Alerte: escroquerie sur les fausses pièces d’or!

Un article proposé par Robin F. par e-mail qui relate sa mésaventure, assez catastrophique, à faire circuler donc!!!
Bonjour, je voulais vous raconter une mésaventure qui m’est arrivée récemment à Paris. C’est super grave et il m’a paru nécessaire de vous la faire partager afin d’éviter que d’autres vivent le même cauchemar.
Tout a commencé par la lecture des 2 derniers livres de Pierre Jovanovic. Ses analyses me parurent d’une pertinence remarquable, et pas mal de mes certitudes sur l’ordre apparent du monde vacillèrent. Ce fut comme un réveil brutal : des choses que je n’avais jamais envisagées me sautaient à la figure, et je voyais le monde d’une autre façon. Je fis alors des recherches sur Internet et découvris moult sites ou blogs traitant de sujets analogues, et des aspects économiques ou géopolitiques et de l’évolution actuelle de notre monde. Finalement tout ceci m’amena à décider d’investir dans des pièces d’or.
SAUVER MES ECONOMIES
Alors comment acheter de l’or sans risquer de me faire avoir, car je n’y connaissais rien du tout. Comme j’avais trouvé plein d’articles parlant de fausses pièces et qui m’avaient plutôt inquiété, j’approfondis mes recherches, rassemblai de multiples documents et photos, appris les trucs pour tester les pièces, et achetai tout le matériel : livres, balance de précision, pierre de touche et réactifs, loupe, etc. Me sentant désormais prêt, je furetai sur les sites de vente en ligne et de petites annonces. Renonçant à la vente à distance trop risquée, je retenus quelques petites annonces me paraissant sérieuses. Finalement, je fis des achats à hauteur de mon budget auprès de 3 vendeurs. Toutes mes économies y étaient passées, et j’étais paré pour affronter l’effondrement financier inéluctable.
Quelques jours plus tard, au cours d’une conversation avec des amis sur ce sujet, je leur montrai mes pièces, tout fier. Mais une amie qui travaille dans une banque émit de forts doutes sur un des 3 lots. Cela représentait les 2/3 de mes économies et mon sang se glaça suite à sa remarque ! Et si je m’étais fait arnaquer malgré toutes mes précautions ? Elle me conseilla de faire expertiser mes pièces et me recommanda une officine spécialisée sur Paris.
L’EXPERTISE NECESSAIRE
Cette nuit-là, impossible de dormir ! Et si j’avais tout perdu ? Je repensais sans cesse l’achat du lot en question (des 20 francs or Napoléon tête laurée) dans un café proche de la Bourse, je revoyais la tête du vendeur qui m’avait paru fort sympathique : un gars avec l’accent du sud, vers la soixantaine et qui ressemblait à un acteur américain. Un type très avenant et à qui on aurait fait toute confiance.
Dès le lendemain, j’amenai mes 3 lots à l’officine. Mon inquiétude grandissait au fur à mesure que l’expert examinait les pièces, et quand à la fin il m’annonça que tout le lot suspect était bien faux, je me décomposais sur place. Pourtant, j’avais fait tous les tests ; je ne comprenais pas. Il me dit que c’étaient des contrefaçons de très bonne facture, et que n’importe quel débutant s’y serait laissé prendre. J’étais totalement effondré ! Anéanti !
Heureusement, les petits lots achetés aux 2 autres vendeurs étaient bons. Ouf, un tiers de mes économies était sauvé. Puis nous discutâmes un long moment et il m’expliqua plein de choses, que je vais vous résumer.
UNE CONJONCTURE QUI CREE L’AUBAINE
