Fuite de pétrole dans l’Arctique russe….

Les autorités russes ont fait état lundi d’une fuite de pétrole dans l’Arctique ayant affecté jusqu’à 8.000 m2 et maîtrisée dimanche au bout de deux jours sur le gisement Trebs, l’un des plus importants sites russes.

La fuite a commencé vendredi après que les ouvriers ont tenté d’ouvrir un vieux puits causant un déversement de pétrole incontrôlable pendant 37 heures. Le gouvernement de la région des Nenets a estimé la zone affectée à 5.000 m2, alors que selon le ministère des Ressources naturelles elle s’élèverait à 8.000 m2.

Le puits est situé dans la zone explorée par les groupes russes Loukoïl et Bachneft qui avaient obtenu la licence l’année dernière. L’accident serait causé par l’ouverture d’un vieux puits, a indiqué Viktor Ivkine, chef de la branche locale du ministère des Situations d’urgence. Ce puits avait été scellé il y a longtemps …

(…)

Pour lire la totalité de l’article, cliquer ICI

Source : www.romandie.com via Sauve-la-Terre

Voir aussi:

Golfe du Mexique deux ans après l’environnement souffre toujours de la marée noire

Dauphins échoués, coraux étouffés par le pétrole, crevettes dépourvues d’yeux… Deux ans après le naufrage de la plate-forme Deepwater Horizon, le golfe du Mexique continue de subir les conséquences de la catastrophique marée noire….[…]

Le sous-sol du Grand Nord fond

Vendeur de congélateur en Alaska, un métier d’avenir ? Depuis des milliers d’années, les autochtones de l’Arctique dépendent des congélateurs naturels qu’ils aménagent dans le sol gelé en permanence.

Mais ces glacières sont de moins en moins fiables, selon les recherches présentées au congrès international sur les mondes polaires, à Montréal.

Le dégel du pergélisol – permafrost en anglais – ne fait pas que mettre en péril l’alimentation traditionnelle des peuples du Grand Nord. Il complique aussi les projets énergétiques et miniers dans toute la région. En dégelant, le sol gorgé d’eau se liquéfie et peut emporter avec lui routes, pipelines et bâtiments.

Trouvé sur TerreSacrée

 

 

5 commentaires

  • engel

    Ouais !

    8000 m2 = un carré de 90 mètres de coté.

    C’est sûr, on a affaire à la pollution du siècle !!!

    • Je pense que c’est une erreur journalistique…
      8000 km² plutôt.

      Putain, ils salissent tout pour leur saloperie d’or noir de merde !
      Je le leur ferais boire leur pétrole si je pouvais…