Abu Dhabi veut racheter la dette du Portugal

C’est bientôt Noël, ils s’offrent un pays…

Manifestation anti-austérité à Lisbonne (14 novembre) © reuters.

La banque centrale d’Abu Dhabi a l’intention d’acheter de la dette publique du Portugal, pays sous assistance internationale censé se financer normalement à partir de l’an prochain, a indiqué le gouverneur Nasser Al Suwaidi dans un entretien paru vendredi.

 

 

« Le Portugal a fait des pas vers son redressement. L’Irlande a déjà réussi à surmonter la crise et, maintenant, le deuxième pays à le faire en Europe sera le Portugal. Nous avons donc l’intention d’acheter de la dette publique portugaise », a déclaré M. Al Suwaidi au quotidien économique portugais Diario Economico.

« J’ai confiance que l’Europe va surmonter la crise financière », a ajouté le gouverneur, en marge d’une conférence aux Emirats Arabes Unis, estimant en outre que, « comme le Portugal, l’Italie aussi est sur la bonne voie ».

Après la Grèce et l’Irlande, le Portugal a été le troisième pays de la zone euro à demander une aide financière à l’Union européenne et au Fonds monétaire international.

En échange d’un prêt de 78 milliards d’euros accordé en mai 2011, Lisbonne s’est engagé à mettre en oeuvre un programme de rigueur et de réformes qui doit lui permettre de revenir sur les marchés privés de la dette à moyen et long terme en septembre 2013.

Si le pays peine à réduire ses déficits alors que son économie s’enfonce dans la récession, le Trésor portugais parvient régulièrement à emprunter à court terme.

Témoignant également d’un regain de confiance des investisseurs, les taux d’intérêt de la dette portugaise à deux ans évoluaient sous la barre des 4% sur le marché secondaire, où s’échangent les titres déjà émis.

Par ailleurs, plusieurs grandes entreprises portugaises sont parvenues ces derniers mois à emprunter sur les marchés, auxquels elles n’avaient plus accès depuis le début de la crise de dette.

Mardi, la banque publique Caixa geral de depositos a émis des obligations à trois ans pour un montant de 500 millions d’euros, une première pour une institution détenue par l’Etat portugais depuis près de trois ans.

Source:  7sur7.be

6 commentaires

  • pokefric pokefric

    Pas croyable !
    Je ne pense pas que les Portugais vont appréciés….

  • deussabaoth deussabaoth

    humm ou alors dernier soubresaut avant la mort du bestiau, sortir de la crise en faisant des emprunts… et un pays ou tu trouve pas d’emploi… faut m’expliquer comment faut faire pour savoir sortir de la crise et quand t’as un autre pays qui achete de la dette c’est juste pour pouvoir pomper les interets donc c’est pas un genereux donnateur c’est juste une autre banque qui vas les pomper…
    bref et ceux qui disent que l’italie espagne et grece est sur la bonne voie…soit ils sont cons ou ils se foutent de nous (ou les deux)

  • Captain_FLAM Captain_FLAM

    N’empêche qu’il y a moins de chômage au Portugal, qu’en Espagne ou en Grèce

    https://twitter.com/georgiemark/status/274825263135735808/photo/1

    Dixit : Source EuroStat

  • deussabaoth deussabaoth

    ouais normal les travailleurs les plus courageux sont dans les autres pays,loue un petit studio qui a aucun confort,travaille sans regarder leurs heures,bouffe deux rondelles de patates et se ramene chez eux pour ramener les peu de sous economiser (mais quand meme presque toute leur paye).

    faut pas rever moins de chomage ne dis pas moins de pauvre si t’es exclus ou t’y a pas droit t’es pas chomeur…

  • Pic et Puce

    Bientôt des mosquées au Portugal ?