Depuis quelques années, la conjoncture de crise financière a engendré une certaine inquiétude chez le grand public, et la demande pour les investissements en métaux précieux a fortement augmenté. Parallèlement, le phénomène a été renforcé par la blogosphère où certains blogueurs hyperactifs ont attisé les braises sous le vent de la crise. Or, lorsque la demande explose, la clientèle s’élargit : il arrive donc sur le marché plein d’acheteurs potentiels qui n’y connaissent souvent rien. Et pour payer moins cher et éviter les taxes et les formalités, le marché parallèle est très attrayant. Pourtant, il est fort risqué de s’y aventurer sans expérience, car c’est une aubaine pour les faussaires qui profitent de ce juteux marché en expansion, face à tous ceux qui arrivent sans avoir les moyens de détecter les arnaques.
En fait, depuis toujours les pièces d’or ont attiré les faussaires, et quasiment toutes les pièces françaises ont été contrefaites. Il y eut des faux plus ou moins réussis selon les époques, mais aujourd’hui les techniques modernes sont très performantes et permettent de produire des contrefaçons d’une excellente facture. Et alors qu’il y a peu de chance d’en retrouver chez les revendeurs officiels, elles sont très fréquentes sur le marché parallèle.
LES CONTREFAÇONS ET LES REMEDES
On trouve 4 types principaux de contrefaçons, et les plus souvent détectées ces dernières années appartiennent aux 2 dernières catégories :
1. Pièces en métal quelconque plaqué or. Faux souvent anciens, faciles à identifier au poids.
2. Pièces en or au bon titre, mais qui ne sont pas d’origine. La gravure ou la frappe sont imparfaites ou ont des erreurs. Faux souvent anciens, au bon poids, mais faciles à identifier à l’observation.
3. Pièces en or avec un titre inférieur. Faux anciens et modernes, au bon poids, mais relativement faciles à détecter à l’observation et la touche.
4. Pièces fourrées au tungstène, comme pour les lingots. Faux modernes, au bon poids et bon titre : les plus difficiles à détecter.
Pour mémoire, les titres officiels de l’or sont : 24 carats = 999/1000 d’or pur … 22 carats = 917/1000 … 20 carats = 833/1000 … 18 carats = 750/1000. Il existe le titre 800/1000 (19,2 carats) au Portugal, et 900/1000 correspond à 21,6 carats.
* Pour la 3ème catégorie, prenons les pièces françaises à 900/1000. Tester la pièce avec un acide 20-24 k tout fait et une seule trace sur la pierre de touche, ne permet pas forcément de détecter les faux. Comme cet acide est calibré pour 833, une pièce de ce titre passera le test avec succès, mais elle contiendra en réalité moins d’or que la 900.
Pour contourner ce problème, il faut toujours faire une touche comparative : on réalise de 2 traces sur la pierre, une avec la pièce à tester, l’autre avec un touchau au titre choisi (900/1000, soit 22 k). Si le titre de la pièce testée est inférieur, l’acide dissoudra plus cette trace et la couleur disparaitra un peu plus que sur celle de référence.
 Un test complémentaire très utile est celui de la sonorité. Une pièce d’or authentique a un timbre spécifique, et le son d’une avec moins d’or (et plus de cuivre, tungstène, etc.) sera différent. Ainsi, en faisant sonner les pièces, on peut arriver par comparaison à détecter les contrefaçons. Cela demande néanmoins une grande habitude.
* Ensuite, celles de la 4ème catégorie sont techniquement très élaborées et si bien faites que les tests classiques ne sont pas suffisants. En effet, le titre est souvent bon, et comme le tungstène a la même densité que l’or, le poids est respecté.
Il y a quelques décennies, ce type de fraude ne concernait que les lingots. Puis, la technique s’est perfectionnée et apparut sur les grosses pièces de 20 à 24 carats comme les 100 FF. Mais aujourd’hui même les petites pièces comme les 20 FF sont concernées. Pour les lingots, un bloc de tungstène est enrobé de quelques mm d’or au bon titre : ces faux contiennent au final moins de 10 % d’or. Et dans les petits fourrés avec des barres de tungstène, la quantité d’or de dépasse pas 40 %. Pour les pièces, une fine pastille de tungstène de quelques dixièmes de mm d’épaisseur est insérée entre 2 couches d’or au bon titre : elles contiennent souvent moins de 50 % d’or. Un vrai jackpot pour les trafiquants !
