de communication sécurisé. »

Anonymous dit qu’il y aura des « victimes collatérales ». Ce qui signifie que des personnes proches de ceux qui ont passé des lois incriminantes ou ont poursuivi des hackers auront aussi leurs secrets révélés même s’ils n’étaient pas la cible principale.

Il y a 9 fichiers, chacun intitulé d’un nom d’un des membres de la cour suprême. Je ne suis pas certain que ce genre de menaces soit suffisant pour faire plier la décision des grands électeurs américains. Mais nous vous tiendrons informé de l’évolution de cette partie d’échec qui est certainement la plus ambitieuse jamais entreprise par le groupe d’hacktiviste.

Source: Gizmodo.fr

12 commentaires

  • rouletabille rouletabille

    merci
    Mais perso je n’apprend rien de ce que je doute,ANONYMOUS et le 11 Septembre me semblent de l’histoire ancienne,je n’apporte rien,pas de jugement ni de critiques .
    Merci à Vous et à Jova .

  • Scoob

    alors eux , ont les entends tout les 4 matins , et ils ne font jamais rien .

  • Le Renard Le Renard

    N’importe quoi !! Les idiots utiles sont de retour, pour nous jouer ENCORE un mauvais tour !

  • j_plinguier

    Les ANONYMOUS auraient plein de documents et de revelations , bizarrement ont a jamais rien !!!

  • Lionel

    Ils n’ont jamais osé frapper fort mais ils en ont les moyens, ils l’ont déjà prouvé !
    Je ne pense pas qu’ils aient l’envie de voir la planète s’écrouler brutalement et ce n’est plus un secret, l’informatique est le point faible de quasi toutes les Nations, démolissez le système internet et l’économie est finie en quelques jours !

    • nicko nicko

      Les citoyens du monde,

      Anonymous a observé depuis un certain temps la trajectoire de la justice aux États-Unis avec une inquiétude croissante. Nous avons marqué le départ de ce système par les nobles idéaux dans lequel il est né et a consacré. Nous avons assisté à l’érosion d’une procédure régulière, la dilution des droits constitutionnels, l’usurpation de l’autorité légitime des tribunaux par la «discrétion» des procureurs. Nous avons vu comment la loi est exercé de moins en moins à faire respecter la justice, et de plus en plus d’exercer un contrôle, l’autorité et le pouvoir dans l’intérêt de l’oppression ou de gain personnel.

      Nous avons regardé, et d’attendre.

      Il ya deux semaines aujourd’hui, une ligne a été franchie. Il ya deux semaines aujourd’hui, Aaron Swartz a été tué. Tué parce qu’il fait face à un choix impossible. Tué parce qu’il a été forcé de jouer à un jeu, il ne pouvait pas gagner – une perversion tordue et déformée de la justice – un jeu où le seul coup gagnant a été de ne pas jouer.

      Anonymous immédiatement convoqué un conseil d’urgence pour discuter de notre réponse à cette tragédie. Après beaucoup de discussions cœur lourd, la décision a été confirmée à engager les Etats-Unis Ministère de la Justice et de ses organes exécutifs associés à un jeu de nature similaire, un jeu dans lequel le seul coup gagnant n’est pas pour jouer.

      L’an dernier, le Federal Bureau of Investigation se délectait dans l’allégresse porcine à sa infiltration réussie de certains éléments d’Anonymous. Cette infiltration a été atteint grâce à l’utilisation de la tactique * mêmes qui conduisent à la mort d’Aaron Swartz. Il n’aurait pas été possible s’il n’y avait pas le pouvoir des procureurs fédéraux pour détruire complètement la vie de tous les hacktivistes appréhendent par la menace très réelle de la peine très disproportionnée.

      En raison de l’infiltration du FBI et de la tactique de piégeage, plusieurs autres de nos frères maintenant face à la persécution semblable disproportionnée, le reste de leur vie accrochés aux échelles fortement inclinées d’un système de justice cassé.

      Nous avons senti dans nos cœurs une rage brûler en réaction à ces événements, mais nous n’avons pas permis à nous laisser entraîner dans une réponse stupide et prématurée. Nous avons convié notre époque, opérant dans l’ombre, l’adaptation de nos tactiques et de perfectionner nos capacités. Nous avons laissé le FBI et ses maîtres au sein du gouvernement – à la fois de la marionnette et le gouvernement de l’ombre qu’elle contrôle – à croire qu’ils avaient porté un coup fatal à notre infrastructure, qu’ils nous avaient démoralisé, nous paralysé par la paranoïa et la peur. Nous avons tenu notre langue et attendit.

      Avec la mort d’Aaron, nous ne pouvons plus attendre. Le temps est venu de montrer aux Etats-Unis Ministère de la Justice et de ses filiales le sens véritable de l’infiltration. Le temps est venu de donner à ce système un avant-goût de sa propre médecine. Le temps est venu pour eux de sentir l’impuissance et la peur qui vient avec être contraint à un jeu où les dés sont pipés contre eux.

      Ce site a été choisi en raison de la nature symbolique de son objet – les directives de condamnation fédéraux qui permettent aux procureurs de tricher citoyens de leur droit garanti par la Constitution à un procès équitable, par un jury composé de leurs pairs – les directives de condamnation fédéraux qui sont en violation flagrante de la protection 8e amendement contre les châtiments cruels et inhabituels. Ce site Web a également été choisie en raison de la nature de ses visiteurs. Il est loin d’être l’actif le gouvernement ne nous contrôler et nous avons exercé un tel contrôle depuis un certain temps …

      Il ya eu beaucoup de bruit récemment dans les médias technologiques concernant des opérations telles que Octobre Rouge, l’utilisation généralisée des navigateurs vulnérables et la disponibilité de zero-day exploits pour ces navigateurs et leurs plug-ins. Rien de tout cela est bien sûr une surprise pour nous, mais il est peut-être bon que ceux au sein de l’industrie de la sécurité des informations font l’ampleur de ces menaces plus largement comprises.

