Les principales mesures du plan anti-pauvreté du gouvernement

Jean-Marc Ayrault a présenté lundi son plan quinquennal de lutte contre la pauvreté, qui prévoit notamment une hausse du Revenu de solidarité active de 10% sur cinq ans.

Minima sociaux, logement, jeunesse… Le gouvernement a détaillé ce lundi son plan quinquennal de lutte contre la pauvreté, sans pour autant expliciter comment seront financées les mesures, estimées à 2,5 milliards d’euros annuels à partir de 2017. Le suivi de ce plan sera confié à l’ancien secrétaire général de la CFDT François Chérèque. Voici les principales mesures de ce dispositif, adopté lors du comité interministériel de lutte contre l’exclusion.
AUGMENTATION DU RSA
Le « RSA socle » sera revalorisé hors inflation sur dix ans, pour retrouver son niveau d’origine de 50% du SMIC. Un premier coup de pouce de 2% sera donné en septembre. Une réforme du RSA-activité et de la Prime pour l’emploi, dont l’objectif est similaire, sera par ailleurs étudiée en février. L’Igas (Inspection générale des affaires sociales) planchera début 2013 sur les moyens d’assurer une meilleure lisibilité et une plus grande régularité des aides perçues.

EMPLOI

Le gouvernement souhaite allonger au premier semestre la durée moyenne des contrats aidés pour qu’elle atteigne en moyenne douze mois.

ACCES AUX DROITS

Alors que plus des deux tiers des allocataires potentiels du RSA-activité ne le demandent pas, le gouvernement va lancer « une campagne de communication ». Les taux de non-recours « devront baisser » et les caisses d’allocation familiale (CAF) instaurer progressivement un « rendez-vous des droits » pour les allocataires.

ACCES AUX SOINS

Les plafonds de ressources pour accéder à la CMU-C, la couverture maladie universelle complémentaire, et l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS), seront relevés de 7% pour permettre à 750.000 personnes supplémentaires d’en bénéficier.

LOGEMENT

L’objectif de construire 150.000 logements sociaux par an est maintenu. Le Premier ministre réunira les acteurs du logement social au premier trimestre. La mise en oeuvre d’une garantie universelle et solidaire des risques locatifs est à l’étude: elle sécuriserait à la fois les propriétaires, en les garantissant contre les loyers impayés et les locataires, dont l’entrée et le maintien dans le logement seraient facilités. Le plan prévoit la création ou la pérennisation en 2013 de 5.000 places d’hébergement d’urgence, dont un tiers environ réservé aux femmes victimes de violence. Entre 2013 et début 2014, 4.000 nouvelles places seront destinées aux demandeurs d’asile.

INSERTION DES JEUNES

Un contrat d’insertion, une « garantie jeune » destiné à 100.000 jeunes non qualifiés de 18 à 25 ans, va être créé. Ils recevront des propositions d’emploi ou de formation, qu’ils devront accepter pour bénéficier d’un montant équivalent au RSA, soit environ 450 euros. Ce contrat sera lancé en septembre sur dix territoires pilotes, puis généralisé.

GENS DU VOYAGE

Une réforme sera menée en 2013 sur leur statut, leur circulation et l’obligation d’accueil par les communes.

ENFANCE ET FAMILLE

Le président délégué du Haut conseil de la famille, Bertrand Fragonard, doit réfléchir à la manière d’augmenter le niveau des prestations familiales au profit des familles monoparentales et nombreuses. A terme, la proportion d’enfants accueillis dans les crèches devra correspondre à la proportion qu’ils représentent sur un territoire, avec un minimum de 10%. Le gouvernement veut développer l’accès aux vacances et aux loisirs pour les familles vulnérables.

SURENDETTEMENT

Il sera créé « un registre national des crédits aux particuliers, à l’occasion de la prochaine loi sur la consommation ». Un groupe de travail doit réfléchir au lancement de « points conseils budget » par les banques, les associations et les collectivités locales. Ces points d’accueil conseilleront les personnes en difficultés financières.

Source: lci.tf1.fr

25 commentaires

  • engel

    Et qui payera?
    Ou plutôt, avec quel argent?

    ….Ah oui! ….les vilains riches.

  • 195402

    QUE DU BARATIN…DES BOUTS DE SPARADRAPS SUR DES PLAIES PROFONDES…DES INCAPABLES , DES ANTI-FRANCE ,DES FONCTIONNAIRES AU SERVICE DE BRUXELLES AU SERVICE DE WALL STREET , DES PéDANTS INCAPABLES ET PUANTS !!! sorry mais ça fait du bien d’exprimer ma joie ce matin en apprenant que les zélés zélus ont augmenté le rsa de 2% DEUX POUR CENT!!! ce qui fait en gros 9 euros par mois !!! et encore ça sera pour septembre…

  • 195402

    QUI PEUT ENCORE ESPERER QUOI QUE CE SOIT DE BON DE LA PART DE CETTE BANDE DE GUIGNOLS ? QUI ?

