USA : Le nouvel empire du goulag en 10 chiffres qui décoiffent…

Les donneurs de leçons qui sont à l’origine du bordel planétaire actuel sont dans un marasme économique total, et on les laisse faire sachant qu’ils entrainent tout le monde avec eux… Il promet d’être joyeux l’avenir, vraiment….

1- Salaires – 25% : Depuis 1990, les salaires ont fortement baissé, jusqu’à -25% pour les travailleurs non qualifiés et – 8% sous Obama où même en cumulant 3 ou 4 petits boulots on reste un “working poor” (un travailleur pauvre). Baisser les salaires a t’il favorisé l’emploi comme promis ?

2- Chômage à 20% : Camouflé par les statistiques officielles, le chômage atteint en réalité plus de 20% et plus du double chez les non-blancs. Tout le monde s’est-il serré la ceinture ?
3- Bénéfices des sociétés : 2 000 milliards de dollars et pourtant l’impôt sur les sociétés a atteint son plus bas niveau depuis plus de 40 ans. Les bénéfices 2012 atteindront un record sans précédent. Qui a donc bénéficié de cette hausse des profits ?

4- 1% de super-riches : en 1970 un PDG gagnait 40 fois le salaire d’un ouvrier. Aujourd’hui: 1000 fois plus. Au pays des inégalités extrêmes, 1% des super-riches encaissent 25% des revenus et possèdent 35% des richesses. Qui paie cet accroissement de la richesse ?

5- 100 millions de pauvres :
1 citoyen sur 3 est pauvre, 97 millions de bas revenus et 46 millions d’extrêmement pauvres, dont 22 millions d’enfants, en hausse constante depuis 1980. D’où vient cette hausse de la pauvreté ?

6- Licenciements: 8 millions : En 2008-2009, 8 millions de personnes ont perdu leur emploi. Quand une multinationale annonce un plan de licenciement, ses actions grimpent à Wall Street. C’est ce qu’on appelle “être un bon capitaliste”. Ce carnage social sauve t’il l’économie ?

7- Dette: 350% du PIB : Les Etats-Unis sont un pays en faillite. Si on cumule la dette de l’état, celle des entreprises et celle des ménages, on atteint 350% du PIB (production totale en un an)… Une bombe à retardement. Comment les multinationales se sortent-elles de cette impasse ?

8- 4 millions de personnes ont perdu leur maison : suite à la spéculation immobilière des banques cupides, 4 millions de personnes ont été chassées de leur maison. Il y en aura 900 000 de plus en 2013. A quoi est utilisé tout cet argent perdu par les uns et gagné par les autres ?

9- La guerre en Irak: 3000 milliards de dollars : donner à manger à tous les humains de la planète coûterait 35 milliards de dollars par an. C’est ce que l’armée américaine dépense en deux semaines !… Les citoyens ont-ils leur mot à dire ?

10- La campagne électorale : 5,8 milliards de dollars dont 77% viennent directement de “big business”: banques, pétrole, armement, technologies… Les multinationales financent deux candidats dociles pour que rien ne change jamais. Qu’allons-nous faire ?

Réponse :

Qu’allons-nous faire ? Une question d’autant plus grave que l’Union Européenne veut coûte que coûte nous imposer un copié – collé de cette politique antisociale des USA !

Le problème n’est pas « Quel président ? » On se dit souvent qu’avec le « moins mauvais », on échappera au pire. Non, car le « moins mauvais » est en fait le plus intelligent pour emballer et vendre la même marchandise.

Le problème est plutôt : « Comment résister à la politique impériale des USA ? » Et pour ça il nous faut : analyser l’économie pour comprendre le lien entre la politique antisociale et le militarisme, décoder les mécanismes de pillage des ressources et de contrôle de la planète, repérer les procédés de la guerre globale dans ses formes diverses. Et les procédés de désinformation qui nous cachent tous ces enjeux. Ainsi, on pourra unir et renforcer les résistances diverses qui se développent dans le monde. La colère monte partout, il nous faut présenter une vraie alternative…

Source: michelcollon.info via leschroniquesderorschach.blogspot.fr

12 commentaires

  • romulus

    Déjà il y a une forme de désobéissance qui peut faire réfléchir: refuser la politesse à « l’autorité », quelle qu »elle soit. Bien sur il faut que ce soit en rapport avec le but visé: exemple, si l’on n’est pas d’accord dans sa boite avec la politique sociale, on ne salue plus ses supérieurs. Je l’ai pratiqué, ça fait réfléchir, car sans pouvoir n’espérez pas un jour renverser les choses sans violence. La violence du « non-lien » social, si elle était appliquée par tous les mécontents, ferai beaucoup: exemple, ne pas aller aux voeux de début d’année, ou juste après les discours du patron, des politiques, juste pour boire un verre avec les copains….après on ne vote plus du tout (plus risqué), etc….