Ici aussi, le test de la sonorité peut attirer l’attention, mais un seul test permet vraiment de détecter les faux : la résistivité électrique au moyen d’un micro-ohmmètre de précision. Cela fonctionne avec les lingots et les pièces de 20 à 24 K : comme chaque métal a une résistivité spécifique, on utilise des abaques selon les différents mélanges métalliques utilisés en fonderie. Et ce test est imparable. Ouf.
L’ARNAQUE
Pour revenir aux pièces qu’on m’a refilées (voir la photo), ces Napoléons tête laurée sont des contrefaçons récentes : elles ont l’apparence de pièces neuves avec un aspect très brillant, ont un son aigu, sont très rouges, et le poids est bon. Mais si on en observe plusieurs côte à côte à la loupe, on remarque que des traces d’usure et des marques se retrouvent à l’identique sur toutes les pièces : la pommette, l’arcade, la moustache, le bord des feuilles, les nœuds de la draperie, le haut des sceptres et la couronne. A l’évidence, la copie a été faite à partir d’une pièce usagée. Enfin, elles ont un titre inférieur, mais je ne sais pas si elles ont une pastille de tungstène, car il n’a pas fait le test.
Il faut savoir que le temps qui passe mate tout métal, et la pièce perd naturellement son brillant d’origine. En fait il n’existe que de rares exemplaires de ces pièces frappées il y a plusieurs décennies qui ont conservé un aspect d’origine exempt d’usure. Elles valent une fortune et ne se retrouvent pas sur le marché. Donc, que des pièces aussi anciennes soit si brillantes et que les traces d’usure soient identiques d’une pièce à l’autre, ça suffit pour immédiatement les identifier comme des contrefaçons. Selon ses dires, tous les modèles de pièces françaises en or de 20 à 100 FF ont été copiés dans cette fabrication moderne. On retrouve ainsi des Louis, Napoléons, Cérès, Génies, Mariannes, etc.
A l’officine, en ce moment, la demande est très forte : les pièces d’or se vendent comme des petits pains. Il leur est difficile de tenir du stock, et il y a souvent des délais pour s’approvisionner. Il faut donc se méfier des revendeurs qui peuvent facilement fournir, ce qui pose tout de suite question sur la provenance des pièces.
Il semblerait que des réseaux soient structurés entre Paris et quelques grandes villes de province : les revendeurs écouleraient aussi bien des recels de cambriolages que des contrefaçons modernes provenant probablement de Chine. Ils s’appuieraient sur des sites Internet d’enchères et de petites annonces, et certains blogs serviraient de relais pour trouver le client. Puis la technique est connue : on rassure le chaland avec un 1er lot de pièces authentiques, puis une fois que la confiance s’est installée et que l’acheteur demande des quantités plus importantes, on fourgue les contrefaçons. Et si on n’est pas connaisseur ou si la méfiance se relâche, on peut facilement se faire avoir, que ça soit au 1er achat ou aux suivants.
LA FIN DE L’HISTOIRE
Dès que je suis sorti de l’officine, j’ai été faire ce qu’il fallait. J’espère que la Justice passera et que je pourrai récupérer mon argent un jour. Moi qui pensais m’être correctement informé avant d’acheter, je me suis bien fait avoir. D’ailleurs je ne m’en suis pas encore totalement remis. En tout cas, ça m’a servi de leçon, et la prochaine fois je n’achèterai que dans mon officine, même si c’est légèrement plus cher, surtout si ça m’évite de me faire arnaquer.
Pour conclure, je ne saurais trop recommander à cex qui ont acheté des pièces sur le marché parallèle ces derniers mois, de les faire examiner par un spécialiste. Et si par malheur vous vous êtes fait arnaquer, n’hésitez à pas à faire ce qu’il faut. Ça sera utile pour gêner le trafic et, espérons-le, empêcher les escrocs de nuire.
Robin F.

