Japon: 3 bateaux chinois à Senkaku

Trois navires gouvernementaux chinois sont de nouveau entrés aujourd’hui dans les eaux territoriales japonaises de l’archipel des Senkaku, un chapelet d’îles administré par le Japon mais revendiqué par la Chine sous l’appellation Diaoyu, ont annoncé les garde-côtes nippons.
Ces bateaux ont été observés croisant au large de Minami Kojima, une des îles de l’archipel en mer de Chine orientale. Trois navires gouvernementaux avaient déjà été repérés dans les eaux territoriales nippones samedi, et voguant un peu plus loin dimanche.
Ces incursions répétées provoquent l’ire du gouvernement de droite de Shinzo Abe, lequel a promis aux Japonais de renforcer les moyens de surveillance autour des Senkaku dont, selon lui, la propriété japonaise n’est pas « négociable ».

Vendredi, la secrétaire d’Etat Hillary Clinton a pour sa part lancé un avertissement à la Chine au sujet du conflit qui l’oppose à Tokyo sur ces îles.
Pékin envoie régulièrement des navires, et dernièrement des avions, autour de l’archipel, depuis que Tokyo a nationalisé en septembre trois des cinq îles qui le composent en les achetant à leur propriétaire privé nippon.
Le conflit s’est aggravé immédiatement après cette nationalisation. L’archipel inhabité est situé à 200 km au nord-est des côtes de Taïwan et 400 km à l’ouest de l’île d’Okinawa (sud du Japon). Outre sa position hautement stratégique, l’archipel recèlerait des hydrocarbures dans ses fonds marins.

Source: Le Figaro

Un commentaire

  • nostress nostress

    les chinois veulent la POMPE à Essence sans fin sur l’ile Sankaku, vue la crise énérgétique mondiale qui ce profil à l’horizon plus le Damage de pion en afrique par l’europe les usa , les uk , les russes ,La chine pour ces iles risque un de ces quatre de pété la tronche aux japonais et cela presque sans « soucis  » …