Une économiste française va conseiller Obama

A 40 ans, Esther Duflo, titulaire d’une chaire au Collège de France, a été sollicitée pour occuper « un poste clé » au sein de l’administration.

L’économiste française Esther Duflo a été officiellement sollicitée par Barack Obama pour prendre un poste « clé de l’administration », peut-on lire sur le site du MIT(Massachussetts institute of technology) où elle est professeure et titulaire d’une chaire. Fin décembre, le site de laMaison Blanche avait communiqué les noms de ses nouvelles recrues.

Spécialiste de la pauvreté, Esther Duflo va conseiller le président américain sur les questions de développement mondial. Elle interviendra en tant que membre du « Conseil présidentiel pour le développement global », une instance consultative créée en février 2012 chargée d’ »informer et conseiller le président et d’autres responsables américains sur les politiques et pratiques américaines relatives au développement mondial », a confirmé la Maison Blanche.

Renommée internationale

L’économiste, diplômée notamment de l’Ecole normale supérieure de Paris et du prestigieux MIT, sera l’un des huit membres de ce conseil, placé sous la houlette de l’Agence pour le développement international (USAID) et présidé par l’Egyptien Mohamed El-Erian, directeur général du fonds d’investissement Pimco, premier gestionnaire obligataire à l’échelle mondiale.

A 40 ans, Esther Duflo est également titulaire d’une chaire au Collège de France sur les « Savoirs contre la pauvreté ».

En 2010, elle a reçu la médaille John Bates Clark, souvent considérée comme un préalable au Nobel d’économie. Deux ans plus tard, elle est citée dans le classement qui distingue les grands penseurs, le « Top 100 Global Thinkers » du magazine Foreign Policy.

Source : challenges.fr via les brindherbes

11 commentaires

  • Maverick Maverick

    Une spécialiste de la pauvreté … Ca promet. Elle a son diplôme de SDF, au moins ? Même pas un stage dans un « sweat shop » ou un séjour linguistique en bidonville ?

  • Gribouille

    J’espère qu’elle n’a pas été choisie pour faire de l’affichage et se donner bonne conscience. En général les économistes du bien être ou de la pauvreté sont assez dérangeants pour les économistes de la pensée unique. Imaginez une économiste qui vous dit autour de la table que le chômage est une souffrance pour les gens qui le vivent, et que cette souffrance liée au chômage ne s’estompe jamais avec le temps. Les économistes ou autres qui pensent qu’il faut leur couper les aides parce qu’ils se complaisent dans l’assistanat vont s’en prendre plein la figure si on consent à lui laisser la parole.
    Quant à Esther Duflo, excellent choix. Avant elle, je pensais qu’on ne pouvait pas faire de thèse en Economie sans aligner les équations.

  • rouletabille rouletabille

    pourquoi pas l’alligator Delaguarde ?

  • Emy Emy

    les usa doivent être vraiment mal pour que ça arrive.
    elle ferait mieux de conseiller Holland

  • Natacha Natacha

    Obama est toujours conseillé par des femmes, VJ for example.
    Peut-être qu’on peut rêver que ça changera le monde.

  • dl

    un mot pour elle

    traitre

  • Bidule

    Un subtile croisement entre C.Duflot et N.K.Morizet???
    :-D

  • vincenzo

    Bonjour,

    A mon avis, elle est plus zunienne que française, détenant plusieurs passeports, bien sûr pas russe « sauce Poutine » genre 2Xdieu. D’autant que pour être titulaire d’une chaire au M.I.T. en provenance du Collège de France, elle a « un-je-ne-sais-quoi » de plus que le citoyen français lambda.
    Non ?
    Si je me trompe, il faut le dire, « l’erreur est humaine ».