Les nouveaux tarifs de l’énergie ajustés grâce au flicage fiscal

Un sujet qui a été oublié, perdu dans les méandres des sujets alors qu’il était plutôt grave: la collecte d’informations par des compteurs électriques intelligents: les compteurs Linky. Si le nom du-dit compteur n’est pas cité dans l’article, ce qui y est dit n’est pas moins grave. Nous allons vers un « fascisme énergétique », très inquiétant si on regarde ce que cela implique…

© photlook - Fotolia.com

 » Bercy is watching you  » : dès le début 2013, les opérateurs comme EDF, Poweo, GDF, recevront directement des données collectées par l’administration afin d’ajuster la tarification des clients selon des critères « personnalisés ».

Les demandes de renseignements émanant des « vérificateurs » du fisc devraient donc croître et se multiplier dans les mois qui viennent. On assiste à la soviétisation rampante des prix de l’eau et de l’énergie.

Officiellement, le texte de loi sur la tarification progressive de l’énergie présenté le 5 septembre par le député PS François Brottes,  vise à « responsabiliser la consommation » et à « aider 8 millions de Français en situation de précarité énergétique ». Si le calendrier est respecté, la nouvelle tarification s’appliquera dès 2013.

Sous prétexte d’écologie, ce nouveau texte revient à taxer les ménages en fonction du degré de confort auquel ils prétendent. Fini l’anonymat. La nouvelle tarification s’étagera selon des seuils, fixés à partir de différents paramètres : nombre d’occupants du logement, localisation, mode de chauffage, diagnostic thermique, etc.

En fonction de ce bilan chaque bien se verra attribuer un « forfait de nécessité » permettant à ses occupants de se chauffer et de s’éclairer ad minima. Au-delà, plus les ménages consommeront, et plus ils paieront.

Tout laisse à penser que ce dispositif pénalisera surtout les classes moyennes. Ainsi, les personnes âgées vivant seules dans un grand logement ne disposeront que d’un faible quota d’eau de gaz, et d’électricité. Tout dépassement de ce seuil de « nécessité », par exemple lors de l’utilisation de chauffage d’appoint, fera bondir la facture.

Comment ces paliers seront-ils modulés ? À partir de quand considérera-t-on que la consommation d’énergie dépasse la « nécessité », ou même le « confort » pour virer au « gaspillage » ?  Quelle sera l’importance des « bonus/malus » énergétiques ?

On est en train de créer une autre usine à gaz à la française, soulignent certains fournisseurs en notant que la complexité du dispositif et sa faible lisibilité risquent de le transformer en bouteille à encre pour le consommateur.

La nouvelle loi risque d’avoir des effets pervers : ainsi, une famille vivant dans un logement mal isolé, et consommant beaucoup d’énergie se verra matraquée. Et ce, même si elle n’a pas la capacité financière pour réaliser des travaux d’isolation dont le total peut représenter plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Le texte sera examiné en octobre ou au début du mois de novembre avec entrée en vigueur partielle dès sa promulgation.

A priori, rien de bon n’est à en attendre puisque, selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE), les dépenses que les foyers acquittent au nom de l’énergie augmenteront de 30% d’ici à 2016.

Comprendre votre facture EDF

Source: le cri du contribuable

14 commentaires

  • Chègoku Chègoku

    L’idée ne serait pas si mauvaise si chacun pouvait réaliser les travaux d’isolation et de conversion des systèmes de chauffage. Hors, ce n’est pas le cas, loin de là!

    Cette méthode sera donc contreproductive et totalement inefficace. Voir néfaste pour les personnes aux faibles revenus.

    Mais concernant les compteurs intelligents et les installations modulables, l’idée n’est pas mauvaise du tout pour les années à venir.
    Il va falloir (il faudrait!) arrêter au plus vite les réacteurs mortels d’Areva et consorts. Se tourner vers des solutions de production alternatives qui pourraient avoir des variations de production assez importantes (du moins au début. L’idée serait alors de se partager le courant disponible en fonction des priorités pour éviter une demande supérieure à la production instantanée. Et c’est là que les installations intelligentes entrent en jeu.
    Par exemple, lors d’un pic de consommation, les compteurs seraient dirigés pour stopper des lignes de moindre importance. Je pense au frigos/congélateurs/machines à laver/séchoirs/chauffe eau… tout ce qui n’est pas indispensable sur le moment même et qui peut tenir des coupures de 30 minutes voir un peu plus. (Aucun souci pour un congélateur par exemple). Avec l’habitude, on éviterait de démarrer des séchoirs par exemple aux heures de pic.
    Les lignes prioritaires seraient l’éclairage, le chauffage, la cuisson…

    Cela permettrait de lisser un peu les crêtes et de favoriser l’introduction de système de production irréguliers.