    • Des millions de français manifestement.

      Ils ont l’air de se contenter des conneries qui sortent de leurs bouches, sinon ils seraient tous dehors avec leurs fourches.

      rsa + 10% en 5 ans, faudra qu’on m’explique en quoi ça va les aider à trouver un taff.

      Je sort pas de l’ENA, mais tout de même, là je vois franchement pas la corélation.

      « ACCES AUX DROITS

      Alors que plus des deux tiers des allocataires potentiels du RSA-activité ne le demandent pas, le gouvernement va lancer “une campagne de communication”. Les taux de non-recours “devront baisser” et les caisses d’allocation familiale (CAF) instaurer progressivement un “rendez-vous des droits” pour les allocataires.  »

      mouhahahaahahha mais je l’attend avec impatience leur demande de rendez-vous, et j’irai, mais ça va pas leur plaire le moment venu.

      • Bidule

        Mais si!!
        Avec cet argent ils pourront enfin se laver et avoir des vêtements propres pour se présenter aux entretiens!

      • Chegoku Chegoku

        Snowleopard:
        Le but de relever le montant du RSA n’est pas de créer de l’emploi mais de permettre aux allocataires de pouvoir plus ou moins vivre. Vu l’inflation des 5 dernières années, c’est tout à fait normal et insuffisant.
        En Belgique, il est indexé sur le cout de la vie (bien que la calcul de l’index se fait en défaveur des salariés et allocataires sociaux)

      • Chegoku Chegoku

        Et j’ajouterai que relever les minima sociaux permettent au pouvoir de garder les moutons dociles. Pas de révolution ni de révolte avec des ventres pleins.
        Le RSA peut être vu comme un moyen du subsistance pour les plus démunis ou un moyen de contrôle pour le pouvoir. Il est nécessaire aux deux.

      • rouletabille rouletabille

        toutafait et en ajoutant la culpabilisation des bénéficiaires.

      • Chegoku Chegoku

        Et en montant ceux qui cotisent contre ceux qui reçoivent. Travailleurs contre inactifs. Même logique entre travailleurs publiques et privés.
        La passivité des travailleurs et le manque d’organisation dans la contestation est en partie due à cette fragmentation des salariés.
        Diviser pour mieux régner.

      • femsense

        a quoi ça sert qu’en le 15 du mois tu as le ventre vide dis moi tu l’a mange ta savonnette. Une fois payé les factures, avec le rsa il ne te reste plus grand chose et il faut tenir jusqu’au 6 du mois d’aprés, alors tu sais 9 e de plus ça fait pas une grosse différence. c’est du travail qu’il faut a tout ces gens.moi si je n’avais pas mon mari, je crèverais de faim.
        ça c’est la réalité dans notre pays.

  • rouletabille rouletabille

    Les 100 personnes les plus riches ont un revenu annuel qui pourrait permettre d’éradiquer quatre fois la pauvreté :

    C’est sur

    http://au-bout-de-la-route.blogspot.fr/2013/01/le-probleme-est-pourtant-simple.html

    On fait quoi ?

    • Chegoku Chegoku

      On la ferme et on continue à soutenir le modèle capitaliste qui vole tout le monde mais qui réussi à faire croire qu’il n’y a rien de mieux.
      Et le pire c’est que les citoyens sont (trop) nombreux à y croire.

    • Bidule

      On fait quoi?
      Et bien on les taxe à 75% et on met cet argent dans la poche des dirigeants!
      C’est qd même pas compliqué… m’enfin Rouletabille!

    • rouletabille rouletabille

      1.21 H ouch c’est pour demain,le lien sur le bureau,merci NATACHA

    • 195402

      j’arrète pas de le répèter à qui veux bien m’entendre : en fait depuis le coup d’état financier de pompidou en 73 , les caisses de l’état se sont vidées d’une manière exponentielle pour ètre aujourd’hui pratiquement vides….donc OU EST PASSé LE GRIZBI ?…DANS LES POCHES DES ACTIONNAIRES…et de quelques EUH TOUS LES HAUTS FONCTIONNAIRES EN PASSANTS,QUI SONT TOUS POTES POUR LE GRAND PILLAGE DU PAYS…DONC je ne bosse plus que bénévolement , en échanges ou au black…et avec plaisir…le rsa que je perçois est une toute petite partie de ce qu’ils nous volent depuis des lustres , que je récupère …en tous ca merci natacha pour ce lien ! démonstration claire et sans appel de ce monsieur qui nous démontre O combien ce système est une totale arnaque ; alors pour celles et ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas investir dans l’or ou l’argent investissez vous pleinement dans LA VIE LIBRE namasté