En bref: Marché du travail : la France 113e sur 142 pays

Le marché du travail français est classé 113 sur 142 pays étudiés du fait de son manque de flexibilité et du coût important du travail en France relève l’Institut Molinari dans « The Global Competitiveness Report 2011–2012″, publication du Forum économique mondial.

Source: le cri du contribuable

6 commentaires

  • fotoulaver fotoulaver

    Y a qu’a supprimer le reste du code du travail et le smic. Rétablir le droit de cuissage et le travail des enfants et on est à la première place.
    La seule chose qui compte c’est d’être premier, c’est comme le foot !

    • scinfaxi1337

      exactement : faite gaffe a ces faux classement dont le podium son occuper par des pays autorisant l’esclavage rémunérer
      sinon bientot on soulèvera la sécurité social et le cdi comme etan « des frein » a notre très chère croissance :)

  • goulougoulou

    et, ce malgré tous les efforts de naboléon et de ses sbires qui aurait aimé que l’on soit dans les 10 premiers pour la plus grandes joie des banques et des patrons…

  • thailompa

    Bonsoir faut raison garder les gars ! C’est un faute probleme le cdi! meme avec un cdi les patrons peuvent virer les gens ! alors arretons de raconter n’importe quoi !
    l’Institut Molinari encore un think tank de mes fesses pour propager la doctrine liberale!

  • criminalita

    Faut arrêter avec ces classements à la con. Allez demander à ces prétendus intellos si vivre en France c’est de la merde. Pauvres idiots du wor.écono.for. ça pu la manip. comme dans le style standart&poour moi, maudits ou fich.és. l’oncle sam tient à éliminer tous ses concurrents.
    Je commence à croire que les USA cherchent à nous acculer pour nous obliger à entrer en guerre. Une grande guerre se prépare et avec tous les vendus à la tête de l’Europe ont est foutus.
    Une seule solution pour leur barrer la route; ne plus payer les impôts sera plus efficace et le seul véritable signe, pas de grêve et vous verrez tous les dirigeants s’effondrer.
    Comnencez à vous préparer à dire NON A LA GUERRE.

  • Nevenoe Nevenoe

    En pleine crise du marché du travail, la polémique sur le recrutement des salariés étrangers «low-cost» refait surface.
    Selon une note confidentielle du ministère du Travail révélée par Le Parisien-Aujourd’hui-en-France, le nombre de ces employés aurait été multiplié par dix en quatre ans. De près de 30.000 en 2006, il est compris entre 220.000 et 330.000 en 2010. Et aurait même augmenté de 15% en 2011.

    http://www.fdesouche.com/333088-les-salaries-etrangers-a-bas-salaires-deferlent-en-france