      Pourtant, il n’ya rien de plus éducatif comme une démonstration bien menée …

      Grâce à ce site et divers autres qui resteront sans nom, nous avons mené notre propre infiltration. Nous n’avons pas nous limiter, comme le FBI à un haut profil de compromis. Nous sommes beaucoup plus ambitieux, et beaucoup plus capable. Au cours des deux dernières semaines, nous avons tirait à sa fin cette opération, enlever toute trace de leakware des systèmes compromis, et on le démonte l’appareil d’injection utilisé pour détecter et exploiter les machines vulnérables.

      Nous avons suffisamment de matière fissile pour des ogives multiples. Aujourd’hui, nous lançons le premier d’entre eux. Resort Dernière opération a commencé …

      Warhead – Etats-Unis – MJ – LEA – 2013. AEE 256 est amorcée et armés. Il a été discrètement distribués à de nombreux miroirs au cours des derniers jours et est disponible pour téléchargement à partir de ce site maintenant. Nous encourageons tous les anonymes à ce dossier syndicat le plus largement possible.

      Le contenu sont différents et nous ne ruinera pas la spéculation en les révélant. Qu’il suffise de dire, tout le monde a des secrets, et certaines choses ne sont pas destinés à être rendus publics. À un intervalle régulier à compter d’aujourd’hui, nous allons choisir un média et de leur fournir fortement censurés contenu partiel du fichier. Tous les médias qui souhaitent être admissibles à ce programme doivent inclure dans leurs rapports un moyen de communication sécurisé.

      Nous n’avons pas pris cette décision à la légère, ni sans tenir compte des conséquences possibles. Faut-il être obligé de révéler la gâchette-clé de cette ogive, nous comprenons qu’il y aura des dommages collatéraux. Nous sommes conscients que beaucoup de ceux qui travaillent au sein du système de justice croient en ces principes qu’il a perdus, endommagés ou abandonnés, qu’ils ne portent pas l’entière responsabilité pour les dommages causés par leur profession.

      C’est notre espoir que cette ogive besoin jamais exploser.

      Cependant, pour qu’il y ait une solution pacifique à cette crise, certaines choses doivent se passer. Il doit y avoir réforme de la législation obsolète et mal imaginé, écrit pour être si largement appliquée de manière à faire un crime crime de violation des conditions de service, créant en effet de vastes étendues de crimes, et permettant de punir sélective. Il doit y avoir de réforme des peines minimales obligatoires. Il doit y avoir un retour à la proportionnalité de la peine par rapport au préjudice réel causé, et l’examen des motifs et la mens rea. Le droit inaliénable à la présomption d’innocence et le recours à un procès et possibilité d’exonération doit être retourné à son statut sacré, et non dilapidé antérieure au procès de négociation face à des peines accablantes, la justice inabordable et les cotes disfavourable. Les lois doivent être respectées non sélective, et non comme une arme de gouvernement de prendre des exemples de ceux qu’il juge menaçant de son pouvoir.

      Pour une bonne raison de la statue de dame justice a les yeux bandés. Pas plus doit être besmirked son innocence, ses balance a penché, ni son swordhand guidé. En outre, il doit y avoir un engagement solennel à la liberté de l’Internet, ce dernier grand espace commun de l’humanité, et à la propriété commune d’information pour promouvoir le bien commun.

      Nous faisons cette déclaration ne vous attendez pas à négocier avec; nous ne désirons pas être négociée avec. Nous comprenons qu’en raison des mesures que nous prenons, nous nous exclure du système au sein duquel on trouve des solutions. Il ya d’autres qui servent cette fin, les gens beaucoup plus respectable que nous, les gens dont la voix sortir de la lumière, et non pas les ombres. Ces voix font déjà effacer les réformes qui ont été nécessaires pendant un certain temps, et sont carrément nécessaire maintenant.

      Ce sont ces gens que le système de justice, le gouvernement et l’application des lois doivent s’engager. Leurs voix sont déjà sonner fort avec un concert de résolution déterminée. Nous demandons seulement que ce concert ne sont pas ignorés. Nous exigeons que le gouvernement ne faites pas l’erreur d’espérer que le temps atténuera sa sonnerie, qu’ils ne peuvent surmonter cette vague de détermination, que le statu quo ne peut continuer après une période suffisante du bout des lèvres et de back-caressant.

      Pas cette fois. Cette fois-ci, il y aura du changement, ou ce sera le chaos …

      -Anonymous

  • Nous faisons cette déclaration ne vous attendez pas à négocier avec nous ne désirons pas être négociée avec.

    Pourquoi faire une déclaration ??? s’il sont si révolté pourquoi ne mettent ils pas leur menace a exécution en utilisant l’effet de surprise, ils mènent une guerre sans en connaitre son art ! Bizarre, ou bien se croient ils tellement puissant pour se soustraire à ce même art ! mais qu’on t’ils prouver jusqu’à présent RIEN NADA des grands parleurs…

    Bluff à 99%

    le % restant n’est que la probabilité que la nsa ou autre officine obscur supervisé par Zbigniew Brzeziński lance un false flag.

  • Blumby

    Oui c’est ça :)
    En novembre on était pas censé avoir qqch du même genre???!