30% de crédits immobiliers en moins depuis janvier: du jamais vu!

Il y a eut une bulle immobilière en Espagne, il y en a une au Pays-Bas, et la France n’y échappe pas! Non seulement c’est la crise, mais l’éclatement de cette bulle va faire partie de la chute du pays, attention au « chplouf » surtout si vous êtes propriétaires. Ajoutez à cela un soupçon de Libor avec les banques qui en ont profité et qui nous ont escroqué en beauté avec les taux d’intérêts, et c’est la totale! Il y a comme une petite odeur de…. ça pue quoi!

Copyright Reuters

Copyright Reuters
Une étude du Crédit Logement met en évidence une chute des crédits immobiliers d’une ampleur inédite en France. Sur les neuf premiers mois de 2012, le montant de crédits immobiliers accordés par les banques est en baisse de 30,5% par rapport à la même période de 2011.
Sur le même sujet.
Le montant des crédits immobiliers accordés par les banques a continué d’enregister un très fort recul au troisième trimestre avec une chute de 24,3% par rapport à la même période de 2011, selon une étude de l’Observatoire Crédit Logement/CSA publiée jeudi. « En août, la production a fortement reculé […] puis en septembre, alors que le marché retrouve habituellement de la vigueur avec la rentrée, la reprise a été très molle », indique le Crédit Logement dans son étude. Pour les 9 premiers mois de 2012, la chute est encore plus brutale avec une baisse de 30,5% par rapport à la période correspondante de 2011.

Un paradoxe : le taux des crédits immobiliers se maintient à un niveau très bas et continue de baisser

Le paradoxe de cette situation réside dans le fait que le taux des crédits immobiliers se maintient à un niveau très bas et continue de baisser. Ainsi, les taux d’intérêt reculent depuis mars et ne sont plus très loin de leur plus bas niveau historique depuis 1945 (3,25% en moyenne) atteint en novembre 2010. En moyenne, ils se sont établis à 3,38% en octobre contre 3,43% en septembre et 3,97% en janvier.

La baisse des prix, elle, pourrait s’accentuer en dehors de Paris.

170 milliards de prêts accordés en 2007, 115 milliards (prévus) en 2012

Pour l’ensemble de l’année 2012, les crédits immobiliers accordés par les banques devraient être d’un peu plus de 115 milliards d’euros, soit une baisse de près de 30% par rapport à 2011 (un peu moins de 162 milliards), loin du record absolu de 2007 (170,2 milliards), estime Michel Mouillart, professeur d’économie à l’Université Paris-Ouest et auteur de l’étude.

Une chute d’une ampleur et d’une rapidité inédites

« Une chute d’une telle ampleur et d’une telle rapidité, on ne l’a jamais connu. Durant la dépression de 2008-2009, il aura fallu deux ans pour en arriver là. Cette fois-ci, il aura suffit d’un an », souligne Michel Mouillart. Ce renversement de tendance survient après une explosion de ces crédits depuis le début du siècle qui avait contribué à la bonne tenue du marché immobilier en France: 70,8 milliards en 2001, 87,3 en 2003, 143,7 en 2005 et 170,2 en 2007.

Source: latribune.fr

10 commentaires

  • lucyskywalker

    En agence, on voit le prix des biens baisser, aussi.

  • .Anakin-Skywalker .Anakin-Skywalker

    acheter une bagnole ou un appartement il faut choisir , 800 €/mois pour un appart et 400 €/ mois pour une caisse pourrie et hop il te restent plus rien ( smicar) tu m’étonnent qu’ils ne vendent plus de voiture ces gros c**** à quand une équivalente à la TATA en Inde à 1500 € ???? pour les tout petit comme nous rsa ça serais top , mais non l’état veille pas pensable au nom de la sécurité (des actionnaires) bien sur et pas de notre sécurité !!! je risquerais moins dans une voiture TATA à 1500 € que sur ma mobylette .

    • BaxRacer

      En Inde la Tata est à près de 2000 €. Le coût des matières première a eu raison de la voiture à 1500 €.

      La Tata sera disponible en Europe en 2015. Mais ne rêvez pas elle devra passer les normes de sécurité Européenne. Son prix devrait alors avoisiné les 7700 €.

      Les Dacia resteront donc les références pour des voitures Low Cost en Europe.

  • pokefric pokefric

    Ils ont tellement abusés aussi….

  • article 35

    Pas si cons ces escrocs de banquiers, ils savent bien que l’immobilier est sur évalué depuis longtemps, mais ça faisait leurs affaires. Plus le clampin de base empruntait plus ils se gavaient. Mais comme maintenant plus personne n’est certain de garder son emploi jusqu’à la fin de son crédit, ces pourritures savent aussi que l’hypothèque ne permettra jamais de compenser le manque à gagner lorsque le malheureux propriétaire sera jeté à la rue et sa baraque revendue aux enchères . Donc c’est simple, ils ne prêtent plus .

  • MouteMoute

    Tant mieux les vieilles bicoques de campagne redeviennent accessibles. Dans mon coin plus rien d’excentré ne se vend depuis 1 an…
    N’hésitez pas à demander -30 % sur les prix affichés.