PS : N’hésitez pas à reproduire et diffuser mon article pour que le message passe rapidement.

50 commentaires

  • 1: il ne s’y connait pas vraiment parce qu’en voyant la photo, ça saute tout de même aux yeux et je ne suis pas numismate, mais simple acheteur et ce, seulement depuis 1 an et demie.

    2: achetez à n’importe qui augmente de beaucoup les risques de se faire arnaquer.

    bon en clair, je le plains sincèrement mais en même temps, lorsque l’on s’y connait pas un minium, on achète plutôt vers des professionnels, ça coule de source.

    • Balthazar

      Et pour abonder dans ton sens, je dirais même plus que cet article pue la manipulation et est destiné a faire peur a ceux qui voudraient sauvegarder leur économies avec du métal précieux (ce qui me semble la dernière option la plus sensée).
      1- Je ne comprends pas comment cette personne a pu acheter de l’or au marché noir (parce c’est ce qu’il s’est passé dans les faits racontés)et venir se plaindre de s’être fait avoir. Les numismates qui ont pignon sur rue sont légion à Paris, rue de Vivienne. La transaction est légale et sure, alors pourquoi acheter à un quidam qui vendra ses pièces au cours du jour et les problèmes qui vont avec ?!?
      2- Si je transforme mes économies en or, je vais pas me la raconter et flamber devant mes potes avec des pièces d’or plein les mains. Un minimum de discrétion s’impose ou bien envisager de se voir dépouillé une fois la bise venue car l’or attire les convoitises, même celle des « amis ».
      3- le remède imparable annoncé pour tester une pièce ou un lingot, le test fin à l’ohm-mètre en refroidira plus d’un, c’est pourtant le seul valable avec en plus une balance à 0.001g.

      • Niaouli

        4- il a une amie qui travaille dans une banque… mais il lui demande conseil qu’après avoir acheté.

        Soit ce type est un con et alors il aura bien mérité ce qui il arrive, soit cette histoire est une grossière manipulation.

  • odc

    Effectivement, rien qu’en regardant la photo des pièces sans avoir lu l’article, on constate que quelque chose cloche.

    Année 1868 et pourtant ça brille ….

  • Maria j

    On ne le vous dira jamais assez.Nachetez votre or que dans des officines qui ont pignon sur rue et vous fournissent des factures….Si vous aviez consulte le site de Pierre Jovanovic vous n en seriez pas la,il donne tous les conseils et les adresses sures.Pas de petites annonces surtout par les temps qui courrent …

  • Maria j

    On ne le vous dira jamais assez,pas d annonces!…. Faites confiance aux officines qui ont pignon sur rue,un peu plus cher certe mais plus securise,ces gens sont des pro et ils fournissent des factures.Lisez le blog de pierre jovanovic en detail,il vous renseigne sur les bonnes adresses et le facon de faire.

  • silex

    Je ne suis pas sûre qu’il faille acheter de l’or depuis qu’il est nominatif. En cas de loi martiale cet or peut être réquisitionné. Il semble que ce soit déjà arrivé aux états Unis ? Il y a un vrai piège avec toutes ces pubs sur l’or.

  • WolfSpirit WolfSpirit

    effondrement finacier et bonjours les révoltes et autres guérillas urbaines et pillages en tout genre….franchement mieux vaut un p’tit sac de graines que de s’encombrer avec quelque chose qui n’aura pas grande valeurs quand la préoccupation de chacun sera la nourriture. Ensuite se seront les monaie électroniques qui prendront le pas sur la monnaie physique et rien ne dis qu’elles seront indexé sur l’ or

    • Armaggedon

      Là je suis d’accord. Le mieux étant d’investir dans un lopin de terre à la campagne, à proximité d’un point d’eau si possible et dans une zone peu urbanisée .
      Comme je le dis toujours, quand on a faim, combien de kilo d’or est-on prêt à donner pour un kilo de pommes de terre ?
      Les besoins fondamentaux sont : se nourrir, se loger ,se soigner ,se chauffer, ,assurer sa sécurité .Le reste c’est de la rigolade .

      • Danaï

        Juste une question : si tu as acheté ton lopin de terre à crédit que peut-il advenir de lui lors d’un effondrement économique, surtout si tu perds ton boulot?
        C’est certain qu’il vaut mieux un lopin de terre que de l’or. Mais conserveras-tu ce que tu auras cultivé et élevé face à des humains affamés et peut-être armé?

        Solex, si tu achètes pour moins de 3000 euros d’or, il semble que tu puisses rester anonyme.

      • silex

        et bien non Danaï, l’or physique doit être déclaré et nominatif dès le 1er gramme, donc les voleurs internationaux savent où il y en a pour le réclamer quand ils l’ont décidé.

        source : http://minilien.fr/a0n6ab

        Je pense qu’il faut éviter tout crédit pour les achats de maisons et de terres actuellement. Mieux vaut se grouper à plusieurs familles qui s’entendent pour acheter comptant. éviter à tout prix l’endettement est important.

      • anyv

        oui , c’est ce que je pense aussi toutefois la seule valeur sûre actuellement est l’être psychique en chacun de nous….alors j’investis sur mon âme en répondant à la question que suis-je venue faire sur cette terre ?
        any

      • Danaï

        Silex,
        Au comptoir national de l’or tu peux acheter pour moins de trois mille euros de pièces d’or en liquide et repartir avec une facture anonyme, sans jamais avoir donné ton nom.