    • jenrage

      desobeissance civile voire gandhi

      organiser la resistance
      exemple creer 1 (un) pole internet d’ information DURABLES hihihi/nouvelles /news (non-soumises au dictat
      +un pole de chaque métiers
      les bouchers libres
      les semences libres
      les constructeurs les conducteurs
      les vidangeurs
      les buveurs
      les conseils en internet
      les voleurs (reprendre nos acquis) pas a eux

  • lafouine07

    @ romulus
    Les gens sont trop attachés à leur confort pour risquer de le mettre en péril, l’équilibre de celui-ci tient au fait qu’une grande partie de la population mondiale triment et n’en profitent pas ,de ce confort, les gens le savent inconsciemment donc sont complices, et ça les autorités le savent, c’est d’ailleurs pourquoi ils ne demandent meme plus l’accord de la populace pour agresser un autre pays par exemple.
    on nait du bon coté , ou pas!
    on a les politiciens qu’on méritent!
    la majorité l’emporte toujours!
    la solution sera violente et n’en sera pas une!
    l’homme est un loup pour l’homme!

    • Natacha Natacha

      Toutes les fleurs de demain sont dans les graines d’aujourd’hui, alors cultivons la paix et nous saurons agir de façon opportune dans les moments difficiles.

      • jenrage

        lafouine regarde toi , demande toi = c’est moi que je décris ? là ?
        tu as peur ? c’est normal
        mais le fait est que 10 pour cent des hommes se goinfrent 80 %des richesses
        et si tu dis la majorité gagne toujours ….Ne décide pas de ce que tu vois en essayant de rentrer dans une petite case que les puissants auraient faite POUR toi ce ne peut être qu’une niche a chien
        DECIDE DE CE QUE TU VEUX privilège de la jeunesse

      • jenrage

        lafoine commence par retirer de ton texte ce qui vient des merdia et (education)
        —-je t’aide< homo homini lupus est>……….. tu crois que ce sont les pauvres qui ont inventé ça ?l’homme …loup..
        ca date des romains, l’ intox et C’EST LA MOITIÉ DE LA PHRASE ORIGINALE QUI EST ==< < QUAND ON LE CONNAIS PAS ,L'HOMME... ETC>>—->>poubelle
        on a les politiciens que l’on merite—>>poubelle= ne VOTE PAS
        on nait du bon coté (star academy ?) cette pensée profonde ?
        la solution sera violente c’est TOI , JEUNESSE, QUI DÉCIDE
        QUI CRÉE DE NOUVEAUX FUTURS
        COURAGE
        UN PETIT BOULOT DEBUSQUE LES INJUSTICES ET PARTAGE / MERCI

  • fotoulaver fotoulaver

    Ouai !

    Ayez la foi mais continuez de ramer.

  • samter

    Que faire? que faire?
    des mois qu’elle est là cette fichue question !

    Je modifie mes habitudes, j’essaye de ne pas « alimenter » cette économie putride, je fais un peu de prosélytisme en espérant que d’autres moutons se réveille…
    au début c’est satisfaisant..mais très vite c’est frustrant, que faire !

    je ne trouve pas de « milieu » entre le militantisme extrême, violent et risqué et le simple état d’éveil engagé sur le « principe »

    c’est tellement fouillis, ça part dans tous les gens, quand je cherche des mouvements ou des assos…c’est disparate, difficile à trouver, contradictoire parfois… du coup je ne m’engage nulle part!

    Les plus atteint feront le changement, étant donné leur condition…le changement sera violent ! (de toute manière je ne conçois pas qu’il en soit autrement)

    • jenrage

      T’INQUIETE ET BRAVO
      SI UNE PERSONNE APPRENDS A DIX PERSONNES A NE PLUS SE FAIRE METTRE (SI ELLES NE VEULENT PAS )
      EN 1 JOURNÉE 10 EVEILS
      J2=10>100
      J4=100>1000
      J5=10 000
      J6=100 000- PUIS=(J7)= 1 000 000
      J10= 1 000 000 000
      LE RESTE DÉSAPPRENDRE LES SCHEMAS DU PRODUCTIVISME taylorisme
      wwwwaaaiii c’est tres dur 3000ans de culture obsolète

  • fotoulaver fotoulaver

    La présentation me fait penser aux infos sur le film « Stars Streap Troupers ».

  • Harry

    DESHUMILIATION

    C’est cependant simple de ne pas se soumettre en refusant de serrer une patte sale et de ne pas faire moouuuf – moouuf à des gens qu’on n’aime pas!

    Allez aux réunions politiques, mettez-vous devant… et regardez dans le même sens que les orateurs – lol

    Y sont cons ces moutons!