    A moins qu’on ne puisse passer rapidement au Thorium. Tout à fait possible quand les obstacles lobbyistes et politiques seront levés (pas gagné surtout en France vu la puissance du lobby et les tonnes de combustible recyclés en réserve pour les prochaines générations de réacteur).

  • PAS D ENTOURLOUPE

    si je comprends bien l’article il s’agit bel et bien de faire payer les usagés en fonction de leur moyens(niveau de vie) et non en fonction de leur consommation; dans ce cas c’est une abhération

    bref pousser à la dépense « par tous les moyens »

    la dictature de la finance par la consommation à outrance

  • EricK

    Ça me donne envie de me pencher sur les moteurs surnuméraires…

  • Armaggedon

    « Si le calendrier est respecté, la nouvelle tarification s’appliquera dès 2013. »
    2013….faudrait encore qu’on y arrive .

  • jil

    C’est la classe moyenne qui est visée, les classes populaires n’ont pas de quoi payer plus … réflechissez… Il s’agit d’appauvrir la classe moyenne (encore) pour réduire les risques qu’un fils de classe moyenne puisse piquer la place d’un fils de classe aisée. C’est aussi simple que ça

  • DDT

    Le cauchemar climatisé ! La dictature de 10 à 15% à peine du corps électoral. A abattre. J’ai toujours estimé que la gangue verte n’était là que pour donner une couleur prétendument éthique à tous les mauvais coups de ces funestes puissances. Pour notre part il faut absolument faire pression afin de pouvoir utiliser les appareils propulsés par l’énergie dite libre : moteurs surunitaires, fusion froide pour le chauffage, ou groupes électrogènes.
    En attendant nous sommes tous en devoir impérieux de tyrannicide.

  • crouspix

    C’est a gerber! Nous sommes en prison,…

  • Grrrr

    On tient compte du nombre de personnes mais pas de la surface du logement.

    Dans la tête des malades qui nous gouvernent un célibataire avec un 3 pièces est un nanti.

  • gnafron

    fascisme énergétique, soviétisation rampante…que voilà de gros mots! tant cons niais, pourquoi ne pas rebaptiser « linky » en « 1984 »?

  • manquepasdair

    nouveau tarif, au faite le carburant a augmenter de 10 a 15 centimes dans le nord
    en dix jrs

  • Tesla

    vous avez assez craché sur Mr Nicolas Sarkozy ancien chef de l’état non ? assumer bienvenue à Mr François Hollande absolument incapable d’être chef de l’état …

    c’est votre choix !!! putain 5 ans …

    par contre le courant très chère c’est finalement pas mal on verra plus de pauvre se promener dehors car regarder la télé et jouer à la ps3 ou xbox 360 deviendra un luxe car sa biberonne sec ces choses la …

    un bon vélo et hop c’est gratuit !!!

    • Tesla

      il est évident que les pauvres par rapport aux riches consomme plus de courant proportionnellement car les riches eux sortent très souvent : loisir , restaurant ect !!!

      le pauvre lui c’est télé du matin au soir et xbox 360 et ps3 , ordinateur et cafetière !!! pour ceux qui bossent pas c’est pire encore il a vraiment plus que ça !!! donc grosse consommation pour les plus pauvres !!! y’a cas voir certaine famille avec 2 , 3 ,4 enfant avec des smics !!! c’est télé allumé du matin au soir , les riche eux déjà ils ont les moyens et donc sans battent les c*** leurs consommation électrique dite de confort c’est piscine et climatisation !!!

      le pauvre lui c’est chauffage dans HLM pourrie et télé !!! sur on a pas tous les mêmes valeur comme dit une certaine pub de merde on nous prend vraiment pour des rillettes …

      qui est baisé ??? LES PAUVRE UNE FOIS DE PLUS … ha ha ha je me marre regarder la téloche , jouer à la console ou se chauffer il va maintenant falloir choisir !!! brave pauvre et brave prolo n’oubliez surtout pas d’acheter vos ampoules basse consommation hors de prix , non fiable et pourrie au mercure pour pouvoir regarder 1 heure votre télé avant la descente du raid !!!

      bienvenue en 1984 …

      http://fr.wikipedia.org/wiki/1984_(roman)

  • Koffink

    C’est l’illusion de l’écologie…si les gens sont obligés de modifier leur habitat pour réduire une augmentation de la facture dû à une mauvaise isolation alors la plupart n’auront d’autre choix que de faire un prêt (maintenant en laisse une population active aux acquis sociaux se dégradant)…ceux-ci maintiendraient une illusion de l’état de santé médiocre de l’économie française qui pourrait si volonté politique il y avait de fournir énergie et eau gratuite…niche fiscale/paradis fiscaux/contrats d’armement/conflits d’intérêt/détournements de fonds/cumuls des mandats…