  • bleu cerise

    – Plutot que de l’or, j’ai préféré me recomplèter en cartouches….Pas de problème de contrefaçon, pas de métaux précieux , pas de négociations et avec ça, on peut avoir tout le reste .

  • Pimousse

    c’est vraiment dommage pour lui, mais rien que en regardant la pièce et la date 1868 et sa remarquable brillance sa saute au yeux, elle a 144 ans la pièce ! Elle ne peut pas avoir un aspect aussi neuf !

    Bref un conseil ouvrir l’œil très grand, et avoir perdu 2/3 de ces économies les boules, j’aurais trop la haine moi que je les revendrais à un gogo oui après tous …. c’est un milieu malhonnête l’or qui fait des morts.

  • dudul

    une seule erreur de la part de l’acheteur….
    « la vente à distance trop risquée, je retenus quelques petites annonces »

    pour ceux qui souhaitent faire l’acquisition d’or, je recommande de passer par le site de Jovanovic qui propose quelque vendeur…. certains avec livraison à domicile…

    http://www.jovanovic.com/acheter-de-lor.htm

  • Camael

    L’or n’a de brillant que le jaune que la brillance qu’on lui attribut et les diamants ne sont que du carbone et pour moi tout cela ne vaut rien. Rien de cela n’a de valeur, sinon la connaissance des plantes, du milieux qui nous entoure, de la fidélité et du courage de ses proches en cas de coups durs.

    La plupart agissent comme des gens captivés, tel le papillon par la lumière mais la morale de cette histoire est de savoir que la lumière peut faire mal aux yeux et là en l’occurrence au porte-monnaie.

    Beaucoup ici critiquent le matérialisme mais n’hésitent pas à se confondre en cherchant de qui le symbolise le plus : l’or.

    L’histoire de l’arroseur arrosé..

  • hopix

    Je n’ai pas voulu commenter cela mais l’auteur de ce texte conserve quand même 1/3 de sa mise, ce qui n’est probablement pas si mal.
    Son désir exprimé de renseigner les gens comme lui partent peut-être d’un bon sentiment, j’en conviens.
    J’ai quand même trouvé son propos un peu obscène – mais aussi disqualifié – du fait de la préoccupation qu’il exprime.
    Je ne doute pas qu’il fasse avantageusement sa petite spéculation sur le métal pour se refaire de sa perte, et je lui souhaite comme à willy une longue vie ici-bas.
    :)

    • Camael

      Un spectacle de 3e Densité..

      • hopix

        Panem & circenses.
        J’ai été plus ému d’entendre à la radio, un matin, un papa SDF qui venait de trouver auprès d’une association un logis pour pouvoir enfin vivre un peu avec sa petite fille, puisque celle-ci et lui même disaient s’aimer si fort, malgré leur blessure.

      • Robert

        Quel est le rapport?
        Cette petite fille n’a donc pas de parents?
        On fera vraiment croire n’importe quoi… enfin ca change plutot que de parler d’un tweet
        Sinon, vous pouvez aussi en héberger chez vous ;)

  • hopix

    Petite note en marge.
    Ce qui est rare est cher.
    S’il advient qu’on découvre l’abondance d’or que recèle la Terre, il se pourrait que soit légèrement ternie la séduction & brillance de ce métal inoxydable et mythique

  • séquane

    Qui dit pièces d’or (et billets) dit coffre-fort.
    Cela fait des mois que je me tâte pour choisir un coffre-fort à poser.
    Un ignifuge, je crois que ça serait l’idéal, parce que si chez moi ça crame, je n’aurai plus qu’à me suicider. Par contre c’est plus cher…
    Merci de me donner quelques infos qui pourraient être utiles à pas mal de gens, en fait. En ce qui me concerne, un coffre-fort avec une capacité de + ou – 20 L, suffit. Après, la nécessité d’en avoir un ignifuge, avec d’autres caractéristiques, je suis un peu largué.

    • dudul

      l’intérêt de l’or est de se passer des billets….
      si tu préfère les billets, tu peux les laisser à la banque, ça n’a aucun intérêt d’avoir un coffre. (sauf si tu est commerçant)

      si l’or est dans un coffre, même si ça crame, il n’y a aucun soucis…. l’or ne s’évapore pas ^^

      en cas de cambriolage, mieux vaut avoir cacher l’or que de l’avoir dans un coffre (dans le sol, les mures, enterré dans la cave pourquoi pas….).
      tu apprendra vite que lors d’un cambriolage, les voleur on tendance a partir avec le coffre tout entier pour le découper ensuite…. alors à moins d’avoir un coffre de 500kilos…..

