Maroc – Egypte : polémique autour d’une loi sur le sexe

Je me refuse de lancer la moindre polémique sur le blog, pas une nouvelle qui pourrait être utilisée à des fins politiques ou qui pourraient dériver pour ne rien dire de bien constructif au final, voilà pourquoi ce sujet sera verrouillé et qu’aucun commentaire ne pourra être laissé ici. Merci de ne pas utiliser les autres sujets du blog pour réagir à celui-ci, les commentaires seraient de toute façon systématiquement effacés. Le monde est parfois fou, en voici une nouvelle preuve, triste preuve…

Une loi pourrait autoriser les maris à faire l’amour à leur femme jusqu’à six heures après leur décès.

Le site de la chaîne saoudienne Al Arabiya vient de rapporter que l’Egypte est agitée par des débats autour de nouvelles lois sur le sexe.

Depuis que le religieux marocain Abdel-Bari Zamzami a déclaré que les liens du mariage n’étaient pas altérés par la mort de l’un des conjoints, le débat sur le sexe post-mortem est d’actualité en Egypte, surtout depuis la fin du printemps arabe et l’arrive des islamistes au pouvoir. Le projet de loi actuellement débattu permettrait aux maris de faire l’amour à leur femme jusqu’à six heures après leur décès.

Le Conseil National de la Femme (NCW) s’oppose à ce projet et dénonce les attaques du nouveau gouvernement contre les droits des femmes en matière de divorce et de l’accès à l’éducation. Le NCW s’oppose également à une autre loi, aussi entre les mains du parlement, qui pourrait légaliser le mariage des filles dès l’âge de quatorze ans.

Source: biladi.ma