Zurich encourage des entreprises à quitter la Belgique

La Suisse à besoin d’entreprises? Allo? Il y a un souci quelque part au niveau économique chez vous aussi? ;)

Le directeur de l’office de promotion de Zurich (nord de la Suisse) a envoyé un courrier invitant des sociétés à délocaliser leurs quartiers généraux de la Belgique vers la Suisse. Il décrit notre pays comme endetté, en récession et marqué par des grèves, rapporte jeudi L’Echo.

Dans un courrier envoyé le 24 octobre dernier, Marc Rudolf, directeur Europe de l’office « Greater Zurich area » évoque notamment la grève des cheminots du 3 octobre dernier, laquelle a empêché les travailleurs de se rendre sur leur lieu de travail. Il relève également un haut niveau de la dette belge et une économie en récession qui donnent une image négative du pays. Il indique enfin que la Belgique est concernée par les inquiétudes de l’Europe à propos de la Grèce, de l’Italie et de l’Espagne.
« Peut-être, il est temps d’envisager de déplacer vos quartiers généraux de la Belgique vers la plus grande prospère région de Zurich, un des endroits les plus sollicités pour la localisation de quartiers généraux du monde », indique Marc Rudolf dans sa lettre. Il précise que la Suisse est épargnée par les difficultés économiques actuelles auxquelles est confrontée l’Europe. « Grâce à un environnement politique, financier et juridique stable, les entreprises peuvent planifier en toute sécurité leur développement sans être victimes de politiques dures ou de perturbation sociale », souligne-t-il.Selon des observateurs, Zurich est l’économie la plus puissante de Suisse, génère près de deux tiers du PIB du pays et a un taux de chômage de seulement 3%, précise L’Echo.

Source: 7sur7.be

 

4 commentaires

  • Chegoku Chegoku

    La Belgique étant un paradis fiscal pour les grands capitaux, la Suisse n’a pas choisi sa cible au hasard.
    Ils savent que certaines entreprises sont en Belgique pour profiter d’un système dégueulasse en leur faveur. Et ils leur promettent encore plus de profit ou de stabilité!
    On parle de toute façon de société qui en général ne créent pas d’emplois où le siège est implanté et ne cotisent quasiment rien. Comme les entreprise de Pinaults qui sont chez nous depuis quelques années.

    Par contre pour le travailleur belge, ce pays est un enfer fiscal. Les français se plaignent à juste titre mais ils seraient encore plus dégoutés si ils cotisaient comme nous. On entend d’ailleurs souvent de gros mensonges à ce sujet dans les médias français. Ils confondent souvent le système particulier pour les riches avec ce que le travailleur belge doit subir.

  • HS:

    A gaza on s’occupe des (possible) espions d’Israël.
    Mieux vaut être blanc comme neige, donc.

    http://www.hvn4u.com/archives/22286

  • Harry

    C’est très beau de naître Suisse
    C’est très beau de mourir Suisse
    mais qu’est-ce qu’on fait entre les deux?