      • séquane

        Je fais partie des gens dont la minuscule fortune, en or, ne représenterait pas grand chose. Donc, exit l’or. Je ne vais pas m’amuser à rogner 10 Napoléon pour subsister…

      • dudul

        l’or ne sert pas a acheter au quotidien (rogner comme tu dit).
        mais à conserver ses économies dans le temps.

        c’est sûr que tu ne vas pas acheter une baguette avec une pépite d’or….

  • Question

    Existe il le même genre d’arnaque pour l’argent (lingots fourrés au tungstène?) ?

  • J’ai quelques doutes sur la véracité de ce « témoignage ».

    Les explications ici :
    http://www.acheter-or.com/forum/viewtopic.php?f=2&t=2676&start=20#p22227

  • Raoul Vial

    B’en voyons…
    Aller acheter ses pièces dans une officine ? Et pourquoi pas à la banque pendant qu’on y est ?
    C’est l’assurance de voir les agents débarquer en cas de réquisition de l’or par le gouvernement, ça aussi Pierre Jovanovic en parle…

    Un type paranoïaque, je sais de quoi je parle car j’en suis un (d’ailleurs, mon nom n’est pas Raoul Vial), va se méfier de l’officine pour le contrôle et plus encore de la plainte pour escroquerie sur laquelle il relatera combien de pièce il a acheté et à qui.

    Si je me retrouve avec des faux, je les échangerai en premier en cas de besoin quand la monnaie papier ne vaudra plus rien, ou mieux, je paierai mes impôts avec en accusant mon arrière grand mère de m’avoir fourgué de la « fausse monnaie » en héritage si on me démasque.

  • wellington

    Moi je pense que c’est un tissu de connerie incohérent !!
    et tenté par je ne sais quel groupe pour dissuader les gens d’y voir clair !!!

    c’est très bien expliqué ici
    http://www.acheter-or.com/forum/viewtopic.php?f=2&p=22227

    perso, je rachète le lot de « fausses pièces » à moitié prix d’un vrai, si ca intéresse….

    j’ai plus peur des banquiers faux monnayeures que de soit disant fausses pièces qui auront leur poids en or,
    l’or est largement sous évalué,
    merci à Blythe Masters !!

  • wellington

    Au fait, à votre avis, quand y aura plus d’or dans les caisses de L’Etat,
    que va t il de passer, d’après vous et ceux qui ont laissé leur nom en lettre d’or aux officines…..????

    PS : Sarko a déjà fait dons de 600 tonnes (1/4 des réserves)
    aux US qui n’en avait pas eu assez lors de leur venue en 1944…
    Rien ne nous dit que le président des bisous, ne va pas mettre en gage, les 3/4 restants…PTDR

    Et à sur qui on va se retourner quand cette grosse foirade aura lieu ??, les malhonnêtes gens lambda qui ont eu l’AUDACE d’avoir été prévoyant….

  • Bonjour,
    Ceci n’est pas de la pub mais un retour d’expérience pour tous les acheteurs novices qui veulent préserver leurs économies.
    J’ai acheté pas mal de pièces en magasin à l’époque où l’on pouvait encore le faire en liquide… Si vous habitez Paris, je vous conseil Boursor dans le 15ème qui est un très bon magasin (demander cathy) Mais comme ce n’est plus possible je l’achète désormais en Angleterre.
    Je vous conseil le site http://www.coininvestdirect.com/en/
    que j’ai découvert sur des forums de numismates. Dans tous les cas, n’achetez pas sur le bon coin ou ebay, à bannir…
    Et pensez à remplir le garde manger, c’est au moins aussi important que d’acheter de l’or !

  • Carpenter

    De l’or, en veux tu, en voilà, mais en Suisse, en liquide et sans traces…
    Des cartouch de cigarette,
    Des briquets
    et une malle de 100 litres, pleine de riz ….

    • Youpla

      Déjà on achète pas de gros lot d’un seul fournisseur. On achète plusieurs fois à des gens différents. Si vous achetez gros, le vendeur garde votre adresse pour plus tard. Si vous achetez petit, vous ne serez pas agressé ne sachant pas si çà vaut la peine.
      Prenez l’air d’un débutant, en disant j’ai entendu sur internet. Les types penseront moins que vous puissiez en avoir de grosses quantités.
      Le type prend peur, sur les pièces il dit qu’ils peuvent pas camoufler la fraude en mettant plus de 50% en tungstène donc çà va il a 50% de 2/3, il a pas tout perdu, et il a de l’or au moins. Quand le prix de l’or sera multiplié par 10…, osf.

      L’or se mange pas, ceux qui auront de la terre à pas savoir quoi en faire et rien pour la mettre en valeur, pourront vouloir se séparer d’une partie contre de l’or. Le petit lopin que vous ne pouvez vous acheter aujourd’hui sera ptetre plus accessible demain avec votre or.

      La terre c’est au-dessus de l’or, au-dessus de la terre c’est le bunker anti-nucléaire, au-dessus c’est le suicide. Ne sachant pas trop où on va, l’or reste un compromis plus simple à réaliser et plus sur financièrement entre survivalisme et crise économique temporaire.

      Les conseils et infos sont intéressantes. dimension poids, tintement (qu’on peut peut etre améliorer avec un micro et un logiciel adéquat). résistivité çà semble compliqué, l’appareil doit pas être donné.

      Semblerait que des nap fourrés personne n’en a vu ou entendu parler. L’article semble bidonné pour faire peur.
      le lien de wellington est très intéressant sur la crédibilité de l’article http://www.acheter-or.com/forum/viewtopic.php?f=2&p=22227
      « Pour des Napoléons, c’est absolument faux. La 4ème catégorie n’existe pas. Et la 3ème non plus… Des pièces en or de titre inférieur à 900/1000 n’ont tout simplement pas le même poids.
      La très grande majorité des faux existants pour les Napoléons sont soit des faux grossiers en cuivre plaqué (reconnaissables même par un débutant) soit des pièces en or de même titrage que les vraies (dans ce cas au pire tu as « perdu » la prime Cpor, mais pas 100% de la valeur des pièces comme prétendu dans ce mail). »

      Est ce que les élites mondialistes sont suffisamment fourbes pour faire du second degré, je veux dire nous faire croire qu’ils veulent pas qu’on achète de l’or, pour qu’on en achète et nous faire tomber dans un piège. Jpense pas c’est beaucoup plus difficile et le premier degré marche beaucoup mieux, tous les évènements, sondages, résultats d’élection le prouvent.
      Donc oui pour l’or, il faut en avoir.

  • Bonjour,
    Moi je peux vous dire que j’achète mes pièces rue vivienne chez merson et chez http://www.achat-or-et-argent.fr(godot et fils), leurs pièces sont toutes vendues sous scellés et j’ai fait expertiser la semaine dernière par la cpr la teneur de mes pièces et elles sont toutes au poids et parfaitement authentique, donc pas besoin d’aller trop loin pour trouver des agences sérieuses sur Paris.

  • Youpla

    Je crois que personne a relevé que cet email a été publié sur rue89, site de désinformation par excellence, déjà plusieurs fois soupçonné de fabriquer des articles sur des faux témoignages sur des sujets touchant principalement la bienpensance unique.

  • C’est très facile d’être trompé tout en achetant de l’or, tout ce que vous avez besoin de faire est de s’assurer que vous allez bien préparé et collecter de précieuses informations sur l’or et comment vérifier sa pureté et de savoir que sa véritable.

  • la chance est venue

    J’ai eu la chance de trouver pèle mêle des 20fr et 10 fr napo coq/tête nue/tête laurée/céres/génie dans une petite foret sans boite ni emballages à environ 20cm dans la terre, je peux certifier que ces monnaies sont 100% authentiques, elles avaient un brillant pas FDC mais vraiment vraiment superbes proche de celle qui est sur la photo, d’ailleurs il me reste quelques exemplaires que j’ai gardé en souvenirs de cette journée. Mes « clients » ont été ravis de cet achat, je voulais juste dire que sur ebay vous pouvez trouver des arnaqueurs mais ils existent aussi derrière certains revendeurs des grandes agglomérations. Et le brillant ne symbolise pas forcément une re-frappe ou une fausse. Sur ebay il faut juste faire attention au évaluations laissés par les autres acheteurs, un profil à zéro ou négatif je ne lui achète/vend rien.